Archive pour le Tag 'bouché….'

Macron – Poutine : pas d’embrassade sur la bouche !

Macron – Poutine : pas d’embrassade sur la bouche  !

 

La rencontre à évidemment été différente de celle avec Trump ponctuées d’effusions dont certaines où les marques d’affection touchaient au ridicule. Les marques d’amour, ce n’est pas la tasse de thé de Poutine. Du coup Macron a aussi adopté une posture de retenue.  La presse titre qu’il s’agit d’un dégel. En fait peu de dossiers ont avancé même si les deux présidents ont souhaité davantage de collaboration entre les deux pays.  Pas d’annonce tonitruante donc de Macron sans doute échaudé par quelques revers diplomatiques avec Trump mais aussi avec Merkel.  “Est-ce que cette visite est un tournant? En tout cas c’est un échange et une relation qui cherche à élaborer quelque chose de solide et des axes stratégiques”, a dit Emmanuel Macron lors de sa conférence de presse finale vendredi, souhaitant “ancrer la Russie dans notre destin pleinement européen”. “Moi mon souhait c’est qu’on arrive à nouveau à reconverger et à avoir une stratégie européenne commune, ça suppose des étapes intermédiaires, de savoir régler le conflit ukrainien, qu’on sache définir des règles de vie commune”, a-t-il ajouté. Laissant de côté les désaccords – les frappes occidentales contre le régime syrien et l’affaire Skripal – le président russe comme le chef de l’Etat français ont insisté sur les points de convergence et les “avancées” sur les dossiers syrien et de l’accord sur le nucléaire iranien de 2015 que Paris comme Moscou tentent de préserver malgré le retrait américain. Sur ce dernier sujet, Vladimir Poutine s’est dit pour la première fois ouvert sur le principe à la proposition française d’élargir le cadre des discussions à la dimension balistique et à l’activité diplomatique de Téhéran dans la région. Le chef du Kremlin a toutefois estimé qu’il fallait obtenir l’approbation des autorités iraniennes qui, malgré quelques gestes d’ouvertures, notamment du président iranien Hassan Rohani sur la question du Yémen, se montrent à ce stade assez réticentes. Sur la Syrie, les deux dirigeants, qui soutiennent des parties différentes dans le conflit, ont annoncé la mise en place d’un mécanisme de coordination commun sur la Syrie entre deux processus concurrents et sont convenus de coopérer sur le plan humanitaire. Sur l’Ukraine, les lignes n’ont pas bougé : le président russe écarte toute restitution de la Crimée, dont l’annexion par Moscou en 2014 n’est pas reconnue par la communauté internationale et a conduit les Européens notamment à adopter une série de sanctions économiques contre la Russie. Emmanuel Macron, de son coté,  a lui une nouvelle fois exclu la levée de ces sanctions tant qu’il n’y aurait pas de “progrès réciproques” de la part de la Russie et de l’Ukraine.

Le Trou de la sécu sera bouché…. Bientôt !(Touraine)

Le Trou de la sécu sera bouché…. Bientôt !(Touraine)

 Période électorale oblige il faut valoriser le bilan,  Marisol Touraine ne fait pas dans la dentelle en annonçant que le règlement des déséquilibres financiers de la Sécu est à portée de main ! Marisol Touraine a annoncé dimanche que la prévision déjà améliorée en juin est revue à la baisse à moins de 5 milliards en 2016 pour le régime général. Mais en oubliant de parler du fond solidarité vieillesse. En réalité le déficit de 1016 pourrait être de 9 milliards au lieu de 10. En outre Marisol Touraine à aussi omis  de parler des conditions d’apurement de l’énorme déficit cumulé de l’ordre de 230 milliards, une paille !  Certes on constate une légère réduction du déficit mais le rétablissement des équilibres financiers est encore loin.  La Cour des Comptes avait indiqué qu’elle était dans l’incapacité de prévoir une date pour le rééquilibrage des comptes de la Sécu (pas avant 2020) la commission des comptes de la sécurité sociale est plus complaisante ;  elle juge qu’il faudra faire des efforts supplémentaires par rapport à ceux demandés par le gouvernement. Une sorte d’euphémisme puisque ce déficit de la sécu est de l’ordre  de 9 milliards et que les déficits cumulés représentent environ 230 milliards !  La vérité c’est que la dérive est incontrôlable et que la sécu sert aussi d’amortisseur social face à la crise. En outre il est clair qu’en l’état actuel du chômage les recettes sont durement affectées tandis que les dépenses dérivent. Le gouvernement doit aller au-delà des efforts de maîtrise des dépenses de santé déjà prévus pour tenir ses objectifs de baisse du déficit de la protection sociale en 2016, juge donc  la Commission des comptes de la Sécurité sociale (CCSS). Ce qui n’empêche pas Marisol Touraine de déclarer « Je suis en mesure de vous annoncer que les résultats 2016 seront encore meilleurs que ce que l’on envisageait au mois de juin », a déclaré la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine dimanche au Grand Jury RTL- « Le Figaro » -LCI, en évoquant un déficit du régime général « nettement en dessous de 5 milliards ». En oubliant bien sûr les 4 milliards du fonds de solidarité vieillesse (FSV). Les chiffres définitifs seront communiqués par la Commission des comptes de la Sécurité sociale le 22 septembre. En attendant, la prévision officielle demeure celle de juin : un solde négatif de 9,1 milliards en 2016, composé de 5,2 milliards de déficit du côté des quatre branches du régime général, et de 3,9 milliards en y ajoutant le Fonds de solidarité vieillesse (FSV). Ce dernier est plombé par le grand nombre de chômeurs car il finance les retraites des travailleurs n’ayant pas assez cotisé.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol