Archive pour le Tag 'cessez le feu'

Biden impose un cessez-le-feu à Israël

Biden impose un cessez-le-feu à Israël

 

La résolution que prévoyait la France à l’ONU sur le conflit entre Israël et les palestiniens a sans doute réveillé Biden. En effet ce dernier s’est opposé à ce que d’autres pays que les États-Unis tentent de gérer la situation particulièrement dangereuse. En clair Biden a imposé un cessez-le-feu à Israël. Un cessez-le-feu ensuite accepté par les belligérants.

Afghanistan : les trois grandes puissances pour un cessez-le-feu

Afghanistan : les trois grandes puissances pour un cessez-le-feu

Fait rarissime les trois grandes puissances mondiales que sont les États-Unis, la Chine et la Russie ont appelé un cessez-le-feu immédiat à l’Afghanistan. Un effort louable de toute la communauté internationale qu’il faut souligner mais qui vise un pays dans un état de misère absolue et sans réelle perspective politique durable.

Les Etats-Unis ont été rejoints jeudi par la Russie, la Chine et le Pakistan dans leur appel à un cessez-le-feu immédiat en Afghanistan, alors qu’une conférence organisée à Moscou a montré la détermination de Washington à convaincre les puissances régionales à propos de son plan de paix.

A six semaines de la date butoir pour le retrait des troupes américaines d’Afghanistan, où elles ont présentes depuis près de vingt ans, Les Etats-Unis ont envoyé pour la première fois un haut représentant prendre part à des discussions de paix régionales organisées par la Russie.

La conférence moscovite avait pour but de donner du souffle aux négociations menées au Qatar par le gouvernement afghan et les taliban, alors que le pouvoir à Kaboul reproche aux insurgés de n’avoir pas fait suffisamment pour endiguer les violences.

« A ce tournant, nos quatre pays appellent les deux camps à mener des discussions et conclure un accord de paix qui mettra fin à plus de quatre décennies de guerre en Afghanistan », est-il écrit dans un communiqué commun publié à l’issue des discussions.

Conflit Arménie et Azerbaïdjan : un nouveau cessez-le-feu

Conflit Arménie et Azerbaïdjan : un nouveau cessez-le-feu

L’Arménie et l’Azerbaïdjan se sont de nouveau engagés à respecter à partir du lundi 26 octobre un «cessez-le-feu humanitaire» dans le conflit au Nagorny Karabakh, ont-ils annoncé dans une déclaration conjointe avec les Etats-Unis après des négociations à Washington.

Ce n’est pas la première fois qu’ils s’engagent en faveur d’une trêve. La déclaration conjointe souligne d’ailleurs que les deux ministres «ont réaffirmé l’engagement de leurs pays à mettre en oeuvre et respecter les cessez-le-feu humanitaires conclu à Moscou le 10 octobre et confirmé dans une déclaration publiée à Paris le 17 octobre». Mais la trêve n’a pas tenu jusqu’ici.

Washington fait partie, avec la France et la Russie, du Groupe de Minsk formé de longue date par l’Organisation sur la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE) pour être le principal médiateur dans ce conflit.

Libye : « cessez-le-feu « 

Libye : « cessez-le-feu « 

La  Libye est déchirée aujourd’hui entre deux pouvoirs rivaux : le Gouvernement d’union nationale (GNA), reconnu par le 23 octobre les parties ont enfin signé un cessez-le-feu qui prendra effet immédiatement , un accord entre les autorités de l’Est, alliées du maréchal Khalifa Haftar, homme fort de cette région soutenu par une partie du Parlement élu et son président, Aguila Saleh.

La diplomatie française a salué pour sa part  cet l’accord de cessez-le-feu permanent qui « montre l’aspiration de tous les Libyens à la souveraineté, face aux ingérences extérieures ». « Cet accord marque une étape importante vers une Libye souveraine, stable et unie », a déclaré la porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Agnès von der Mühll, saluant « le sens des responsabilités » des Libyens. Notons que le va-t-en-guerre Erdogan a regretté ce cessez-le-feu!

 

 

Libye: cessez-le-feu

Libye: cessez-le-feu

 « Toutes les opérations de combat sur l’ensemble du territoire » du gouvernement d’entente nationale sont interrompues, alors que la Russie et la Turquie s’affrontent par alliés et supplétifs interposés Le gouvernement d’entente nationale (GEN), reconnu par la communauté internationale et basé dans la capitale Tripoli, a proclamé vendredi un cessez-le-feu, selon un communiqué.

Le Premier ministre Fayez el Sarraj, qui dirige le GEN, « a ordonné à l’ensemble des forces militaires d’appliquer immédiatement un cessez-le-feu et d’interrompre toutes les opérations de combat sur l’ensemble du territoire libyen ».

Les autorités rivales en Libye ont annoncé séparément, vendredi 21 août, l’organisation d’élections prochainement et la cessation de tous les combats sur le territoire, une « entente » saluée par l’Organisation des Nations unies (ONU).

Faïez Sarraj, chef du conseil présidentiel du gouvernement d’accord national (GAN), établi à Tripoli et reconnu par l’ONU, a appelé, vendredi 21 août, à la tenue d’« élections présidentielle et parlementaires en mars prochain sur une base constitutionnelle qui bénéficie du consensus de tous les Libyens », selon un communiqué publié sur Facebook.

De son côté, Aguila Salah Issa, président du Parlement, sis dans l’est du pays, a lui annoncé dans un communiqué distinct des élections, sans avancer de date, et demandé à « toutes les parties » d’observer « un cessez-le-feu immédiat et l’arrêt de tous les combats sur tout le territoire libyen ».

Syrie: Un cessez-le-feu utile mais pour quoi faire ?

Un cessez-le-feu utile mais pour quoi faire ?

 

Le cessez- le feu constitue évidemment un bonne nouvelle, il convient de s’en réjouir a condition évidemment cela favorise un processus de paix. Or rien n’est sûr dans ce domaine. Puisque c’est un délai pour imposer  aux miliciens kurdes des Unités de protection du peuple (YPG) de se retirer. Il ne s’agit pas d’un accord de cessez le feu entre les belligérants du terrain mais un accord entre les Etats-Unis et Erdogan. En gros, il est demandé aux forces kurdes d’abdiquer purement et simplement. Une hypothèse éventuellement envisageable avec des contreparties en termes d’autonomie et après des négociations directes avec la Syrie et/ou la Turquie. En fait, cet accord, encore une fois utile, vise surtout à répondre aux interrogations des opposants à Trump sur le sujet tant chez les démocrates que chez les républicains. L’instrumentalisation par Trump de ce cesse- le-feu est bien sûr ridicule quand il affirme  que cet accord allait “sauver des millions de vies”.

Ukraine : cessez-le-feu fragile

Ukraine : cessez-le-feu fragile

 

 

Personne n’ose s’avancer à propos de la pérennité du cessez le feu en Ukraine. De fait depuis dimanche l’arrêt des combats semble constaté même si Les autorités ukrainiennes ont annoncé que deux civils avienne  été tués peu après l’entrée en vigueur du cessez-le-feu dimanche. Deux civils ont été tués peu après l’entrée en vigueur du cessez-le-feu entre les forces de Kiev et les rebelles prorusses dans l’Est de l’Ukraine mais les combats ont pratiquement cessé depuis, ont annoncé dimanche les autorités ukrainiennes. « Peu après minuit (heure d’entrée en vigueur du cessez-le-feu, ndlr), des lance-missiles multiples Grad ont atteint le centre du village de Popasna » et tué deux civils, a annoncé Guennadi Moskal, gouverneur pro-Kiev de la région de Lougansk. Les autorités ukrainiennes ont précisé que les combats avaient cessé sur quasiment toute la ligne de front après 3 heures (1 heure GMT), seuls quelques affrontements isolés étant encore constatés.  Tout risque de dépendre des contreparties qu’a demandé Moscou, contreparties non encore formalisées et ni  acceptées ni par l’Ukraine ,ni par  l’union européenne et ni même par Obama. ( reconnaissance des frontières, sanctions, amnistie pour les rebelles de l’Est, relations Ukaine-UE tec).

Ukraine: cessez-le-feu

Ukraine: cessez-le-feu

 

 

Le président Ukrainien reconnaît qu’un cessez  le feu est effectif depuis 24 heures. La preuve sans doute que Poutine en difficultés économiques dans son pays est peut-être en train de réviser sa politique d’agression vis-à-vis de l’Ukraine. »J’ai des informations positives. Aujourd’hui marque les premières 24 heures depuis sept mois (…) pendant lesquelles nous avons eu un réel cessez-le-feu en Ukraine », a-t-il déclaré au cours d’une visite officielle en Australie. « Vous ne pouvez pas imaginer à quel point c’est important pour moi. C’est la première fois qu’on ne m’annonce pas qu’un soldat ukrainien a été tué ou blessé pendant la nuit », a-t-il ajouté. La trêve décrétée mardi dans l’Est de l’Ukraine — la quatrième en huit mois — semblait sérieusement menacée deux jours après son instauration lorsque l’armée a annoncé jeudi que trois soldats avaient été tués et huit blessés en 24 heures. Mais selon le président ukrainien, il n’y a eu depuis ni mort ni blessé. « Tout reste tellement fragile », a-t-il toutefois admis. De nouvelles négociations de paix étaient initialement attendues cette semaine à Minsk pour trouver un apaisement plus durable au conflit, qui a fait plus de 4.300 morts depuis avril. Mais elles ont été reportées et aucune date nouvelle n’a encore été arrêtée.

Aéroport Notre Dame des landes : cessez le feu

Aéroport Notre Dame des landes : cessez le feu

La chasse aux écolos dans les bois de Notre Dame des Landes est suspendue. Le gouvernement va confier la semaine prochaine, « dans un souci d’apaisement », à une « commission du dialogue le soin d’exposer » le projet contesté d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes et d’ »entendre toutes les parties prenantes », a annoncé ce soir Matignon.  »Le premier ministre réitère l’engagement du gouvernement à contribuer au développement économique et social du Grand Ouest, dont le projet de transfert de l’aéroport de Nantes à Notre-Dame-des-Landes est une composante », précise toutefois le communiqué. « Ce projet a fait l’objet de toutes les études préalables exigées par la loi. S’agissant de son impact sur l’environnement et sur les terres agricoles, les ministres concernés ont annoncé aujourd’hui (dimanche ndlr) que des études complémentaires seraient conduites et qu’aucune opération de défrichement ne serait entreprise avant que ces études complémentaires n’aient été menées à leur terme », écrit Matignon. Mais « malgré les concertations légales et les décisions des collectivités concernées, qui ont déjà eu lieu, et qui ont conduit à l’adoption du projet, des interrogations subsistent », reconnaît le gouvernement au terme d’une journée marquée par de vifs affrontements qui ont fait au moins sept blessés sur le site, marquant un durcissement des opposants au projet.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol