Archive pour le Tag 'BOJ'

Japon : le rachat d’actifs par la Boj en discussion

Japon : le rachat d’actifs par la Boj en discussion

 

Il paraît évident que la politique accommodante de la banque centrale du Japon va continuer surtout avec les récents indicateurs économiques qui montrent un tassement par rapport aux objectifs fixés. En cause évidemment l’épidémie mondiale qui affaiblit les exportations. Reste que la banque centrale fait quand même savoir que ce soutien pour lutter notamment contre la déflation ne pourra pas être éternel car il peut aussi constituer un élément déstabilisateur des marchés. Nakamura, un ancien dirigeant d’entreprise qui a rejoint le conseil d’administration en juillet, a déclaré que les achats par la BOJ de fonds négociés en bourse (ETF) avaient aidé à éradiquer l’état d’esprit déflationniste du Japon en maintenant les marchés boursiers stables.

Mais il a déclaré que le programme d’achat d’actifs fera partie des outils que la banque centrale examinera dans une revue de mars, visant à rendre son programme de relance massif plus durable.

« Les achats d’ETF de la BOJ … resteront un outil nécessaire », a déclaré Nakamura dans un discours lors d’une réunion en ligne avec des chefs d’entreprise mercredi.

«Mais en achetant d’énormes quantités d’actifs et en les conservant pendant une période prolongée, la BOJ pourrait affecter les fonctions du marché. C’est quelque chose dont nous devons garder à l’esprit », a-t-il déclaré.

La pandémie de coronavirus étant susceptible de prolonger sa bataille pour ramener l’inflation à son objectif de 2%, la BOJ a dévoilé un plan visant à mener en mars un examen de ses outils politiques pour les rendre plus «durables et efficaces».

Des sources ont déclaré à Reuters que la BOJ discuterait des moyens de réduire son programme controversé d’achat d’ETF et de permettre aux rendements de se déplacer plus largement autour de son objectif, en partie pour faire face au coût croissant d’un assouplissement prolongé.

«En raison de l’impact du COVID-19, il est inévitable que notre assouplissement monétaire se prolonge davantage. S’il y a quelque chose que nous pouvons faire de plus pour rendre notre assouplissement monétaire plus efficace et durable, nous en tiendrons compte », a déclaré Nakamura.

Japon : achat de dettes illimité (BoJ)

Japon : achat de dettes illimité (BoJ)

La Banque du Japon va faire le contraire de la politique de resserrement monétaire engagé aux États-Unis et prévisible en Europe ; elle souhaite ainsi peser sur le niveau des taux pour ne pas handicaper son économie. L’objectif est aussi de faire baisser la devise japonaise par rapport aux autres monnaies. Avant cette annonce, le rendement des emprunts d’Etat japonais à 10 ans avait atteint 0,105%, son plus haut niveau depuis début février, et nettement au-dessus de l’objectif de 0% fixé par la BoJ. Cette hausse s’inscrit dans la tendance observée sur les rendements des dettes américaine, allemande et d’autres pays européens depuis une semaine et demie. Elle est alimentée par les craintes des investisseurs de voir les banques centrales réduire leurs mesures de soutien à l’activité.  Dans le cadre d’une opération ponctuelle, la BoJ a proposé d’acheter un montant illimité d’obligations d’Etat (JGB) à dix ans à un rendement de 0,110%. Elle a aussi augmenté de 50 milliards de yens à 500 milliards de yens ses achats par adjudication de titres de cinq à dix ans. « La BoJ a montré sa détermination à garder le rendement à dix ans aux alentours de 0% et à ne pas le laisser dépasser 0,10% », a déclaré Koichi Sugisaki, stratégiste chez Morgan Stanley MUFG Securities. Après l’annonce de la BoJ, le rendement à dix ans est tombé à 0,085% tandis que le yen a chuté à 113,835 dollars, son plus bas niveau depuis un mois et demi.

 

 

Comme la FED, la BOJ paumée !

Comme la FED, la BOJ paumée !

 

Le moins que l’on puisse dire c’est qu’en ce moment les banques centrales semblent un peu perdues . Certes on objectera avec raison qu’il y a des limites à la politique monétaire et que cette dernière ne peut à elle seule opérer les réformes structurelles nécessaires et relancer la croissance. Mais pour l’instant les banques centrales paraissent agir de manière hésitante voire contradictoire. Ainsi la Fed s’apprête à relever les taux au moment où sa croissance manifeste des signes d’affaiblissement ( croissance de 1,5 % seulement sur un an au dernier trimestre), inversement en Asie et ailleurs on favorise des politiques plus accommodantes. Mais sans nécessairement adapter leur ampleur au contexte. On peut notamment demeurer perplexe quand la BoJ estime que l’économie japonaise va continuer de démarrer alors que cette économie est tombée en récession au troisième trimestre. La Boj a en effet  maintenu le rythme de sa politique d’assouplissement inchangé jeudi à l’issue de sa réunion de politique monétaire, conservant l’espoir d’un redémarrage de l’économie malgré la faiblesse des investissements, de la production et des exportations.  La banque centrale continue de tabler sur une reprise modérée de l’économie, qui est retombée en récession au troisième trimestre. La BoJ entend en conséquence poursuivre ses rachats d’actifs au rythme annuel de 80.000 milliards de yens (environ 600 milliards d’euros). «L’économie japonaise devrait continuer à redémarrer de manière modérée» !!!! , indique la banque centrale dans le communiqué annonçant sa décision, prise par 8 voix contre une. Sa décision a suivi la publication d’une statistique montrant que les exportations ont reculé en octobre, pour la première fois en plus d’un an, accentuant les craintes sur la capacité de la troisième économie mondiale à sortir rapidement de la récession.





L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol