Archive pour le Tag 'condescendance'

Fin de » l’abondance de l’insouciance » : le sommet de la condescendance !

Fin de » l’abondance de l’insouciance » : le sommet de la condescendance !

 

Il faut vraiment que le chef de l’tat soit coup des ralits sociales et socitales pour employer une smantique aussi condescendante vis--vis de l’opinion. Exemple en matire d’nergie dont il souligne la crise alors que rcemment avant les lections pour obtenir quelques voix cologistes il a ferm la centrale de Fessenheim. Et plus tard de dcider la construction de six nouvelles centrales EPR. En attendant , la France importe de l’lectricit !

Mme chose concernant l’inflation compltement sous-estime que par le gouvernement qui n’a cesse d’affirmer pendant des semaines et des mois que le phnomne tait trs conjoncturel que la hausse des prix devrait connatre une inversion dans la deuxime partie de 2022. Aujourd’hui , le ministre des finances admet que cette inflation va durer. En attendant les mesures suffisantes n’ont pas t prises pour faire face une inflation aux facteurs explicatifs pertinents ( hausse du prix des matires premires, hausse de l’nergie, dysfonctionnements logistiques, guerre en Ukraine notamment ) mais aussi une vague spculative dans la plupart des secteurs.

Certes on ne reprochera pas au gouvernement la vague d’incendies qui a affect la France suite la grande scheresse mais suite aussi des comportements irresponsables voire criminels sans parler d’un amnagement du territoire anarchique et d’une gestion des forts incohrente.

Le discours de macron aujourd’hui rompt nettement avec celui qu’il a tenu avant les lections prsidentielles et lgislatives. Avant il promettait la lune, maintenant l’enfer.

En prambule ce mercredi de ce conseil des ministres de rentre l’Elyse,lors d’une allocution devant les ministres exceptionnellement retransmise, EmmanuelMacron a en effet appel le gouvernement l’unit face la grande bascule marque par la fin de l’abondance, des vidences et de l’insouciance.

Le moment que nous vivons peut sembler tre structur par une srie de crises graves (…) et il se pourrait que d’aucuns voient notre destin comme tant perptuellement de grer les crises ou des urgences. Je crois pour ma part que ce que nous sommes en train de vivre est plutt de l’ordre d’une grande bascule ou d’un grand bouleversement, a dclar EmmanuelMacrondevant les ministres.

Des propos trs graves peut-tre pour prparer l’opinion une phase d’austrit comme si celle-ci n’tait dj pas en marche avec une inflation 6 % alors que les salaires n’augmentent que de l’ordre de 3 %. Les Franais payent dj l’addition des bouleversements voqus et de l’inconsistance de la politique du gouvernement.

Macron est vraiment mal fonde renverser le poids de la responsabilit sur les Franais.

Dfense :La condescendance des tats-Unis pour l’Europe

Dfense :La condescendance des tats-Unis pour l’Europe

Grard Araud, ancien ambassadeur de France outre-Atlantique, les Amricains nont que faire dune autonomie stratgique europenne

Ex-ambassadeur de France aux Etats-Unis (2014-2019) et reprsentant permanent au Conseil de scurit et auprs des Nations Unies New York (2009-2014), Grard Araud publie, ces jours-ci,Henry Kissinger, le diplomate du sicle (330 pages, 20,90 euros, ditions Tallandier).Il explique que les tats-Unis considrent l’Europe comme quantit ngligeable.

Aprsle dsengagement chaotique dAfghanistanet le couac qui a accompagn lannonce de lalliance stratgique Australie-Royaume-Uni-Etats-Unis (Aukus), qui doit-on incriminer ? Le secrtaire dEtat Antony Blinken ou le conseiller la Scurit nationale Jake Sullivan ?Manque-t-il un Kissinger Joe Biden ?

On arrive dans un monde Kissingerien de rapports de force avec une confrontation entre grandes puissances et puissances moyennes. Les Etats-Unis ne sont plus seuls. Il y a la Chine mais aussi lInde, la Russie etc. Henry Kissinger tait lhomme du ralisme en politique trangre et de lengagement des Etats-Unis dans les relations internationales. Ce besoin se fait sentir aujourdhui, mais cette administration nen veut pas. Que cela soit sous Obama et Trump, hier, ou Biden, aujourdhui, il y a une volont de se retirer de la scne. Les Amricains ne veulent plus tre le gendarme du monde . Ils sont en train de se retirer dans leur forteresse. La priorit de Joe Biden en matire de politique trangre… cest la politique intrieure, cest--dire la crise politique et conomique existant dans le pays.

Comment en est-on arriv cette position ?

Biden et les siens ont t stupfaits parles vnements du 6 janvier au Capitoleet par le refus dune partie des rpublicains de reconnatre le rsultat des lections une rupture centrale dans le pacte social et politique amricain. Il nest donc plus question dune grande partie dchecs lchelle du monde. Jake Sullivan a cr le concept de politique trangre pour la classe moyenne. Lide nest pas de faire de grande stratgie la Kissinger, mais de prouver que chaque dcision est bonne pour la classe moyenne. Le retrait dAfghanistan rpond la demande dune majorit de lopinion publique, lasse des interventions trangres. Cette administration ne pouvait lignorer.Son autre priorit, cest la Chine.Le reste vient bien loin derrire. Elle considre que lavenir du monde, dun point de vue technologique et conomique se joue dans la rgion Indo-Pacifique. LEurope est, ses yeux une vieille tante charmante mais vieillissante, en voie daffaiblissement.

Le plus inquitant, cest de voir les Amricains constituer des coalitions militaires contre la Chine dans la rgion Indo-Pacifique. Ce nest pas tre pro-Chinois que de dire que cela ressemble un endiguement, voire un encerclement

Henry Kissinger avait t le bouc missaire dela chute de Sagon. Qui sera celui de la chute de Kaboul ?

Le dpart de Kaboul a t fait dune manire particulirement dsastreuse, mais il y a une diffrence avec Sagon. A lpoque, Henry Kissinger crasait tout le monde. Il rivalisait avec Richard Nixon lui-mme. Aujourdhui, la situation est diffrente. Antony Blinken et Jake Sullivan ne sont pas des vedettes de plateaux tl. Sil y a un bouc missaire, ce sera donc Joe Biden. Mais je ne sais pas ce qui va lemporter entre le soulagement dtre sorti dAfghanistan et la recherche de coupables. Le vainqueur Sagon tait le communisme, lennemi absolu totalement fantasm par les Etats-Unis. L, ce sont lestalibans. Or, le problme du terrorisme islamique est beaucoup moins aigu sur le territoire amricain quen Europe. Depuis le 11 septembre 2001, le pays na pas connu dattentats spectaculaires.

Lacrdibilit de la politique trangre amricaine nest-elle pas corne?

Cela dpend o. En Europe, lAukus est uniquement une affaire franaise ! Nous sommes une victime collatrale. La France na pas t la cible de cette affaire. Les Amricains, qui pensaient quelAustralieallait rgler laffaire, ont dcouvert un beau matin lampleur du scandale. Quant nos partenaires europens, ils sen moquent perdument. Ils ne veulent pasdautonomie stratgique. Sauf y tre contraints et forcs si Donald Trump tait rlu et dcidait de sortir de lOtan. Pour le moment, ils veulent viter tout mouvement qui puisse pousser les Amricains dehors. Pour eux, la garantie militaire amricaine est existentielle et elle passe par lOtan. Cest lalpha et lomega de leur politique de dfense. Quant aux Amricains, ils veulent continuer exercer leur suprmatie en Europe. Dans le communiqu diffus aprsla discussion tlphonique entre Joe Biden et Emmanuel Macron, ne figurait dailleurs pas de rfrence lautonomie stratgique. La France, qui a lhabitude de parler au nom des Europens, ne veut pas voir tout cela. Elle est dans le dni. Le plus inquitant, cest de voirles Amricains constituer des coalitions militaires contre la Chine dans la rgion Indo-Pacifique. Ce nest pas tre pro-Chinois que de dire que cela ressemble un endiguement, voire un encerclement. Or, un encerclement, on essaie toujours de le rompre. Il y a une monte des tensions militaires sans que ne soit ouvert un dialogue politique avec Pkin. Tout le monde sait que les Etats-Unis et la Chine doivent trouver un quilibre, mais ce ne sera possible quavec des compromis et une comprhension des lignes rouges de ladversaire. Vendre des sous-marins nuclaires lAustralie, cest nourrir la tension.

Durant lessentiel de sa carrire, Antony Blinken, tout comme lensemble de ladministration actuelle, a connu la priode de suprmatie absolue des Etats-Unis aprs leffondrement du bloc communiste. Il doit sadapter un nouveau monde

Voyez-vous un hritier Henry Kissinger ?

Non, les Amricains ne veulent pas voir le monde travers la froideur des rapports de force, mme sils les pratiquent parfaitement. Face au besoin quelquun se rvlera peut-tre. Jake Sullivan est une personnalit brillante qui conceptualise sa pense. Attendons de voir ce quil va donner. Les dbuts de ladministration sont difficiles parce qu cause des rpublicains qui bloquent les nominations, ils ne peuvent pas pourvoir un nombre de postes importants. Ce qui ralentit la redfinition de sa politique.

Et le trs francophileAntony Blinken sur lequel Paris comptait beaucoup?

Il parle parfaitement le franais et a pass son bac en France. Nous avons, peut-tre, un accs un peu plus simple lui, mais il dfend la politique trangre de son pays. On en attendait beaucoup trop ! Ce qui vient de se passer prouve bien que cela nira pas loin. Sil vient Paris, ce nest pas pour une opration de charme. Nous navons pas besoin quil nous dise quil nous aime, mais quil fournisse des preuves damour. Durant lessentiel de sa carrire, Antony Blinken, tout comme lensemble de ladministration actuelle, a connu la priode de suprmatie absolue des Etats-Unis aprs leffondrement du bloc communiste. Il doit sadapter un nouveau monde. Cest tout lenjeu de la prsidence Biden, qui est une prsidence de transition. Tout comme ltait celle de Donald Trump qui a totalement transform le Parti rpublicain enle faisant passer dinterventionniste et libre-changiste isolationniste et protectionniste.

Coronavirus : la condescendance des occidentaux vis vis de la Chine

Coronavirus : la condescendance des occidentaux vis vis de la Chine

Le professeur Alain Bauer estime que les Europens ont beaucoup tard prendre la mesure de lvnement.

Vous tes en relation avec des experts internationaux. Quand lpidmie du Covid-19 est-elle apparue comme un sujet proccupant ?

Dbut janvier nous avons t alerts par des notes sur la situation en Chine : une pandmie mergente avec des choix sanitaires et politiques vertigineux faire. Fin janvier, les experts ont pronostiqu un processus qui ressemblait une montagne qui slevait devant nous et qui, selon les dcisions prises, prendrait la forme de lEverest, du mont-Blanc ou du Massif central. Nous avons aussi rapidement su que la grippe espagnole avec sa trs forte mortalit restait le modle le plus pertinent pour comprendre ce qui allait arriver. Et donc, que les mesures de confinement taient les plus pertinentes.Aux Etats-Unis, la grippe espagnoleavait provoqu des ravages Philadelphie o les soldats amricains avaient t fts leur retour dEurope alors que ses effets avaient t fortement limits Saint-Louis.

Les dirigeants ont eu des ractions trs varies : Boris Johnson, par exemple, qui a sembl faire le choix dune large contamination afin dimmuniser la population britannique. Comment expliquer ces divergences ?

Il ne mappartient pas de juger les dcisions politiques. Mais dun point de vue factuel, cest une norme btise car ce nest pas le taux de mortalit, certes faible 2 % (en fait bien moins eu gard lampleur de la contamination), qui compte le plus mais la quantit de personnes contamines qui, elle, est exponentielle.Angela Merkel a eu le courage dexpliquer que 60 70 % de la population allaient tre touchset elle a provoqu ainsi une prise de conscience quantitative essentielle. Personne ne peut dire : On ne pouvait pas savoir. Ce ntait pas prvisible . Pourquoi Tawan stait, lui, prpar ? Pourquoi, alors quil ny avait aucun doute sur lextension de la pandmie partir de la Chine, avoir attendu si longtemps pour prempter la crise ? Pourquoi ce retard alors que la situation tait dj explosive en Italie ? Nous avons en fait rpt les erreurs du nuage de Tchernobyl qui stait soi-disant arrt la frontire. Ce que jappelle le syndrome de Semmelweis, du nom de ce mdecin autrichien rvoqu de lhpital de Vienne pour avoir impos de se laver les mains il y a 150 ans.

Nest-ce pas une apprciation a posteriori ?

Il y avait des faits. Le premier cas est apparu Wuhan le 17 novembre dernier. Jusqu fin dcembre, les Chinois ne font tat que de cas isols, en petit nombre.Mme le mdecin hros de Wuhan.Sans compter linfluence de la mythologie chinoise et de lhistoire trs sensible politiquement de la ville. Personne na voulu assumer de transmettre les messages ngatifs du ciel pour lempereur Fin dcembre, les officiels chinois finissent par admettre la gravit de la situation. Le 3 janvier, le CDC (center for disease control) chinois prvient lOMS de lruption du coronavirus. Mais, pendant des semaines, les Occidentaux ont regard, les bras croiss. Seul trois pays se sont mobiliss : la Core du Sud, Tawan et Hong Kong.

La pnurie de masques est flagrante en France. Comment lexpliquer ?

Il serait temps de rhabiliter Roselyne Bachelot qui a t tant moque pour sa gestion du H1N1. Il nempche quelle au ministre de la Sant a su anticiper une crise qui na pas eu lieu. Comme ensuite Xavier Bertrand, qui avait constitu des stocks de masques au cas o. Leurs successeurs ont gr la pnurie. Cette affaire illustre un double dfaut. Celui de laisser Bercy et ses comptables grer le pays, asphyxier nos systmes de sant et de police et tenter de tuer notre appareil militaire. Et celui davoir une vision strictement bureaucratique, a fortiori en temps de crise. Des mdecins comme Rmi Salomon (prsident de la commission mdicale de lAP-HP) ouPhilippe Juvin(directeur des urgences de lhpital Pompidou) ont su secouer un discours lnifiant. A leurs postes de ministres, Olivier Vran ou Christophe Castaner, galement. Mais lEtat a sembl rester dans lentre-deux, beaucoup plus que dans le en mme temps : des restrictions de circulation mais pas de confinement strict, un autocertificat de dplacement, le paractamol en vente limite mais sans vritable contrle.Le maintien du premier tour des municipalesen est une autre illustration. Mais, l, cest Emmanuel Macron qui a eu le courage dvoquer un report et a d cder face lopposition qui a cri au coup dEtat avant de se rendre compte de lampleur de lpidmie.

Ce que vous critiquez comme des demi-mesures nest-il pas une rponse gradue afin de ne pas affoler la population ?

Sans doute faut-il de la pdagogie et du temps. Mais en avons-nous vraiment manqu pour prparer les populations ? Il faut faire confiance aux gens. Ds lors que les informations sont claires et cohrentes, on peut tre trs efficace

Nous navons pas fait assez confiance aux Chinois ?

Oui car mme en admettant que la communication officielle des autorits soit sujette caution, dautres sources dinformation, puissantes, existaient. Les publications de la recherche chinoise, abondantes, sans contrle ni censure, des tudes pidmiologiques trs clairantes. Mais aussi des circuits informels. Mme en pleine crise de Cuba, KGB et CIA navaient pas rompu les contacts Ce que certains appellent lEtat profond qui est surtout lEtat permanent , se parle, sorganise, quelles que soient les relations diplomatiques. Et plus la situation se tend, plus on change.

 

 

Gilets jaunes : la condescendance et le mpris des lites

Gilets jaunes: la condescendance et le mpris des lites

loccasion du mouvement des gilets jaunes et surtout dans la dernire priode, les clivages se sont nettement approfondis entre dune part les intrts des couches moyennes et populaires et ceux des plus nantis. En fait, le problme de fond qui est pos est celui la question de la rpartition des richesses. Il est clair que ceux qui sont les plus favoriss ne sont pas tous prts partager de faon diffrente le gteau. On a mme vu des propos particulirement injurieux comme celui de lacteur Mathieu Kassovitz (par ailleurs bon comdien) sadressant aux gilets jaunes qui a dclar aprs lintervention de Macron : vous ntes pas contents ? Vous attendiez peut-tre ce quon vous paye une Mercedes et quon vous donne un SMIC 2500 ? . Dautres dclarations du mme type ont t releves comme la catastrophe annonce de lconomie franaise, le chmage gnralis si on augmentait le SMIC de 10 supplmentaires. Facile de ridiculiser la demande sociale quand on gagne 20000, ou 100000 par mois. Dune certaine manire le mme mpris dont a tmoign Macron. Pas tonnant, si ces nantis soutiennent dailleurs autant la politique de Macron car elle profite surtout aux plus favoriss. Le pompon sans doute cest quand des ancien de 68, leaders de lpoque, comme Cohn-Bendit ou Romain Goupil se transforment en avocat de Macron. Sans doute leffet de lge quand on approche les 70 ans mais surtout quand on est pass du statut de rvolutionnaire celui de bourgeois ignorants des problmatiques sociales et surtout conomiques contemporaines. La confirmation comme disait Malraux que dcidment la vieillesse est un naufrage ! Pour preuve la difficult quont les deux intresss cits sexprimer de manire un peu claire et cohrente. Bref, ils radotent!

Macron : il sait ce quil me doit (Hollande). ou la condescendance de la monarchie rpublicaine

Macron : il sait ce quil me doit (Hollande). ou la condescendance de la monarchie rpublicaine

 

 

Hollande a confirm lors de son mission tlvise sur France 2 la logique de loligarchie. A la tte, il y a le monarque rpublicain, omniprsent, autour des courtisans qui attendent la faveur du roi et trs loin dans un horizon difficile distinguer: des sujets. Hollande rappelle donc les rgles en vigueur dans cette oligarchie : les jeunes aristocrates de la politique sont dabord choisis comme membres des cabinets avant ventuellement de postuler pour un mandat lectoral et pour une chance comme 2017 il faut forcment tre adoub par le monarque lui-mme moins dtre accus de trahison. Cest dailleurs de cette manire que Franois Hollande est entr en politique aprs avoir soutenu la candidature de Mitterrand, il est devenu charg de mission llyse. Il sest lui aussi ce quil doit Mitterrand, cest--dire peu prs tout moins comme Cheminade de finir dans un placard dun quelconque ministre. Cest de cette manire que loligarchie se reproduit, cest--dire de manire tout fait alatoire, injuste et corporatiste. Rien videmment ne prdestinait Franois Hollande devenir prsident de la rpublique, il aura fallu de nombreux concours de circonstances. Mais les circonstances ne transforment pas un homme aussi habile fut-il en homme dtat. Cest tout le drame de lactuel prsident de rpublique dont le costume est beaucoup trop large pour lui en dpit de lembonpoint retrouv depuis 2012. On voit bien que la Ve Rpublique qui fait tout reposer sur les dcisions de son prsident a atteint les limites de lacceptable. Sautoriser dclarer en substance tais-toi tu me dois tout dmontre lvidence la confusion mentale du plus haut magistrat du pays qui confond concept de mandat et pouvoir autocratique.

Sapin et la « navet » belge face au communautarisme : une condescendance scandaleuse

Sapin et la  »navet » belge face au communautarisme: une condescendance scandaleuse

Plus gonfl que Sapin tu meurs! Michel Sapin qui na pas hsit accuser la Belgique de navet face aux dangers du communautarisme. Pire, il a dfini la politique suivre pour remdier ce phnomne. Comme si la France avait russi quoi que ce soit dans la lutte contre lintgrisme. Or dans la plupart des villes franaises des banlieues entires se sont communautarises. Un Communautarisme vritable terreau du radicalisme. Des zones de non-droit abandonnes autant par ltat que par les collectivits locales. Des quartiers o la paix sociale a t achete contre lautorisation tacite de mettre en place des conomies parallles reposant sur des trafics en tout genre en particulier sur le trafic de drogue. La Belgique a sans doute des responsabilits mais la France tout autant sinon davantage. Pratiquement aucune grande ville en France nchappe ce phnomne de concentration des communauts autorises, suscites et mme soutenues financirement. Pour Michel sapin exemple type de loligarchie incomptent et irresponsable, plus cest gros plus a passe. Comme la version du chmage quil na cess de pronostiquer pendant des annes. Il y a sans doute longtemps que Michel sapin na pas mis les pieds dans une banlieue sensible. Cest tout le drame de petits bourgeois du parti socialiste coups depuis longtemps de toutes les ralits conomiques, sociales et socitales. De tels propos scandaleux font videmment le lit du front national qui se nourrit surtout du dni de ralisme du gouvernement et surfe sur la vague du populisme. Du TS Le ministre franais des Finances Michel Sapin a en effet estim mardi que la classe politique belge avait pch par « navet » en laissant se dvelopper un bastion islamiste Molenbeek, la commune o taient bass plusieurs membres du commando responsable des attentats de novembre Paris. « Quand un quartier est en danger de se communautariser, on doit agir », a-t-il dit sur LCI, aprs que la Belgique a t frappe son tour par des attentats islamistes qui ont fait au moins 30 morts. Pri de dire si la Belgique n’avait pas t trop tolrante face au dveloppement du communautarisme Molenbeek, Michel Sapin a rpondu : « Je ne sais pas s’il faut dire la Belgique en tant que telle mais je pense qu’il y a eu une volont ou une absence de volont de la part de certains responsables politiques, peut-tre par envie de bien faire, peut-tre par sentiment que, pour permettre une meilleure intgration, il faut laisser des communauts se dvelopper, peut-tre aussi une forme de navet. » « Mais nous savons, et la France le sait peut-tre plus encore que d’autres (…), que ce n’est pas la bonne solution et que lorsqu’un quartier hier, aujourd’hui, est en danger de se communautariser, on doit agir », a-t-il ajout. Pour le ministre, « on doit agir par une politique de la ville, par une politique d’intgration, par l’cole, par la langue, tout ce qui fait qu’on appartient, quelle que soit son origine, quelle que soit sa religion, la communaut franaise. » Des propos qui confirment quil y a bien longtemps que Michel Sapin na pas mis les pieds dans les quartiers sensibles qui concernent la plupart des grandes villes franaise




L'actu ?cologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol