Archive pour le Tag 'dans la tourmente'

Immigration- Léornarda : le gouvernement dans la tourmente

Immigration- Léornarda : le gouvernement dans la tourmente  

 

 

L’écolière, Léornarda, expulsée,  as suscité l’émotion et même la réprobation à gauche. Personne ne peut demeurer insensible face au drame vécu par cette petite fille. Pour autant, c’est l’application de la loi puisque la famille originaire du Kossovo est en situation irrégulière. Dès lors, le gouvernement est pris au piège coincé entre les principes de droit et les principes d’ humanité. Il ne s’agit pas seulement d’un drame humain mais d’une question politique. Question politique quant à la mise en œuvre d’une politique d’immigration contrôlée. Question politicienne aussi car dans tous les cas, Vals sortira renforcé de cette affaire. Or précisément Hollande, Ayrault et les autres sont horripilés par l’insolente popularité de Valls alors qu’eux sombrent dans les sondages. Il y a aussi les municipales avec la montée du FN qui complique la problématique ; Du coup Hollande  et Ayrault ont décidé d’attendre une enquête qui n’amènera rien de nouveau. Certains voudraient bien la tête de Valls mais sans pour autant perdre les élections.  Jean-Marc Ayrault s’est donc efforcé mercredi de gagner du temps et de  couper court à une nouvelle polémique dans la majorité après l’expulsion contestée d’une jeune Kosovare et de sa famille en promettant de réparer une éventuelle « faute », alors que Manuel Valls invoque le droit. Après un affrontement avec la ministre du Logement, Cécile Duflot, sur la question des Roms, le ministre de l’Intérieur est de nouveau en butte aux critiques de son camp et de certains de ses collègues pour le renvoi de Leonarda, 15 ans, interpellée le 9 octobre dans le Doubs lors d’une sortie scolaire. La question de la démission du ministre de l’Intérieur a été pour la première fois posée publiquement par des élus socialistes, peu nombreux depuis mardi à soutenir Manuel Valls, en déplacement aux Antilles. « Quand est-ce qu’on prend une mesure d’éloignement du gouvernement à l’encontre de Valls? », a demandé sur twitter Frédéric Hocquard, un membre de la direction du PS. Les faits ont été rapportés mardi par le Réseau éducation sans frontières (RESF). Une enquête administrative a été ouverte mercredi pour vérifier la légalité de la reconduite à la frontière de la collégienne et des siens. Le père de l’adolescente a été expulsé le 8 octobre, la mère et ses six enfants le lendemain. Les conclusions de l’enquête seront connues dans 48 heures. « S’il y a eu faute, l’arrêté de reconduite à la frontière sera annulé, cette famille reviendra pour que sa situation soit réexaminée en fonction de notre droit, de nos principes et de nos valeurs », a assuré Jean-Marc Ayrault à l’Assemblée. Manuel Valls, qui s’est entretenu du dossier mercredi matin avec le Premier ministre, et la préfecture du Doubs défendent la régularité de la décision et des reconduites qui ont suivi. La famille était entrée irrégulièrement sur le territoire français le 26 janvier 2009 et a été déboutée à plusieurs reprises de ses demandes d’asile.

 

Alcatel Lucent: encore dans la tourmente économique et sociale

Alcatel Lucent: encore dans la tourmente économique et sociale

Le patron ne sera pas renouvelé mais il faudra autre chose pour redresser le groupe, sans doute des ventes d’actiivitésdes prêts et des suppressions de postes. L’actuel directeur général d’Alcatel Lucent, Ben Verwaayen, quittera son poste le 7 mai prochain à l’occasion de l’assemblée générale des actionnaires, a confirmé jeudi matin le groupe à l’occasion de l’annonce de ses résultats 2012. Ceux-ci sont marqués par une perte de 1,3 milliards d’euros, trois fois supérieure aux prévision des analystes interrogés par Reuters.  Le mandat de M. Verwaayen arrivait de toute façon à échéance en 2013, à l’issue de l’assemblée générale des actionnaires. Mais son nom ne devrait pas être proposé pour un deuxième mandat. La décision aurait été prise lors d’un conseil d’administration du groupe mercredi 6 février, comme l’a rapporté mercredi Le Monde sur son site internet. En termes financiers, Alcatel-Lucent est aux abois. Le groupe a un besoin urgent d’argent frais. Il faut «rassurer les clients», a expliqué Philippe Keryer, directeur de l’activité équipements fixes du groupe français à la commission économique de l’Assemblée nationale. C’est ce qui a motivé la lettre d’intention signée avec Goldman Sachs et Credit Suisse pour un prêt de 1,6 milliard d’euros. Mais en échange Alcatel-Lucent doit gager ses 29.000 brevets. La note d’«action pourrie», attribuée par Moody’s et Standard & Poor’s, contraint le groupe à trouver de l’argent frais pour rembourser 2,2 milliards d’euros de dettes d’ici à 2015, dont une première tranche dès le mois prochain. Dans ce contexte, toutes les solutions sont envisagées. France Télécom est sur les rangs pour acquérir l’activité câbles sous-marins d’Alcatel-Lucent autour de 150 millions d’euros, selon Les Échos. Fleur Pellerin serait en train de négocier cette cession. Le groupe est numéro un mondial de la discipline avec ses bateaux et sa production de câbles sur son site de Calais. Le Fonds stratégique d’investissement (FSI) pourrait également intervenir. Et «toutes les solutions sont à l’étude et nous sommes disposés à trouver un accord avec l’État. Le gouvernement se préoccupe réellement de notre cas», assure un proche du dossier. Outre ce dossier financier complexe, le volet social se durcit. Lors d’un comité central d’entreprise extraordinaire, les syndicats d’Alcatel-Lucent ont décidé de faire valoir leur «droit d’alerte». Ils demandent des réponses précises, notamment à propos du prêt bancaire. La direction a quinze jours pour y répondre. Ensuite, si les réponses ne sont pas satisfaisantes, les syndicats se réservent le droit de faire appel au cabinet d’expertise-comptable Syndex, qui travaille déjà pour eux. Les salariés s’inquiètent de la stratégie qui a conduit «le groupe à perdre de l’argent depuis sa fusion avec Lucent», le 1er décembre 2006. «Quel est l’avenir pour l’activité industrielle et la recherche en France?», s’interrogent également les syndicats et les élus de tous bords politiques. En juillet, lors de l’annonce du sixième plan de suppression de postes en six ans, la direction s’était engagée à ne pas couper dans la recherche en France. Or, finalement, même ces postes seront touchés. «La France avait été moins affectée que les autres pays. Depuis 2008, les effectifs français ont été réduits de 6 % seulement, contre 9 % dans le groupe», défend Philippe Keryer. Cette fois-ci, «les effectifs français vont reculer de 14 %, contre 6 % dans le groupe», dénonce Corinne Erhel, la députée de Lannion (Côtes-d’Armor).

Volailles: Doux encore dans la tourmente

Volailles: Doux encore dans la tourmente

Les volaillers français Doux et Tilly-Sabco sont touchés de plein fouet par une décision de Bruxelles divisant par deux les subventions octroyées à la France pour l’exportation de poulets, a-t-on appris vendredi auprès du ministre délégué à l’Agroalimentaire, Guillaume Garot.   »La Commission européenne nous a informés jeudi de sa décision de diviser par deux le niveau des restitutions sur la filière volaille », a expliqué le ministre, confirmant une information d’Europe 1.   »Avec [le ministre de l'Agriculture] Stéphane Le Foll, nous avons convoqué aujourd’hui une réunion d’urgence (…) pour voir comment nous pouvons apporter un soutien rapide aux entreprises » fragilisées par cet accord, a annoncé M. Garot citant les groupes Doux et Tilly-Sabco, les principaux bénéficiaires.  Doux (marque Père Dodu) est déjà en grande difficulté et en redressement judiciaire depuis juin.  Les ministres souhaitent que ces entreprises puissent bénéficier du crédit d’impôt compétitivité et emploi (CICE), selon M. Garot.  Ils vont par ailleurs saisir le commissaire européen à l’Agriculture, Dacian Ciolos, pour contester cette décision, a encore déclaré M. Garot reconnaissant que la France était aujourd’hui le seul pays de l’Union européenne à bénéficier de ces aides.  Il s’agit d’une mesure de gestion prise en fonction des conditions de marché », a expliqué la Commission européenne à l’AFP. « Le montant de la restitution (subvention) tient compte de la situation du marché », a ajouté une porte-parole de M. Ciolos.  Le marché de la viande de volaille est « dynamique », a souligné la Commission en soulignant que les exportations avaient augmenté de 44% dans ce secteur entre 2008 et 2011.  La baisse des subventions « répond à la persistance d’une situation de marché dans laquelle un montant de restitution élevé n’est pas nécessaire à l’équilibre du marché communautaire », a affirmé la Commission.  Les restitutions s’appliquent aux exportations de volailles (uniquement les poulets entiers congelés) vers les Etats de l’ex-URSS, l’Angola, l’Arabie saoudite, le Koweit, le Bahrein, le Qatar, Oman, les Emirats arabes unis, la Jordanie, le Liban, l’Irak et l’Iran.   »Les producteurs français de volaille sont en compétition avec le Brésil, les Etats-Unis, la Thaïlande ou la Chine » qui ont des coûts de production plus bas, a dit de son côté Christian Marinov, directeur de la Confédération française de l’aviculture (CFA).   »La Commission européenne a une vision erronée quand elle dit qu’on peut exporter sans subvention. C’est vrai pour des ailes ou des pignons à vil prix, pas sur les petits poulets congelés que nous demandent l’Arabie saoudite, l’Egypte ou les Emirats arabes unis », selon M. Marinov, selon qui cette décision concerne 10.000 producteurs de volailles.   »Lorsque nos coûts de production ont flambé (juillet à novembre), la Commission n’a pas augmenté nos restitutions » et aujourd’hui « sous prétexte que le prix des céréales baisse un peu, elle les divise par deux ».  Actuellement fixées à 21,70 euros pour 100 kilos de poulets, ces aides vont passer à 10,85 euros.  Doux, délesté en 2012 de son pôle frais et réduit à ses pôles surgelés et produits élaborés, compte environ 2.000 CDI.  Tilly-Sabco emploie 323 CDI et réalise 80% de son chiffre d’affaires dans les pays de la péninsule arabique.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol