Archive pour le Tag 'César'

Mélenchon : Jaurès, César ou Georges Marchais ?

Mélenchon : Jaurès, César ou Georges Marchais ?

 

Mélenchon ne manque évidemment pas de qualité, ni de culture mais ses outrances disqualifient parfois son propos. À ses qualités de tribun, à ses références culturelles, Mélenchon ajoute un certain talent de comédien. On a cependant parfois des difficultés à saisir la réelle personnalité de l’intéressé qui se comporte selon les cas comme Jean Jaurès, Jules César ou encore Georges Marchais. Il est Jaurès quand il veut théoriser le socialisme et ambitionne de réunir toutes la famille de gauche. Malheureusement il devient souvent Jules César quand il négocie avec ses partenaires d’autres formations n’hésitant pas à les négliger voire à les maltraiter comme le parti communiste, le parti socialiste où les organisations d’extrême-gauche. Mélenchon conçoit l’union non pas comme un combat mais comme un ralliement à ses seuls positions. Le paradoxe chez Mélenchon c’est qu’il peut tout autant développer une analyse intellectuelle de haut niveau et peu après tombé dans le populisme le plus vulgaire voire insultant. Bref aussi faire du Georges Marchais en utilisant la caricature et la grossièreté il y a un côté sanguin chez Mélenchon qu’il a du mal à contrôler. Force est de reconnaître que Mélenchon a peu de concurrents quant à ses compétences oratoires, son seul ennemi : sans doute lui-même.

César 2018: Anne Hidalgo sifflée

César 2018: Anne Hidalgo sifflée

Globalement le monde artistique se situe plutôt à gauche mais la Maire de Paris n’a pas été épargnée par les huées du seul fait de sa présence à la 43ème cérémonie des César. Il faut dire que la maire de Paris vit en ce moment uen période assez difficile du fait de mesure sassez contradictoires notamment concernant la pollution dont d’ailleurs le résultat n’est pas probant puisque Paris demeure uen ville très polluée. Sans soute le sectarisme d’Anne Hidalgo agace –t-il aussi un peu même certains bobos.  Plusieurs personnalités politiques étaient présentes.  Si la ministre de la Culture et la secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes ont été largement applaudies par l’assistance, la maire de Paris et la présidente de la région Île-de-France ont quant à elles essuyé quelques sifflets.  Lors du discours de Manu Payet, choisi pour animer la soirée aux côtés de Vanessa Paradis, Anne Hidalgo a en effet été huée par une partie du public.  »Ça fait du bien de se faire applaudir parfois », a ironisé l’humoriste. Plus tard dans la soirée, Manu Payet a de nouveau gentiment taclé la maire de Paris, en conseillant à ceux qui, dans l’assistance, avaient « les jambes lourdes ou des fourmis dans les pieds d’aller voir Madame Hidalgo pour tout ce qui est problème de circulation ». Une référence à la piétonisation des voies sur berges mise en œuvre par l’élue, et aux nombreuses critiques formulées à son égard par les automobilistes franciliens.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol