Archive pour le Tag 'décès'

Page 4 sur 6

Coronavirus France : 427 nouveaux décès

Coronavirus France : 427 nouveaux décès

 

427 nouveaux décès dus au Covid-19 en 24 heures, ce qui porte le total des décès à 24.087 depuis le début de l’épidémie le 1er mars, annonce mercredi la Direction générale de la santé.

Ce bilan, arrêté mercredi à 14h00 (12h00 GMT), se répartit entre 15.053 décès dans les hôpitaux et 9.034 décès dans les Ehpad et autres établissements sociaux, précise la DGS, qui avait recensé mardi 367 décès supplémentaires.

Au total, le nombre de personnes actuellement hospitalisées pour une infection au COVID-19 s’établit à 26.834, soit 650 patients de moins que la veille.

Le nombre de cas graves en réanimation s’élève à 4.207 et le solde entre les admissions et les sorties reste négatif (-180), ajoute la DGS dans un communiqué.

Le nombre de cas confirmés de contamination s’établit à 128.442, soit 1.607 nouveaux cas en 24 heures, précise encore Santé publique France sur son site.

 

Le coronavirus France: 367 décès en 24 heures et tendance à la baisse

Le coronavirus France: 367 décès en 24 heures et tendance à la baisse

 

367 morts supplémentaires en 24 heures en France pour un total de 23.660 décès depuis le 1er mars, a annoncé mardi la Direction générale de la Santé, qui a aussi fait état d’une baisse du nombre de personnes hospitalisées, notamment en réanimation.

Sur l’ensemble des décès, 14.810 se sont produits dans des hôpitaux et 8.850 dans des établissements sociaux et médico-sociaux, essentiellement des Ehpad, a précisé la DGS dans un communiqué.

Le nombre de personnes hospitalisées pour leur contamination au coronavirus a diminué à 27.484, soit 571 de moins que lundi. Les services de réanimation traitaient mardi 4.387 patients atteints du COVID-19, soit 221 de moins.

Coronavirus France, baisse des décès et des cas graves

Coronavirus France, baisse des décès et des cas graves

 

22.245 décès recensés depuis le 1er mars, a annoncé vendredi le directeur général de la Santé.

Ce bilan quotidien est le plus faible depuis le début de la semaine, au cours de laquelle il avait jusqu’à présent constamment dépassé les 500 morts.

Le nombre de patients hospitalisés continue de baisser, notamment dans les services de réanimation, qui traitaient vendredi 4.870 cas graves de contamination au coronavirus, soit 183 de moins que la veille, a précisé Jérôme Salomon.

Au total, 122.557 cas de contamination ont été confirmés en France depuis le début de l’épidémie.

Coronavirus Etats-Unis: 2.700 décès de plus en 24 heures

Coronavirus Etats-Unis: 2.700 décès de plus en 24 heures

 

Nouvelle hausse aux Etats-Unis mardi, avec 2.751 décès supplémentaires liés au nouveau coronavirus, selon le comptage de l’université Johns Hopkins, soit l’un des plus lourds bilans enregistrés sur une journée par un pays. La veille, les Etats-Unis avaient déploré un peu plus de 1.400 décès sur 24 heures. Le pays a également dépassé mardi la barre des 800.000 cas officiellement recensés, avec près de 40.000 cas supplémentaires entre lundi 20 heures 30 locales et la même heure mardi, selon les chiffres de l’université, actualisés en continu.

Selon les bilans officiels communiqués par chaque pays, les Etats-Unis sont de loin celui qui est le plus touché tant en nombre de morts (44.845 au total) que de cas diagnostiqués (plus de 820.000), même si le président Donald Trump accuse régulièrement la Chine de mentir sur ses chiffres et de compter en réalité plus de morts que l’Amérique. Quelque 75.000 Américains sont par ailleurs déclarés guéris.

Coronavirus France : 531 décès mais tassement du nombre de cas graves

Le coronavirus France : 531 décès mais tassement du nombre de cas graves 

 

 

531 décès supplémentaires liés au nouveau coronavirus au cours des dernières 24 heures, ce qui porte le bilan total à 20.796 morts depuis le début de l’épidémie, a annoncé mardi soir le directeur général de la santé, Jérôme Salomon.

Les tendances de recul du nombre de patients hospitalisés et notamment dans les services de réanimation se sont par ailleurs confirmées, a-t-il ajouté lors de son point de presse.

Dans le détail, depuis le début de l’épidémie, le 1er mars, 12.900 personnes sont décédées dans des établissements hospitaliers et 7.896 autres ont péri dans des établissements sociaux et médicaux-sociaux, dont les Ehpad, a précisé le Pr Salomon.

La France a par ailleurs enregistré depuis le début de l’épidémie 117.324 cas confirmés de contamination au SARS-CoV-2, un bilan en augmentation de 2.667 nouveaux cas ces 24 dernières heures.

La tendance reste en revanche baissière depuis sept jours pour le nombre de patients actuellement hospitalisés, qui s’élève à 30.106 contre 30.584 la veille, soit un solde négatif de 478 patients.

Un reflux s’observe aussi, et ce pour le treizième jour consécutif, dans les services de réanimation où l’on compte 5.433 cas graves ce mardi contre 5.683 lundi, ce qui représente 250 personnes en moins en 24 heures et un plus bas depuis le 30 mars. Un pic a été atteint dans les services de réanimation le 8 avril dernier. On y recensait alors 7.148 malades.

Coronavirus Espagne: tassement du nombre de nouveaux décès

Coronavirus Espagne: tassement du nombre de nouveaux décès

410 décès supplémentaires provoqués par le nouveau coronavirus en 24 heures, ce qui représente la faible augmentation quotidienne des morts depuis près d’un mois, a annoncé le ministère de la Santé.

Figurant parmi les pays les plus touchés par l’épidémie, l’Espagne déplore désormais 20.453 morts du fait de la maladie. Seuls les Etats-Unis et l’Italie comptent à ce stade davantage de décès liés au COVID-19.

Mais le chiffre de 410 décès est au plus depuis le 22 mars et est deux fois moins élevé que le pic de 950 atteint le 2 avril, des données qui suggèrent que le confinement mis en place dans le pays depuis le 14 mars commence à porter ses fruits.

Coronavirus Royaume-Uni : tassement du nombre de décès

Coronavirus  Royaume-Uni : tassement du nombre de décès  

L’épidémie due au coronavirus a fait 596 morts de plus en 24 heures dans les hôpitaux du Royaume-Uni, soit un total quotidien qui est au plus bas depuis près de deux semaines, selon des chiffres publiés dimanche, susceptibles de nourrir l’espoir que la propagation de la maladie a atteint un pic.

Avec cette nouvelle hausse, la plus faible depuis le 6 avril, le nombre de décès liés au coronavirus atteint 16.060, soit le cinquième bilan le plus lourd au monde derrière les Etats-Unis, l’Italie, l’Espagne et la France.

Les chiffres publiés le week-end sont généralement inférieurs à ceux annoncés dans la semaine. Entre jeudi et samedi, le bilan mortuaire quotidien est resté supérieur à 800.

Les données britanniques ne prennent pas en compte, contrairement à d’autres pays, les statistiques d’établissements de soins hors hôpitaux, ce qui laisse entrevoir un vrai bilan beaucoup plus lourd.

Selon le National Care Forum, une organisation qui représente des établissements de soins de ville, 2.500 personnes y sont mortes du coronavirus pendant la semaine au 13 avril.

Sur les 372.967 tests effectués, 120.067 se sont avérés positifs.

Coronavirus  France nouvelle baisse des cas graves

à 5.744 personnes dimanche contre 5.833 patients en réanimation samedi, signant une baisse pour le onzième jour consécutif.

Jérôme Salomon a aussi indique que le nombre de personnes hospitalisées en France s’est élevé dimanche à 30.610 contre 30.639 malades hospitalisées samedi.

La France a enregistré également 395 nouveaux décès liés l’épidémie de COVID-19, portant le nombre total de personnes décédées à 19.718 dont 12.069 décès dans les hôpitaux et 7.649 dans les établissements sociaux et médico-sociaux.

Coronavirus: Royaume-Uni: près de 1000 décès en 24 heures

Coronavirus: Royaume-Uni: près de 1000 décès en 24 heures

 

Comme aux États-Unis, la prise en charge encore plus tardive qu’ailleurs du Coronavirus se traduit par des chiffres de mortalité particulièrement inquiétants.

L’épidémie a fait encore 888 morts de plus en 24 heures dans les hôpitaux du Royaume-Uni, ce qui porte le total à 15.464 décès, a annoncé samedi le ministère de la Santé, dont le bilan porte sur la situation le 17 avril à 16h00 GMT. Des chiffres qui ne intègrent pas encore ce des maisons de retraite où on s’attend à une véritable hécatombe.

Le bilan quotidien le plus lourd a été atteint le 9 avril avec 980 décès. Il est resté inférieur à 800 une partie de la semaine mais a repassé cette barre depuis mercredi.

Coronavirus États-Unis : 2364 décès en 24 heures

Coronavirus États-Unis : 2364 décès en 24 heures

La véritable catastrophe sanitaire se confirme aux États-Unis avec un nombre record de victimes et notamment de 1364 morts en 24 heures.

Le nombre de décès liés au coronavirus a dépassé mercredi le cap des 30.000 aux Etats-Unis et le nombre de morts d’un jour sur l’autre a atteint un nouveau record, montre un bilan dressé par Reuters.

Au total, le nombre de décès enregistré mardi s’est élevé à 2.364, bien plus que les 2.069 comptés le 10 avril dernier.

Pour mercredi, et alors que tous les Etats n’ont pas encore communiqué leurs chiffres, le nombre de morts supplémentaires a atteint 1.519 à 30.039.

Coronavirus France : 762 morts décès et 100.000 cas en tout

Coronavirus France : 762 morts décès et  100.000 cas en tout

L e nombre de décès augmente mais une lueur d’espoir apparaît avec la diminution du nombre de personnes en réanimation .  supplémentaires en France ces dernières 24 heures pour un bilan total de 15.729 décès, hôpitaux et Ehpad confondus, tandis que le nombre de cas de contamination recensés dépasse désormais le seuil des 100.000 à 103.573, a annoncé mardi le directeur général de la santé.

Sur l’ensemble de ces décès, 10.129 sont survenus à l’hôpital et 5.600 dans des établissements sociaux et médico-sociaux, dont une écrasante majorité dans des Ehpad, a précisé Jérôme Salomon.

Les cas confirmés de contamination ont augmenté de 5.497 en 24 heures.

Le nombre de personnes traitées dans des unités de réanimation a cependant baissé pour une sixième journée consécutive, de 91 patients, à 6.730, malgré 275 admissions.

“La baisse des besoins en réanimation, certes encore très légère, se confirme”, a commenté Jérôme Salomon.

“La pandémie de COVID-19 est donc toujours active. Depuis quelques jours nous observons un plateau, un ralentissement du nombre d’admissions et même une légère diminution du nombre de patients en réanimation”, a-t-il ajouté, en attribuant cette évolution au confinement en vigueur depuis le 17 mars et dont Emmanuel Macron a annoncé lundi la prolongation jusqu’au 11 mai.

Au total, 32.292 personnes atteintes du COVID-19 sont encore hospitalisées en France, soit 179 de plus que la veille, avec 1.965 admissions en 24 heures.

Sur l’ensemble des patients hospitalisés depuis le début de l’épidémie, 28.805 sont sortis guéris, a dit Jérôme Salomon, en soulignant que “des dizaines de milliers” d’autres personnes contaminées n’ont pas eu besoin d’être hospitalisées.

Le directeur général de la santé a précisé que, selon diverses modélisations en cours, la part de la population contaminée par le coronavirus est “probablement proche de 5% à 10% de la population selon les régions”.

Coronavirus France : 353 décès en 24 heures , 14.000 décès en tout

Coronavirus France : 353 décès en 24 heures , 14.000 décès en tout

13.832 décès dus au coronavirus depuis le 1er mars, dont 8.943 dans les établissements hospitaliers et 4.889 dans les Ehpad et autres établissements médico-sociaux, a annoncé samedi le directeur général de la santé, Jérôme Salomon.

Avec 353 morts à l’hôpital et 290 dans les Ehpad, le bilan quotidien s’élève à 643 décès. Il était vendredi de 578 décès, selon les chiffres publiés sur le site de Santé Publique France, mais Jérôme Salomon en avait annoncé 554.

Le nombre total de cas graves en réanimation atteint 6.883, soit 121 de moins que la veille, a poursuivi Jérôme Salomon, lors de son point de presse quotidien. Le solde entre sorties et admissions est en baisse pour la troisième journée consécutive, s’est-il félicité.

“Cette éclaircie semble se confirmer et va évidemment soulager nos soignants, en particulier en réanimation”, a-t-il souligné.

“Un très haut plateau épidémique semble se dessiner, mais, je vous l’ai dit, l’épidémie est active. Beaucoup de cas arrivent encore à l’hôpital. Nous devons absolument continuer à rester vigilants, mobilisés et prudent.”

Décès Coronavirus : pourquoi une telle différence entre la France et l’Allemagne

Décès Coronavirus : pourquoi une telle différence entre la France et l’Allemagne

Curieusement, on compare surtout les conséquences du Coronavirus entre la France, l’Italie voir l’Espagne en Europe. Par contre, les informations concernant l’Allemagne sont traités à la marge . Pourtant,  la différence entre la France et l’Allemagne, deux pays comparables,  est énorme. Alors  l’Allemagne compte 3000 décès pour 14 000 en France. Au plan mondial, l’Allemagne s’est même exception. En cause,  plusieurs facteurs explicatifs. D’abord sans doute la discipline allemande quand en France le confinement est loin d’être respecté partout . La seconde raison est liée à la qualité du système sanitaire allemand.

 Le pire,  c’est que ce système sanitaire est financièrement équilibré et qu’il permet une offre de soins au moins aussi bonne que le système technocratique français. Pour le Coronavirus, le système allemand  est beaucoup plus performant avec un nombre de lits notoirement supérieur pour  les cas les plus graves. L’Allemagne a aussi procédé un dépistage massif de l’ordre  de 500 000 par semaine quand la France en réalisé seulement 60 000. Sans parler de la lamentable pénurie de masques en France.

Notons aussi  que l’Allemagne dispose d’un plus grand nombre de respirateurs et pour cause puisque la plupart sont fabriqués par une industrie allemande qui ,  elle ,reste puissante quand celle de la France a été délocalisée dans les pays en développement. On peut alors se demander où passe l’argent du système sanitaire français, des sommes énormes avec en plus des déficits tout aussi énormes. Tout simplement dans les superstructures du niveau national jusqu’au plan local où par exemple les directeurs et sous-directeur sont plus nombreux que les chirurgiens. Sans parler d’une organisation logistique et d’un fonctionnement des services complètement inefficaces et archaïques.

Paradoxalement la crise du Coronavirus aura fait éclater les frontières des services qui jusque-là s’ignoraient  presque totalement et fonctionnaient de façon autonome sans aucune synergie. À cela il faut ajouter toute la bureaucratie administrative nationale, régionale et locale.

 

Coronavirus Italie : 431 décès en 24 heures, la marque d’un tassement ?

Coronavirus Italie : 431 décès en 24 heures, la marque d’un tassement ?

431 décès supplémentaires ont été recensés dimanche contre 619 la veille, soit le bilan le plus bas depuis le 19 mars, a annoncé l’agence de la protection civile.

Le nombre de nouveaux cas de contamination est lui aussi en baisse, de 4.092 contre 4.694 samedi, a-t-elle précisé dans un communiqué.

Depuis le 21 février, l’épidémie a fait 19.899 morts en Italie, faisant de la péninsule le deuxième pays le plus endeuillé dans le monde par le coronavirus derrière les Etats-Unis, et a contaminé 156.363 personnes.

Dimanche, 3.343 people se trouvaient en soins intensifs contre 3.381 samedi, un chiffre en baisse depuis neuf jours consécutifs.

Décès Coronavirus : pourquoi une telle différence entre la France et l’Allemagne

Décès Coronavirus : pourquoi une telle différence entre la France et l’Allemagne

Curieusement, on compare surtout les conséquences du Coronavirus entre la France, l’Italie voir l’Espagne en Europe. Par contre, les informations concernant l’Allemagne sont traités à la marge . Pourtant,  la différence entre la France et l’Allemagne, deux pays comparables,  est énorme. Alors  l’Allemagne compte 3000 décès pour 14 000 en France. Au plan mondial, l’Allemagne s’est même exception. En cause,  plusieurs facteurs explicatifs. D’abord sans doute la discipline allemande quand en France le confinement est loin d’être respecté partout . La seconde raison est liée à la qualité du système sanitaire allemand.

 Le pire,  c’est que ce système sanitaire est financièrement équilibré et qu’il permet une offre de soins au moins aussi bonne que le système technocratique français. Pour le Coronavirus, le système allemand  est beaucoup plus performant avec un nombre de lits notoirement supérieur pour  les cas les plus graves. L’Allemagne a aussi procédé un dépistage massif de l’ordre  de 500 000 par semaine quand la France en réalisé seulement 60 000. Sans parler de la lamentable pénurie de masques en France.

Notons aussi  que l’Allemagne dispose d’un plus grand nombre de respirateurs et pour cause puisque la plupart sont fabriqués par une industrie allemande qui ,  elle ,reste puissante quand celle de la France a été délocalisée dans les pays en développement. On peut alors se demander où passe l’argent du système sanitaire français, des sommes énormes avec en plus des déficits tout aussi énormes. Tout simplement dans les superstructures du niveau national jusqu’au plan local où par exemple les directeurs et sous-directeur sont plus nombreux que les chirurgiens. Sans parler d’une organisation logistique et d’un fonctionnement des services complètement inefficaces et archaïques.

Paradoxalement la crise du Coronavirus aura fait éclater les frontières des services qui jusque-là s’ignoraient  presque totalement et fonctionnaient de façon autonome sans aucune synergie. À cela il faut ajouter toute la bureaucratie administrative nationale, régionale et locale.

 

Coronavirus France : 554 décès en 24 heures ,13.197 morts en tout

Coronavirus France : 554 décès en 24 heures ,13.197 morts en tout

 

13.197 décès liés au coronavirus depuis le 1er mars, dont 8.598 dans les établissements hospitaliers et 4.599 dans les Ehpad et autres établissements médico-sociaux, a annoncé vendredi le directeur général de la santé.

Le bilan quotidien des décès dans les hôpitaux français est reparti à la hausse après avoir diminué pendant deux jours consécutifs, à 554, a précisé Jérôme Salomon. Il s’était établi jeudi à 424, selon les chiffres publiés sur le site de Santé Publique France. Le nombre total de cas graves en réanimation s’élève à 7.004, 62 de moins que la veille, ce qui représente un nouveau solde négatif entre sorties et admissions après la baisse de 82 cas enregistrée la veille.

“Le plateau semble s’amorcer”, a déclaré Jérôme Salomon, disant, comme la veille, que les premiers impacts du confinement commençaient à s’observer.

Coronavirus France : 554 nouveaux décès 13.197 morts en tout

Coronavirus France : 554 nouveaux décès 13.197 morts en tout

 

13.197 décès liés au coronavirus depuis le 1er mars, dont 8.598 dans les établissements hospitaliers et 4.599 dans les Ehpad et autres établissements médico-sociaux, a annoncé vendredi le directeur général de la santé.

Le bilan quotidien des décès dans les hôpitaux français est reparti à la hausse après avoir diminué pendant deux jours consécutifs, à 554, a précisé Jérôme Salomon. Il s’était établi jeudi à 424, selon les chiffres publiés sur le site de Santé Publique France.

Le nombre total de cas graves en réanimation s’élève à 7.004, 62 de moins que la veille, ce qui représente un nouveau solde négatif entre sorties et admissions après la baisse de 82 cas enregistrée la veille.

“Le plateau semble s’amorcer”, a déclaré Jérôme Salomon, disant, comme la veille, que les premiers impacts du confinement commençaient à s’observer.

Coronavirus en : 424 nouveaux décès, 12.210 morts au total

Coronavirus en : 424 nouveaux décès, 12.210 morts au total

Le bilan quotidien des décès dans les hôpitaux français a continué de diminuer pour un deuxième jour consécutif, à 424, a précisé Jérôme Salomon. Il s’était établi mercredi à 562, selon les chiffres publiés sur le site de Santé Publique France.

La France a enregistré 12.210 décès liés au coronavirus depuis le 1er mars, dont 8.044 dans les établissements hospitaliers et 4.166 dans les Ehpad et autres établissements médico-sociaux, a annoncé jeudi le directeur général de la santé.

Le bilan quotidien des décès dans les hôpitaux français a continué de diminuer pour un deuxième jour consécutif, à 424, a précisé Jérôme Salomon. Il s’était établi mercredi à 562, selon les chiffres publiés sur le site de Santé Publique France.

Le nombre total de cas graves en réanimation s’élève à 7.066 mais pour la première fois, le solde entre les admissions et les sorties de patients en réanimation au cours des dernières 24 heures est négatif (-82), a observé le directeur général de la santé.

Coronavirus: Le nombre de décès en baisse

Coronavirus: Le nombre de décès en baisse

 

Il y a quelques mouvements de yo-yo, c’est-à-dire des hausses succédant à des baisses mais globalement la tendance semble baissière pour le nombre de décès. Cela pourrait signifier qu’on a atteint un certain palier et qu’on peut espérer une évolution de la courbe vers une baisse réelle. Reste que les experts considèrent maintenant que la gestion de la crise pourrait s’étaler sur au moins 18 mois voire deux à trois ans et qu’on connaîtra sans doute six ou sept vagues dans le  développement du virus même si ces vagues auront tendance à diminuer en intensité . Le nombre quotidien de morts dus au coronavirus dans les hôpitaux en France est reparti à la baisse, avec 541 décès, et l’augmentation du nombre de patients traités dans les services de réanimation continue de faiblir, a annoncé mercredi le directeur général de la Santé, tout en jugeant l’épidémie “toujours très active dans le pays”.

Le nombre de morts en milieu hospitalier avait été de 607 mardi, 605 lundi et 357 dimanche. Le total des décès dans les hôpitaux atteint 7.632, a précisé Jérôme Salomon. Le nombre de personnes traitées dans les services de réanimation continue de progresser mais l’augmentation est de plus en plus faible, avec un solde de 17 patients en plus mercredi pour un total de 7.148.Le nombre de patients en réanimation avait augmenté de 59 mardi, 94 lundi et 140 dimanche.

Coronavirus: 541 dcéés , en 24 heures, 10.869 en tout

Coronavirus: 541 dcéés ,  en 24 heures, 10.869 en tout

541 personnes ,  7632 en tout depuis le 1er mars, en milieu hospitalier. Au total, au moins 10.869 morts liées au coronavirus sont à déplorer en France depuis le 1er mars.

Selon un comptage réalisé par l’Agence France-Presse (AFP) ce mercredi, plus de 750.000 cas de contaminations par le nouveau coronavirus ont été officiellement recensés en Europe. Soit plus de la moitié du total mondial.

Coronavirus Etats-Unis : déjà 10.000 décès

Coronavirus  Etats-Unis : déjà 10.000 décès

 

La pandémie a commencé beaucoup plus tard aux États-Unis mais la contamination s’accélère. Le bilan de l’épidémie de nouveau coronavirus aux Etats-Unis a en effet déjà franchi lundi le seuil des 10.000 morts, selon un décompte de Reuters. Les Etats-Unis affichent ainsi le troisième nombre de morts le plus élevé au monde en raison du COVID-19, selon les données officielles aux échelons nationaux, derrière l’Italie (16.523) et l’Espagne (13.055).

Les conseillers médicaux de la Maison blanche craignent que le coronavirus responsable de la maladie fasse entre 100.000 et 240.000 morts aux Etats-Unis, même si les mesures de confinement imposées à une grande partie de la population sont respectées. En cas d’absence de confinement, le scénario prévoyait entre 1 et 2 millions de victimes ; ce qui a convaincu Trump de s’aligner sur la stratégie de la plupart des pays déjà touchés.

123456



L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol