Archive pour le Tag 'd’arrestations'

Biélorussie : Nouvelles manifestations, des centaines d’arrestations

Biélorussie : Nouvelles manifestations, des centaines d’arrestations

Une nouvelle fois comme pratiquement tous les week-ends depuis l’élection truquée du président Alexandre Loukachenko de Biélorussie, des manifestations massives se sont déroulées pour protester contre ce déni de démocratie. Comme d’habitude des centaines de personnes contentent encore été arrêtées.

 

.

Rien qu’à Minsk, la police a arrêté plus de 300 personnes accusées d’avoir « violé la loi sur les événements de masse », a déclaré l’agence de presse russe TASS, citant le ministère de l’Intérieur biélorusse.

Le président russe Vladimir Poutine a exhorté les forces politiques en Biélorussie à tenter de résoudre le conflit par le dialogue tout en déclarant que l’ex-république soviétique, proche alliée de Moscou, faisait face à une ingérence sans précédent de forces extérieures.

Manif Biélorussie : encore des centaines d’arrestations

Manif Biélorussie : encore des centaines d’arrestations

 

C’est désormais une sorte de rituel dramatique des milliers et des milliers de Biélorusses manifestent contre le trucage de l’élection présidentielle qui a renouvelé le mandat du président Alexandre Loukachenko.

Et pour contester et combattre ce déni de démocratie, ce dictateur met régulièrement en prison plusieurs centaines de manifestants chaque week-end. Et cela depuis l’annonce de sa réélection le 9 août.

Dimanche, les forces de sécurité, en tenue d’émeute et équipées de boucliers, ont inondé la place où Roman Bondarenko avait été arrêté. Ils ont abattu les drapeaux de l’opposition, renversé les lampes commémoratives et traîné les gens hors de la foule pour les emmener dans des fourgons, a déclaré un témoin.

Le groupe de défense des droits de l’homme Viasna (« Printemps ») a déclaré que 504 personnes avaient été arrêtées par la police jusqu’à présent lors des manifestations de dimanche dans le pays.

Des centaines de manifestants, portant les couleurs rouge et blanc symboles du mouvement de protestation, s’étaient rassemblées dimanche pour une veillée près de la maison de Roman Bondarenko à Minsk.

Svetlana Tsikhanouskaïa, la principale opposante d’Alexandre Loukachenko, exilée en Lituanie, a déclaré sur les réseaux sociaux soutenir les rassemblements de dimanche à la mémoire du manifestant décédé.

« Démocratie » russe : encore des centaines d’arrestations

  • « Démocratie » russe : encore des centaines d’arrestations

C’est la seconde fois en peu de temps que le pouvoir procède à des arrestations à l’occasion de manifestations réclamant le droit de se présenter librement aux élections politiques. Une revendication élémentaire pourtant contestée et qui justifie l’emprisonnement des manifestants. On sait que le régime de dictature de Poutine ne tient que grâce aux atteintes permanentes à la démocratie et aux droits de l’homme. Poutine ne tolère aucune opposition et s’il le faut utilise sans vergogne la répression voir des méthodes criminelles pour éliminer  des adversaires potentiels. On objectera que Poutine est encore un peu populaire en Russie, cependant de moins en moins. Il réussit toutefois à se maintenir en éliminant tout droit pour l’opposition. Et les Russes ne sont informés pour l’essentiel que des analyses du  pouvoir en place. On sait que Poutine va encore être invité en France. On se demande bien pourquoi car ce type de réceptions officielles ne fait que renforcer la légitimité d’un dictateur même si en même temps elle redonne un certain vernis international à un Macron dont l’audience s’est considérablement affaiblie aussi à l’échelle mondiale. La police russe est donc intervenue samedi contre une manifestation non autorisée de l’opposition réclamant des élections libres, interpellant près de 800 personnes selon un bilan du réseau d’information OVD-Info, spécialisée dans le suivi des arrestations.

L’opposante Lioubov Sobol, qui avait appelé à manifester ce samedi contre le gouvernement, a été interpellée pour sa part alors qu’elle se rendait en taxi sur les lieux du rassemblement. Elle a été emmenée dans un fourgon de police. Elle observe une grève de la faim pour protester contre l’invalidation de sa candidature aux élections municipales programmées le mois prochain à Moscou. Plusieurs centaines de personnes avaient défié les avertissements des autorités et s’étaient regroupés sur les lieux prévus pour la manifestation. Quelques minutes après, des policiers des forces anti-émeutes sont intervenus. En début d’après-midi, la police moscovite faisait état pour sa part de 30 interpellations, contre près de 20 fois plus, selon OVD-Info. Elle a par ailleurs estimé à 350 le nombre de manifestants.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol