Archive pour le Tag 'dangereuses ?'

Le texte « fake news » : une loi inutile et dangereuse

Le texte « fake news » : une loi inutile et dangereuse

 

  • Une loi pour empêcher la diffusion de fausses nouvelles en période électorale, encore un texte inutile et dangereux. Inutile car il existe déjà un arsenal juridique pour sanctionner les auteurs de tels faits. Dangereux car toute la question est de savoir ce qui est faux et ce ne l’est pas. Ce qui est faux à un moment donné faute d’éléments de preuve peut se révéler vrai avec le temps et inversement. En outre la véracité en politique est un concept très approximatif. Exemple le financement de la campagne de Macron par les milieux économiques. Macron a bénéficié de ristourne jusqu’à 90% pour la location des salles de réunions de la campagne ; ristourne ou financement occulte ? On pourrait trouver des exemples concernant des partis non majoritaires. 

Les députés français ont adopté mercredi les propositions de loi (PPL) controversées relatives à la “manipulation de l’information” destinées à empêcher la diffusion artificielle de fausses nouvelles en période électorale. “L’objet n’est pas de sanctionner l’auteur mais d’endiguer la propagation” en période électorale, a déclaré mardi la ministre de la Culture, Françoise Nyssen, à propos de ce texte demandé par Emmanuel Macron lors de ses vœux à la presse en janvier. Une déclaration quine change rien sur la complexifier à qualifier de faux ou de vraies une information. En outre dangereuse.  “Ce texte ne crée aucune interdiction nouvelle” mais il vise à “mieux faire respecter les règles existantes en les adaptant aux nouvelles réalités caractérisées par le poids croissant des réseaux sociaux, la viralité de l’information et le développement du sponsoring”, Si ce texte ne change rien pourquoi l’adopter ? Deuxièmement Macron largemenet soutenu par les milieux financiers  aurait intérêt à faire profil bas sur cette question.

Cancers: les « médecines alternatives » dangereuses ?

Cancers: les « médecines alternatives » dangereuses ?

Ce à quoi aboutit une  étude qui compare les résultats des patients qui choisissent de recourir aux seuls remèdes alternatifs et les résultats de ceux qui utilisent  la médecine classique. L’étude montre que des malades affectés de cancers fréquents ont jusqu’à cinq fois plus de risque de mourir que ceux qui optent pour des traitements classiques. Cette différence dans le risque de décès cinq ans après le diagnostic « a été la plus élevée pour le cancer du sein et du colon », a déclaré l’auteur principal de l’étude, Skyler Johnson de l’Université de Yale. Une étude cependant qui ne paraît pas forcément totalement pertinente car elle compare et oppose deux typologies de traitement très différents. De traitements qui sont opposés : ou bien la médecine classique ou bien la médecine parallèle. Or il aurait été plus intéressant de comparer avec un troisième groupe de patients utilisant à la fois la médecine classique et des remèdes alternatifs. On sait en effet que l’aspect psychologique constitue un moyen de défense non négligeable chez le patient et que les rémissions pour des cas identiques sont parfois difficilement explicables et qu’ils peuvent provenir de la capacité du malade a renforcé son système de défense. Ceci étant en l’état actuel des connaissances,  il est évident que le recours à la médecine classique est incontournable. Il serait irresponsable de ne recommander que la médecine alternative.
L’étude rapporte l’impact sur la survie pour quatre cancers du recours exclusif aux remèdes alternatifs (homéopathie, plantes, qi gong, yoga, naturopathie, acupuncture, diètes, méditation, prières…) au détriment des traitements classiques (chimiothérapie, radiothérapie, chirurgie, traitement hormonal), dans une étude récemment parue dans le Journal of the National Cancer Institute.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol