Archive pour le Tag 'cas'

Covid France 9 décembre 2022 :71 597 cas supplémentaires en 24 heures

Covid France 9 décembre 2022 :71 597 cas supplémentaires en 24 heures

On enregistre jeudi 8 décembre 2022 :71 597 cas supplémentaires en 24 heures, 159.517 morts au total, +62 morts supplémentaires. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 29.359 (+5) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 130.158 (+57 en 24h).

Le taux de reproductivité R est de 1,21 le taux d’incidence à 597,61 et la tension hospitalière à 23,7 %. Le taux de positivité est à 0,0 %.

La France compte actuellement 21.619 (+521) personnes hospitalisées et 1.201 (+56) malades en réanimation.

Bilan des régions :

Ile-de-France : 5.361 (+16) hospitalisées, 318 (+12) en réanimation et +4 décès en 24h
Grand Est : 1.919 (-36) hospitalisés, 114 (+8) en réanimation et +16 décès en 24h
Hauts de France : 1.863 (+34) hospitalisés, 110 (+5) en réanimation et +4 décès en 24h
Auvergne Rhône Alpes : 2.486 (+64) hospitalisés, 122 (+3) en réanimation et +6 décès en 24h
Provence-Alpes Côte d’Azur : 2.258 (+154) hospitalisé, 122 (+1) en réanimation et +9 décès en 24h
Bretagne: 630 (+17) hospitalisés, 37 (0) en réanimation et +2 décès en 24h
Normandie : 916 (+22) hospitalisés, 31 (+3) en réanimation et +1 décès en 24h
Nouvelle-Aquitaine : 1.737 (+54) hospitalisés, 110 (+12) en réanimation et +5 décès en 24h
Pays de la Loire : 499 (-1) hospitalisés, 21 (+1) en réanimation et +3 décès en 24h
Occitanie: 1.587 (+113) hospitalisés, , 102 (+14) en réanimation et +5 décès en 24h
Centre-Val de Loire : 932 (+17) hospitalisés, 39 (-2) en réanimation et +1 décès en 24h
Bourgogne-Franche-Comté : 1.072 (+75) hospitalisés, 59 (-3) en réanimation et 0 décès en 24h

Covid France 6 décembre 2022 :10 591 cas supplémentaires en 24 heures

Covid France 6 décembre 2022 :10 591 cas supplémentaires en 24 heures

On enregistre lundi 5 décembre 2022 :10 591 cas supplémentaires en 24 heures ( Chiffres non significatisf le lundi la moyenne journalière se situant au-delà de 50 000), 159.245 morts au total, +104 morts supplémentaires. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 29.354 (0) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 129.891 (+104 en 24h).

Le taux de reproductivité R est de 1,32 le taux d’incidence à 568,45 et la tension hospitalière à 22,0 %. Le taux de positivité est à 0,0 %.

La France compte actuellement 20.393 (+530) personnes hospitalisées et 1.114 (+23) malades en réanimation.

Bilan des régions:

Ile-de-France : 5.280 (+45) hospitalisées, 311 (+13) en réanimation et +15 décès en 24h
Grand Est : 1.865 (+54) hospitalisés, 104 (+1) en réanimation et +14 décès en 24h
Hauts de France : 1.741 (+55) hospitalisés, 98 (+1) en réanimation et +8 décès en 24h
Auvergne Rhône Alpes : 2.275 (+77) hospitalisés, 110 (-4) en réanimation et +14 décès en 24h
Provence-Alpes Côte d’Azur : 1.984 (+81) hospitalisé, 112 (+9) en réanimation et +11 décès en 24h
Bretagne: 602 (+11) hospitalisés, 37 (0) en réanimation et +5 décès en 24h
Normandie : 849 (+25) hospitalisés, 21 (0) en réanimation et +2 décès en 24h
Nouvelle-Aquitaine : 1.570 (+20) hospitalisés, 93 (-3) en réanimation et +11 décès en 24h
Pays de la Loire : 458 (+32) hospitalisés, 25 (0) en réanimation et +3 décès en 24h
Occitanie: 1.446 (+39) hospitalisés, , 80 (+5) en réanimation et +3 décès en 24h
Centre-Val de Loire : 913 (+6) hospitalisés, 47 (-3) en réanimation et +7 décès en 24h
Bourgogne-Franche-Comté : 1.045 (+86) hospitalisés, 58 (+6) en réanimation et +10 décès en 24h

COVID FRANCE 1ER DECEMBRE 2022 : 68.382 CAS SUPPLEMENTAIRES EN 24 HEURES

COVID FRANCE 1ER DECEMBRE 2022 : 68.382 CAS SUPPLEMENTAIRES EN 24 HEURES

On enregistre mercredi 30 novembre 2022: 68 382 cas supplémentaire 24h, 158.950 morts au total, +91 morts supplémentaires. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 29.354 (0) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 129.596 (+91 en 24h).
Le taux de reproductivité R est de 1,32 le taux d’incidence à 453,72 et la tension hospitalière à 22,0 %. Le taux de positivité est à 0,0 %.
La France compte actuellement 19.497 (+436) personnes hospitalisées et 1.112 (+36) malades en réanimation.

Bilan des régions

• Ile-de-France : 5.155 (+18) hospitalisées, 315 (+5) en réanimation et +11 décès en 24h
• Grand Est : 1.757 (+69) hospitalisés, 108 (+14) en réanimation et +8 décès en 24h
• Hauts de France : 1.681 (+48) hospitalisés, 97 (+12) en réanimation et +11 décès en 24h
• Auvergne Rhône Alpes : 2.162 (+150) hospitalisés, 127 (+7) en réanimation et +5 décès en 24h
• Provence-Alpes Côte d’Azur : 1.765 (+56) hospitalisé, 100 (+1) en réanimation et +14 décès en 24h
• Bretagne: 593 (+12) hospitalisés, 35 (+1) en réanimation et +3 décès en 24h
• Normandie : 938 (-14) hospitalisés, 26 (-1) en réanimation et +2 décès en 24h
• Nouvelle-Aquitaine : 1.464 (+34) hospitalisés, 91 (+5) en réanimation et +9 décès en 24h
• Pays de la Loire : 443 (+28) hospitalisés, 30 (+4) en réanimation et +4 décès en 24h
• Occitanie: 1.322 (-12) hospitalisés, , 66 (-9) en réanimation et +14 décès en 24h
• Centre-Val de Loire : 903 (+24) hospitalisés, 41 (-2) en réanimation et +3 décès en 24h
• Bourgogne-Franche-Comté : 951 (+13) hospitalisés, 55 (-4) en réanimation et +6 décès en 24h

Covid France 30 novembre 2022 : forte hausse avec 91 814 cas supplémentaires en 24 heures

Covid France 30 novembre 2022 : forte hausse avec 91 814 cas supplémentaires en 24 heures

En France, le dernier bilan fourni par les autorités sanitaires concernant la pandémie de Covid-19, fait état d’au moins 962.687 cas confirmés soit +91.814 en 24h.
On enregistre mardi 29 novembre 2022 : 91 814 cas supplémentaires en 24 heures , 158.859 morts au total, +88 morts supplémentaires. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 29.354 (0) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 129.505 (+88 en 24h).

Le taux de reproductivité R est de 1,32 le taux d’incidence à 449,33 et la tension hospitalière à 21,3 %. Le taux de positivité est à 0,0 %.
La France compte actuellement 19.061 (+279) personnes hospitalisées et 1.076 (+11) malades en réanimation.

Bilan des régions :

• Ile-de-France : 5.137 (+55) hospitalisées, 310 (+2) en réanimation et +11 décès en 24h
• Grand Est : 1.688 (-2) hospitalisés, 94 (+1) en réanimation et +12 décès en 24h
• Hauts de France : 1.633 (-4) hospitalisés, 85 (-8) en réanimation et +13 décès en 24h
• Auvergne Rhône Alpes : 2.012 (+5) hospitalisés, 120 (-1) en réanimation et +6 décès en 24h
• Provence-Alpes Côte d’Azur : 1.709 (+77) hospitalisé, 99 (+5) en réanimation et +10 décès en 24h
• Bretagne: 581 (-8) hospitalisés, 34 (-3) en réanimation et +4 décès en 24h
• Normandie : 952 (-15) hospitalisés, 27 (0) en réanimation et +3 décès en 24h
• Nouvelle-Aquitaine : 1.430 (+41) hospitalisés, 86 (-2) en réanimation et +7 décès en 24h
• Pays de la Loire : 415 (+34) hospitalisés, 26 (+5) en réanimation et +4 décès en 24h
• Occitanie: 1.334 (+35) hospitalisés, , 75 (+5) en réanimation et +7 décès en 24h
• Centre-Val de Loire : 879 (+24) hospitalisés, 43 (+5) en réanimation et +4 décès en 24h
• Bourgogne-Franche-Comté : 938 (+22) hospitalisés, 59 (+1) en réanimation et +7 décès en 24h

Covid France 30 novembre 2022 : forte hausse avec 91 814 cas supplémentaires en 24 heures

Covid France 30 novembre 2022 : forte hausse avec 91 814 cas supplémentaires en 24 heures

En France, le dernier bilan fourni par les autorités sanitaires concernant la pandémie de Covid-19, fait état d’au moins 962.687 cas confirmés soit +91.814 en 24h.
On enregistre mardi 29 novembre 2022 : 91 814 cas supplémentaires en 24 heures , 158.859 morts au total, +88 morts supplémentaires. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 29.354 (0) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 129.505 (+88 en 24h).
Le taux de reproductivité R est de 1,32 le taux d’incidence à 449,33 et la tension hospitalière à 21,3 %. Le taux de positivité est à 0,0 %.
La France compte actuellement 19.061 (+279) personnes hospitalisées et 1.076 (+11) malades en réanimation.

Bilan des régions :

• Ile-de-France : 5.137 (+55) hospitalisées, 310 (+2) en réanimation et +11 décès en 24h
• Grand Est : 1.688 (-2) hospitalisés, 94 (+1) en réanimation et +12 décès en 24h
• Hauts de France : 1.633 (-4) hospitalisés, 85 (-8) en réanimation et +13 décès en 24h
• Auvergne Rhône Alpes : 2.012 (+5) hospitalisés, 120 (-1) en réanimation et +6 décès en 24h
• Provence-Alpes Côte d’Azur : 1.709 (+77) hospitalisé, 99 (+5) en réanimation et +10 décès en 24h
• Bretagne: 581 (-8) hospitalisés, 34 (-3) en réanimation et +4 décès en 24h
• Normandie : 952 (-15) hospitalisés, 27 (0) en réanimation et +3 décès en 24h
• Nouvelle-Aquitaine : 1.430 (+41) hospitalisés, 86 (-2) en réanimation et +7 décès en 24h
• Pays de la Loire : 415 (+34) hospitalisés, 26 (+5) en réanimation et +4 décès en 24h
• Occitanie: 1.334 (+35) hospitalisés, , 75 (+5) en réanimation et +7 décès en 24h
• Centre-Val de Loire : 879 (+24) hospitalisés, 43 (+5) en réanimation et +4 décès en 24h
• Bourgogne-Franche-Comté : 938 (+22) hospitalisés, 59 (+1) en réanimation et +7 décès en 24h

Politique de défense: En cas de guerre de haute intensité, la France ne tiendrait pas longtemps (Pierre de Villiers)

Politique de défense: En cas de guerre de haute intensité, la France ne tiendrait pas longtemps (Pierre de Villiers)

On se souvient que l’ancien chef des armées a été brutalement et publiquement écarté par Macron pour avoir critiqué l’insuffisance très grave des moyens de la défense du pays. Certes, tout ne peut pas être imputé à la majorité actuelle car la baisse dramatique des moyens a commencé bien avant, il y a au moins 15 ans.L’ancien chef d’état-major des armées, qui vient de publier un nouvel essai, analyse dans le Figaro la situation géopolitique de la France et de l’Europe sur fond de fortes tensions internationales.

Vous avez été chef d’état-major des armées. L’armée française de 2022 pourrait-elle faire face à une guerre aussi intense que celle qu’affronte l’Ukraine?
Pierre DE VILLIERS. – La guerre en Ukraine pose cette question de manière quotidienne ces derniers temps, et elle implique de se projeter dans l’avenir. En l’occurrence, si la France se trouvait dans la situation de l’Ukraine, quelle réponse apporterait-elle à une menace ou à une invasion, en fonction des capacités qui sont les siennes? Nous sommes la deuxième armée opérationnelle au monde, et la première en Europe. Et malgré nos qualités, nous serions incapables de tenir sur la durée, et de faire face à la dureté de la guerre telle que nous la voyons en Ukraine. Nous avons perdu cette capacité à cause de choix passés, en l’occurrence la diminution de nos effectifs, en témoigne la baisse de 20 % de 2007 à 2015. Nous avons commencé à remonter le budget de la Défense en 2017 .

A la lumière du conflit qui se déroule en Ukraine, Macron a posé la question de la stratégie militaire française. Jusque-là en effet, experts et professionnels de l’armée considéraient que la défense du pays reposait surtout sur le nucléaire et que les équipements et la défense traditionnelle devaient être en quelque sorte marginalisés.

Une erreur fondamentale car il n’est pas du tout certain que la guerre conventionnelle constitue une hypothèse du passé. Certes l’armée se professionnalise, elle utilise de plus en plus des équipements sophistiqués fait appel à de nouvelles technologies. Mais elle ne saurait se passer notamment d’une forte armée de terre.Pour preuve, l’armée ne parvient même plus à assurer ses objectifs faute de moyens dans les différentes opérations extérieures comme au Sahel par exemple.

Ce qui se passe en Ukraine le démontre par l’absurde puisque par exemple la Russie qui dispose de l’arme nucléaire démontre chaque jour sa grande insuffisance sur le plan de l’infanterie. Elle tente de compenser cette infériorité qualitative et quantitative par une artillerie qui arrose n’importe comment et n’importe où.

En réalité, le budget de la défense n’a cessé de se réduire en France surtout les moyens conventionnels. On a aussi supprimé le service militaire, une surpression qu’on doit aux mêmes experts et aux militaires eux-mêmes qui ont vu là l’occasion d’améliorer leur rémunération. Une suppression qui découle aussi d’une grande lâcheté politique.

L’Ukraine, petit pays, pour faire face aux conflits avec la Russie a réussi à mobiliser 200 000 hommes, à peu près l’effectif de l’armée française.Il y a 15 ans elle en comptait plus du double et il en faudrait sans doute 500 000. Autant dire que la défense française est complètement sous dimensionnée. Alain Bauer le spécialiste emploie le terme diplomatique d’armée échantillonnaire. Une armée qui par ailleurs manque de tout d’équipement, de pièces de rechange et d’effectifs. Par exemple, la moitié des hélicoptères sont en panne et on prend leurs pièces pour réparer ceux qui fonctionnent.

On a pu le vérifier dans la cruelle débâcle de la force Barkhane au Mali. Comment la France pourrait-elle faire face à une éventuelle attaque d’un pays comme la Russie si elle n’est même pas capable de s’imposer face aux rebelles du Sahel.

Tout est à revoir dans la stratégie de défense : l’objectif, les modalités, les équipements , les effectifs et bien sûr les financements.

Il faudra remettre sur le tapis la question du service militaire obligatoire. Comme on l’a vu en Ukraine, c’est parce que des effectifs mobilisables étaient particulièrement bien formés que les forces de Kiev ont fait reculer les Russes. À l’inverse, les Russes ont mobilisé des jeunes sans formation dans beaucoup ont été massacrés. Or en cas de conflit majeur on procède à une mobilisation générale, ce qui suppose une formation préalable. Ce que n’est pas évidemment cet ersatz de service national universel qui ne ressemble à rien.

Covid France 29 novembre 2022 : 9.304 cas supplémentaires en 24h.

Covid France 29 novembre 2022 : 9.304 cas supplémentaires en 24h.

On enregistre lundi 28 novembre 2022 : 9.304 cas supplémentaires en 24h , 158.771 morts au total, +95 morts supplémentaires. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 29.354 (0) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 129.417 (+95 en 24h).
Le taux de reproductivité R est de 1,19 le taux d’incidence à 433,25 et la tension hospitalière à 21,1 %. Le taux de positivité est à 0,0 %.
La France compte actuellement 18.782 (+397) personnes hospitalisées et 1.065 (+58) malades en réanimation.

Bilan des régions :

• Ile-de-France : 5.082 (+36) hospitalisées, 308 (+6) en réanimation et +11 décès en 24h
• Grand Est : 1.690 (+47) hospitalisés, 93 (+8) en réanimation et +11 décès en 24h
• Hauts de France : 1.637 (+45) hospitalisés, 93 (+10) en réanimation et +11 décès en 24h
• Auvergne Rhône Alpes : 2.007 (+84) hospitalisés, 121 (+13) en réanimation et +8 décès en 24h
• Provence-Alpes Côte d’Azur : 1.632 (+39) hospitalisé, 94 (+15) en réanimation et +16 décès en 24h
• Bretagne: 589 (+45) hospitalisés, 37 (+5) en réanimation et +5 décès en 24h
• Normandie : 967 (-8) hospitalisés, 27 (-1) en réanimation et +2 décès en 24h
• Nouvelle-Aquitaine : 1.389 (+19) hospitalisés, 88 (+2) en réanimation et +7 décès en 24h
• Pays de la Loire : 381 (-21) hospitalisés, 21 (+1) en réanimation et +7 décès en 24h
• Occitanie: 1.299 (+25) hospitalisés, , 70 (+2) en réanimation et +10 décès en 24h
• Centre-Val de Loire : 855 (+1) hospitalisés, 38 (+1) en réanimation et +1 décès en 24h
• Bourgogne-Franche-Comté : 916 (+73) hospitalisés, 58 (-3) en réanimation et +6 décès en 24h

Covid France 26 novembre 2022 : 48.629 cas supplémentaires en 24h

strong>Covid France 26 novembre 2022 : 48.629 cas supplémentaires en 24h.

On enregistre vendredi 25 novembre 2022 : 48 629 cas supplémentaires, 158.639 morts au total, +68 morts supplémentaires. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 29.354 (+6) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 129.285 (+62 en 24h).
Le taux de reproductivité R est de 1,19 le taux d’incidence à 374,72 et la tension hospitalière à 20,0 %. Le taux de positivité est à 0,0 %.
La France compte actuellement 18.384 (+53) personnes hospitalisées et 1.010 (+24) malades en réanimation.

Bilan des régions :

• Ile-de-France : 5.085 (+9) hospitalisées, 301 (+6) en réanimation et +9 décès en 24h
• Grand Est : 1.643 (+15) hospitalisés, 87 (-2) en réanimation et +5 décès en 24h
• Hauts de France : 1.587 (+10) hospitalisés, 83 (+1) en réanimation et +12 décès en 24h
• Auvergne Rhône Alpes : 1.918 (+13) hospitalisés, 106 (+6) en réanimation et +8 décès en 24h
• Provence-Alpes Côte d’Azur : 1.575 (-2) hospitalisé, 81 (+2) en réanimation et +6 décès en 24h
• Bretagne: 534 (+22) hospitalisés, 33 (+2) en réanimation et +1 décès en 24h
• Normandie : 981 (-14) hospitalisés, 30 (+3) en réanimation et +7 décès en 24h
• Nouvelle-Aquitaine : 1.372 (+7) hospitalisés, 88 (+1) en réanimation et +5 décès en 24h
• Pays de la Loire : 387 (-17) hospitalisés, 15 (+2) en réanimation et +2 décès en 24h
• Occitanie: 1.250 (+18) hospitalisés, , 65 (+2) en réanimation et +3 décès en 24h
• Centre-Val de Loire : 861 (-2) hospitalisés, 37 (-3) en réanimation et +2 décès en 24h
• Bourgogne-Franche-Comté : 864 (-8) hospitalisés, 63 (+2) en réanimation et +1 décès en 24h

Covid France 26 novembre 2022 : 48.629 cas supplémentaires en 24h

Covid France 26 novembre 2022 : 48.629 cas supplémentaires en 24h.

On enregistre vendredi 25 novembre 2022 : 48 629 cas supplémentaires, 158.639 morts au total, +68 morts supplémentaires. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 29.354 (+6) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 129.285 (+62 en 24h).
Le taux de reproductivité R est de 1,19 le taux d’incidence à 374,72 et la tension hospitalière à 20,0 %. Le taux de positivité est à 0,0 %.
La France compte actuellement 18.384 (+53) personnes hospitalisées et 1.010 (+24) malades en réanimation.

Bilan des régions :

• Ile-de-France : 5.085 (+9) hospitalisées, 301 (+6) en réanimation et +9 décès en 24h
• Grand Est : 1.643 (+15) hospitalisés, 87 (-2) en réanimation et +5 décès en 24h
• Hauts de France : 1.587 (+10) hospitalisés, 83 (+1) en réanimation et +12 décès en 24h
• Auvergne Rhône Alpes : 1.918 (+13) hospitalisés, 106 (+6) en réanimation et +8 décès en 24h
• Provence-Alpes Côte d’Azur : 1.575 (-2) hospitalisé, 81 (+2) en réanimation et +6 décès en 24h
• Bretagne: 534 (+22) hospitalisés, 33 (+2) en réanimation et +1 décès en 24h
• Normandie : 981 (-14) hospitalisés, 30 (+3) en réanimation et +7 décès en 24h
• Nouvelle-Aquitaine : 1.372 (+7) hospitalisés, 88 (+1) en réanimation et +5 décès en 24h
• Pays de la Loire : 387 (-17) hospitalisés, 15 (+2) en réanimation et +2 décès en 24h
• Occitanie: 1.250 (+18) hospitalisés, , 65 (+2) en réanimation et +3 décès en 24h
• Centre-Val de Loire : 861 (-2) hospitalisés, 37 (-3) en réanimation et +2 décès en 24h
• Bourgogne-Franche-Comté : 864 (-8) hospitalisés, 63 (+2) en réanimation et +1 décès en 24h

Covid France 25 novembre 2022 : 50.530 cas supplémentaires en 24h

Covid France 25 novembre 2022 : 50.530 cas supplémentaires en 24h.

.
On enregistre jeudi 24 novembre 2022 : 50.530 cas supplémentaires en 24, 158.571 morts au total, +60 morts supplémentaires. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 29.348 (+4) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 129.223 (+56 en 24h).
Le taux de reproductivité R est de 1,19 le taux d’incidence à 354,64 et la tension hospitalière à 19,5 %. Le taux de positivité est à 0,0 %.
La France compte actuellement 18.331 (-20) personnes hospitalisées et 986 (-3) malades en réanimation.

Bilan des régions:
• Ile-de-France : 5.076 (-24) hospitalisées, 295 (0) en réanimation et +9 décès en 24h
• Grand Est : 1.628 (+24) hospitalisés, 89 (+4) en réanimation et +7 décès en 24h
• Hauts de France : 1.577 (+5) hospitalisés, 82 (-2) en réanimation et +8 décès en 24h
• Auvergne Rhône Alpes : 1.905 (+16) hospitalisés, 100 (-1) en réanimation et +6 décès en 24h
• Provence-Alpes Côte d’Azur : 1.577 (-19) hospitalisé, 79 (-2) en réanimation et +6 décès en 24h
• Bretagne: 512 (-3) hospitalisés, 31 (-1) en réanimation et +1 décès en 24h
• Normandie : 995 (-31) hospitalisés, 27 (-3) en réanimation et +6 décès en 24h
• Nouvelle-Aquitaine : 1.365 (-15) hospitalisés, 87 (+1) en réanimation et +3 décès en 24h
• Pays de la Loire : 404 (+6) hospitalisés, 13 (-4) en réanimation et +1 décès en 24h
• Occitanie: 1.232 (+12) hospitalisés, , 63 (-2) en réanimation et +3 décès en 24h
• Centre-Val de Loire : 863 (-7) hospitalisés, 40 (+1) en réanimation et +1 décès en 24h
• Bourgogne-Franche-Comté : 872 (+10) hospitalisés, 61 (+2) en réanimation et +1 décès en 24h

Covid France 24 novembre 2022 :49.188 cas supplémentaire en 24h

Covid France 24 novembre 2022 :49.188 cas supplémentaire en 24h.

On enregistre mercredi 23 novembre 2022 : 49.188 cas supplémentaire en 24h, 158.511 morts au total, +84 morts supplémentaires. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 29.344 (+9) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 129.167 (+75 en 24h).
Le taux de reproductivité R est de 1,19 le taux d’incidence à 327,26 et la tension hospitalière à 19,6 %. Le taux de positivité est à 0,0 %.
La France compte actuellement 18.351 (+165) personnes hospitalisées et 989 (+18) malades en réanimation.

Bilan des régions :
:
• Ile-de-France : 5.100 (+6) hospitalisées, 295 (-4) en réanimation et +12 décès en 24h
• Grand Est : 1.604 (+16) hospitalisés, 85 (+4) en réanimation et +10 décès en 24h
• Hauts de France : 1.572 (+14) hospitalisés, 84 (+3) en réanimation et +6 décès en 24h
• Auvergne Rhône Alpes : 1.889 (+50) hospitalisés, 101 (+15) en réanimation et +10 décès en 24h
• Provence-Alpes Côte d’Azur : 1.596 (+14) hospitalisé, 81 (-1) en réanimation et +8 décès en 24h
• Bretagne: 515 (+25) hospitalisés, 32 (-3) en réanimation et +1 décès en 24h
• Normandie : 1.026 (-57) hospitalisés, 30 (0) en réanimation et +10 décès en 24h
• Nouvelle-Aquitaine : 1.380 (+39) hospitalisés, 86 (+4) en réanimation et +2 décès en 24h
• Pays de la Loire : 398 (+3) hospitalisés, 17 (0) en réanimation et +3 décès en 24h
• Occitanie: 1.220 (+23) hospitalisés, , 65 (-1) en réanimation et +5 décès en 24h
• Centre-Val de Loire : 870 (-5) hospitalisés, 39 (+1) en réanimation et +3 décès en 24h
• Bourgogne-Franche-Comté : 862 (+31) hospitalisés, 59 (-2) en réanimation et +5 décès en 24h

Défense: En cas de guerre de haute intensité, la France ne tiendrait pas longtemps

Défense: En cas de guerre de haute intensité, la France ne tiendrait pas longtemps (Pierre de Villiers)

On se souvient que l’ancien chef des armées a été brutalement et publiquement écarté par Macron pour avoir critiqué l’insuffisance très grave des moyens de la défense du pays. Certes, tout ne peut pas être imputé à la majorité actuelle car la baisse dramatique des moyens a commencé bien avant, il y a au moins 15 ans.L’ancien chef d’état-major des armées, qui vient de publier un nouvel essai, analyse dans le Figaro la situation géopolitique de la France et de l’Europe sur fond de fortes tensions internationales.

Vous avez été chef d’état-major des armées. L’armée française de 2022 pourrait-elle faire face à une guerre aussi intense que celle qu’affronte l’Ukraine?
Pierre DE VILLIERS. – La guerre en Ukraine pose cette question de manière quotidienne ces derniers temps, et elle implique de se projeter dans l’avenir. En l’occurrence, si la France se trouvait dans la situation de l’Ukraine, quelle réponse apporterait-elle à une menace ou à une invasion, en fonction des capacités qui sont les siennes? Nous sommes la deuxième armée opérationnelle au monde, et la première en Europe. Et malgré nos qualités, nous serions incapables de tenir sur la durée, et de faire face à la dureté de la guerre telle que nous la voyons en Ukraine. Nous avons perdu cette capacité à cause de choix passés, en l’occurrence la diminution de nos effectifs, en témoigne la baisse de 20 % de 2007 à 2015. Nous avons commencé à remonter le budget de la Défense en 2017 .

A la lumière du conflit qui se déroule en Ukraine, Macron a posé la question de la stratégie militaire française. Jusque-là en effet, experts et professionnels de l’armée considéraient que la défense du pays reposait surtout sur le nucléaire et que les équipements et la défense traditionnelle devaient être en quelque sorte marginalisés.

Une erreur fondamentale car il n’est pas du tout certain que la guerre conventionnelle constitue une hypothèse du passé. Certes l’armée se professionnalise, elle utilise de plus en plus des équipements sophistiqués fait appel à de nouvelles technologies. Mais elle ne saurait se passer notamment d’une forte armée de terre.Pour preuve, l’armée ne parvient même plus à assurer ses objectifs faute de moyens dans les différentes opérations extérieures comme au Sahel par exemple.

Ce qui se passe en Ukraine le démontre par l’absurde puisque par exemple la Russie qui dispose de l’arme nucléaire démontre chaque jour sa grande insuffisance sur le plan de l’infanterie. Elle tente de compenser cette infériorité qualitative et quantitative par une artillerie qui arrose n’importe comment et n’importe où.

En réalité, le budget de la défense n’a cessé de se réduire en France surtout les moyens conventionnels. On a aussi supprimé le service militaire, une surpression qu’on doit aux mêmes experts et aux militaires eux-mêmes qui ont vu là l’occasion d’améliorer leur rémunération. Une suppression qui découle aussi d’une grande lâcheté politique.

L’Ukraine, petit pays, pour faire face aux conflits avec la Russie a réussi à mobiliser 200 000 hommes, à peu près l’effectif de l’armée française.Il y a 15 ans elle en comptait plus du double et il en faudrait sans doute 500 000. Autant dire que la défense française est complètement sous dimensionnée. Alain Bauer le spécialiste emploie le terme diplomatique d’armée échantillonnaire. Une armée qui par ailleurs manque de tout d’équipement, de pièces de rechange et d’effectifs. Par exemple, la moitié des hélicoptères sont en panne et on prend leurs pièces pour réparer ceux qui fonctionnent.

On a pu le vérifier dans la cruelle débâcle de la force Barkhane au Mali. Comment la France pourrait-elle faire face à une éventuelle attaque d’un pays comme la Russie si elle n’est même pas capable de s’imposer face aux rebelles du Sahel.

Tout est à revoir dans la stratégie de défense : l’objectif, les modalités, les équipements , les effectifs et bien sûr les financements.

Il faudra remettre sur le tapis la question du service militaire obligatoire. Comme on l’a vu en Ukraine, c’est parce que des effectifs mobilisables étaient particulièrement bien formés que les forces de Kiev ont fait reculer les Russes. À l’inverse, les Russes ont mobilisé des jeunes sans formation dans beaucoup ont été massacrés. Or en cas de conflit majeur on procède à une mobilisation générale, ce qui suppose une formation préalable. Ce que n’est pas évidemment cet ersatz de service national universel qui ne ressemble à rien.

Covid France 23 novembre 2022: Rebond avec 64 772 cas supplémentaires en 24 heures

Covid France 23 novembre 2022: Rebond avec 64 772 cas supplémentaires en 24 heures

On enregistre mardi 22 novembre 2022 : 64 772 cas supplémentaires en 24 heures, 158.427 morts au total, +89 morts supplémentaires. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 29.335 (0) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 129.092 (+89 en 24h).

Le taux de reproductivité R est de 1,19 le taux d’incidence à 325,71 et la tension hospitalière à 19,2 %. Le taux de positivité est à 0,0 %.
La France compte actuellement 18.186 (+51) personnes hospitalisées et 971 (-7) malades en réanimation.

Bilan des régions:

• Ile-de-France : 5.094 (+38) hospitalisées, 299 (+1) en réanimation et +9 décès en 24h
• Grand Est : 1.588 (+1) hospitalisés, 81 (-6) en réanimation et +8 décès en 24h
• Hauts de France : 1.558 (+8) hospitalisés, 81 (+1) en réanimation et +11 décès en 24h
• Auvergne Rhône Alpes : 1.839 (-38) hospitalisés, 86 (-10) en réanimation et +8 décès en 24h
• Provence-Alpes Côte d’Azur : 1.582 (+69) hospitalisé, 82 (+1) en réanimation et +11 décès en 24h
• Bretagne: 490 (-14) hospitalisés, 35 (-1) en réanimation et +2 décès en 24h
• Normandie : 1.083 (-10) hospitalisés, 30 (+1) en réanimation et +6 décès en 24h
• Nouvelle-Aquitaine : 1.341 (-10) hospitalisés, 82 (+2) en réanimation et +8 décès en 24h
• Pays de la Loire : 395 (+17) hospitalisés, 17 (+3) en réanimation et +2 décès en 24h
• Occitanie: 1.197 (-9) hospitalisés, , 66 (-7) en réanimation et +9 décès en 24h
• Centre-Val de Loire : 875 (+12) hospitalisés, 38 (-1) en réanimation et +5 décès en 24h
• Bourgogne-Franche-Comté : 831 (-11) hospitalisés, 61 (+6) en réanimation et +8 décès en 24h

Covid France 22 novembre 2022 : 6766 cas supplémentaires en 24 heures

Covid France 22 novembre 2022 : 6766 cas supplémentaires en 24 heures

On enregistre lundi 21 novembre 2022 : 6766 cas supplémentaires 24 heures ,158.338 morts au total, +94 morts supplémentaires. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 29.335 (0) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 129.003 (+94 en 24h).
Le taux de reproductivité R est de 0,91 le taux d’incidence à 327,33 et la tension hospitalière à 19,3 %. Le taux de positivité est à 0,0 %.
La France compte actuellement 18.135 (+208) personnes hospitalisées et 978 (+9) malades en réanimation.

Bilan des régions

• Ile-de-France : 5.056 (+27) hospitalisées, 298 (+7) en réanimation et +9 décès en 24h
• Grand Est : 1.587 (-33) hospitalisés, 87 (-8) en réanimation et +12 décès en 24h
• Hauts de France : 1.550 (+10) hospitalisés, 80 (-4) en réanimation et +8 décès en 24h
• Auvergne Rhône Alpes : 1.877 (+11) hospitalisés, 96 (-3) en réanimation et +18 décès en 24h
• Provence-Alpes Côte d’Azur : 1.513 (+94) hospitalisé, 81 (+17) en réanimation et +5 décès en 24h
• Bretagne: 504 (0) hospitalisés, 36 (-4) en réanimation et +2 décès en 24h
• Normandie : 1.093 (+8) hospitalisés, 29 (0) en réanimation et 0 décès en 24h
• Nouvelle-Aquitaine : 1.351 (-7) hospitalisés, 80 (+1) en réanimation et +10 décès en 24h
• Pays de la Loire : 378 (+9) hospitalisés, 14 (-1) en réanimation et +6 décès en 24h
• Occitanie: 1.206 (+55) hospitalisés, , 73 (+5) en réanimation et +8 décès en 24h
• Centre-Val de Loire : 863 (+11) hospitalisés, 39 (-1) en réanimation et +5 décès en 24h
• Bourgogne-Franche-Comté : 842 (+15) hospitalisés, 55 (+2) en réanimation et +9 décès en 24h

Covid France 20 novembre 2022 : 37.177 cas supplémentaires en 24h

Covid France 20 novembre 2022 : 37.177 cas supplémentaires en 24h.

On enregistre vendredi 18 novembre 2022 : 37 177 cas supplémentaires en 24 heures, 158.163 morts au total, +74 morts supplémentaires. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 29.282 (+5) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 128.881 (+69 en 24h).
Le taux de reproductivité R est de 0,91 le taux d’incidence à 257,86 et la tension hospitalière à 19,0 %. Le taux de positivité est à 0,0 %.
La France compte actuellement 17.936 (-29) personnes hospitalisées et 962 (0) malades en réanimation.

Bilan des régions :

• Ile-de-France : 5.056 (-12) hospitalisées, 295 (-7) en réanimation et +19 décès en 24h
• Grand Est : 1.620 (+65) hospitalisés, 96 (+3) en réanimation et +7 décès en 24h
• Hauts de France : 1.558 (+5) hospitalisés, 86 (-1) en réanimation et +8 décès en 24h
• Auvergne Rhône Alpes : 1.851 (+23) hospitalisés, 100 (+7) en réanimation et +1 décès en 24h
• Provence-Alpes Côte d’Azur : 1.416 (+11) hospitalisé, 59 (-1) en réanimation et +2 décès en 24h
• Bretagne: 512 (-27) hospitalisés, 38 (+1) en réanimation et +4 décès en 24h
• Normandie : 1.082 (-12) hospitalisés, 30 (0) en réanimation et +6 décès en 24h
• Nouvelle-Aquitaine : 1.345 (-10) hospitalisés, 77 (-2) en réanimation et +1 décès en 24h
• Pays de la Loire : 374 (-1) hospitalisés, 14 (-2) en réanimation et +3 décès en 24h
• Occitanie: 1.121 (-11) hospitalisés, , 64 (+5) en réanimation et +3 décès en 24h
• Centre-Val de Loire : 856 (-5) hospitalisés, 38 (-2) en réanimation et +3 décès en 24h
• Bourgogne-Franche-Comté : 850 (-64) hospitalisés, 53 (-5) en réanimation et +11 décès en 24h

Covid France 19 novembre 2022 : 37.177 cas supplémentaires en 24h

Covid France 19 novembre 2022 : 37.177 cas supplémentaires en 24h.

On enregistre vendredi 18 novembre 2022 : 37.177 cas supplémentaires en 24h , 158.163 morts au total, +74 morts supplémentaires. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 29.282 (+5) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 128.881 (+69 en 24h).
Le taux de reproductivité R est de 0,91 le taux d’incidence à 257,86 et la tension hospitalière à 19,0 %. Le taux de positivité est à 0,0 %.
La France compte actuellement 17.936 (-29) personnes hospitalisées et 962 (0) malades en réanimation.

Bilan des régions :

• Ile-de-France : 5.056 (-12) hospitalisées, 295 (-7) en réanimation et +19 décès en 24h
• Grand Est : 1.620 (+65) hospitalisés, 96 (+3) en réanimation et +7 décès en 24h
• Hauts de France : 1.558 (+5) hospitalisés, 86 (-1) en réanimation et +8 décès en 24h
• Auvergne Rhône Alpes : 1.851 (+23) hospitalisés, 100 (+7) en réanimation et +1 décès en 24h
• Provence-Alpes Côte d’Azur : 1.416 (+11) hospitalisé, 59 (-1) en réanimation et +2 décès en 24h
• Bretagne: 512 (-27) hospitalisés, 38 (+1) en réanimation et +4 décès en 24h
• Normandie : 1.082 (-12) hospitalisés, 30 (0) en réanimation et +6 décès en 24h
• Nouvelle-Aquitaine : 1.345 (-10) hospitalisés, 77 (-2) en réanimation et +1 décès en 24h
• Pays de la Loire : 374 (-1) hospitalisés, 14 (-2) en réanimation et +3 décès en 24h
• Occitanie: 1.121 (-11) hospitalisés, , 64 (+5) en réanimation et +3 décès en 24h
• Centre-Val de Loire : 856 (-5) hospitalisés, 38 (-2) en réanimation et +3 décès en 24h
• Bourgogne-Franche-Comté : 850 (-64) hospitalisés, 53 (-5) en réanimation et +11 décès en 24h

Covid France 17 novembre 2022 : 34.878 cas supplémentaires en 24h

Covid France 17 novembre 2022 : 34.878 cas supplémentaires en 24h.

On enregistre mercredi 16 novembre 2022 : 34 878 cas supplémentaires en 24 heures, 158.002 morts au total, +71 morts supplémentaires. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 29.265 (+1) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 128.737 (+70 en 24h).
Le taux de reproductivité R est de 0,91 le taux d’incidence à 236,76 et la tension hospitalière à 19,4 %. Le taux de positivité est à 0,0 %.
La France compte actuellement 18.115 (+77) personnes hospitalisées et 983 (+13) malades en réanimation.

Bilan des régions

• Ile-de-France : 5.106 (-34) hospitalisées, 311 (-1) en réanimation et +14 décès en 24h
• Grand Est : 1.570 (+14) hospitalisés, 92 (0) en réanimation et +3 décès en 24h
• Hauts de France : 1.588 (+27) hospitalisés, 88 (-1) en réanimation et +6 décès en 24h
• Auvergne Rhône Alpes : 1.868 (+86) hospitalisés, 93 (+8) en réanimation et +8 décès en 24h
• Provence-Alpes Côte d’Azur : 1.401 (-29) hospitalisé, 63 (+2) en réanimation et +5 décès en 24h
• Bretagne: 556 (-27) hospitalisés, 37 (+2) en réanimation et +5 décès en 24h
• Normandie : 1.088 (0) hospitalisés, 35 (-1) en réanimation et +2 décès en 24h
• Nouvelle-Aquitaine : 1.380 (+30) hospitalisés, 80 (0) en réanimation et +5 décès en 24h
• Pays de la Loire : 375 (-1) hospitalisés, 21 (+4) en réanimation et +6 décès en 24h
• Occitanie: 1.111 (+8) hospitalisés, , 56 (-1) en réanimation et +3 décès en 24h
• Centre-Val de Loire : 866 (+9) hospitalisés, 41 (+4) en réanimation et +7 décès en 24h
• Bourgogne-Franche-Comté : 913 (-6) hospitalisés, 58 (+3) en réanimation et +3 décès en 24h

Covid France 16 novembre 2022 : 48.971 cas supplémentaires en 24h

Covid France 16 novembre 2022 : 48.971 cas supplémentaires en 24h.

On enregistre mardi 15 novembre 2022 : 48.971 cas supplémentaires en 24h , 157.931 morts au total, +110 morts supplémentaires. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 29.264 (+1) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 128.667 (+109 en 24h).
Le taux de reproductivité R est de 0,91 le taux d’incidence à 234,80 et la tension hospitalière à 19,2 %. Le taux de positivité est à 0,0 %.
La France compte actuellement 18.038 (-60) personnes hospitalisées et 970 (-2) malades en réanimation.

Bilan des régions:

• Ile-de-France : 5.140 (+30) hospitalisées, 312 (+7) en réanimation et +17 décès en 24h
• Grand Est : 1.556 (+4) hospitalisés, 92 (-2) en réanimation et +6 décès en 24h
• Hauts de France : 1.561 (-1) hospitalisés, 89 (+1) en réanimation et +11 décès en 24h
• Auvergne Rhône Alpes : 1.782 (-64) hospitalisés, 85 (-8) en réanimation et +18 décès en 24h
• Provence-Alpes Côte d’Azur : 1.430 (-22) hospitalisé, 61 (+1) en réanimation et +8 décès en 24h
• Bretagne: 583 (+5) hospitalisés, 35 (+1) en réanimation et 0 décès en 24h
• Normandie : 1.088 (+8) hospitalisés, 36 (-1) en réanimation et +11 décès en 24h
• Nouvelle-Aquitaine : 1.350 (-3) hospitalisés, 80 (-8) en réanimation et +12 décès en 24h
• Pays de la Loire : 376 (-2) hospitalisés, 17 (+1) en réanimation et +2 décès en 24h
• Occitanie: 1.103 (+4) hospitalisés, , 57 (+2) en réanimation et +4 décès en 24h
• Centre-Val de Loire : 857 (+13) hospitalisés, 37 (+1) en réanimation et +9 décès en 24h
• Bourgogne-Franche-Comté : 919 (-24) hospitalisés, 55 (+5) en réanimation et +5 décès en 24h

Covid France 15 novembre 2022 : 6017 nouveaux cas supplémentaires en 24h

Covid France 15 novembre 2022 : 6017 nouveaux cas supplémentaires en 24h

On enregistre lundi 14 novembre 2022 : 6017 nouveaux corps supplémentaires en 24h , 157.821 morts au total, +100 morts supplémentaires. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 29.263 (0) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 128.558 (+100 en 24h).
Le taux de reproductivité R est de 0,73 le taux d’incidence à 221,83 et la tension hospitalière à 19,2 %. Le taux de positivité est à 0,0 %.
La France compte actuellement 18.098 (+83) personnes hospitalisées et 972 (+15) malades en réanimation.

Bilan des régions

• Ile-de-France : 5.110 (-28) hospitalisées, 305 (+6) en réanimation et +8 décès en 24h
• Grand Est : 1.552 (+3) hospitalisés, 94 (-5) en réanimation et +13 décès en 24h
• Hauts de France : 1.562 (+17) hospitalisés, 88 (0) en réanimation et +14 décès en 24h
• Auvergne Rhône Alpes : 1.846 (+14) hospitalisés, 93 (+3) en réanimation et +13 décès en 24h
• Provence-Alpes Côte d’Azur : 1.452 (+48) hospitalisé, 60 (+5) en réanimation et +7 décès en 24h
• Bretagne: 578 (-3) hospitalisés, 34 (-3) en réanimation et +3 décès en 24h
• Normandie : 1.080 (-15) hospitalisés, 37 (+1) en réanimation et +3 décès en 24h
• Nouvelle-Aquitaine : 1.353 (-4) hospitalisés, 88 (-1) en réanimation et +6 décès en 24h
• Pays de la Loire : 378 (+9) hospitalisés, 16 (+1) en réanimation et +2 décès en 24h
• Occitanie: 1.099 (+20) hospitalisés, , 55 (+5) en réanimation et +14 décès en 24h
• Centre-Val de Loire : 844 (+7) hospitalisés, 36 (+2) en réanimation et +5 décès en 24h
• Bourgogne-Franche-Comté : 943 (+27) hospitalisés, 50 (+3) en réanimation et +9 décès en 24h

Covid France 11 novembre 2022 : 27.068 cas supplémentaires en 24h

Covid France 11 novembre 2022 : 27.068 cas supplémentaires en 24h.

On enregistre jeudi 10 novembre 2022 : 27.068 cas supplémentaires en 24h. , 157.671 morts au total et +53 morts supplémentaires. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 29.251 (+2) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 128.420 (+51 en 24h).
Le taux de reproductivité R est de 0,73 le taux d’incidence à 248,49 et la tension hospitalière à 19,0 %. Le taux de positivité est à 0,0 %.
La France compte actuellement 18.018 (-92) personnes hospitalisées et 962 (-8) malades en réanimation.

Bilan des régions :

• Ile-de-France : 5.115 (-63) hospitalisées, 298 (-1) en réanimation et +7 décès en 24h
• Grand Est : 1.568 (-38) hospitalisés, 101 (-7) en réanimation et +5 décès en 24h
• Hauts de France : 1.544 (0) hospitalisés, 89 (-3) en réanimation et +3 décès en 24h
• Auvergne Rhône Alpes : 1.850 (+34) hospitalisés, 90 (+9) en réanimation et +5 décès en 24h
• Provence-Alpes Côte d’Azur : 1.386 (+24) hospitalisé, 55 (+6) en réanimation et +7 décès en 24h
• Bretagne: 586 (-4) hospitalisés, 37 (+4) en réanimation et +1 décès en 24h
• Normandie : 1.106 (-5) hospitalisés, 38 (-1) en réanimation et +3 décès en 24h
• Nouvelle-Aquitaine : 1.323 (-17) hospitalisés, 85 (+1) en réanimation et +2 décès en 24h
• Pays de la Loire : 362 (-5) hospitalisés, 17 (-1) en réanimation et +1 décès en 24h
• Occitanie: 1.063 (-14) hospitalisés, , 50 (-9) en réanimation et +8 décès en 24h
• Centre-Val de Loire : 868 (+5) hospitalisés, 36 (-2) en réanimation et +3 décès en 24h
• Bourgogne-Franche-Comté : 923 (-4) hospitalisés, 48 (-2) en réanimation et +6 décès en 24h

12345...28



L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol