Archive pour le Tag 'Corsair'

Corsair à vendre

Corsair à vendre

 

Treize ans après avoir racheté Corsair, le groupe de tourisme TUI (à l’époque Preussag) va se séparer de la compagnie aérienne française, qui n’a cessé d’accumuler des pertes depuis des années. Selon des sources concordantes, jeudi à l’occasion d’un comité d’entreprise, Pascal de Izaguirre, le président du groupe TUI en France et PDG de Corsair, a déclaré aux représentants du personnel que le groupe TUI était en discussions exclusives avec un repreneur pour lui céder sa filiale française Corsair. «Pascal de Izaguirre nous a dit qu’il y avait plusieurs candidats et qu’il était en négociation exclusive avec un repreneur», confirme à La Tribune une source syndicale, ajoutant que le PDG a précisé que la négociation devrait se finaliser rapidement. Le rachat de Corsair par Air Caraïbes- candidat suposé- , qui affiche une très bonne santé financière, permettrait de rationnaliser l’offre sur la Réunion et les Antilles, deux axes qui souffrent de surcapacités avec la présence de deux autres acteurs, Air France et XL Airways. Quel que soit le repreneur, la reprise de Corsair s’annonce périlleuse. Qui reprendra les quatre B747-400 qui, avec 4 A330-300 (le type d’avions utilisé par Air Caraïbes), composent la flotte de la compagnie ? Même si le prix du baril a fortement chuté, l’heure n’est plus aujourd’hui aux avions quadriréacteurs, surtout sur des axes comme les Antilles, où l’A330 est considéré par une grande majorité d’experts comme le meilleur appareil. «En cas d’abandon du secteur 747, tous les personnels qui accompagnent l’exploitation de cet avion sont menacés», explique un observateur. Aujourd’hui, Corsair compte près de 1250 salariés. 450 ont déjà quitté l’entreprise dans la cadre du plan Take off.

 

Transport aérien : Corsair sur Paris-Abidjan

Transport  aérien : Corsair sur  Paris-Abidjan

La ligne sera opérée en Airbus A330-300 à raison de trois fréquences par semaine, « avec la volonté de les augmenter par la suite », indique la compagnie française dans un communiqué qui promet des billets vendus à des prix « compétitifs ».   »Cette ligne est très prometteuse, la possibilité de relier Paris (..) va favoriser le développement économique, la circulation des passagers et le fret », a-t-elle estimé.   »C’est très positif pour les économies de la France et de la République de Côte d’Ivoire, cette nouvelle ligne facilitera les investissements d’entreprises françaises en Côte d’Ivoire. Le prix du billet est et restera très compétitif (…) avec une offre à 599 euros en classe Horizon (économique) pour un produit et un service de qualité », a assuré la compagnie.   »Nous nous félicitons de cette ouverture qui arrive au bon moment. La Côte d’Ivoire est en plein essor, avec un taux de croissance de 8,6% en 2012 et des perspectives à deux chiffres en 2013″, a déclaré de son côté le PDG de la compagnie Pascal de Izaguirre cité dans le communiqué.  Une porte-parole de la compagnie a souligné que cette ligne brisait « le monopole d’Air France » et faisait partie intégrante de la stratégie de développement de Corsair International en Afrique.   »Nous avons ouvert la ligne Paris-Dakar à l’automne. Et sur cette ligne, on a observé que le trafic avait augmenté en trois mois de 30% alors que les prix ont baissé en moyenne de 30% », a-t-elle expliqué.   »Cela booste les échanges, cela introduit plus de concurrence », a-t-elle ajouté, relevant que la compagnie desservait désormais Dakar quotidiennement.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol