Archive pour le Tag 'coronavirus'

Page 3 sur 47

Coronavirus: La Russie annonce aussi sans vaccin

Coronavirus: La Russie annonce aussi sans vaccin

inévitablement vont se succéder des annonces de vaccin de la part de différents pays et de différents labos. Cela d’autant plus que des dizaines de candidats vaccin sont  aujourd’hui en phase d’expérimentation finale. C’est le cas du vaccin russe appelé Spoutnik qui serait efficace à 92 %. Ce sera le cas aussi d’autres traitements vaccinaux.

Le  géant pharmaceutique américain Pfizer et son partenaire allemand BioNTech ont annoncé lundi 94 contaminations dans le cadre de l’essai de leur vaccin expérimental, pour 90% d’efficacité. Ce taux implique que pas plus de huit des 94 personnes ayant contracté le COVID-19 avaient reçu le vaccin.

De son côté, le Fonds d’investissement direct russe qui finance le vaccin a précisé que l’essai russe se poursuivrait pendant six mois supplémentaires et que les données de l’étude seraient également publiées dans une revue médicale internationale après un examen par les pairs.

La Russie a par ailleurs fait état mercredi d’un pic de décès liés au coronavirus sur un jour, à 432, portant le bilan total des morts à 31.593.

Les autorités ont également signalé 19.851 nouvelles infections au cours des dernières 24 heures, ce qui porte le total national à 1.836.960.

Coronavirus: Les hospitalisations en hausse inquiétante

Coronavirus: Les hospitalisations en hausse inquiétante

Le nombre de personnes hospitalisées en France en raison du nouveau coronavirus se rapproche du pic atteint lors de la première vague de l’épidémie avec désormais 31.946 patients, montrent les données publiées mercredi par les autorités sanitaires.

Le pic des hospitalisations a été atteint le 14 avril avec 32.292 patients.

Parmi ces personnes atteintes du Covid-19, 4.803 se trouvent en réanimation, selon les données publiées mercredi.

La France a en outre enregistré 35.879 nouvelles contaminations en 24 heures pour un nombre total de 1.865.538.

Le bilan de l’épidémie s’est en outre alourdi de 328 morts pour atteindre 42.535 décès dans le pays.

Coronavirus : suivre l’exemple de l’Australie ?

Coronavirus : suivre l’exemple de l’Australie ?

Les autorités de Canberra ont réagi plus tôt et avec des mesures plus fortes en les expliquant clairement et en s’appuyant sur des données scientifiques pour les justifier analyse dans une tribune au « Monde » Diane Delaurens, politiste française, expatriée en Australie

Tribune. Mercredi 28 octobre 2020 : alors qu’Emmanuel Macron annonce le second confinement de la population française, la ville de Melbourne en sort. Etrange coïncidence temporelle, qui révèle l’efficacité de la gestion de la crise du coronavirus en Australie, et qui pourrait inspirer la France. Les autorités australiennes ont réagi beaucoup plus tôt et de manière plus forte que les autorités françaises.

C’est à la mi-mars que les premières décisions sont prises des deux côtés : fermeture des frontières australiennes, confinement de la population en France et en Australie quelques jours après. A ce stade, l’île-continent compte le 20 mars 872 cas cumulés selon health.gov.au (pour 25 millions d’habitants) et la France, à la même date, 12 612 cas confirmés selon Santé Publique France, soit plus quatorze fois plus (alors que le rapport des populations n’est que de 2,6).

Ces premières actions ont donné le temps aux services de santé australiens de se préparer. Alors que la France ne teste que les publics prioritaires, l’Australie mise sur des capacités de test à grande échelle et encourage quiconque ayant le moindre symptôme à se faire tester, sans rendez-vous. Le nombre de tests réalisés en France s’élève à 18 millions, selon la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES), entre le 1er mars et le 18 octobre 2020, soit 27 % du nombre d’habitants ; en Australie, ce sont 8 millions de tests (health.gov.au.) qui ont été utilisés entre le 22 janvier et le 28 octobre, soit plus de 34 % de la population. Ces pourcentages ne sont donnés qu’à titre indicatif, pour rapporter le nombre de tests à la population car une personne peut se faire tester plusieurs fois.

Des décisions radicales

Les responsables australiens, et en particulier les « premiers » (dirigeants des Etats, auxquels est attribuée la compétence de la santé) ont eu le courage de prendre des décisions radicales tout en les justifiant auprès de la population. La fermeture des frontières signifiait par exemple diminuer les revenus des universités, qui reposent sur les étudiants étrangers, et prendre un risque diplomatique avec le partenaire incontournable qu’est la Chine.

Le confinement de Melbourne qui vient de s’achever a quant à lui été le plus long du monde, ayant duré 111 jours. Toutes ces décisions, auraient pu être considérées disproportionnées et devenir donc impopulaires. Néanmoins, le pari a jusqu’à présent été tenu, notamment en raison de la préparation, même au plus fort de la crise, du moyen terme.

Coronavirus France : 472 nouveaux décès en 24 heures

Coronavirus France : 472 nouveaux décès en 24 heures

Hausse des décès et des hospitalisations. 472 malades du Covid-19 sont décédés à l’hôpital ces dernières 24 heures, selon les données publiées mardi par Santé publique France. Dans les services de réanimation, les admissions sont également à la hausse avec 472 de plus en 24 heures, soit un total de 4736 patients touchés par le Covid-19 dans ces services. 31.477 malades du Covid sont actuellement hospitalisés, avec plus de 3168 en 24 heures. 22.180 cas de Covid-19 ont été détectés en 24 heures, portant le nombre de cas confirmés à 1.829.659. Le taux de positivité des tests est de 19,6%.

 

 

Coronavirus : 40.987 morts en France

Coronavirus : 40.987 morts en France

 

La France compte ce lundi soir 40.987 morts du coronavirus. Tandis que la pandémie continue de s’étendre, les laboratoires Pfizer et Biontech annoncent un vaccin « efficace à 90% ». Plus de 50 millions de cas ont été détectés sur la planète. L’Europe est redevenue ces dernières semaines l’épicentre de la pandémie avec 12,6 millions de cas confirmés. De son côté, la Russie a enregistré un nouveau record de contaminations quotidiennes par le Covid-19 avec près de 22.000 cas.

 

Aux États-Unis, alors que le pays vient de franchir la barre des 10 millions de cas, le président élu Joe Biden a annoncé dans un discours qu’il allait créer une cellule de crise contre le coronavirus, qui devra présenter un plan de lutte contre l’épidémie à la date de son investiture.

Coronavirus: vaccination générale dès mars pour les vulnérables (OMS)

Coronavirus: vaccination générale dès mars pour les vulnérables (OMS)

 

Bien que les vaccins ne soient pas encore validés notamment le prometteur vaccin du laboratoire Pfizer, l’OMS considère qu’il sera possible de vacciner les plus vulnérables à partir du mois de mars. Il s’agit d’une hypothèse plausible mais pas encore certaine. Il faudra en effet vérifier les vaccins en phase  3( vérification épidémiologique)-

Cette vaccination générale pose de redoutables problèmes logistiques et financiers. L’OMS veut en fait une protection égalitaire au plan mondial. Cela exigera évidemment des transferts financiers, matériels et logistiques. Joe Biden, le nouveau président américain a d’ores et déjà annoncé qu’il envisageait une vaccination générale de tous les Américains et cela gratuitement. Une opération qui ne sera pas possible aussi rapidement dans une grande partie des pays en développement.

Un vaccin contre le COVID-19 pourrait commencer à être administré en mars 2021 aux personnes les plus vulnérables, ce qui, avec d’autres progrès, pourrait changer fondamentalement l’évolution de l’épidémie, a déclaré lundi Bruce Aylward, sous-directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Les résultats provisoires annoncés lundi par le laboratoire Pfizer et son partenaire allemand BioNTech, selon lesquels leur vaccin expérimental est efficace à plus de 90% contre le COVID-19, sont “très positifs”, a-t-il dit au cours de l’assemblée annuelle de l’OMS.

“Il reste encore beaucoup de travail à faire, ce ne sont que des résultats provisoires (…) mais des résultats très positifs parvenus aujourd’hui qui recèlent de grandes promesses pour, espérons le, l’ensemble du monde”, a déclaré Bruce Aylward.

Peu après, le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a salué sur Twitter “les nouvelles encourageantes au sujet d’un vaccin de la part de @pfizer et @BioNTech_Group”.

Evoquant les trois piliers d’une stratégie lancée par l’OMS en avril face à la crise sanitaire mondiale, Bruce Aylward a ajouté: “Au niveau des diagnostics, nous sommes en position d’élargir massivement les tests à travers le monde; sur le plan thérapeutique, nous disposons actuellement des outils suffisants pour réduire de manière substantielle le risque de mourir de cette maladie et dans le domaine des vaccins, particulièrement avec l’information d’aujourd’hui, nous sommes sur le point d’être prêts à distribuer des doses aux populations à haut risque vers la fin du premier trimestre, le début du deuxième trimestre.”

Coronavirus France : 551 décès et 20.155 cas en 24 heures en France

Coronavirus France : 551 décès et 20.155 cas en 24 heures en France

Hausse du nombre de décès mais baisse du nombre de contaminés.  Lundi, 551 décès supplémentaires en 24 heures dus au coronavirus dans les hôpitaux français et de 20.155 nouveaux cas, chiffre qui était la veille de 38.619.

Le nombre de patients hospitalisés s’élève à 31.125, dont 4.690 se trouvent en réanimation, a précisé au cours d’une conférence de presse Jérôme Salomon, selon lequel le pic de l’épidémie “est devant nous” même si des “signes d’espoir” apparaissent dans les métropoles concernées par le couvre-feu instauré avant le reconfinement.

“Ce soir, nous dépassons les 1.807.479 cas et déplorons 40.987 décès”, a-t-il poursuivi, soulignant que la France arrivait au quatrième rang mondial en nombre de contaminations en raison du grand nombre de tests effectués.

“La plus grande vigilance doit absolument être maintenue (…) Partout où ont été appliquées des mesures de freinage, un ralentissement a eu lieu”, a souligné Jérôme Salomon.

Coronavirus France : 40.000 morts

Coronaavirus France : 40.000 morts

La France a dépassé samedi la barre des 40.000 décès liés au Covid-19 officiellement recensés depuis le début de l’épidémie, selon des données publiées samedi par l’agence sanitaire Santé publique France (SpF). D’après ces données, 306 décès supplémentaires ont été recensés dans les hôpitaux ces dernières 24h, portant le bilan total à 40.169 morts.

Coronavirus France : 58 046 contaminés en 24 heures, encore un nouveau record

Coronavirus France : 58 046 contaminés en 24 heures, encore un nouveau record

“58.046 personnes contaminées en France soit un nouveau record; Le précédent record quotidien de contaminations était de 52.518 lundi.

Les hôpitaux restent confrontés à un afflux de patients atteints par le Covid-19 malgré l’instauration la semaine dernière d’un nouveau confinement en France, quoique moins strict qu’au printemps.

Il y a ce jeudi 28.426 malades du Covid-19 dans les hôpitaux français, dont 4.230 dans les services de réanimation, soit respectivement 892 et 141 de plus que la veille, montrent les données publiées par les autorités sanitaires.

Si le confinement est bien respecté, un pic de 6.000 patients en réanimation devrait être atteint à la mi-novembre, a dit le ministre de la Santé, Olivier Véran, au cours d’une conférence de presse.

Coronavirus France : 36.330 contaminations en 24 heures

Coronavirus France : 36.330 contaminations en 24 heures

36.330 contaminations supplémentaires au coronavirus en 24 heures mardi, contre 52.518 la veille. Le nombre de nouveaux décès s’élève à 854, un bilan qui prend à la fois en compte l’augmentation sur 24 heures des décès en milieu hospitalier (+426) et la mortalité dans les Ehpad (+428), actualisée deux fois par semaine, les mardis et vendredis.

On compte par ailleurs 3.878 patients atteints du Covid-19 en réanimation, soit 148 lits occupés de plus que la veille et un chiffre équivalent à celui observé le 1er mai dernier.

Le nombre total de personnes hospitalisées s’établit lui à 26.265 malades, 1.122 de plus en 24 heures, et retrouve un niveau qui n’avait plus été atteint depuis la fin du mois d’avril. C’est près de six fois plus que les chiffres d’hospitalisation les plus bas observés fin août.

Coronavirus France : encore un record avec 52.518 contaminations 24 heures

Coronavirus France : encore un record avec 52.518 contaminations 24 heures

Nouveau record en France avec 52.518 cas diagnostiqués en 24 heures, selon les données fournies par les autorités sanitaires.

Le précédent record de 52.010 contaminations remontait au 25 octobre.

Le nombre de nouveaux décès dans les hôpitaux s’élève à 416 au cours des dernières 24 heures, ce qui porte le bilan de l’épidémie à 37.435 morts.

La France compte désormais 3.730 patients atteints du Covid-19 en réanimation, soit 152 lits occupés de plus que la veille. Le nombre total de personnes hospitalisées s’établit à 25.143.

Coronavirus France vendredi : 50.000 nouveaux cas

Coronavirus France vendredi : 50.000 nouveaux cas

Ce nombre de nouveaux cas vendredi reste proche du record de 52.010 atteint dimanche dernier. Il s’élevait à 47.637 jeudi.

Au total, 1.331.984 cas ont été comptabilisés en France depuis l’apparition du virus SARS-CoV-2 en début d’année.

Le bilan de l’épidémie s’établit à 36.565 morts, contre 36.020 jeudi, soit 545 nouveaux décès en une journée, selon les données fournies par SPF.

Ce bilan se répartit entre 24.914 décès dans les hôpitaux (+256 en 24 heures) et 11.651 dans les Ehpad et autres établissements médicosociaux, dont les données sont mises à jour tous les mardis et vendredis.

Le taux de positivité des tests a grimpé à 20%, contre 19,4% la veille.

Coronavirus France samedi : 35.641 nouveaux cas en 24 heures

Coronavirus France samedi : 35.641 nouveaux cas en 24 heures

35.641 nouveaux cas de contamination ont été enregistrés sur 24 heures, contre 49.215 la veille, portant le nombre de personnes contaminées à plus 1,3 million. Toujours sur 24 heures, la pandémie a provoqué 224 décès enregistrés dans les hôpitaux. La France compte ainsi 36.788 morts dus à l’épidémie.

En tenant compte des sorties, le nombre de patients du Covid-19 actuellement en réanimation a augmenté de 75 depuis vendredi. Le nombre de personnes hospitalisées était lui de 23.013, contre de 22.153 vendredi (+860). Les hôpitaux ont accueilli sur les dernières 24 heures 2274 patients malades du Covid.

 

CORONAVIRUS: UN RECONFINEMENT JUSQU’EN 2021

CORONAVIRUS: UN RECONFINEMENT JUSQU’EN 2021

Pour l’instant,  le confinement est fixé à quatre semaines avec un réexamen d’ici 15 jours. En vérité,  il pourrait être prolongé d’un mois au moins pour des raisons d’efficience et couvrirait ainsi la période de Noël et du 1er janvier, jour particuliers de rencontres familiales et amicales.

« Il va falloir plus de temps. Le scénario est plutôt d’avoir un confinement d’un mois, de regarder les différents marqueurs, puis de sortir du confinement via un couvre-feu qui pourrait se poursuivre pendant le mois de décembre, éventuellement couvrir Noël et le Jour de l’An, et n’en sortir que début janvier. Le chiffre de 5000 nouvelles contaminations par jour est atteignable à ce moment », analysait jeudi matin un expert sur France Inter.

Alors que les indicateurs épidémiologiques de ces derniers jours témoignent en moyenne de près de 50.000 nouveaux cas quotidiens rapportés positifs, Jean-François Delfraissy estime qu’il s’agirait plutôt de 100.000 cas positifs par jour, entre les personnes diagnostiquées et celles asymptomatiques. Des chiffres qui ne refléteraient donc qu’une partie de la réalité.

Coronavirus France : encore 50.000 nouveaux cas

Coronavirus France : encore 50.000 nouveaux cas 

49.215 nouveaux cas de contamination au coronavirus en 24 heures, montrent les chiffres publiés par l’agence Santé Publique France. Ce nombre quotidien de nouveaux cas reste proche du record de 52.010 atteint dimanche dernier. Il s’élevait à 47.637 jeudi. Au total, 1.331.984 cas ont été comptabilisés en France depuis l’apparition du virus SARS-CoV-2 en début d’année.

Le bilan de l’épidémie s’établit à 36.565 morts, contre 36.020 jeudi, soit 545 nouveaux décès en une journée, selon les données fournies par SPF.

Ce bilan se répartit entre 24.914 décès dans les hôpitaux (+256 en 24 heures) et 11.651 dans les Ehpad et autres établissements médicosociaux, dont les données sont mises à jour tous les mardis et vendredis.

Le taux de positivité des tests a grimpé à 20%, contre 19,4% la veille.

Sur les sept derniers jours, 16.258 nouvelles hospitalisations ont été enregistrées, dont 2.401 dans les services de réanimation.

Coronavirus France : 47.636 nouveaux cas en 24 heures

 Coronavirus France : 47.636 nouveaux cas en 24 heures

On frôle encore un record avec 47.637 contaminations supplémentaires par le nouveau coronavirus en 24 heures,

les autorités sanitaires ont aussi fait état de 235 décès en plus pour un total de 36.020 morts depuis le début de l’épidémie.

Le nombre total de contaminations en France s’élève désormais à 1.282.769.

Les patients malades du Covid-19 continuent d’affluer dans les hôpitaux, qui en accueillent maintenant 21.183, soit 976 de plus que mercredi.

Le nombre de personnes traitées dans des services de réanimation poursuit aussi sa progression, à 3.156, 111 de plus que la veille.

Coronavirus : L’inutile remdesivir, soutenu par des experts français a déjà rapporté près de 900 millions de dollars à Gilead

Coronavirus : L’inutile remdesivir, soutenu par des experts français a déjà rapporté près de 900 millions de dollars à Gilead

 

Le remdesivir , commercialisé par l’Américain Gilead, a permis au laboratoire américain d’engranger près d’un milliard de bénéfices supplémentaires. Un médicament qui vient d’être condamné quant à son efficacité par l’organisation mondiale de la santé. Un remède qui a longtemps été opposé à l’Hydrochloroquine du professeur Raoult.

Une  opposition scientifique mais aussi économique. Au plan scientifique il a été démontré que le remdesivir n’était nullement pertinent comme traitement. La polémique continue aussi à propos de l’Hydrochloroquine condamné par nombre d’experts français qui entretiennent des liens sulfureux pour leur labo ou pour eux-mêmes avec la société américaine. Notons que le traitement par remdesivir va dépasser les 1000 € quand l’Hydro chloroquine ne coûte que quelques euros !

Par parenthèse la quinine est utilisée ( nivaquine et autres) depuis fort longtemps en Afrique notamment pour lutter contre le palu. Curieusement , le continent africain est la zone qui était la moins touchée par le Coronavirus. Une étude de la corrélation mériterait d’être engagée avant de condamner comme l’ont fait les experts français la chloroquine et le trop  provincial professeur Raoult.

Le pire c’est qu’à la faveur des ventes de ce produit, initialement développé en vain contre la fièvre hémorragique Ebola, le groupe a vu son chiffre d’affaires trimestriel augmenter au total de 17% à 6,58 milliards de dollars. Gilead est aussi redevenu rentable sur la période, en dégageant un bénéfice net de 360 millions de dollars. Le remdesivir, dont le nom commercial est Veklury, n’a pas été prouvé qu’il réduisait la mortalité. Pourtant les autorités européennes et françaises autorisent l’utilisation du remdesivir tandis qu’ils interdisent celle de l’Hydro chloroquine.

Coronavirus : DIDIER RAOULT CONTRE UNE « DRAMATISATION PERPÉTUELLE »

Coronavirus : DIDIER RAOULT CONTRE UNE « DRAMATISATION PERPÉTUELLE »

 

Didier Raoult a été interviewé hier sur LCI, il s’est montré très dubitatif vis-à-vis du climat de dramatisation perpétuelle et a expliqué ses positions précédentes. Patrick Poivre d’Arvor s’est montré particulièrement pugnace pour critiquer le scientifique alors que l’animateur a plutôt tendance à dormir dans l’émission du soir qu’il anime. Il faut dire que le Raoult bashing est à la mode dans les milieux parisiens en particulier chez les mandarins et dans l’administration centrale. Évidemment, on lui a posé la question de l’efficacité de l’Hydrochloroquine. Il a répondu avec justesse que le Remdesevir de l’Américain Gilead  n’était pas efficace mais qu’il avait le soutien des autorités.

Notons cependant qu’on n’a pas évoqué la question de la relative maîtrise du virus en Afrique justement du fait l’utilisation de la quinine couramment utilisée  pour lutter contre certaines maladies en particulier le palu mais aussi le Coronavirus.

Le professeur Raoult a aussi encore dénoncé les avis contradictoires de certains experts autoproclamés qui déclament sur les chaînes d’info et de ces chefs de service qui ne sont plus depuis longtemps de vrais praticiens.

 

 

Coronavirus : Mettre fin aux stratégies divergentes en Europe (Charles Michel)

Coronavirus : Mettre fin aux stratégies divergentes en Europe (Charles Michel)

 

En affirmant que les stratégies sanitaires européennes doivent être convergentes le président du conseil européen Charles Michel critique en creux des politiques très contradictoires. (Interview Figaro)

Comment décririez-vous la situation actuelle en Europe sur le front du Covid-19?

Charles MICHEL. -Nous devons dire la vérité. La situation est grave. L’Europe en est maintenant à devoir éviter le drame. C’est pourquoi il est urgent d’agir au niveau européen. Il y a un lien entre le niveau d’intensité des mesures restrictives que les États membres sont en train de prendre et la question de l’efficacité de notre stratégie commune. Deux solutions peuvent être utilisées pour limiter la propagation du virus. La première, la plus facile à décider, est le verrouillage qui a d’énormes conséquences politiques, économiques, sociales, psychologiques, voire démocratiques. L’autre option, c’est une plus grande coordination dans le testing, le traçage et dans les vaccins.

Qu’attendez-vous de la visioconférence des Vingt-Sept qui aura lieu jeudi?

J’appelle à une Union pour les tests et les vaccins. Et j’espère que les discussions permettront d’encourager les États membres à converger et à coopérer.

Coronavirus: autant d’hospitalisés qu’en mars

Coronavirus: autant d’hospitalisés qu’en mars

Avec près de 18.000 patients Covid hospitalisés, la France est au même niveau que le 28 mars, onze jours après le début du confinement du 17 mars… Le nombre actuel de personnes en réanimation (2761) avait été franchi entre le 24 et le 25 mars, de même que le nombre de décès quotidiens enregistrés (environ 200). La photographie de l’épidémie est donc déjà bien pire qu’elle ne l’était le 14 mars dernier, lorsque Emmanuel Macron avait solennellement pris la parole pour déclarer «la guerre» au virus.

12345...47



L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol