Archive pour le Tag 'bisous'

Trump et Kim : des bisous après les insultes !

Trump et Kim : des bisous après les insultes !

Multiplication des  poignées de main et amabilités lors d’un sommet historique à Singapour où ils ont promis de travailler ensemble pour mettre fin à la crise nucléaire dans la péninsule coréenne. Quelques mois, voire quelques semaines  après avoir échangé insultes et menaces de guerre après de nouveaux essais nucléaires et balistiques de Pyongyang, le président américain et le dirigeant nord-coréen se sont livrés à une offensive de charme dès le début de cette rencontre inédite dans l’histoire des relations entre les deux pays. “Nous allons avoir une relation formidable, je n’ai aucun doute là-dessus”, a déclaré d’emblée le président américain à son interlocuteur nord-coréen, qu’il s’est dit “très honoré” de rencontrer. “Je crois que le monde entier regarde ce moment. Beaucoup de gens dans le monde vont penser qu’il s’agit d’une scène tirée d’une fiction… d’un film de science fiction”, a-t-il ajouté, selon des propos traduits. Les deux hommes se sont entretenus en tête-à-tête pendant une quarantaine de minutes, échange dans lequel Kim Jong-un a déclaré voir “un bon prélude à la paix”, sans toutefois livrer le moindre indice sur le fond des discussions. Le dirigeant nord-coréen s’est dit prêt à travailler avec le président américain tout en prévenant “qu’il y aura(it) des difficultés”. “Nous allons les résoudre”, lui a aussitôt répondu Donald Trump. “Nous allons travailler ensemble, nous allons nous en occuper.” Les observateurs avertis disent cependant  douter de la volonté réelle de Pyongyang de renoncer à la bombe atomique, que le régime considère comme sa meilleure police d’assurance-vie, et soulignent qu’en tout état de cause, un processus de dénucléarisation s’étalerait sur de longues années et s’accompagnerait nécessairement d’importantes concessions de la part des Etats-Unis, comme le retrait du “parapluie nucléaire” dont bénéficient la Corée du Sud et le Japon. La rencontre de Singapour, disent les experts, devrait au mieux donner le coup d’envoi de ce long processus à l’issue très incertaine.

Macron -Trump : caresses et bisous pour cacher les divergences

Macron -Trump : caresses et bisous pour cacher les divergences

La presse américaine a qualifiée de tactile la rencontre entre Macron et Trump. L’un comme l’autre n’ont pas été avares de tapes amicale, de caresses  et même de bisous. Une amitié peut-être réelle mais d’autant plus mise en scène qu’il fallait cacher les divergences sur le climat d’abord, question à pine abordée, sur l’Iran et même sur la Syrie. Macron en a fait des tonnes pour convaincre d’une avancée sur l’Iran alors qu’il s’agit clairement d’un recul qui risque d’apporter un peu plus de déstabilisation dans la zone d’influence iranienne.  Trump a clairement dit qu’il ne voulait plus de cet  accord de 2015 avec l’Iran mais  Emmanuel Macron a fait état mardi d’une “avancée” sur l’Iran, évoquant la perspective d’un “nouvel accord plus large” permettant de répondre aux préoccupations américaines mais dont les contours et l’impact sur l’échéance du 12 mai restent flous. Signé en 2015 par les Etats-Unis, la Russie, la Chine, la France, le Royaume-Uni, l’Allemagne et l’Union européenne, l’accord sur le programme nucléaire iranien – ou JCPOA – a mis en place un encadrement des activités nucléaires iraniennes en échange d’une levée progressive des sanctions contre Téhéran. Donald Trump, qui n’a pas mâché ses mots depuis son élection sur cet accord, a donné aux signataires européens jusqu’au 12 mai pour “réparer les affreuses erreurs” de ce texte, faute de quoi il refuserait de prolonger l’assouplissement des sanctions américaines contre la république islamique. A l’approche de l’échéance, la pression diplomatique s’accroît sur les Etats-Unis, tant de la part de l’Iran que des pays européens, au premier rang desquels la France qui tente depuis plusieurs mois de “sauver” cet accord conclu après d’âpres négociations. Ce “nouvel accord” doit permettre d’englober quatre volets : bloquer toute activité nucléaire iranienne jusqu’en 2025, empêcher à plus long terme toute activité nucléaire, stopper les activités balistiques de l’Iran et créer les conditions d’une stabilité politique dans la région, a précisé le chef de l’Etat aux côtés du président américain. Dans la matinée, avant leur entretien dans le bureau Ovale, Donald Trump avait dénoncé une nouvelle fois un “accord désastreux” conclu sous la présidence de Barack Obama. Il avait également adressé une nouvelle mise en garde à l’Iran contre toute relance de son programme nucléaire militaire. “Les gens connaissent ma position sur l’accord iranien, c’est un accord terrible qui n’aurait jamais dû être conclu”, a-t-il dit. “Quel est ce genre d’accord qui permet de tester des missiles?”.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol