Archive pour le Tag 'Compétitivitérapport Gallois'

Compétitivité: le rapport Gallois enterré, retour à la sémantique

Compétitivité: le rapport Gallois enterré, retour à la sémantique

 

 

Pas de choc, un pacte, pas de rapport Gallois, il a été repoussé pour récriture. Ancien haut fonctionnaire Gallois est habitué à manger son chapeau.  L’ancien président d’EADS et de la SNCF mettra en effet fin lundi à 11h30 à des semaines de rumeurs et de fuites en remettant son très attendu rapport à Jean-Marc Ayrault. , le Premier ministre reprendra la main en organisant à Matignon un séminaire gouvernemental à l’issue duquel de premières mesures seront dévoilées. Montebourg a pris les devants avec son plan. Résumons : allégement des charges sociales pour les entreprises qui investissent dans le « nouveau » et dans les processus ; tiens on croyait qu’il n’y avait pas de problème de coût du travail ? Mais pour les seules entreprises qui créent des produits nouveaux ou dans les processus. Drôle de formule car à peu près tous les investissements peuvent justifier de la nouveauté et du changement de méthode. . La définition est donc très vasouillarde. Surtout la grande question, on les prend où ces 20 milliards, dans la poche de Montebourg avec la montée en puissance de la vente des marinières ? Ah oui dans la restauration, les banques et l’immobilier. Pas de chance, la crise immobilière est en train d’éclater avec des conséquences sur les actifs des banques. Reste le vin rouge et la tête de veau du bistrot du coin.  Dernière question, c’est pour quand, pas en 2012, pas en 2013 (budget voté).  Alors en 2014 ou à la saint glin-glin ? Des centaines de milliers d’emplois seront créés ; ça c’est une évaluation qui ne vient pas d’un organisme économique d’évaluation mais sans doute d’un prétoire ou d’un café du commerce. Bref, un plan vite fait bien fait. Écrit en vitesse par un ministre qui est à l’industrie ce que Poivre d’Arvor est à la littérature. Ou quand l’ésotérisme tient lieu de stratégie industrielle.    Ces derniers jours, plusieurs voix se sont élevées dans la majorité pour appeler à davantage de pédagogie et de travail d’explication, alors que le chef de l’Etat lui-même doit donner une grande conférence de presse à la mi-novembre notamment sur ce plan de compétitivité. .   »On ne répète pas assez que la crise de la zone euro est en voie de résolution et que cela aura ses effets, en particulier sur le front de l’emploi », relève un ministre (d’après l’AFP). Tiens en voila qui n’a pas pris connaissance des déclarations de Merkel qui dit que la crise va durer 5 ans !




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol