Archive pour le Tag 'croissance mondiale'

ONU : Croissance mondiale ralentie et pas de redressement de l’emploi avant 2017

ONU : Croissance mondiale ralentie et pas de redressement de l’emploi avant 2017

Il faut évidemment prendre ces prévisions de croissance de l’ONU avec une grande prudence puisque depuis deux ans, on ne cesse de les revoir en baisse ; par ailleurs on n’exclut pas une éventuelle récession.  La croissance mondiale devrait donc s’élever à 2,4% en 2013 et 3,2% en 2014, a estimé mercredi la CNUCED (Conférence des Nations-Unies pour le commerce et le développement), dans son rapport intitulé « Situation et perspectives de l’économie mondiale en 2013″. Cette prévision de croissance reste bien en-deçà des performances de l’économie mondiale d’avant crise, a relevé Alfredo Calcagno, responsable des études macro-économiques de la CNUCED.  Selon lui, le risque de « tomber dans une nouvelle récession ne peut pas être exclu », notamment si la crise de l’euro s’aggrave, ou si l’économie chinoise connaît une brusque décélération.  La situation est particulièrement inquiétante sur le plan de l’emploi, où il ne faut pas s’attendre selon lui à un redressement avant 2017.  Quatre ans après le début de la grande crise financière internationale, l’économie mondiale a toujours du mal « à s’en remettre », relève la CNUCED.  En 2012, l’économie mondiale s’est à nouveau affaiblie, avec 2,2 % de croissance, après 2,7% en 2011. La CNUCED avait estimé début 2012 qu’elle atteindrait au maximum 2,6%.  Certains pays sont à nouveau tombés en récession en 2012, et pour d’autres, déjà en difficulté, la situation s’est encore aggravée, avec un taux de chômage supérieur à 20%, comme dans les pays d’Europe du Sud.  Globalement, les pays développés devraient croître de 1,1% en 2013 et de 2,0% en 2014.  La situation devrait être meilleure aux Etats-Unis avec +1,7% estimés en 2013 et 2,7% en 2014.  Concernant le Japon, la croissance devrait rester faible avec +0,6% cette année et +0,8% en 2014.  Dans l’Union Européenne, la CNUCED relève que 5 pays ont été en récession en 2012. Le taux de chômage dans la zone euro a atteint un niveau record de près de 12%, soit un point de pourcentage de plus qu’en 2011.  C’est en Grèce et en Espagne que la situation s’est le plus dégradée, avec plus d’un quart de la population sans emploi.  Selon la CNUCED, les pays développés devraient avoir comme principale priorité en 2013 la création d’emplois durables et abandonner les politiques d’austérité budgétaire. La CNUCED a réclamé plusieurs fois l’abandon de telles politiques, qu’elle juge contre-productives.  Dans les « économies en transition », soit les pays de la CEI (ex-pays de l’Est, Communauté des Etats indépendants), le sud-est de l’Europe et la Russie, la croissance est restée  relativement soutenue en 2012, avec un taux de 3,5%. En 2013, cette croissance devrait s’élever à 3,6% et en 2014 à 4,2%.  La CNUCED relève notamment que la Russie connait une situation de plein-emploi, avec une inflation modérée, en dépit d’un faible rendement des cultures.  En Chine, la croissance devrait s’élever cette année à 7,9% (7,7% en 2012) et à 8,0% en 2014.  Globalement, la croissance devrait être plutôt bien orientée en Asie du Sud et du Sud-est, avec +6,0% en 2013 et +6,3% en 2014.  En Amérique Latine, la situation devrait aussi s’améliorer en 2013, avec +3,9% en +4% l’année suivante. En 2012, la croissance en Amérique Latine a été de 3,1%.

 

L’Europe risque de plomber l’économie mondiale selon le FMI

L’Europe risque de plomber  l’économie mondiale selon le FMI

 

Une barrière de protection financière renforcée est nécessaire au niveau mondial pour se prémunir contre un éventuel nouvel épisode de la crise de la dette en Europe, a déclaré jeudi Christine Lagarde, directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), ajoutant que le FMI avait besoin de davantage de ressources. « Une barrière de protection mondiale plus élevée viendra compléter le ‘cercle des protections’ de chaque pays. Le FMI aider. Mais pour être aussi efficace que possible, nous devons augmenter nos ressources », a-t-elle dit. Christine Lagarde espère faire progresser le dossier des moyens du FMI lors des réunions entre le FMI et la Banque mondiale prévus la semaine prochaine. »(…) le risque le plus menaçant est le retour en force des turbulences sur les marchés obligataires et financiers en Europe. »

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol