Archive pour le Tag 'CGM'

BFM racheté par la CGM, pour quoi faire : de la politique !

 BFM  racheté par la CGM, pour quoi faire : de la politique !

Le groupe CMA CGM, propriétaire de La Tribune, a annoncé ce vendredi avoir signé une promesse d’achat en vue de l’acquisition de 100% du capital de Altice Media qui détient BFM-TV, BFM Business. Un rachat qui politiquement va peut-être rééquilibrer la percée droitière et populiste de Bolloré dans les médias. Reste qu’on peut s’interroger sur le poids des grandes entreprises et autres intérêts financiers dans le secteur de l’information.

Cette acquisition serait réalisée conjointement par le Groupe CMA CGM et par Merit France (holding de Rodolphe Saadé), à 80% et 20% respectivement, sur la base d’une valeur d’entreprise d’1,55 milliard d’euros.

« Cette acquisition permettrait également de renforcer la présence de La Tribune dans la région marseillaise et d’accélérer son développement dans les territoires, dans le respect de son indépendance éditoriale tout en assurant un modèle économique pérenne », explique le communiqué de CMA CGM.

 

 

CGM: Un petit profit à plus de 23 milliards d’euros

CGM: Un petit profit à plus de 23 milliards d’euros

C’est la crise pour de plus en plus de défavorisés mais pas pour tout le monde. Ainsi la CGM alignent comme d’autres grandes entreprises des profits records ( et les Français payent l’addition à travers l’inflation).

Des profits records dans l’histoire des entreprises françaises. L’armateur CMA-CGM a enregistré en 2022 un bénéfice net record de plus de 23 milliards d’euros, signant le plus haut bénéfice publié par une société tricolore l’an dernier, devant ceux de TotalEnergies, Stellantis et LVMH.

Le troisième armateur mondial a été porté par les prix historiquement hauts du fret maritime depuis le début de la pandémie. En 2022, le chiffre d’affaires de CMA-CGM, non côté en bourse, a augmenté de 33,1% sur un an, à 74,5 milliards de dollars (environ 70,1 milliards d’euros).

CGM achète le singapourien NOL

CGM achète le singapourien NOL

L’armateur français CMA CGM, numéro trois mondial du fret maritime, a lancé lundi une offre amicale de 3,4 milliards de dollars singapouriens (2,2 milliards d’euros) sur Neptune Orient Lines afin de renforcer sa présence sur les routes trans-Pacifiques. Le groupe familial basé à Marseille, non coté en Bourse, propose 1,30 dollar singapourien par action NOL, ce qui représente une prime de plus de 6% par rapport au dernier cours de clôture, vendredi, du titre, dont la cotation a été suspendue ce lundi à la Bourse de Singapour. Cette prime atteint 49% par rapport au cours de NOL avant les premières rumeurs sur un rachat du groupe, intervenues en juillet, quand des sources avaient révélé que le fonds souverain singapourien Temasek mettait en vente sa participation de près de 67% dans NOL. Dans un communiqué commun, CMA CGM et NOL précisent que Temasek apporte l’ensemble de ses titres à l’offre du groupe français, qui lancera une offre obligatoire sur les minoritaires, dont BlackRock. NOL, qui souffre de la crise prolongée qui touche l’ensemble du transport maritime, reste sur quatre années de pertes.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol