Archive pour le Tag 'cinglés'

Des vaches aussi mutilées par des cinglés !

Des  vaches aussi mutilées par des cinglés !

 

Après les chevaux, c’est maintenant au tour des vaches d’être mutilées par une bande d’abrutis radicaux sans doute au nom d’une idéologie ou d’une religion fumeuse. Cette affaire qui ne concerne d’ailleurs pas seulement la France risque de prendre une mauvaise tournure. Il semble bien que les services de police français soit assez désarmés face à cette violence ( comme face à bien d’autres). Inévitablement un jour ou l’autre un exploitant prendra des moyens de défense interdits et l’on assistera à des drames.

 

La situation ne peut en effet durer car elle installe dans le milieu du cheval et maintenant des vaches, une instabilité nuisible à la gestion des entreprises en question. Des entreprises déjà affectées souvent par les conséquences de la crise sanitaire Deux vaches ont en effet été retrouvées mutilées samedi 5 septembre en Ille-et-Vilaine. Les génisses, des blondes d’Aquitaine, ont été entaillées sur plusieurs centimètres, l’une au niveau du fanon, l’autre de l’antérieur gauche.

Les deux éleveurs de la GAEC , qui compte 640 animaux, ont découvert les bêtes blessées dans leur champ. Pour eux, cela ne fait aucun doute, «vu comment c’est tailladé, c’est la main de l’homme», ont-ils expliqué à France Bleu Bretagne , qui a révélé l’affaire. D’après eux, l’une des vaches risque d’être euthanasiée à cause de la gravité de sa blessure.

Une  enquête a été ouverte par le parquet du département et confiée à la gendarmerie de Vitré. Au vu du jeune âge des vaches victimes de lacérations, deux ans et demi, les autorités suspectent aussi un possible empoisonnement. Les bovins sont en effet trop farouches pour se laisser approcher facilement par un individu. Des tests sont en cours pour déterminer si un sédatif a été utilisé par les agresseurs.

Cette affaire fait écho à de nombreux cas de mutilations sur des chevaux depuis le début de l’année. Selon le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie, plus de 150 enquêtes sont en cours pour ce type de délit. Un numéro gratuit, le 0800.738.908, a par ailleurs été mis en place ce mercredi pour tous les éleveurs d’équidés.

 

 

Profanation d’Oradour: l’œuvre de cinglés

Profanation d’Oradour: l’œuvre de cinglés

 

Encore plus qu’ailleurs peut-être, la profanation d’Oradour ne peut-être que l’œuvre de cinglés complètement abrutis  par leur idéologie sectaire. En même temps,  c’est une provocation remettre en cause l’histoire même du pays, de ceux qui se sont sacrifiés pour l’avenir et la liberté des autres. Encore sans doute la preuve que le laxisme de l’État français encourage des actes de plus en plus indignes voire dans certains cas criminels.

L’émotion était vive et les condamnations unanimes en France samedi au lendemain de la découverte de la profanation du mémorial d’Oradour-sur-Glane, village martyr de Haute-Vienne symbole de la barbarie nazie.

Des graffitis révisionnistes ont été inscrits sur un mur du Centre de la mémoire du site, avec le terme “martyr” notamment barré et remplacé par “menteur”.

“Rien ne pourra faire oublier la mémoire de nos 642 martyrs d’Oradour-sur-Glane”, a écrit samedi sur Twitter le président Emmanuel Macron.

“Souiller ce lieu de recueillement, c’est aussi salir la mémoire de nos martyrs”, avait écrit la veille sur ce même réseau le Premier ministre, Jean Castex. “Tout est mis en oeuvre pour que les auteurs de ces actes infâmes en répondent devant la justice.”

Le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari, ancien député de la circonscription, s’est rendu sur place et a dénoncé sur BFM TV “un acte particulièrement lâche et violent”.

Visitées chaque année par des milliers de personnes, dont beaucoup d’écoliers, les ruines de l’ancien village d’Oradour-sur-Glane ont été conservées en l’état. Le 10 juin 1944, 642 hommes, femmes et enfants, y avaient été assassinés par une unité de la division SS Das Reich.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol