Archive pour le Tag 'coupe du monde'

Football coupe du monde au Qatar : lamentable !

Football coupe du monde au Qatar : lamentable !

 

 Les interrogations sont nombreuses, dont certaines remettent directement en cause l’organisation de la Coupe du monde au Qatar : chaleur excessive pendant les matches, mais surtout des suspicions de corruption et même d’esclavagisme formulées contre l’émirat du Golfe persique. La question qui occupe principalement la Fifa est celle de la chaleur. Avec des pointes à 50° en juin-juillet, la pratique du sport est impossible, voire dangereuse. Même en tribune, les matches promettent d’être un supplice. Dans une série de tweets, Joseph Blatter, le président de la Fifa, a repoussé la décision concernant l’organisation de la compétition en été ou en hiver après le Mondial 2014 au Brésil, afin de se donner le temps de la réflexion. Si jouer en hiver paraît être la solution la plus logique, elle est loin d’être la plus simple. La Premier League anglaise, par exemple, redoute un « chaos » si on chamboule les calendriers. Cela obligerait les différents championnats et coupes continentales à jouer l’été, ce qui n’est pas forcément mieux pour les organismes des joueurs et des fans. En outre, jouer l’été signifie jouer les moments décisifs des compétitions en pleine période de transferts ou déplacer également le mercato estival, qui percuterait alors son petit frère hivernal. Un véritable casse-tête, d’autant que que pendant cet hiver là auront lieu les Jeux Olympiques d’hiver 2022. L’Australie, a d’ores et déjà décidé de ne pas se laisser faire. Dans l’éventualité d’une Coupe du monde en hiver, elle demandera des dédommagements. Candidate malheureuse à l’organisation, elle avait présenté un dossier visant à jouer en juin-juillet, comme réclamé par la Fifa. Ce qui l’aurait désavantagée. L’Angleterre et les Etats-Unis, eux aussi battus par le Qatar, pourraient lui emboîter le pas, ajoutant une question financière aux négociations calendaires.. La semaine dernière, The Guardian s’est fait l’écho d’un problème autrement plus grave que le choix de la saison pour disputer une Coupe du monde. Selon le quotidien britannique, 44 travailleurs népalais seraient morts entre le 4 juin et le 8 août sur les chantiers de construction des stades. Cette fois, Sepp Blatter n’a pu se défiler : « La Fifa ne peut pas faire d’ingérence dans le droit du travail d’un pays, mais ne peut l’ignorer », a commenté, toujours sur Twitter, le dirigeant suisse. « Je ferai une visite de courtoisie pour lui confirmer que la Coupe du monde se jouera bien au Qatar, a-t-il poursuivi en évoquant l’émir du Qatar. J’en profiterai pour toucher deux mots sur les conditions de travail dans ce pays. » Sur ce point, le Qatar s’est défendu en évoquant des « informations fausses » et des « chiffres exagérés ». Le Mouvement syndical international, qui a jugé cette réponse décevante, a annoncé avoir formé une délégation qui se rendra le 7 octobre sur place pour constater les conditions de travail des migrants. En attendant d’en savoir davantage, ces accusations font écho aux témoignages de nombreux joueurs étrangers évoluant dans le championnat du Qatar et qui se trouveraient empêchés de quitter le pays par leurs clubs. Le 19 septembre dans les colonnes du journal Allemand Die Zeit, Sepp Blatter fait polémique en déclarant que le choix du Qatar pour la Coupe du monde 2022 avait été « influencé par des intérêts politiques et économiques ». Le Suisse pense là à sa réélection en 2015 où son adversaire devrait être Michel Platini, actuel président de l’UEFA. Dans l’interview, Blatter fait allusion aux informations publiées par France Football, expliquant qu’une réunion se serait tenue le 23 novembre 2010 à l’Elysée entre l’ex-président Nicolas Sarkozy, Al-Thani, alors prince héritier du Qatar, Michel Platini et Sébastien Bazin, alors propriétaire du PSG. En jeu, le rachat du club de la capitale par le Qatar, qui aurait eu pour contre-partie le vote favorable de Platini pour l’attribution de la Coupe du monde. Depuis le mois d’août 2012, une commission d’éthique indépendante mise sur pied par la Fifa et dirigée par l’Américain Michael Garcia est chargée d’examiner les conditions de cette attribution. Si celle-ci confirme les dires de Blatter et des médias français, le Qatar se trouverait une nouvelle fois dans l’oeil du cyclone, courant un réel risque de se voir retirer l’organisation de « son » Mondial.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol