Archive pour le Tag 'circuler'

Un virus qui va circuler pendant deux ans (Yves Gaudin, virologue)

  • Un virus qui va circuler pendant deux ans (Yves Gaudin, virologue)

La crise sanitaire est loin d’être terminée d’après Yves Gaudin, virologue, directeur de recherche au CNRS. Il pourrait encore circuler pendant deux ans. (Interview le Figaro

Que se passera-t-il à la fin du confinement en France?

Yves GAUDIN. - Il est certain que la fin du confinement ne sera pas la fin de la pandémie. Vers début ou mi-mai, le développement de l’épidémie en France ne sera pas au même stade que dans les autres grands pays. Si les mesures prises ici ont eu l’effet attendu, il risque d’y avoir, à la même période, toujours de nombreux cas aux États-Unis et peut être en Grande-Bretagne. Tandis que dans les pays d’Europe du Nord, l’évolution pourrait être plus contenue, car les populations y sont plus raisonnables, notamment pour se soumettre au confinement.

  • Le virus circulera-t-il encore en France?
  • En France, il restera des personnes malades ou asymptomatiques, et il y aura des risques d’importations d’autres pays européens quand les frontières seront rouvertes.

( Sans parler évidemment des risques de contamination en provenance d’autres continents comme l’Afrique qui vont affronter la vague de la pandémie avec six mois de retard)

Coronavirus : une attestation obligatoire pour circuler

Coronavirus : une attestation obligatoire pour circuler

Lors de son allocution télévisée,  le président de la république n’a pas voulu employer le terme confinement général obligatoire mais les orientations et mesures présentées y conduisent. En fait, le pouvoir veut réguler et limiter toute la mobilité. Les déplacements seront donc réduits et leur objet contrôlé. Ainsi pour chaque déplacement, les Français devront présenter une attestation, sorte de déclaration sur l’honneur indiquant l’objet du déplacement et des contrôles seront mis en place y compris accompagnés de sanctions. Pour l’instant, la mobilité n’est pas encore complètement contingentée mais elle pourrait l’être dans les jours et semaines à venir en fonction de la propagation du virus. En clair, le nombre de déplacements pourrait être aussi limité le moment venu.

 

« Notre pays ne doit pas s’arrêter totalement. Des exceptions pourront être tolérées pour les déplacements entre le domicile et le travail. Lorsque ces déplacements sont indispensables pour des activités ne pouvant être interrompues, ni organisées sous forme de télétravail », a détaillé le ministre.

D’autres déplacements échappent aux restrictions: ceux « nécessaires pour faire des courses ou pour les besoins de première nécessité, pour motifs de santé, pour les déplacements au motif familial impérieux, pour les personnes vulnérables, pour venir en aide à un proche dépendant ou pour des parents séparés pour aller chercher ou déposer les enfants », a-t-il encore ajouté. Le ministre a également précisé que des « déplacements brefs à proximité du domicile » seraient également tolérés.

« On pourra toujours pratiquer une activité physique ou sortir son chien mais chacun devra le faire avec parcimonie », a encore complété le ministre.  »Si je veux résumer: on pourra prendre l’air mais certainement pas jouer un match de foot », a souligné le ministre de l’Intérieur.

Christophe Castaner, en parlant explicitement de « confinement », a intimé lundi aux Français de restez chez eux, sauf exceptions, pour lutter contre la propagation du coronavirus et a promis la mobilisation de 100.000 policiers et gendarmes pour des contrôles.

Toutes les personnes incapables de « justifier leur déplacements » seront considérées en infraction. À ce titre ils peuvent écoper d’une amende maximale de 38 euros pour le moment. Cette amende va monter à 135 euros dans les prochains jours, le temps que le Conseil d’Etat avalise la décision.

« Un dispositif de contrôle va être mis en place avec des points de contrôles fixes et mobiles, sur les axes principaux et secondaires », a indiqué le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner. Ce seront « 100.000 policiers et gendarmes » qui vont être « déployés sur le terrain » pour faire respecter les mesures de confinement. Le ministre a donné ordre « dès ce soir » aux forces de l’ordre de préparer le dispositif.

L’armée ne sera pas mobilisée pour cette opération de contrôle :  »Nous n’allons pas déployer l’armée dans les rues. En revanche il y aura des contrôles par les forces de sécurité intérieures ».

 

« Le mot d’ordre est clair: restez chez vous ! », a dit le ministre de l’Intérieur lors d’un point presse. Toutes les personnes qui circuleront devront être « en mesure de justifier leur déplacement », a-t-il en outre affirmé, précisant qu’une amende pour les contrevenants serait prochainement portée à 135 euros. Elle est aujourd’hui de seulement 38 euros.

 

Comme l’avait annoncé un peu plus tôt le chef de l’Etat, le ministre de l’Intérieur a rappelé que les restrictions de circulation commenceraient mardi à midi, pour 15 jours, éventuellement renouvelables.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol