Archive pour le Tag 'chocolat'

Copé : chocolat pour la primaire

Copé : chocolat pour la primaire

François Copé qui était déjà crédité de 2 % dans les sondages de la primaire de droite pourrait bien être définitivement chocolat après la nouvelle affaire du même nom. Copé a en effet évalué le prix de la viennoiserie à 10 ou 0,15 € quand il faut compter environ un euro dans une boulangerie.  Certes ne pas connaître le prix d’un pain au chocolat ne constitue pas un crime contre l’humanité mais témoigne cependant de l’écart qui peut exister entre les réalités économiques et sociales du français moyen et certains politiques qui vivent  un peu hors sol. À Bordeaux, Alain Juppé, qui préfère parler de chocolatine, a réagi avec malice  sur RTL. « Souvent le dimanche matin, dans la boulangerie à côté de chez moi, j’achète un croissant, une chocolatine et une ficelle. J’en ai pour trois euros à peu près. » Pour se défendre, Jean-François Copé dit qu’il ne mange plus de pains au chocolat depuis longtemps. Et il explique à RTL que personne ne peut lui donner de leçons. « C’est quand même un peu disproportionné. Il y a quand même des sujets très très lourds en France et dans le monde donc je trouve que tout ça est très décalé. Il n’y a pas de leçons à recevoir en matière de déconnexion en ce qui me concerne, parce qu’étant maire à Meaux, je suis confronté bien souvent aux difficultés que rencontrent beaucoup de mes administrés, et je puis vous parler bien longuement des difficultés qu’ils peuvent rencontrer, par exemple pour leurs loyer, la vie au quotidien. Il y a d’autres manières d’évaluer que de simplement faire des quiz le matin. Il faut remettre tout ça à sa juste proportion. »

Sondage Nutella : Ségolène chocolat !

Sondage Nutella : Ségolène chocolat !

 

La bavure a couté cher à la popularité de Ségolène.Plus de la moitié des Français considèrent que Ségolène Royal a eu tort de déclencher une polémique sur le Nutella, selon un sondage Odoxa/CQFD/iTÉLÉ diffusé vendredi. 54% des Français estime qu’elle a eu tort car «elle doit s’attaquer aux problèmes de manière globale, sans cibler certaines marques», tandis que 45% de Français lui donnent raison «de cibler certaines marques si elle considère qu’elles ont un impact néfaste sur l’environnement». La ministre de l’Écologie avait appelé lors d’une émission télévisée à boycotter le Nutella qu’elle avait accusé de contribuer à la déforestation en raison de son recours massif à l’huile de palme. Elle a depuis présenté ses excuses sur son compte twitter. De son côté, le fabricant du Nutella, Ferrero, s’était dit mardi «tout à fait conscient des enjeux environnementaux» et avait assuré avoir «pris de nombreux engagements notamment concernant son approvisionnement en huile de palme».  Cette affaire semble être venue ternir un peu davantage la popularité de la ministre. Alors qu’elle récoltait 45% d’opinions positives sur son action en octobre, un sondage des 4 et 5 juin la montrait déjà en recul de 4 points. Et après «l’affaire Nutella», c’est encore 7 points de popularité que perd Segolène Royal, passant ainsi à 38% d’opinions favorables, contre 61% de mauvaises opinions. Ce qui ne cahnge rien au fait que Nutella est essentiellement du gras et du sucre !


TVA du Chocolat : une fiscalité kafkaïenne

TVA du Chocolat : une fiscalité kafkaïenne

.Les professionnels du chocolat ont de quoi s’arracher les cheveux, car dans ce domaine, le taux de TVA change pour ainsi dire d’un produit à l’autre. Une fiscalité qu’on pourrait résumer ainsi: pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué? Le chocolat noir, tout comme les fèves de cacao et le beurre de cacao, est au taux réduit de 5,5%. Exception faite des tablettes fourrées et autres grandes bouchées fourrées au taux normal de 19,6% (et 20% au 1er janvier 2014).Le chocolat au lait, lui, est soumis au taux normal. Mais le « chocolat de ménage au lait« , destiné à être fondu pour l’utiliser dans des pâtisseries, que la loi définit comme « composé de 30% minimum de matière sèche de cacao », est à 5,5% !Les bonbons au chocolat, qu’il soient noir, au lait ou blanc, sont, eux taxés à 5,5 %. Encore faut-il que ce soit des « bouchées » dont la taille et le poids n’excédent pas 5 centimètres et 20 grammes. Et « pour autant que le chocolat ne représente pas moins de 25 % du poids total du produit ». En revanche, les sujets fabriqués avec des chocolats différents, par exemple une poule de Pâques avec un corps en chocolat noir et une tête au chocolat blanc, sont à 19,6%. A moins que le producteur ou le vendeur souhaite « ventiler » les taux de TVA en fonction de la proportion de chaque chocolat. Les pâtes à tartiner sont soumises, elles, à la TVA de 5,5 %. Si tant est que la proportion de chocolat soit supérieure à 25%, proportion dans laquelle il faut comptabiliser les noisettes ou autres accompagnements type fruits secs, mais seulement dès lors qu’ils sont « intégrés ou étroitement liés au chocolat ». Monsieur Ferrero et son Nutella n’ont qu’à se débrouiller…Et ne parlons pas des produits à base de chocolat. Là, c’est carrément la jungle. Crème dessert au chocolat? 19,6%. Pain au chocolat? 5,5%.N’essayez pas de comprendre, même les confiseurs ont renoncé. Face au maquis des exceptions, et à des textes fiscaux à la lisibilité toute relative, leur syndicat conseille de s’adresser directement à la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) pour savoir à quelle catégorie appartient son produit. Le gouvernement, qui a décidé de faire passer le taux maximal de TVA de 19,6 à 20% sans toucher au taux de 5,5% au 1er janvier 2014, n’a pas prévu de simplification du système.

 

Le pain Copé chocolat pour 2017

Le pain Copé chocolat pour 2017

 

Copé a reçu un pain, pas en chocolat, mais de Juppé ; Son coup d’Etat sur l’UPM se sera terminé par un énorme fiasco et une mascarade. Juppé ne remettra certainement pas les clés de l’UMP à Copé pas même à Fillon. Pour 2017, Copé a en tout cas largement hypothéqué ses chances. On peut être sûr que Juppé va remettre de l’ordre dans la maison qu’il connaît bien. Pour ne pas faire perdre complètement la face  aux intéressés, il est probable qu’il n’y aura pas de président à l’UMP pour longtemps (il mettra en place une commission et une nouvelle procédure) mais une direction collégiale ou seront écartés les extrémistes arrivistes type Rachida Dati ou Morano dont les propos outranciers ont largement porté atteinte à la crédibilité de l’UMP. Copé a voulu copier Sarkozy mais sans le tallent et avec le ridicule en plus (les pains au chocolat). Pour 2017, pour Copé c’est chocolat.

Vol du pain au chocolat de Copé : les plaintes se multiplient !

Vol du pain au chocolat de Copé : les plaintes se multiplient !

 

Le CFCM vient de porter plainte, comme de nombreuses autres victimes de vols de pain au chocolat de Copé. Le vol de pain au chocolat de Copé fait du bruit ; nouvelle affaire Madof ou terrorisme type Ben Laden ? Certains sources restées anonymes soupçonnent aussi la BAC de Marseille, d’autres des terroristes à la solde  de l’Iran. Une affaire en effet très complexe et hautement politique ; le parquet de Paris a ouvert une enquête. De son coté, le ministre de la boulangerie (Montebourg)  a décidé aussi de faire de son coté  une enquête interne. Compte tenu de la complexité juridique du dossier, le FN a décidé, lui,  de saisir le Conseil d’Etat ainsi que le conseil constitutionnel pour détournement de concept ; le conseil d’Etat , comme le conseil constitutionnel qui se sont déjà prononcés sur des sujets dont ils ignorent tout ( comme la non urgence pour pôle emploi de ‘s’occuper des chômeurs) entendent dire le droit sur cette question  fondamentale. Premières question, y a-t-il eu réellement vol ? Le pain contenait-il vraiment du chocolat ou une matière plus euphorisante ? Pourquoi un vol à la sortie d’une école en fait fermée (pour cause de congés scolaires)  pendant le ramadan ?  Des milieux bien informés soupçonnent un coup monté par la CIA afin de déstabiliser Hollande. Un coup réussi puisque Hollande s’écroule dans les sondages. Dans la course à la présidence de l’UMP qui l’oppose à François Fillon, Jean-François Copé, porte-drapeau autoproclamé d’«une droite décomplexée», ne recule donc devant rien. A tel point que le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, s’est senti obligé d’intervenir hier pour rappeler au secrétaire général de l’UMP les «règles du vivre-ensemble dans notre société».  Vendredi, Jean-François Copé a profité d’un meeting à Draguignan (Var), pour tenté d’illustrer ce «racisme antiblanc» qu’il avait pointé fin septembre : «Il est des quartiers où je peux comprendre l’exaspération de certains de nos compatriotes, père ou mère de famille, rentrant du travail le soir, apprenant que leur fils s’est fait arracher son pain au chocolat par des voyous qui lui expliquent qu’on ne mange pas pendant le ramadan», a-t-il lancé dans un département où le FN s’est imposé comme la deuxième force politique aux législatives de juin. Jean-François Copé avait relaté cette scène dans son livre Manifeste pour une droite décomplexée (Fayard) où il assimilait cette «bande de jeunes» à «une brigade iranienne de promotion de la vertu».  Ses propos de vendredi ont aussitôt déclenché la polémique et fait le bonheur des réseaux sociaux : «J’ai trouvé un surnom pour JF Copé : Le Pen au chocolat», a écrit un «tweetos». «Jean-François a encore Copé la parole à Marine», a ironisé un autre. Conclusion, il sera difficile de trouver les auteurs de ce vol de pain au chocolat. D’autant que les victimes seraient nombreuses et ne cessent d’augmenter depuis le matraquage fiscal de Hollande. Nombreux sont les français qui risquent d’être chocolat et de se voir retirer le pain de la bouche ; une sorte de racisme anti contribuable !

 

 

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol