Archive pour le Tag 'consommé'

Stupéfiants: 10% des Français ont consommé du CBD

Stupéfiants: 10% des Français ont consommé du CBD

Un phénomène qui en dit long sur l’état de la société française contrainte pour une partie de recourir à une forme de drogue autorisée le CBD pour résister sans doute à la dureté des temps et aux difficultés de la vie personnelle. Comme on ne manque pas de sociologues en France, on aura sans doute l’occasion d’expliquer pourquoi les Français recourent autant au CBD qu’aux tranquillisants pharmaceutiques.

Dix pour cent des Français adultes, et près de 18% des 18-34 ans, disent avoir consommé du CBD, la molécule non psychotrope du cannabis, en 2022, selon une étude publiée jeudi par Santé publique France.

16,4% ont dit en avoir consommé au moins une fois dans leur vie et 10% dans les douze derniers mois, d’après les données d’une enquête sur la consommation de tabac, lors de laquelle quelques questions sur le protoxyde d’azote et le CBD ont été posées.

Le niveau de consommation dans l’année de CBD parmi les adultes atteint ainsi celui du cannabis (10,6% en 2021 parmi les 18-65 ans)», a observé Santé publique France. Ce niveau place la France, sur le plan international, entre l’Allemagne (4,3%) et les États-Unis (26,1%).

«C’est parmi les jeunes adultes, âgés de 18 à 34 ans, que l’expérimentation et la consommation de CBD dans l’année a été la plus fréquente (respectivement 27,6% et 17,5%)», a pointé SpF, à partir des données d’une enquête téléphonique de l’institut Ipsos, du 2 mars au 9 juillet 2022, auprès d’un échantillonnage aléatoire de 3.229 adultes de métropole et parlant français. La première consommation se fait le plus souvent entre 18 et 24 ans (27,9% des expérimentateurs interrogés). Et près d’un expérimentateur sur 10 était mineur pour sa première consommation.

La vente de CBD, avec de multiples déclinaisons, est autorisée dans plusieurs pays européens, aux États-Unis, ou encore dans certains pays asiatiques. En France, le Conseil d’État a définitivement levé fin 2022 l’interdiction de vente de la fleur et de la feuille de chanvre chargée en cannabidiol (CBD), décidée par le gouvernement un an auparavant.

La France comptait fin 2022 quelque 2.000 boutiques de CBD, selon le Syndicat professionnel du chanvre (SPC). Le CBD est également utilisé en France comme médicament depuis décembre 2018 pour certaines formes sévères d’épilepsie et, depuis 2021, inclus dans l’expérimentation du cannabis médical sous l’égide de l’ANSM.

Drogue: 10% des Français ont consommé du CBD

Drogue: 10% des Français ont consommé du CBD

Un phénomène qui en dit long sur l’état de la société française contrainte pour une partie de recourir à une forme de drogue autorisée le CBD pour résister sans doute à la dureté des temps et aux difficultés de la vie personnelle. Comme on ne manque pas de sociologues en France, on aura sans doute l’occasion d’expliquer pourquoi les Français recourent autant au CBD qu’aux tranquillisants pharmaceutiques.

Dix pour cent des Français adultes, et près de 18% des 18-34 ans, disent avoir consommé du CBD, la molécule non psychotrope du cannabis, en 2022, selon une étude publiée jeudi par Santé publique France.

16,4% ont dit en avoir consommé au moins une fois dans leur vie et 10% dans les douze derniers mois, d’après les données d’une enquête sur la consommation de tabac, lors de laquelle quelques questions sur le protoxyde d’azote et le CBD ont été posées.

Le niveau de consommation dans l’année de CBD parmi les adultes atteint ainsi celui du cannabis (10,6% en 2021 parmi les 18-65 ans)», a observé Santé publique France. Ce niveau place la France, sur le plan international, entre l’Allemagne (4,3%) et les États-Unis (26,1%).

«C’est parmi les jeunes adultes, âgés de 18 à 34 ans, que l’expérimentation et la consommation de CBD dans l’année a été la plus fréquente (respectivement 27,6% et 17,5%)», a pointé SpF, à partir des données d’une enquête téléphonique de l’institut Ipsos, du 2 mars au 9 juillet 2022, auprès d’un échantillonnage aléatoire de 3.229 adultes de métropole et parlant français. La première consommation se fait le plus souvent entre 18 et 24 ans (27,9% des expérimentateurs interrogés). Et près d’un expérimentateur sur 10 était mineur pour sa première consommation.

La vente de CBD, avec de multiples déclinaisons, est autorisée dans plusieurs pays européens, aux États-Unis, ou encore dans certains pays asiatiques. En France, le Conseil d’État a définitivement levé fin 2022 l’interdiction de vente de la fleur et de la feuille de chanvre chargée en cannabidiol (CBD), décidée par le gouvernement un an auparavant.

La France comptait fin 2022 quelque 2.000 boutiques de CBD, selon le Syndicat professionnel du chanvre (SPC). Le CBD est également utilisé en France comme médicament depuis décembre 2018 pour certaines formes sévères d’épilepsie et, depuis 2021, inclus dans l’expérimentation du cannabis médical sous l’égide de l’ANSM.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol