Archive pour le Tag 'décadent'

Alain Richard, l’archétype du socialiste décadent

Alain Richard, l’archétype du socialiste décadent

 

Il copréside aujourd’hui avec de la députée juppéiste Marie Guévenoux, la Commission d’investiture nationale (CNI) chargée d’attribuer les investitures du parti présidentiel pour les élections municipales de 2020.cela en dehors de tout processus démocratique. A LREM, le sommet s’auto désigne et se reproduit. Richard, c’est l’archétype du responsable qui a tué le PS ; Il n’a sans doute choisi le PS qu’en fonction des opportunités politiques. Le choix pour les énarques étant soit les républicains (de l’époque) soit le PS. De toute façon,  Richard n’a pratiquement vécu que de la politique en outre en cumulant des postes de haut fonctionnaire. Bref le hold-up classique de couches sociales supérieures sur un parti qui devait représenter les moins favorisés ; Le parcours de Richard est éloquent PSU, rocardien, macronien, sénateur  sans doute même pourquoi pas pour un jour passer au RN. Champion de la cuisine politique, Richard ne finira chef étoilé car sa tambouille sent la vieille politique ; pas étonnant qu’il ait  accepté de présider ce comité particulièrement antidémocratique pour désigner les candidats aux municipales, c’est le socialisme revisité à la mode stalinienne. U vrai naufrage qui est peut pas seulement lié à l’âge à 75 ans, le courtisan espère toujours satisfaire le monarque avec au bout,  on ne sait jamais, un portefeuille ministériel pour gérer les Ephads et les vieux élus socialos recyclés. Dans les caves de Solferino, quelqu’un  aurait écrit : l’ENA m’a tué !

 

Hollande, le dernier monarque républicain décadent ?

Hollande le dernier  monarque décadent ?

 

Hollande y croit, c’est lui le monarque républicain, il est le patron, le chef, le grand ordonnateur. Et il se complait dans la pompe républicaine  avec ses rituels désuets. Bref,  Il est hors sol et hors du temps ; Un seul exemple significatif quand il fait attendre les quelques centaines de journalistes (et je gouvernement tout entier) pendant 10 minutes pour rien avant de commencer sa conférence de presse. Pour bien marquer sa superbe et sa condescendance à l’égard de ses sujets. Ridicule en effet et pathétique de faire aussi attendre les téléspectateurs pendant 10 minutes alors que cette conférence de presse est prévue depuis des mois, que c’est un événement majeur pour lui (mais complètement raté cette fois) et en plus sur place à  l’Elysée. Cette pompe est pathétique. Hollande est hors du temps, hors sol, il se vautre dans les oripeaux du pouvoir et les ors de la république comme un ivrogne dans sa vinasse abandonnant  en même temps toute dignité et même tout respect d’autrui. Hollande risque d’être l’un des derniers monarques républicains décadents. Le système politique est t condamnés à exploser car les Français ne croient plus les bonimenteurs, leurs tours de magie et leur mise en scéne désuète. Et cette manière de s’exprimer, ridicule, emphatique, hautaine même. Bref la culture de l’énarchie( et de ses petits marquis)  qui s  ‘est appropriée le pouvoir partout. Ce ne sera pas nécessairement la révolution mais c’est déjà le dégout, le désintérêt total des Français pour ces politiques déphasés. Pour 2017,  l’abstention risque atteindre un record car il y a désormais deux mondes celui des clercs de système   politique et le peuple des non croyants.

Hollande, le président décadent

Hollande, le président décadent

 

Si l’on en juge par les deniers sondages, Hollande est le président le plus détesté par les français depuis la 5 ème république ; sa côte de popularité ne cesse de s’effriter et atteint le record historique de 16 à 18% selon les sondages. Comparé aux autres présidents de la république, il ne recueille que 0.5% de popularité. Une situation évidemment pathétique et dramatique pour le pays qui n’est plus dirigé, qui ne dispose d’aucune crédibilité auprès des instances internationales et qui slalome entre les mesures contradictoires et inefficaces. Les dernières étant les annonces subites de fiscalité sur l’impôt sur les revenus alors que le PS avait matraqué avant des couches sociales qui n’en payaient pas avant. Bref, toute cela sent l’improvisation et la fin de règne de la part d’une « majorité »  sans ligne, sans cohérence et surtout sans compétence ; Voir à cet égard les tergiversations concernant Alstom et es prise de position contradictoire des ministres (Royal, Montebourg, sapin). La question sera de savoir après la défaite sans précédant qui s’annonce aux européennes si Hollande doit ou non rester aux commandes ou se consacrer à l’inauguration des chrysanthèmes. Le PS recueillera environ 16%, de quoi évidemment remettre en cause sa légitimité comme parti dit majoritaire. Décadent dans sa politique, Hollande leste auusi dans sa personnalité, son comportement;  roublard, menteur, insaisissable, il ‘a jamais incarné la fonction. Hollande,  l’ancien énarque était destiné à devenir sous-préfet pas président de la république, dans un costume où il flotte littéralement  en dépit de son embonpoint retrouvé. Pour faire bref les français ne supporte plus ce président désinvolte surtout centré sur son propre avenir et qui fout des français et de l’avenir du pays.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol