Archive pour le Tag 'Croissance Japon :'

Croissance Japon : nettement dans le rouge pour le secteur manufacturier

Croissance Japon : nettement dans le rouge pour le secteur manufacturier-

 

Le secteur manufacturier au Japon s’est contractée en février à un plus bas de près de quatre ans, un signal d’alerte pour la troisième puissance économique mondiale alors que s’étend l’impact de l’épidémie du nouveau coronavirus apparue en décembre dernier en Chine continentale.

Ce ralentissement illustre les effets ravageurs de l’épidémie sur la croissance mondiale et les entreprises, et pourrait accentuer la pression sur le gouvernement japonais pour qu’il engage des mesures supplémentaires de soutien à l’économie.

L’indice PMI manufacturier calculé par Markit/Jibun Bank a reculé le mois dernier à 47,8 en données corrigées des variations saisonnières, contre 48,8 en janvier.

Il s’agit d’un plus bas depuis mai 2016.

L’indice reste sous le seuil de 50 qui sépare contraction et expansion de l’activité pour un dixième mois consécutif – la plus longue période de contraction depuis celle de 16 mois ayant pris fin en juin 2009 liée à la crise financière.

“Les perspectives à court terme pour le secteur industriel japonais apparaissent très sombres”, a déclaré Joe Hayes, économiste chez IHS Markit, le cabinet d’étude qui réalise l’enquête.

La Chine est l’un des principaux marchés à l’exportation du Japon, et de nombreux industriels japonais vendent leurs produits à destination d’usines chinoises.

D’après l’enquête, les nouvelles commandes ont décliné à un plus bas de plus de sept ans, dans un contexte économique défavorable et sous l’effet d’un recul des ventes aux clients en Chine.

Les nouvelles commandes à l’exportation se sont contractées pour un quinzième mois consécutif.

Croissance Japon : chute de plus de 6 %

Croissance Japon : chute de plus de 6 %

 

 

La troisième économie mondiale s’est contractée de 6,3% en rythme annualisé sur la période octobre-décembre, à un rythme nettement supérieur au consensus (-3,7%), montrent les statistiques gouvernementales. L’économie japonaise a connu au quatrième trimestre 2019 son déclin le plus important en six ans, alors que la hausse de la TVA a affecté la consommation et que le ralentissement de la demande mondiale a nui aux dépenses en capital, accentuant la pression sur Tokyo pour engager de nouvelles mesures de soutien.

La publication lundi des données officielles intervient sur fond de craintes que l’épidémie du nouveau coronavirus apparue en Chine pèse lourdement sur l’économie nippone au cours du trimestre actuel, avec le spectre d’une récession, la production industrielle et le tourisme étant grandement

Ce déclin, qui intervient après une croissance de 0,5% en lecture définitive au T3, est le plus important de l’économie japonaise depuis avril-juin 2014 (-7,4%).

D’un trimestre sur l’autre, le produit intérieur brut (PIB) du Japon a diminué de 1,6%, alors que la prévision médiane des économistes donnait un recul moins important, de 0,9%.

La consommation privée, qui représente plus de la moitié de l’économie, a chuté de 2,9%, les ménages ayant réduit leurs dépenses après la hausse de la TVA de 8% à 10% au 1er octobre dernier. Le consensus ressortait à -2,0%.

Les dépenses en capital ont décliné de 3,7% au quatrième trimestre, là encore à un rythme plus important que ne l’anticipaient en moyenne les économistes .

Le commerce extérieur a contribué de 0,5 point à la croissance, tandis que la demande intérieure a retiré 2,1 points. Mettant en avant la hausse de la TVA, les catastrophes naturelles ayant touché le pays et le conflit commercial sino-américain, les décideurs japonais avaient prévenu s’attendre à une contraction de l’économie au quatrième trimestre.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol