Archive pour le Tag 'Création'

Page 4 sur 4

Hollande : création d’un conseil stratégique de la dépense, un nouveau machin

Hollande : création d’un conseil stratégique de la dépense, un nouveau machin

Curieux cette annonce d’un nouveau machin : le conseil stratégique de la dépense ; Bercy serait donc limité aux rentrées fiscales  et l’Elysée occupé des sorties financières. D’abord c’est encore une nouvelle instance alors que nous souffrons déjà d’un empilement des structures administratives et politiques (Elysées, Premier ministre, ministère, administration etc.).   François Hollande a donc annoncé mardi la création d’un « Conseil stratégique de la dépense publique » qui se réunira « chaque mois » pour évaluer les politiques publiques.  Il s’agit, selon le président de la République, d’une « nouvelle méthode »: « Plutôt que de faire des coupes budgétaires aveugles, comme ça a pu être le cas par le passé, et indifférenciées et donc injustes, je propose de mener des réformes structurelles et de redéfinir les principales missions de l’État et de revoir nos mécanismes de redistribution pour les rendre plus justes, plus écologiques et plus efficaces », a-t-il dit lors de sa conférence de presse semestrielle. « Je constituerai donc autour de moi un Conseil stratégique de la dépense publique qui se réunira chaque mois pour évaluer les politiques publiques », a déclaré M. Hollande dans son propos liminaire, rappelant qu’en 2014 le pays allait réaliser « 15 milliards d’économies » mais qu’il en restait, « entre 2015 et 2017 au moins 50 milliards de plus » à faire.   »C’est beaucoup, ça n’a jamais été fait », a souligné le président, « c’est l’équivalent de 4% de l’ensemble des dépenses collectives, 4% seulement ».

 

Création d’entreprises : baisse en novembre, -4% sur un an

Création d’entreprises : baisse en novembre, -4% sur un an

Les créations d’entreprises ont diminué de 0,1% en novembre en France, à 45.326, en raison d’un recul des nouveaux auto-entrepreneurs, a annoncé vendredi l’Insee. Hors auto-entrepreneurs, elles affichent une hausse de 1,1% à 22.828. En glissement annuel sur les trois derniers mois, le nombre cumulé de créations est en hausse de 0,3% (+1,0% hors autoentrepreneurs), les secteurs qui contribuent le plus à cette hausse étant l’enseignement, la santé, l’action sociale et le soutien aux entreprises. Sur les douze derniers mois, le nombre de créations recule de 4,0%, celui des nouveaux autoentrepreneurs diminuant de 11,9%.

 

Création d’entreprises en chute

Création d’entreprises en chute

 

Le nombre de créations d’entreprises a baissé de 11,4% en août en France, à 38.251, selon les chiffres de l’Insee. Hors nouveaux autoentrepreneurs, le nombre de créations d’entreprises est en hausse de 0,8% à 21.920.  En glissement annuel sur les trois derniers mois, le nombre cumulé de créations est en repli de 6,2% (-16,7% pour les seuls autoentrepreneurs), les secteurs qui contribuent le plus à cette baisse étant la construction, les services aux ménages et le soutien aux entreprises.  Sur les douze derniers mois, le nombre de créations baisse de 4,2%, celui des nouveaux autoentrepreneurs diminuant de 9,1%. Face aux critiques de sa réforme de l’autoentreprenariat, le gouvernement français a choisi de se donner du temps : un projet de loi présenté fin août en conseil des ministres ne sera pas examiné avant janvier et il ne précise pas le niveau de chiffre d’affaires à partir duquel ce régime sera raboté.

 

Création de métropoles votée, la folie de la concentration urbaine

Création de métropoles  votée, la folie de la concentration urbaine

 

 

On comprend évidemment que les collectivités se concertent pour la réalisation de certains équipements notamment de transports, par contre on ne peut que s’étonner de la folie de la concentration urbaine et cela dans tous les pays.  Le véritable enjeu est en effet de concurrencer les villes étrangères qui ne cessent de grossir. Des monstres urbains se constituent avec toutes les conséquences néfastes en termes de qualité de vie, de sécurité, d’environnement, de coût du foncier  et aussi de fiscalité. De villes qui deviennent impossibles à gérer alors que le développement des technologies de l’information devrait au contraire contribuer à un aménagement plus équilibré du territoire. Les députés ont ouvert la voie à la création des métropoles de Paris, Lyon et Marseille, et d’une dizaine d’autres en province, lors de l’examen en première lecture du projet de loi sur la décentralisation. Les députés ont ouvert la voie à la création des métropoles de Paris, Lyon et Marseille, et d’une dizaine d’autres en province, lors de l’examen en première lecture du projet de loi sur la décentralisation, achevé dans la nuit de vendredi à samedi après quatre jours de débat.  Le vote solennel de l’ensemble du projet de loi, défendu par la ministre de la Réforme de l’Etat Marylise Lebranchu, est prévu pour mardi prochain, le texte devant ensuite repartir au Sénat après les vacances. Les métropoles de droit commun, qui seront créées par décret, seront Toulouse, Lille, Bordeaux, Nantes, Strasbourg, Rennes, Rouen, Grenoble, Montpellier et Brest. Elles s’ajouteront à la métropole de Nice, la seule actuellement existante, et à celles de Paris, Lyon et Aix-Marseille-Provence, qui disposeront de statuts spécifiques. Elles se substitueront aux intercommunalités existantes et disposeront de compétences étendues (développement économique, tourisme, transports, habitat, environnement, eau, etc.).  La métropole du Grand Paris, qu’avait rejetée le Sénat en juin et qui entrera en vigueur début 2016, regroupera la capitale et l’ensemble des communes des départements de la petite couronne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne). Elle aura en charge les questions d’habitat, d’environnement et d’aménagement, tandis que les transports continueront à relever de la région Ile-de-France.  Les socialistes ont voté pour la création de cette nouvelle entité, qui remédiera selon eux au « morcellement » et à la « complexité » de l’organisation territoriale en Ile-de-France. L’UMP, l’UDI et le Front de gauche ont voté contre, fustigeant « un monstre technocratique » générateur de « doublons ». Écologistes et radicaux de gauche se sont abstenus.  La métropole sera administrée par un conseil composé pour un quart de représentants du Conseil de Paris et pour trois quarts de ceux des conseils municipaux des autres communes. Les règles budgétaires seront établies par le gouvernement par ordonnance dans les 18 prochains mois.  Les députés ont également fixé les règles de création des autres métropoles. Des métropoles pouvaient déjà être constituées depuis une loi de 2010, mais seulement sur une base volontaire : de ce fait seule existe actuellement la métropole de Nice Côte d’Azur, présidée par Christian Estrosi (UMP), qui soutient d’ailleurs pour l’essentiel les nouvelles dispositions adoptées.  Le projet de loi rend automatique la transformation en métropoles des intercommunalités de plus de 400.000 habitants si elles se situent au centre d’une aire urbaine de plus de 650.000 habitants ou sont des capitales régionales. 

Canada : forte création d’emplois

 

Canada : forte création d’emplois

 

L’économie canadienne a créé 95.000 nouveaux emplois en mai, la plupart à temps plein et dans le privé, enregistrant sa plus forte hausse mensuelle en onze ans, après une augmentation de 12.500 emplois en avril, annonce vendredi Statistique Canada. Le taux de chômage est en léger recul à 7,1% en mai, contre 7,2% en avril. Cette excellente performance dépasse de loin les attentes du marché. Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne 15.000 créations d’emplois. Ces chiffres portent par ailleurs à 19.000 la moyenne mensuelle des créations d’emplois au cours des six derniers mois au Canada. Selon l’agence Statistique Canada, 76.700 postes à temps plein ont été créés en mai et 94.600 ont été pourvus dans le secteur privé. Le secteur de la construction a généré le plus d’emplois, avec 42.700 postes. Le secteur manufacturier a accusé des pertes, de même que les services aux professionnels, scientifiques et techniques.

 

Etats-Unis : création d’emplois en février

Etats-Unis : création d’emplois en février

 

L’économie américaine a créé plus d’emplois qu’attendu en février et le taux de chômage a atteint son plus bas niveau depuis plus de quatre ans, ce qui semblerait indiquer qu’elle résiste plutôt bien à l’alourdissement de la facture fiscale et aux coupes claires dans les dépenses publiques. Le département du Travail a recensé 236.000 créations de postes non agricoles le mois dernier, alors que les économistes interrogés par Reuters en prévoyaient en moyenne 160.000. Le taux de chômage a baissé à 7,7%, son plus bas niveau depuis décembre 2008, contre 7,9% en janvier, alors que les économistes l’anticipaient inchangé. Wall Street a ouvert en nette hausse en réaction à ces chiffres, tandis que les Bourses européennes ont accru leurs gains. L’euro a touché un plus bas depuis décembre face au dollar, tandis que les futures sur Bund ont reculé et que le 30 ans américain a perdu plus d’un point. En dépit de la nette révision à la baisse des créations d’emplois de janvier -119.000 au lieu de 157.000- l’accélération globale du rythme des créations d’emplois rassure sur la solidité de l’économie américaine. Celle-ci est confrontée au gel de 85 milliards de dollars de fonds publics, ordonné la semaine dernière par le président Barack Obama à la suite de l’échec d’un compromis entre démocrates et républicains. La mesure pourrait coûter jusqu’à 0,6 point de croissance. La Maison Blanche a estimé que la baisse du taux de chômage montrait que l’économie regagnait de la vigueur.

Création d’entreprises en retrait en 2012

Création d’entreprises en retrait  en 2012

Le nombre de créations d’entreprises n’est resté stable l’an passé en France que grâce aux immatriculations d’auto-entreprises, selon les chiffres publiés mardi par l’Insee. Un total de 550.000 créations d’entreprises ont été recensées contre 549.800 en 2011, année qui avait enregistré un recul de 12% par rapport au pic atteint en 2010 (622.000). Cette stabilité tient à une légère hausse des entreprises individuelles (+2%), elle-même portée par les auto-entreprises (+5%), qui a permis de compenser la baisse des créations de sociétés (-4%). Si l’on exclut les auto-entreprises, le nombre total de créations a reculé de 6% l’an passé. L’Insee souligne que l’immense majorité des entreprises créées, 95%, « n’ont aucun salarié », la part des auto-entreprises représentant 56% du total contre 53% en 2011. Même hors auto-entrepreneurs, la part des entreprises employeuses reste faible (12%) et leur effectif moyen est de 2,9 salariés. Par secteur, les hausses les plus fortes l’an passé ont été l’information-communication (+7 %), l’enseignement-santé humaine et action sociale (+6%) ainsi que la construction (+3%). Mais les créations d’entreprises ont diminué dans l’immobilier (-11 %), et la finance-assurance (-7%), des secteurs où les immatriculations d’auto-entreprises représentent une faible proportion des créations (respectivement 14% et 16%).Hors auto-entrepreneurs, les créations ont diminué dans tous les secteurs sauf celui de l’enseignement-santé humaine et action sociale (+3%) du fait de la hausse dans la santé humaine. Les plus fortes baisses ont été enregistrées dans l’industrie (-14%), l’immobilier (-11%) et la finance-assurance (-10%).

 

 

Nouveau :- site chansons-poèmes de  g.bessay:

 

 

 

Création d’entreprises : la chute

Création d’entreprises : la chute

Les créations d’entreprises en France ont chuté de 12,1% en novembre sur un mois après avoir bondi de 10,6% en octobre, un recul à mettre essentiellement sur le compte des auto-entreprises, a annoncé vendredi l’Institut national de la Statistique et des études économiques (Insee). Hors auto-entrepreneurs, les créations d’entreprises ne baissent ainsi que de 0,3%, en données corrigées des variations saisonnières et du nombre de jours ouvrables. En données brutes, 44.771 entreprises ont été créées en novembre, dont 24.852 sous le régime de l’auto-entreprise entré en vigueur en janvier 2009, contre 50.944 en octobre (dont 30.958 auto-entreprises). Le nombre de créations au cours des 12 derniers mois est en hausse de 1,2% par rapport aux 12 mois précédents.

1234



L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol