Archive pour le Tag 'box'

Orange : gros cirque médiatique pour imposer sa nouvelle box et augmenter ses profits

Orange : gros cirque médiatique pour imposer sa nouvelle box et augmenter ses profits

 

 

Un gros cirque médiatique a été organisé par Orange pour pousser ses clients à migrer vers sa nouvelle box. Une nouvelle box notamment justifiée par les très gros investissements réalisés en matière de fibre optique. Mais du coup Orange envisage de développer de nombreux services payants en plus de l’abonnement évidemment ;  comme cette nouvelle boxe sera accessible aux clients ADSL on peut imaginer qu’au final tout cela se traduira par une augmentation de la facture. Certes la cible optique offre une capacité sans commune mesure avec le réseau téléphonique actuel pour autant il sera loin d’être accessible partout. À terme il est évident que fibre optique ou pas les clients d’Orange devront muter vers la nouvelle boxe et sa nouvelle tarification.  Lors d’un grand show organisé à Paris, l’opérateur historique a dévoilé sa nouvelle « Livebox » couplée à un décodeur Ultra HD. Avec un débit Wi-Fi pouvant atteindre 1 gigabit par seconde, elle doit permettre à Orange de doper son nombre d’abonnés à la fibre avec des services gourmands en bande passante. Déployer la fibre à coups de milliards d’euros, c’est bien. La rentabiliser, c’est mieux. Et c’est précisément pour cela qu’Orange a dégainé sa nouvelle « Livebox » ce mercredi, lors de son « Show Hello » au Carrousel du Louvre. Lors de cet événement dédié aux innovations du groupe, Stéphane Richard, le PDG de l’opérateur, n’a pas lésiné sur les superlatifs pour auréoler son nouveau bébé : « Tout est plus puissant. On y a incorporé la meilleure puce du marché, qui va nous permettre d’apporter beaucoup de nouveaux services. On a un ensemble Wi-Fi infiniment plus performant que ce qu’on a connu jusque-là [avec un débit pouvant atteindre 1 gigabit par seconde, Ndlr]. Grâce à cela, on pourra connecter une dizaine de terminaux simultanément sur la même box. »  Pour aller avec ces standards, Orange a déroulé tout un éventail de nouveaux contenus. D’après Stéphane Richard, « plus de 300 titres à la demande en Ultra HD » seront disponibles dès la commercialisation de la box. Parmi eux, il y aura notamment des séries signées Netflix, comme NarcosBreaking Bad ouMarseille. Lors du prochain Euro 2016 de football, huit matchs seront exclusivement diffusés en Ultra HD pour les clients d’Orange TV. D’après Stéphane Richard, plus de 200 jeux vidéo seront téléchargeables « en accès direct », et une plateforme dédiée aux contenus en réalité virtuelle devrait voir le jour prochainement. Pour rentabiliser cet investissement colossal, l’opérateur historique doit impérativement faire migrer ses clients ADSL traditionnels vers la fibre. Mais aussi en profiter pour récupérer les abonnés Internet fixes partis chez Free (surtout dans les grandes villes), lorsque le trublion a chamboulé le marché en 2002 avec ses offres à prix cassé. En parallèle, Orange table sur une augmentation de l’ARPU (le revenu moyen par abonné), en étoffant son offre avec des contenus payants. Aujourd’hui, Orange compte un peu plus de 1 million d’abonnés à la fibre, sur un total de 5 millions de clients éligibles (qui disposent d’une prise adéquate). Avec sa box, l’opérateur espère bien convertir ces derniers à ses offres maison. Sachant que, d’ici à 2018, il vise les 12 millions de logements raccordables.

 

(Avec Reuters)

Pas de taxe sur les boxs internet et les ordinateurs

Pas de taxe sur les boxs internet et les ordinateurs

 

Emmanuel Macron a pris position, il n’y aura pas de taxe sur les boxs Internet. De toute manière cette éventuelle taxe sur les boxs aurait été d’un faible rapport fiscal puisque la plupart des détenteurs de boxs paient déjà la taxe audiovisuelle. Seuls ceux qui n’ont  pas accès à la télévision par les voies classiques auraient donc été concernés (ceux qui regardent exclusivement la télé sur ordinateurs). Mais l’enjeu est plus large il concerne l’éventuelle élargissement de l’assiette fiscale de la redevance. Si cette redevance devait être appliquée aux ordinateurs, tablettes et Smartphones le rendement serait autrement important. À défaut de cet élargissement il faut sans doute s’attendre à une augmentation de l’actuelle taxe de redevance audiovisuelle compte tenu  d’une part du désengagement de l’État, d’autre part des immenses gaspillages financiers tant de France Télévisions que de Radio France. Il faudra toutefois que le relèvement de la taxe audiovisuelle soit faible et discrète pour ne pas venir en contradiction avec la décision deux Hollande de ne pas augmenter les impôts. &Fleur Pellerin a indiqué que c’était une « option » envisagée. Mais Emmanuel Macron n’est pas d’accord : il ne veut pas d’une redevance audiovisuelle élargie aux box Internet. Emmanuel Macron n’est pas d’accord avec Fleur Pellerin : il ne veut pas d’une redevance audiovisuelle élargie aux box Internet. En tout cas pas dans l’immédiat. Il estime qu’il faut une réflexion sur une refonte plus globale de la redevance mais que cela prendra du temps. Il y a quelques jours sur France Info, la ministre de la Culture avait indiqué qu’une extension de la redevance audiovisuelle aux box Internet était « une option » envisagée. Ce serait un « moyen de moderniser l’assiette de la redevance » audiovisuelle. En revanche, « pas question de taxer les smartphones et les tablettes », avait ajouté Fleur Pellerin.  Les arbitrages « seront pris dans les prochains jours » par le président de la République et le Premier ministre, avait-elle fait savoir. Emmanuel Macron a fait connaître sa position.

 

Contre la taxe box Internet (Axelle Lemaire )

Contre la taxe box Internet (Axelle Lemaire )

 

Le moins que l’on puisse dire c’est que le projet de taxe sur les box Internet est particulièrement ambigu. Tellement ambigu que même Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat chargée du numérique, a dit jeudi ne pas être favorable à l’extension de la redevance télévisuelle aux box des opérateurs télécoms, une piste pourtant évoquée par la ministre de la Culture. La question se pose en effet de savoir six cette taxe frappera tous les utilisateurs de box Internet en plus de la taxe classique sur l’audiovisuel ou si cette taxe n’affectera que les détenteurs de box Internet qui actuellement ne payent pas la redevance indiquée audiovisuelle. Dans cette dernière hypothèse l’assiette serait très peu élargie et on ne voit guère l’intérêt fiscal d’une telle modification. Par contre si on devait créer une taxe supplémentaire pour tous les détenteurs de box Internet possédant aussi la télévision ( payant donc déjà la redevance audiovisuelle), l’assiette fiscale serait considérable. Mais dans ce que la il serait plus facile d’ augmenter l’actuelle redevance audiovisuelle. Une nouvelle taxe box Internet présente donc peu d’intérêt sauf à vouloir matraquer vraiment fiscalement les utilisateurs du net. Interrogée mercredi sur France Info, Fleur Pellerin avait indiqué qu’il s’agissait d’une « option sur la table », tout en excluant de taxer les smartphones ou les tablettes. « Je pense qu’il est heureux que l’option d’une contribution sur les smartphones et les tablettes tactiles ait été écartée », a déclaré jeudi Axelle Lemaire dans un entretien vidéo à L’Opinion.  Quant à la question d’une redevance sur les box internet : « je n’y suis pas tellement favorable même si (…) il faut se poser la question du financement de l’audiovisuel public », a-t-elle dit. « Ça concerne moins de 2% des foyers en France parce qu’en réalité, 98% des foyers ont une télévision, donc déjà c’est assez mineur comme public touché », a poursuivi Axelle Lemaire, ajoutant que les jeunes seraient sans doute les premiers touchés.  La secrétaire d’Etat s’est en outre interrogée sur la possibilité, pour les autorités, de vérifier l’utilisation de la télévision par les détenteurs de box.

 

« Moderniser » la redevance audiovisuelle en taxant les box (Fleur Pellerin)….on rêve !

« Moderniser »  la redevance en taxant les box (Fleur Pellerin)….on rêve !

 

On croit rêver en entendant les propos de fleur Pellerin qui parle de moderniser l’assiette de la redevance audiovisuelle grâce à la taxation des boxs. D’abord curieuse façon moderniser  en augmentant la fiscalité. Il est clair en effet qu’on commencera par accroître l’assiette de la redevance et progressivement qu’on augmentera le taux chaque année. Si modernisation il devait y avoir ce serait d’abord celle du service public audiovisuel dont  les gâchis ont été dénoncés à de nombreuses reprises y compris par la Cour des Comptes. Pourquoi 10 000 personnes environ à France Télévisions, 5000 personnes environ à Radio France, pourquoi autant de gaspillages, pourquoi un service public aussi démesuré à un moment ou nous disposons de centaines de sources d’information. Car c’est bien une taxe sur l’information qui est proposée, contrairement à ce qui est affirmé les boxs sont surtout un moyen d’accès à l’information et non prioritairement aux programmes télé surtout ceux  du service public. Sur quels éléments statistiques s’appuient le gouvernement pour affirmer le contraire ? Pourquoi aussi ne pas imaginer une taxe aussi sur les écrans, sur les prises, sur les câbles, sur les souris et autres accessoires nécessaires au fonctionnement d’un ordinateur. La nouvelle taxe est révélatrice de la politique du gouvernement qui faute de s’attaquer aux dépenses préfère augmenter la fiscalité. Ce qui vaut pour l’audiovisuel vaut pour l’ensemble de l’économie. L’ingénierie fiscale fait office de politique économique. La ministre de la Culture et de la Communication, Fleur Pellerin, annonce donc sir France-Info qu’une extension de la redevance télé aux box est « une option ». Mais « il n’est pas question » dit-elle « de taxer les smartphones et les tablettes ». Fleur Pellerin,a évoqué le financement de l’audiovisuel public par la redevance. La ministre de la Culture et de la Communication a rappelé le contexte de « modération et même de baisse de la pression fiscale ». « C’est dans ce sens » ajoute-t-elle que « des arbitrages seront pris dans les prochains jours ». Il faut noter la nuance sémantique puisque Fleur Pellerin parle de « modération » de la pression fiscale




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol