Archive pour le Tag 'carter)'

Envahissement du Capitole par les troupes de TRUMP : « UNE HONTE » (BUSH, OBAMA ET CARTER)

Envahissement du Capitole par les troupes de TRUMP : « UNE HONTE, (BUSH, OBAMA ET CARTER)

Trois démocrates et un républicain, Bill Clinton, George W. Bush, Barack Obama et Jimmy Carter se sont tour à tour exprimés pour condamner l’intrusion violente du Capitole à Washington par des partisans de Donald Trump, alors que les parlementaires étaient en train de certifier la victoire de Joe Biden lors de la présidentielle de novembre. Des heurts qui ont coûté la vie à au moins une personne, une femme.

Les trois derniers prédécesseurs de l’actuel président américain, qui se sont succédé à la Maison Blanche de 1993 à 2017, n’ont pas eu de mots assez durs pour qualifier les événements de ce mercredi, tout en pointant directement du doigt la responsabilité de celui qui doit quitter le pouvoir dans quelques jours, bien qu’il refuse de reconnaître sa défaite.

Barack Obama a pour sa part affirmé que « l’histoire se souviendra des violences aujourd’hui au Capitole, encouragées par un président qui a menti sans relâche sur l’issue d’une élection, comme d’un moment de déshonneur et de honte pour notre pays ».

Pas de volonté de se battre contre l’EI ( Carter)

Pas  de volonté de se battre contre l’EI ( carter)

 

Il a rais on  le chef du Pentagone, les troupes irakiennes fuient devant l’ennemi, à Ramadi comme ailleurs. Faute sans doute de motivation, faute d’un Etat, faute de rémunération des soldats aussi. Mais il aurait dû ajouter que coté occidental ce n’est guère mieux puisqu’on se limite à des frappes aériennes bien insuffisantes. C’est une défaite du fantomatique Etat irakien ( qu’on n’aurait mieux fait de ne pas déstabiliser en liquidant Hussein) mais aussi une défaite de l’occident incapable de faire face à uen armée de fortune de 30 000 hommes que compte l’Etat islamique. Cela en dit long sur les risques que court l’occident face à n’importe quel dictateur, à n’importe quel pays totalitaire. L’armée irakienne n’a montré aucune volonté d’affronter les djihadistes de l’Etat islamique (EI) lors de la bataille de Ramadi, a donc déclaré dimanche le chef du Pentagone, Ashton Carter. La ville de Ramadi, qui compte en temps de paix dans les 500.000 habitants, est tombée voici une semaine aux mains des djihadistes. « Les soldats irakiens n’ont tout bonnement montré aucune volonté de combattre », a dit le secrétaire à la Défense à la chaîne CNN. « Ils étaient nettement plus nombreux que leurs adversaires et se sont pourtant retirés de la ville ». Les Etats-Unis, a ajouté Ashton Carter, continuent de fournir un appui aérien aux troupes irakiennes et de leur fournir matériel et entraînement. « Les frappes aériennes sont efficaces, mais ni elles ni nous ne pouvons nous substituer à la volonté de combattre des Irakiens. C’est à eux de vaincre l’EI et de faire en sorte qu’ils restent anéantis », a ajouté le chef du Pentagone. L’armée américaine, a-t-il continué, n’a pas recommandé pour le moment de changement dans la nature du soutien accordé par Washington à l’Irak. Une belle langue de bois pour signifier l’impuissance de l’occident !« S’il vient un moment où nous avons besoin de modifier les formes de soutien que nous accordons aux forces irakiennes, nous ferons une recommandation en ce sens ».




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol