Archive pour le Tag 'débrouillez-vous'

Afrique : débrouillez-vous ! (Macron)

Afrique : débrouillez-vous ! (Macron)

 

C’est en substance ce qu’a déclaré Macron en visite notamment au Nigéria avec une  belle dose d’hypocrisie, de démagogie aussi en flattant le dynamisme africain. Des propos creux pour faire plaisir mais à coté de la plaque face au problème de l’immigration.  L’Afrique et les Africains doivent réussir “sans complexe” et sans jamais écouter ceux qui recommandent d’attendre, a déclaré mercredi Emmanuel Macron à des entrepreneurs, au second jour de sa visite au Nigeria, prenant son propre cas en exemple. “Personne n’a à décider de notre futur”, a dit le président français lors d’un échange avec ces entrepreneurs, à Lagos. “C’est à l’Afrique de décider pour l’Afrique, d’expliquer l’Afrique et de créer son propre modèle d’entrepreneuriat.” “C’est votre responsabilité” et ce succès sera bon pour l’Afrique comme pour une Europe secouée de crises politiques liées au phénomène migratoire, a ajouté le président français. “Si l’Afrique ne réussit pas, la France et l’Europe ne réussiront jamais sur le long terme”, a-t-il poursuivi. “Car l’Europe n’est pas une île et toute cette crise migratoire est due au fait que nous avons un destin commun.” L’objectif est que des entrepreneurs africains créent des entreprises de taille mondiale, ce qui contribuera à doper l’économie du continent, et la France doit les aider, a-t-il dit, rappelant l’engagement de créer un fonds d’un milliard d’euros pour contribuer au développement des PME africaines. Pour encourager ces entrepreneurs, dont un grand nombre de jeunes, Emmanuel Macron a souligné qu’il ne serait pas président s’il avait suivi les conseils de ceux qui lui disaient d’attendre avant de briguer l’Elysée. Il a juste oublié que sans la courte échelle de François Hollande ( et des financiers), il serait un total inconnu.

Irak: « débrouillez-vous » (Fabius)

Irak:  «  débrouillez-vous » (Fabius)

 

C’est en substance ce qu’a dit officiellement mais diplomatiquement Fabius présent en Irak. Echaudée par ses initiatives plus ou moins heureuses au Mali et en Centrafrique (où nous sommes toujours pratiquement seuls)  la France n’ose même pas annoncer qu’elle pourrait participer à des frappes aériennes  sur les djihadistes. Sur ce dossier na France n’a guère montré de courage et sans doute la situation intérieure française très dégradée n’incite pas Hollande  à « se mouiller ».  Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a appelé dimanche à la formation d’un gouvernement d’unité nationale en Irak pour faire face à l’offensive des djihadistes de l’Etat islamique.  Venu superviser dans le pays une distribution d’aide humanitaire française, il a indiqué en outre que la France ne prévoyait pas pour le moment d’intervenir militairement. Laurent Fabius a repris le credo des dirigeants occidentaux, notamment américains, en appelant les parlementaires irakiens à désigner un nouveau Premier ministre capable de dépasser les divisions confessionnelles. Le chef du gouvernement sortant, le chiite Nouri al Maliki, est accusé d’avoir attisé le ressentiment de la population sunnite, favorisant la progression des intégristes de l’Etat islamique. « L’Irak a besoin d’un gouvernement d’unité, de large unité », a dit le ministre français à Bagdad. « Il faut que tous les Irakiens se sentent représentés et puissent mener la bataille contre le terrorisme. Le mot d’ordre, c’est la solidarité », a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse avec son homologue irakien Hochiar Zebari. A Erbil, la capitale du Kurdistan irakien, où il s’est rendu ensuite, Laurent Fabius a déclaré qu’il revenait aux Irakiens eux-mêmes de combattre l’avancée des combattants islamistes. Il s’exprimait aux côtés du président du gouvernement régional du Kurdistan irakien (GRK) Massoud Barzani, qui a appelé la communauté internationale à fournir des armes aux Kurdes pour les aider à repousser la menace islamiste.  Massoud Barzani « estime, et il a raison, que c’est d’abord aux Irakiens de mener ce combat dès lors qu’ils disposent des armements nécessaires », a-t-il indiqué. « Notre soutien est actuellement humanitaire », a-t-il ajouté en réponse à une question, « mais actuellement une intervention de type militaire n’est pas prévue par la France. » Laurent Fabius devait ensuite superviser la distribution d’une aide humanitaire, dont des équipements de premier secours et des médicaments, envoyée par la France pour les populations réfugiées au Kurdistan irakien après avoir fui l’avancée des djihadistes de l’Etat islamique. « Dès que les conditions politiques, sécuritaires et humanitaires seront remplies, je ne doute pas que nous viendrons à bout ensemble de la menace terrible qui pèse sur l’Irak et cette région », a-t-il encore dit.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol