Archive pour le Tag 'chez'

Dérive sanitaire-Tabac , Alcool, et substance psychoactive en hausse chez les ados

 Dérive sanitaire-Tabac , Alcool, et substance psychoactive en hausse chez les ados
La consommation d’alcool et de cigarettes électroniques chez les 11-15 ans est «alarmante» et requiert une action «urgente» des pouvoirs publics, estime la branche européenne de l’OMS dans un rapport rendu public jeudi 25 avril. «L’utilisation généralisée de substances nocives chez les enfants dans de nombreux pays de la région européenne – et au-delà – constitue une grave menace pour la santé publique », alerte le directeur régional de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) Hans Kluge.

Après des années de recul de l’usage des substances psychoactives, «certaines données suggèrent que la pandémie de Covid-19 a provoqué une nouvelle augmentation de la consommation», selon le rapport, qui rassemble les données de 280.000 jeunes en Europe, en Asie centrale et au Canada. Les mesures de confinement ont en effet modifié les habitudes des 11-15 ans qui ont été plus présents en ligne et exposés à des publicités numériques.

«Adopter des comportements à risque pendant l’adolescence peut influer sur le comportement à l’âge adulte, la consommation de substances psychoactives à un âge précoce étant liée à un risque plus élevé d’accoutumance», selon l’OMS. «Les décideurs politiques ne peuvent pas se permettre d’ignorer ces résultats alarmants», ajoute l’organisation.

 

L’alcool reste la substance la plus fréquemment consommée par les adolescents : 57% des jeunes de 15 ans en ont bu au moins une fois et près de quatre sur dix en ont consommé au cours des 30 derniers jours. «Ces résultats soulignent à quel point l’alcool est disponible et normalisé et montrent qu’il est urgent de prendre de meilleures mesures politiques pour protéger les enfants et les jeunes de (ses) méfaits», insiste l’organisation, qui rassemble 53 pays et s’étend jusqu’à l’Asie centrale.

L’OMS s’inquiète en parallèle de la consommation de cigarettes électroniques qui a augmenté en particulier chez les adolescents. «La transition vers les e-cigarettes en tant que choix plus populaire que les cigarettes conventionnelles appelle des interventions ciblées», écrit-elle, préconisant de viser «le placement de produits nocifs dans les jeux vidéo, les programmes de divertissement et d’autres contenus destinés aux jeunes via des plateformes multimédias».

Réalisée tous les quatre ans sous l’égide du bureau Europe de l’OMS, l’enquête HBSC (Health behaviour in school-aged children) décrit les comportements de santé des élèves de 11, 13 et 15 ans. Elle comporte différents volets dont celui consacré à l’usage de substances psychoactives.

Tabac , Alcool, et substance psychoactive en hausse chez les ados

Tabac , Alcool, et substance psychoactive en hausse chez les ados

 
La consommation d’alcool et de cigarettes électroniques chez les 11-15 ans est «alarmante» et requiert une action «urgente» des pouvoirs publics, estime la branche européenne de l’OMS dans un rapport rendu public jeudi 25 avril. «L’utilisation généralisée de substances nocives chez les enfants dans de nombreux pays de la région européenne – et au-delà – constitue une grave menace pour la santé publique », alerte le directeur régional de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) Hans Kluge.

Après des années de recul de l’usage des substances psychoactives, «certaines données suggèrent que la pandémie de Covid-19 a provoqué une nouvelle augmentation de la consommation», selon le rapport, qui rassemble les données de 280.000 jeunes en Europe, en Asie centrale et au Canada. Les mesures de confinement ont en effet modifié les habitudes des 11-15 ans qui ont été plus présents en ligne et exposés à des publicités numériques.

«Adopter des comportements à risque pendant l’adolescence peut influer sur le comportement à l’âge adulte, la consommation de substances psychoactives à un âge précoce étant liée à un risque plus élevé d’accoutumance», selon l’OMS. «Les décideurs politiques ne peuvent pas se permettre d’ignorer ces résultats alarmants», ajoute l’organisation.

 

L’alcool reste la substance la plus fréquemment consommée par les adolescents : 57% des jeunes de 15 ans en ont bu au moins une fois et près de quatre sur dix en ont consommé au cours des 30 derniers jours. «Ces résultats soulignent à quel point l’alcool est disponible et normalisé et montrent qu’il est urgent de prendre de meilleures mesures politiques pour protéger les enfants et les jeunes de (ses) méfaits», insiste l’organisation, qui rassemble 53 pays et s’étend jusqu’à l’Asie centrale.

L’OMS s’inquiète en parallèle de la consommation de cigarettes électroniques qui a augmenté en particulier chez les adolescents. «La transition vers les e-cigarettes en tant que choix plus populaire que les cigarettes conventionnelles appelle des interventions ciblées», écrit-elle, préconisant de viser «le placement de produits nocifs dans les jeux vidéo, les programmes de divertissement et d’autres contenus destinés aux jeunes via des plateformes multimédias».

Réalisée tous les quatre ans sous l’égide du bureau Europe de l’OMS, l’enquête HBSC (Health behaviour in school-aged children) décrit les comportements de santé des élèves de 11, 13 et 15 ans. Elle comporte différents volets dont celui consacré à l’usage de substances psychoactives.

Violence chez les jeunes: « Il y a besoin de réponses fortes », déclare Fabien Roussel (PCF)

 

Violence chez les jeunes: « Il y a besoin de réponses fortes », déclare Fabien Roussel (PCF)

« Nous sommes effondrés par tous ces drames », dit Fabien Roussel ce lundi 22 avril sur BFMTV-RMC, réagissant à plusieurs faits de violences qui ont touché des jeunes ces derniers jours, en leur coûtant parfois la vie.

« Ce ne sont pas des faits divers, ça devient un véritable fait de société », estime le secrétaire national du Parti communiste français, qui décrit « une violence plus forte, plus dure, provoquée par des jeunes de plus en plus jeunes ». Face à cela, il appelle à « des réponses fortes ».

À ce sujet, le député du Nord marque son désaccord avec la politique de l’exécutif, après que le Premier ministre Gabriel Attal a présenté plusieurs mesures jeudi 18 avril lors d’un discours à Viry-Châtillon. L’ancien candidat à la présidentielle s’arrête plus particulièrement sur la possibilité pour les collégiens « d’être scolarisés tous les jours de la semaine entre 8 heures et 18 heures ».

« Sur le principe », Fabien Roussel valide cette disposition, étant favorable à ce que les élèves puissent faire « leurs devoirs à l’école », plutôt qu’à « la maison ».

  »Ça ne doit pas être une punition, une mesure de justice infligée aux jeunes de quartiers », déplore Fabien Roussel.  »Au contraire, l’école publique que nous voulons doit être la même pour toutes et pour tous. »

 

Salaire: Hausse de près de 5 % chez Amazon

Salaires: Hausse de près de 5 % chez Amazon

 

Accord une augmentation salariale de 4,8% en moyenne, a annoncé jeudi la direction. 

Chez Amazon,  accord prévoyant une augmentation salariale de 4,8% en moyenne pour les salariés des centres de distribution. Pour les agences de tri et de livraison (29 sites), un accord avait été trouvé en début de semaine. Pour rappel, Amazon France emploie plus de 20.000 salariés en CDI, dont une partie travaille pour Amazon France Logistique, qui gère les entrepôts de grande taille dont huit centres de distribution.

Dans les faits, l’accord majoritaire a été signé pour les centres de distribution par la CFDT (19,5%), l’Unsa (16%) et la CAT (19%), a indiqué Amazon auprès de l’AFP. De leur côté, la CGT (20,5%), Sud Solidaires (18%) et la CFE-CGC (7%) ont refusé de signer l’accord.

L’accord signé prévoit les mêmes évolutions que celui des agences de livraison et de tri à l’exception du congé pour enfant malade, qui existait déjà pour les personnels des centres de distribution, a expliqué à l’AFP le directeur des ressources humaines. « Cet accord représente bien nos préoccupations (…) du bien-être des salariés », s’est-il réjoui.

Au-delà de la hausse du salaire de base de 4,8% en moyenne (hors cadres), il prévoit une prime de partage de la valeur de 1.000 euros pour les agents logistiques ayant au moins un an d’ancienneté.

La lecture en disparition chez les jeunes au profit des écrans

La lecture en disparition chez les jeunes au profit des écrans

 Le Figaro révèle une étude alarmante, commandée par le Centre National du livre et confiée à Ipsos, sur la pratique de lecture chez les 7-19 ans. Les écrans récréatifs prennent toujours plus de place dans leur quotidien.

«Nous tirons la sonnette d’alarme.» Les résultats de la nouvelle étude sur les jeunes et la lecture du Centre national du livre (CNL), que révèle Le Figaro, sont préoccupants. Les 16-19 ans consacrent 1h25 par semaine à la lecture contre 5h10 par jour sur les écrans. « On ne peut plus inverser la tendance, on ne peut que la corriger », déplore Régine Hatchondo, présidente du CNL. Comment en est-on arrivé à un tel décrochage ?
Dans cette étude menée auprès de 1500 jeunes Français âgés de 7 à 19 ans, interrogés du 25 janvier au 2 février 2024, on découvre l’ampleur du problème. Le diagnostic se résume à un seul mot : écran. « Il y a eu une utopie Internet, on s’est laissé éblouir », explique Régine Hatchondo. Et d’ajouter : « Il y a désormais un enfermement addictif avec le numérique. On peut parler de drogue, et en cela, de nouvelle guerre de l’opium. » À l’heure où nous sommes inondés d’images permanentes, saturés d’informations, l’écran est à portée de main…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 87% à découvrir.

F1: À quoi sert Alpine chez Renault ?

F1: À quoi sert Alpine chez Renault  ?

 

Faute de résultats, la question de la présence de Renault en formule 1 s’était posée dans le passé.. Compte tenu des résultats assez désastreux d’Alpine, filiale de Renault, la problématique est à nouveau d’actualité. Un grand groupe international comme Renault ne peut se permettre d’accumuler les performances  de bas de tableau. Une situation qui dessert la marque quand au contraire la formule 1 a surtout pour objectif de montrer le dynamisme et l’innovation.

Dans l’écurie Alpine on considère cependant que des progrès sont régulièrement réalisés. Ce qui est exact mais la question n’est pas de faire des progrès mais d’avancer aussi vite que les autres et même davantage pour gagner. Non seulement l’Alpine n’est pas rapide mais en plus elle n’est pas fiable.
Après trois Grands Prix, Pierre Gasly et Esteban Ocon n’ont toujours pas marqué le moindre point, ne se hissant jamais au-dessus de la 13e place. Seules Williams et Sauber affichent, elles aussi, un zéro pointé, mais ces écuries n’ont pas les moyens humains et financiers d’un puissant constructeur automobile mondial comme Renault. Difficile à avaler quand on investit près de 200 millions d’euros chaque année pour s’offrir une vitrine mondiale censée vanter l’excellence de son savoir-faire.

Pas étonnant si les grandes marques françaises ont toujours eu des difficultés à imposer ensuite leur véhicule rapide de luxe sur le marché.

 

Santé : les données françaises chez Microsoft

Santé : les données françaises chez Microsoft

Un groupement de 11 entreprises saisissent le Conseil d’État pour tenter de suspendre la décision de la Cnil, qui a autorisé l’hébergement des données de santé chez Microsoft.

 
Un groupement de 11 entreprises saisissent le Conseil d’État pour tenter de suspendre la décision de la Cnil, qui a autorisé l’hébergement des données de santé chez Microsoft.  Ce recours fait suite à une décision de la CNIL, datant du 21 décembre dernier. Le gendarme du numérique a autorisé le groupement d’intérêt public « Plateforme des données de santé » (Health Data Hub) à choisir Microsoft comme hébergeur de l’entrepôt de données EMC2.  Cela concernerait entre 300.000 et 600.000 patients.

Les plaignants reprochent à cette décision de valider le recours à une entreprise américaine, alors que la législation des États-Unis est en contradiction avec celle de l’Union Européenne concernant les données personnelles. Les serveurs de Microsoft Azure sont situés en Europe, mais l’entreprise dépend malgré tout de la juridiction américaine. Et notamment de la loi FISA (Foreign Intelligence Surveillance Act), qui autorise de fait la surveillance de masse au nom de la sécurité nationale.

Les industriels français affirment qu’ils peuvent répondre aux exigences du Health Data Hub
Par ailleurs, les industriels français reprochent au Health Data Hub de ne pas leur donner une chance, en leur préférant un acteur américain.

Une décision qui paraît également aberrante à Léonidas Kalogeropoulos, délégué général de l’OIP, alors que le discours ambiant consiste, dit-il, à évoquer sans cesse la souveraineté numérique et la réindustrialisation.

Mais seuls les fournisseurs cloud comme OVH et Scaleway auraient été consultés durant cette mission, avancent les plaignants.

Démocratie- de moins en moins de diversité sociale chez les élus

Démocratie- de moins en moins de diversité sociale chez les élus 

Un ouvrage universitaire collectif, coordonné par le politiste et le sociologue Didier Demazière, directeur de recherche au CNRS, revient sur les transformations du profil des élus, le sentiment de déclassement et la perception d’un métier qu’ils n’envisagent plus « à vie ». ( dans Le Monde)

Dans Des élus déclassés ?, ouvrage collectif (PUF, 132 pages, 11 euros), des universitaires posent à nouveaux frais la question de la condition des élus au sein de notre société. Le sociologue Didier Demazière, directeur de recherche au CNRS et membre du Centre de sociologie des organisations, et le politiste Rémi Lefebvre, professeur de sciences politiques à l’université de Lille et chercheur au Centre d’études et de recherches administratives, politiques et sociales (Ceraps), coordinateurs scientifiques de l’ouvrage, reviennent pour Le Monde sur les transformations récentes du métier et sur la réalité d’une éventuelle perte de prestige.

La question de la condition des élus est rarement posée en tant que telle dans le débat public. Pourquoi, selon vous ?

Rémi Lefebvre : Cet impensé est dû, selon moi, à deux éléments : d’abord, l’idéologie démocratique stipule que la politique est un engagement, et non un métier, ce qui rend difficile de l’analyser en tant que tel. Deuxièmement, il y a aujourd’hui une telle suspicion à l’égard de la politique et des élus, considérés par les Français comme des privilégiés, que les élus eux-mêmes ont peur d’aborder ces questions-là. Nous essayons, avec ce livre, de poser cette question à nouveaux frais – en insistant notamment sur le fait qu’en France, qui compte près de 500 000 élus, cette catégorie ne peut être pensée de manière unifiée car elle recouvre des situations extrêmement hétérogènes.

Comment le métier d’élu et la façon dont il est valorisé se sont-ils transformés dans les dernières décennies ?

Didier Demazière : Prenons l’exemple des maires : ils ont connu un alourdissement et une technicisation de leur travail qui impacte beaucoup les élus des petites communes, disposant de peu moyens humains. L’intercommunalité a souvent eu pour conséquence un transfert de pouvoir vers l’échelon supérieur. Globalement, l’activité des élus est aussi davantage surveillée : le cumul des mandats est restreint, les contrôles sur leurs frais de représentation se multiplient…

C’est dans ce contexte de transformation de leur activité qu’est intervenue la série d’agressions de maires, et qu’elle a été interprétée par leurs assemblées représentantes comme le signe d’une dévaluation de leur image.

Sondage Élections Européennes : une potiche en tête chez Macron pour assumer la défaite

Sondage Élections Européennes : une potiche en tête chez Macron pour assumer la défaite

 

Sondage après sondage sondage après sondage, il se confirme que la majoritée va subir une grave défaite aux élections européennes. En moyenne les sondages donnent près de 30 % au rassemblement national et à peine 20 % pour la majorité. Les autres partis importants à savoir les insoumis, les écolos et le parti républicain pour de 8 % tandis que l’e PS approche les 12 %. La gauche retrouve particulièrement minoritaire dans le pays. Le pouvoir de son côté va recevoir une claque monumentale qui confirme le déclin inéluctable de Macron. Comme, c’était prévisible il y a bien peu de candidats pour prendre la tête de liste du camp macron aux élections européennes. En effet, la majorité s’apprête à prendre une belle déculottée avec un score qui pourrait être moitié moins important que celui du rassemblement national. Une véritable déroute en vérité d’autant que les élections européennes servent souvent de défoulement et enregistre par ailleurs des taux d’abstention record.
Du coup, on s’est rabattu sur une euro députée de 37 ans du groupe renew complètement inconnue très représentative de la sociologie politique macronienne. C’est en effet une vraie professionnelle ! Elle n’a pratiquement jamais travaillé dans l’économie réelle étant passée de poste d’assistant parlementaire à celui de responsable élu.

Bref quand la politique devient un métier et  quand les convictions se rangent derrière la carrière professionnelle.

La confirmation aussi que Macron aura été incapable au cours de ces deux mandats de faire émerger des responsables nationaux de haut niveau sauf quelques exceptions comme Attal.

Le résultat du règne sans partage du monarque républicain qui ne tolère pas la moindre contestation, la moindre concurrence.

Il faut voir par exemple en ce moment le pauvre ministre de l’agriculture ballottée entre les positions de l’Élysée et celle du Premier ministre. Un ministre de l’agriculture qui manque  de tout de compétence, de courage et de charisme.

La désignation de cette Marcheuse historique, issue du parti de centre droit UDI, doit être entérinée jeudi soir, lors d’un bureau exécutif du parti Renaissance.

Élections Européennes : une inconnue en tête chez Macron pour assumer la défaite

Élections Européennes : une inconnue en tête chez Macron pour assumer la défaite

 

Comme c’était prévisible il y a bien peu de candidats pour prendre la tête de liste du camp macron aux élections européennes. En effet, la majorité s’apprête à prendre une belle déculottée avec un score qui pourrait être moitié moins important que celui du rassemblement national. Une véritable déroute en vérité d’autant que les élections européennes servent souvent de défoulement et enregistre par ailleurs des taux d’abstention record.
Du coup, on s’est rabattu sur une euro députée de 37 ans du groupe renew complètement inconnue très représentative de la sociologie politique macronienne. C’est en effet une vraie professionnelle ! Elle n’a pratiquement jamais travaillé dans l’économie réelle étant passée de poste d’assistant parlementaire à celui de responsable élu.

Bref quand la politique devient un métier et  quand les convictions se rangent derrière la carrière professionnelle.

La confirmation aussi que Macron aura été incapable au cours de ces deux mandats de faire émerger des responsables nationaux de haut niveau sauf quelques exceptions comme Attal.

Le résultat du règne sans partage du monarque républicain qui ne tolère pas la moindre contestation, la moindre concurrence.

Il faut voir par exemple en ce moment le pauvre ministre de l’agriculture ballottée entre les positions de l’Élysée et celle du Premier ministre. Un ministre de l’agriculture qui manque  de tout de compétence, de courage et de charisme.

La désignation de cette Marcheuse historique, issue du parti de centre droit UDI, doit être entérinée jeudi soir, lors d’un bureau exécutif du parti Renaissance.

Listes Européennes : une inconnue en tête chez Macron pour assumer la défaite

Listes Européennes : une inconnue en tête chez Macron pour assumer la défaite

 

Comme c’était prévisible il y a bien peu de candidats pour prendre la tête de liste du camp macron aux élections européennes. En effet, la majorité s’apprête à prendre une belle déculottée avec un score qui pourrait être moitié moins important que celui du rassemblement national. Une véritable déroute en vérité d’autant que les élections européennes servent souvent de défoulement et enregistre par ailleurs des taux d’abstention record.

 
Du coup, on s’est rabattu sur une euro députée de 37 ans du groupe renew complètement inconnue très représentative de la sociologie politique macronienne. C’est en effet une vraie professionnelle ! Elle n’a pratiquement jamais travaillé dans l’économie réelle étant passée de poste d’assistant parlementaire à celui de responsable élu.

Bref quand la politique devient un métier et  quand les convictions se rangent derrière la carrière professionnelle.

La confirmation aussi que Macron aura été incapable au cours de ces deux mandats de faire émerger des responsables nationaux de haut niveau sauf quelques exceptions comme Attal.

Le résultat du règne sans partage du monarque républicain qui ne tolère pas la moindre contestation, la moindre concurrence.

Il faut voir par exemple en ce moment le pauvre ministre de l’agriculture ballottée entre les positions de l’Élysée et celle du Premier ministre. Un ministre de l’agriculture qui manque  de tout de compétence, de courage et de charisme.

La désignation de cette Marcheuse historique, issue du parti de centre droit UDI, doit être entérinée jeudi soir, lors d’un bureau exécutif du parti Renaissance.

Smartphones: pliants bientôt chez Apple… et autres

Smartphones: pliants bientôt chez Apple… et autres

Apple pourrait bientôt lancer des iPhones pliants, de quoi concurrencer Samsung mais peut-être aussi de lancer la nouvelle mode tellement il est parfois inconfortable de transporter les Smartphones si encombrants. Une mode qui progressivement contraindrait les utilisateurs à changer encore et d’acquérir les six coûteux instruments qui collent désormais à la peau des mains.Le prix des Smartphones pliants seraient très supérieurs aux Smartphones actuels !

Après plusieurs années à capitaliser sur ses produits phares, le smartphone et les ordinateurs portables, le Californien semble vouloir investir à nouveau le terrain des innovations de rupture.

Déjà lancé par son grand concurrent sud-coréen Samsung, ce type de smartphone est encore au stade de prototype chez Apple. Il ne figure d’ailleurs pas dans les plans de production à grande échelle de la société pour 2024 et 2025, précise le média. Mais, d’après lui, Apple aurait récemment pris contact avec au moins un fournisseur en Asie, pour des composants destinés à deux iPhones pliants de taille différente. Le processus pourrait cependant être annulé, s’il ne répond pas aux normes d’Apple.

Après le lancement en 2019 par Samsung du modèle pliable « Galaxy Fold », plusieurs entreprises tech se sont lancées sur ce segment, à l’instar de Motorola, Google et un certain nombre de marques chinoises. Mais les ventes de ce type de smartphone restent encore limitées. Notamment en raison du prix de l’appareil, plus élevé que les autres. Par ailleurs, leur plus grande fragilité a souvent été pointée du doigt par les consommateurs.

Des Smartphones pliants bientôt chez Apple

Des Smartphones pliants bientôt chez Apple

Apple pourrait bientôt lancer des iPhones pliants, de quoi concurrencer Samsung mais peut-être aussi de lancer la nouvelle mode tellement il est parfois inconfortable de transporter les Smartphones si encombrants. Une mode qui progressivement contraindrait les utilisateurs à changer encore et d’acquérir les six coûteux instruments qui collent désormais à la peau des mains.Le prix des Smartphones pliants seraient très supérieurs aux Smartphones actuels !

Après plusieurs années à capitaliser sur ses produits phares, le smartphone et les ordinateurs portables, le Californien semble vouloir investir à nouveau le terrain des innovations de rupture.

Déjà lancé par son grand concurrent sud-coréen Samsung, ce type de smartphone est encore au stade de prototype chez Apple. Il ne figure d’ailleurs pas dans les plans de production à grande échelle de la société pour 2024 et 2025, précise le média. Mais, d’après lui, Apple aurait récemment pris contact avec au moins un fournisseur en Asie, pour des composants destinés à deux iPhones pliants de taille différente. Le processus pourrait cependant être annulé, s’il ne répond pas aux normes d’Apple.

Après le lancement en 2019 par Samsung du modèle pliable « Galaxy Fold », plusieurs entreprises tech se sont lancées sur ce segment, à l’instar de Motorola, Google et un certain nombre de marques chinoises. Mais les ventes de ce type de smartphone restent encore limitées. Notamment en raison du prix de l’appareil, plus élevé que les autres. Par ailleurs, leur plus grande fragilité a souvent été pointée du doigt par les consommateurs.

Nouvelles technologies–IA Générative: Ouvert à tous chez Microsoft

Nouvelles technologies–IA Générative: Ouvert à tous chez Microsoft

Microsoft lance une version grand public à 20 dollars par mois .
Premier outil d’IA générative déployé en masse par Microsoft, Copilot a le potentiel pour dépasser ChatGPT et ses 100 millions d’utilisateurs hebdomadaires, puisqu’il va pouvoir s’appuyer sur le réservoir de plus de 345 millions d’abonnés payants de la suite 365.

Copilot est lié à la suite 365 et dispose donc de tout un contexte spécifique lié aux différents documents présents sur le compte de l’utilisateur. En revanche, il nécessite l’abonnement au logiciel de Microsoft.

Avec cette nouvelle mise à jour, Microsoft permet aussi aux utilisateurs de Copilot d’intégrer (et bientôt, de créer) des « Copilot GPTs », autrement dit des versions spécifiques de l’assistant Par type d’activité ou de thème.

Par exemple, un GPT peut être dédié au sport, au voyage ou encore à la cuisine. Les utilisateurs se trouvent ainsi en face d’un interlocuteur plus expert, sans avoir à donner tout un contexte à leur assistant au moment de poser leur question. OpenAI a tout juste déployé ce système la semaine dernière, et voilà déjà son miroir chez Microsoft…

Avec sa puissance commercial, Microsoft pourrait étouffer OpenAI, dont il a enfin réussi à infiltrer la gouvernance suite à la crise Altman fin 2023.

Copilot 365 pourrait donc rapporter des dizaines de milliards de chiffre d’affaires par an supplémentaires à l’entreprise, et ce, même si elle ne convertit qu’une partie de sa clientèle.

Intelligence artificielle ouverte à tous chez Microsoft

Intelligence artificielle ouverte à tous chez Microsoft

Microsoft lance une version grand public à 20 dollars par mois .
Premier outil d’IA générative déployé en masse par Microsoft, Copilot a le potentiel pour dépasser ChatGPT et ses 100 millions d’utilisateurs hebdomadaires, puisqu’il va pouvoir s’appuyer sur le réservoir de plus de 345 millions d’abonnés payants de la suite 365.

Copilot est lié à la suite 365 et dispose donc de tout un contexte spécifique lié aux différents documents présents sur le compte de l’utilisateur. En revanche, il nécessite l’abonnement au logiciel de Microsoft.

Avec cette nouvelle mise à jour, Microsoft permet aussi aux utilisateurs de Copilot d’intégrer (et bientôt, de créer) des « Copilot GPTs », autrement dit des versions spécifiques de l’assistant Par type d’activité ou de thème.

Par exemple, un GPT peut être dédié au sport, au voyage ou encore à la cuisine. Les utilisateurs se trouvent ainsi en face d’un interlocuteur plus expert, sans avoir à donner tout un contexte à leur assistant au moment de poser leur question. OpenAI a tout juste déployé ce système la semaine dernière, et voilà déjà son miroir chez Microsoft…

Avec sa puissance commercial, Microsoft pourrait étouffer OpenAI, dont il a enfin réussi à infiltrer la gouvernance suite à la crise Altman fin 2023.

Copilot 365 pourrait donc rapporter des dizaines de milliards de chiffre d’affaires par an supplémentaires à l’entreprise, et ce, même si elle ne convertit qu’une partie de sa clientèle.

12345...15



L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol