Archive pour le Tag 'compte en Suisse'

L’ancien banquier confirme : la liste des politiques ayant un compte en Suisse sera bien diffusée

L’ancien banquier confirme : la liste des politiques ayant un compte en Suisse sera bien diffusée

 

Pierre Condamin-Gerbier ancier cadre de la banque Reyl and Co affirme avoir une liste d’une quinzaine d’hommes politiques ayant un compte en Suisse. Pierre Condamin-Gerbier : « Cette liste a été donnée à un parti tiers… pour que la liste soit diffusée même s’il m’arrive quelque chose. Dans la liste, il y a des hommes et des femmes politiques exerçant ou ayant exercé qui ont des comptes en Suisse ou ailleurs ».  « Il y aura un canal judicaire mais je suis d’accord sur le principe d’un accompagnement informatif », répond - Pierre Condamin-Gerbier à l’invitation de Jean-Jacques Bourdin. Pierre Condamin-Gerbier : « Les voeux de François Hollande seront exaucés. Mon timing sera celui que j’aurai décidé en fonction de ma sécurité notamment. Cette liste est le fruit de 20 ans d’expérience. C’est une liste de dossiers pour lesquels j’ai eu des témoignages directs. Je n’ai pas encore décidé quand je révèlerai cette liste mais ce sera à court ou moyen terme. Je la donnerai quand les canaux avec lesquels je discute m’auront donné l’assurance necessaire que ce contenu sera bien diffusée ».

Cahuzac : compte en Suisse, « une banalité bien triste » !

Cahuzac : compte en Suisse,  « une banalité bien triste » !

Finalemenet Cahuzac reconnait que le fait de dissimuler des revenus en Suisse (ou ailleurs) est une pratique banale. « Un peu moins de 685.000 en totalité », ce sont « les sommes dissimulées qui l’ont été pour l’essentiel il y a presque 20 ans, à une époque où je n’étais pas élu et où je n’envisageais pas de l’être », argue l’ancien ministre du Budget sur RTL. Avant d’ajouter consciemment : « Ce qui n’enlève rien à la gravité de la  faute que j’ai pu commettre ». Cette histoire qu’il qualifie d’ »ancienne », Jérôme Cahuzac compte la livrer en totalité à « justice ». « C’est (…) pour moi, la possibilité de dire ce qu’il s’est passé. Une rumeur apparaît non vérifiée, elle est reprise puis ça devient un fait, une annonce et une accusation. Et à aucun moment je n’ai la possibilité de dire ce qu’il en est. Mais le mal est fait et la condamnation est à la hauteur des sommes faramineuses évoquées », ajoute-t-il. « C’est mon travail qui m’a permis, hélas, de gagner ces sommes, et hélas, de ne pas les déclarer » explique Jérôme Cahuzac sur RTL. Quant à ses « motivations » d’ouvrir un compte en Suisse, l’ancien ministre du Budget botte en touche : « Est-ce qu’on peut avoir une motivation qui puisse paraître rationnelle ou intelligente devant tant de stupidité ? » Et de conclure sur le sujet : « Il y a un peu plus de 20 ans, ces actions étaient, je le crains d’une banalité bien triste (…) dans le milieu professionnel que je pouvais fréquenter mais je ne veux pas porter d’accusation particulière. »

Copé : un compte en Suisse ?

Copé :  un compte en Suisse ?

« Obtenue par Mediapart, la note « EPOC » fait apparaître l’ouverture du compte n°386315 au Crédit suisse de Genève au nom d’Isabelle Copé et de son mari. Nous sommes alors en juillet 2005. Jean-François Copé, ministre du Budget, est à la tête de l’administration qui fait la chasse aux fraudeurs fiscaux. »

 

Cahuzac, compte en Suisse : les preuves

Cahuzac, compte en Suisse  : les  preuves

 

Edwy Plenel, président et co-fondateur du site d’information Médiapart, s’est dit prêt jeudi à faire son « offre de preuves » devant un tribunal dans l’affaire Jérôme Cahuzac, le ministre délégué au Budget, qu’il accuse d’avoir détenu un compte secret en Suisse. « Médiapart est prêt à faire son offre de preuves devant un tribunal, à répondre de sa bonne foi, comme nous l’avons toujours fait », a-t-il déclaré sur France Inter. « Nous enquêtons, comme tout le monde, j’espère. J’espère que la profession enquête sur ce fait qui est au cœur d’un conflit d’intérêt », a poursuivi Edwy Plenel alors qu’on lui demandait si Médiapart allait « sortir de nouveaux éléments ». Mediapart affirme que l’élu socialiste du Lot-et-Garonne a « détenu pendant de longues années un compte bancaire non déclaré à l’Union des banques suisses (UBS) de Genève », clôturé en 2010 et transféré à Singapour.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol