Archive pour le Tag 'charisme'

Vœux de Macron : tristes, convenus et sans charisme

Vœux de Macron : tristes, convenus et sans charisme

 

Macron est apparu coincé comme un jeune évangéliste qui tenterait de se convaincre lui-même de son propre discours. Une prestation très triste, convenue manquant sérieusement de charisme. Le moins qu’on puisse dire c’est que le discours de Macron n’était guère enthousiasmant, guère novateur encore moins mobilisateur. Un schéma ultra classique d’abord pour se féliciter de l’action menée jusque-là, ensuite la description d’un environnement socio-économique idyllique qui n’existe que dans la tête de Macron, enfin l’affirmation de la poursuite des grandes réformes. À peine une petite ouverture sur les retraites où  Macron était attendu.  Il faudra faire vite a-t-il seulement indiqué renvoyant ainsi la patate chaude à Édouard Philippe.

 

Macron  se réserve sans doute ainsi une porte de sortie en ne s’impliquant pas trop dans une situation complètement bloquée. Si le climat devait se durcir et si l’opinion , comme ses probable, fait plonger la popularité de Macron, il sera toujours temps de se séparer de ce premier ministre qui il faut bien le dire à créé une véritable pagaille avec son idée d’âge pivot transformant ainsi la réforme d’un système en mesure financière punitive pour tous.

 

Une bavure qui s’ajoute au manque de préparation d’une réforme qui révèle par exemple tout d’un coup qu’l il faudrait augmenter les enseignants pour un montant de 10 milliards par an, si on ne veut pas les léser en matière de retraite. Si on ajoute à cette somme le coût des exceptions déjà accordées et de celles qui sont prévisibles on doit sans doute atteindre ainsi de 20 milliards. Bref finalement la réforme de retraite de Macron serait comme celle de Sarkozy, elle coûtera plus cher que le système actuel.

Visiblement, Macron paraissait très coincé dans le climat actuel. Sans doute pourquoi il  s’est limité pour les vœux à un exercice ultra traditionnel sans originalité et sans grande dimension. Une sorte de discours évangélique de jeune curé de campagne un peu coincé .

 

Hollande : « gauche caviar et charisme de l’esturgeon » (Montebourg)

Hollande : « gauche caviar et charisme de l’esturgeon » (Montebourg)

 

« .

A occasion dune joute oratoire à la Mutualisé à Paris ; Montebourg a pilonné Hollande. Accueilli dans la salle comble de la Mutualité, l’ancien ministre sorti du gouvernement fin août, a profité de cette joute oratoire pour distiller, sous couvert de métaphores, ses critiques ou remarques sur le gouvernement. Avocat pendant huit ans, il s’en est d’abord pris à l’ENA, dont sont issus notamment son successeur à Bercy Emmanuel Macron et François Hollande, « école de savants, de sachant, de sectaires », ou encore « école de l’arrogance », par opposition au barreau, « école de l’humilité ». Puis, répondant au premier sujet : « Faut-il dire Bercy pour ce moment ? », en référence au livre de Valérie Trierweiler, il a assuré vouloir faire « l’éloge de la loi Macron », mais en louant surtout ses intentions. Devant les douze avocats secrétaires de la conférence du stage vêtus de marinière, Arnaud Montebourg a fait une allusion au « made in France » qu’il avait défendu, en décrivant le quotidien des Français devant de nombreux « monopoles archaïques de l’histoire » ou « oligopoles » des professions réglementées, allant des frais bancaires aux frais d’autoroutes, en passant par les prothèses dentaires ou les prescriptions de lunettes par les ophtalmologues. Il a également affirmé que « la loi Macron avait raison de remettre en question la postulation » chez les avocats. Cette loi était initialement la sienne, avant son éviction du gouvernement pour ses propos critiques envers la politique économique menée par l’exécutif. Lors de sa préparation, il avait vivement critiqué les privilèges des professions réglementées.   »Peut-on régner sur la gauche caviar avec le charisme d’un esturgeon ? ». L’ancien avocat lance « c’est un magnifique concept, la gauche caviar, ce n’est pas rien, parce qu’elle existe ! ». En concluant sur le sujet du charisme, il ose : « Les esturgeons ne portent pas de chapka ». Allusion à François Hollande, dont la photo où on le voit en chapka et pelisse en fourrure offerts par le président du Kazakhstan, a provoqué tweets moqueurs et agressifs.  Et après les conseils en rhétorique, de suggérer aux candidats passant ce concours (ENA), Arnaud Montebourg enchaîne sur un conseil politique : « Il ne faut pas avoir peur de cliver il y a du pour, il y a du contre dans toutes les salles et là vous pouvez commencer à vous adresser aux Français ».

Le Maire candidat à la présidence de l’UMP ou le charisme d’une limande

Le Maire candidat à la présidence de l’UMP ou le charisme d’une  limande

Encore une énarque comme candidat à la présidence de l’UMP, celui-là a le charisme d’une limande. Mercredi matin, l’UMP devrait en effet connaître un nouveau candidat pour la présidence, dont le sort se décidera lors du congrès, à l’automne. Invité de Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFMTV à 8h30, Bruno Le Maire devrait annoncer,  qu’il brigue la tête du parti. Il n’en faisait déjà pas mystère la semaine dernière. En coulisses, il se préparait à franchir cette étape. Déterminé, il expliquait au JDD :  »Sur le marché du renouveau, je suis le seul. Il faut rompre avec les pratiques politiques du passé. L’hypothèse que j’aille à la présidence de l’UMP est forte. Y compris contre Sarkozy. » Dimanche soir, il glissait sur BFMTV :  »Tout est ouvert, ce n’est pas la peine de se précipiter dans la vie, laissons les choses se faire au bon rythme ». L’ancien ministre de l’Agriculture s’est prévu un véritable plan média pour annoncer sa candidature. Après, il doit filer à Vernon, dans l’Eure, son département, pour un déjeuner militant auxquels plusieurs journalistes sont conviés.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol