Archive pour le Tag '(Bruni)'

Made in France : Carla Bruni fait de la pub pour l’américain … Ford !

Made in France : Carla Bruni fait de la pub  pour l’américain … Ford

C’est la crise pour de nombreux Français, sans doute aussi pour les Sarkozy puisque Carla, faute de succès dans la chanson, s’essaye maintenant dans la pub pour arrondir les fins de mois. Pour cela elle se met au service non pas de Renault ou de Peugeot mais du constructeur automobile américain Ford qui tente de renforcer son implantation en France. Certains grincheux ne manqueront pas de souligner  les contradictions de l’investissement de l’ancienne première dame de France (et peut-être future). Pourtant nous devons admettre la mondialisation de l’économie. D’ailleurs il se murmure que Michel Obama pourrait prochainement se faire l’égérie du camembert français États-Unis afin de contribuer à gérer la crise de production du lait en France. Par ailleurs la prestation de Carla Bruni pourrait contribuer à mettre un peu de beurre (français évidemment) dans les épinards du couple Sarkozy. Au chômage depuis 2012 Nicolas Sarkozy est en effet réduit à faire la manche dans des conférences internationales à raison d’environ 100 000 € la prestation, une misère !  Pour assurer sa promotion en France, Ford  a donc choisi une égérie au parcours bien rempli : la chanteuse et ex-première Dame de France Carla Bruni. Elle est l’héroïne d’un spot de pub qui est diffusé à partir de ce jeudi uniquement sur les réseaux sociaux. Dans cette vidéo, tournée par l’ancien « Nul » de Canal+ Dominique Farrugia, l’épouse de Nicolas Sarkozy harangue une équipe de foot dans un vestiaire. « Moi j’ai tout plaqué pour faire de vous une équipe de « winners » et vous, qu’est-ce que vous me donnez en échange? Rien, que dalle », s’écrit-elle. Pendant ce temps, un sosie de Carla Bruni, « Monique », peine à séduire le public sur scène. La vidéo se conclut sur le slogan « Et vous, quel virage allez-vous prendre dans votre vie? » Les internautes sont alors invités à se rendre sur une plate-forme participative et à prendre un virage dans leur vie. Ils doivent répondre à six questions : « Etes-vous plutôt mer ou montagne », « quelle est votre réaction face à un cadeau inutile », à chaque fois 4 réponses possibles. A l’issue du test, on leur propose une nouvelle orientation professionnelle et le modèle Ford qui va avec.  C’est donc seulement à la fin de l’exercice que le lien avec le constructeur est franchement établi. Le message: changer de voiture pour changer de vie. Carla Bruni, passée du mannequinat à la chanson tout en remplissant les obligations d’une première Dame de France, était visiblement faite pour l’incarner.

Hollande, le pingouin (Bruni)

Hollande, le pingouin (Bruni)

En politique comme en culture ça ne vole pas haut ! La preuve, Carla Bruni  traite Hollande Pingouin. C’est moins violent que « casse’ toi- pov-con » mais aussi peu classieux x «Raymond» et son épouse ne cachent pas leur peu d’estime pour «le Pingouin». «Raymond» est le surnom de Nicolas Sarkozy dans l’une des nouvelles chansons du disque de Carla Bruni-Sarkozy, intitulé Little French Songs, à paraître le 1er avril. Le Pingouin est le titre d’une autre chanson du même album, dont les paroles (lire ci-dessous) dressent un portrait peu flatteur de François Hollande, que certains avaient surnommé «Monsieur ni oui ni non». Comment ne pas penser à la photo officielle du président quand la chanson parle du «pingouin tout seul dans son jardin»? Dans une interview au Nouvel Observateur , l’ex-première dame explique qu’il «s’agit d’une chanson sur les malappris, les gens désagréables. La courtoisie est une grâce, je ne trouve pas d’excuses pour ceux qui n’en ont pas». Mais elle ne fait aucune allusion à François Hollande. Pourtant, on sait que Carla Bruni a été choquée par la façon dont Hollande et sa compagne, Valérie Trierweiler, ont traité le couple présidentiel sortant lors de la transmission des pouvoirs à l’Élysée, le 15 mai 2012. «Bizarrement, les journalistes politiques y voient une allusion à un homme politique, mais d’autres professions penseront à quelqu’un de différent», corrige l’imprésario de Carla Bruni, Véronique Rampazzo, qui n’y voit qu’une interprétation libre. Dans la même veine, elle ironise sur le mot «Sofitel», qui apparaît dans l’une des chansons: «Des journalistes y ont vu une allusion à Strauss-Kahn alors que la chanson avait été enregistrée un an avant!» Elle jure en tout cas que Carla Bruni et sa maison de disque ne cherchent en aucune façon à faire parler du disque par le biais d’une rumeur de règlement de comptes politique. De fait, la majorité n’a pas réagi pour le moment à cette chanson de l’ex-première dame. Interrogé par Le Figaro, le député PS de Paris Jean-Christophe Cambadélis se contente d’un laconique et prudent: «Pas vu, pas entendu, pas intéressé…» Christian Jacob, chef de file des députés UMP, a jugé vendredi que la chanson de Carla Bruni suggérant que François Hollande était «mal élevé» était un «raccourci un peu rapide». «Je pourrais faire d’autres commentaires sur François Hollande mais je crois que là, le raccourci est un peu rapide. Je préfère rester sur le terrain politique», a jugé l’élu de Seine-et-Marne sur RTL, ajoutant: «Les rimes sont jolies et la chanson est bien écrite.» L’ancien couple élyséen continue donc de nourrir l’actualité. Il y a six jours, c’est l’ancien président qui a surpris son monde en s’épanchant dans Valeurs actuelles. Des confidences, présentées comme telles par l’hebdomadaire, qui ont officiellement mis fin au silence que Sarkozy s’était imposé. Cette fois-ci, la chanson de Carla Bruni a l’air et le style d’une «vengeance de femme». «Contrairement à ce qu’elle dit, Carla continue de se passionner pour la politique, et elle met de moins en moins de conditionnel à son retour en politique», commente un proche des époux. En octobre, elle avait jugé «improbable» le retour de son mari en politique, se gardant bien de le juger «impossible». En février, le site Atlantico se faisait l’écho d’une confidence où elle aurait pronostiqué un duel Hollande-Marine Le Pen au second tour de la présidentielle de 2017. «Nicolas pourrait éviter à la France ce duel affreux. Mais pour ma part je n’ai aucune envie qu’il replonge là-dedans», aurait-elle affirmé. Et pourtant, cette chanson espiègle de Carla Bruni donne l’impression contraire. «À quand le match retour de Raymond contre le Pingouin?», se demande un proche de Sarkozy avec un grand sourire. «Et si Raymond revenait?», ajoute-t-il en faisant allusion à la petite phrase de François Hollande au Salon de l’agriculture, répondant à un enfant qui voulait voir Nicolas Sarkozy: «Tu ne le verras plus.»




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol