Archive pour le Tag 'Bardot'

Chasse à l’oie : le conseil d’Etat donne raison à Brigitte Bardot

Chasse à l’oie : le conseil d’Etat donne raison à Brigitte Bardot

 

Finalement le Conseil d’État a donné raison à Brigitte Bardot dans son refus de voir prolonger la chasse à l’oie. Brigitte Bardot avait vertement interpellé les pouvoirs publics concernant la protection de cette espèce animale. Ainsi Brigitte Bardot avait qualifié le ministre de l’environnement de « lâche assassin par chasseurs interposés ». Suite à la décision de prolonger la période règlementaire de la chasse à l’oie cendrée. Les propos étaient peut-être inadaptés voire excessifs mais ils caractérisent  une critique montante vis-à-vis de la bienveillance du gouvernement à l’égard du lobby des chasseurs. Macron lui-même a fait des gestes significatifs en direction de ces chasseurs notamment en réduisant de façon importante le coût du permis de chasse. Le gouvernement est Macron  en particulier cajolent  en effet de façon un peu indécente les chasseurs dans le but évident de se réconcilier un peu avec un milieu rural qui se sent oublié dans la grande mode de la métropolisation. « Ce poste ministériel indispensable exige une protection rigoureuse de la nature (…) Je vous méprise car vous ignorez la valeur de la vie », écrit Bardot  à François de Rugy. « Vous vous êtes fait une spécialité (…) d’insulter les ministres », lui avait rétorqué le ministre lundi soir dans une lettre diffusée sur Twitter. « L’oie cendrée n’est pas une espèce menacée, bien au contraire », assure François de Rugy, avant de riposter. « La protection de la condition animale est le prolongement de convictions humanistes, incompatibles avec les positions que vous avez tenues par ailleurs et qui vous ont valu plusieurs condamnations », réplique François de Rugy à Brigitte Bardot, condamnée plusieurs fois pour incitation à la haine raciale. Dans cette affaire de ministre de l’environnement ne s’est pas grandi puisque le Conseil d’Etat a ordonné, mercredi 5 février, la suspension immédiate d’un arrêté autorisant la prolongation de la chasse aux oies sauvages en février. Cet arrêté gouvernemental prévoyait un quota pour tuer 4 000 oies en février dans l’Hexagone (sauf l’Alsace), alors que la date officielle de fin de chasse de ces espèces est fixée au 31 janvier, conformément à une directive européenne de protection des oiseaux migrateurs. Le gouvernement « fait état des risques, au regard notamment de l’équilibre des écosystèmes, que présenterait la prolifération des espèces d’oies, en particulier au Nord de l’Europe, note, dans son ordonnance, le Conseil d’Etat saisi en urgence par la Ligue de protection des oiseaux, FNE, Humanité et biodiversité, et One Voice.

Hulot, le trouillard (Bardot)

Hulot, le trouillard (Bardot)

 

Parfois excessive et provocatrice dans son action de protection des animaux, n’a pas pris de gants pour qualifier l’action du ministre de l’environnement. Pour elle, Nicolas Hulot est tout simplement un trouillard qui ne sert à rien. Un jugement de plus en plus partagé pour l’ancienne vedette de la télévision qui s’est fait une réputation d’écolo sous le feu des caméras et en a profité pour se bâtir une jolie fortune. On objectera à  juste titre que les prédécesseurs de Nicolas Hulot n’ont jamais servi à grand-chose prisonniers qu’ils étaient dans un tout petit ministère sans pouvoir, et sans administration. Une sorte de ministère de la parole pour prononcer les mots destinés à repeindre en vert la politique productiviste de Macron. Nicolas Hulot avale les couleuvres gouvernement. Le meilleur exemple est sans doute celui du nucléaire sur lequel il jette  un voile public pudique avec l’illusion des éoliennes coûteuses et improductives (ce qui permet un nombre de margouillats  de se faire des fortunes à bon compte). Mais l’ancien chouchou de la télé ne cesse de perdre sa popularité notamment depuis qu’ont été révélées ses affaires financières et personnelles. Ne reste de ce révolutionnaire écolo d’opérette que la coiffure en bataille qui mériterait bien un coup de peigne car elle n’est plus en adéquation avec le visage de grand père  qui donne l’impression de manger son râtelier. Nicolas Hulot vie sur sa rente  médiatique et s’accommode assez bien finalement de sa posture ministérielle. Avec l’âge, les convictions des anciens révolutionnaires, écolos compris, s’amenuisent. Ne reste alors souvent  que les besoins de reconnaissance qui sert de substitut aux grands rêves de changement du monde. Le vrai drame de Nicolas Hulot c’est qu’en fait il ne connaît pas grand-chose à l’environnement et à peu près  rien du tout à la problématique économique et sociale. D’où cette attitude très complaisante vis-à-vis de la politique économique du gouvernement.

Hulot « un lâche qui ne sert à rien (Brigitte Bardot)

Hulot  « un lâche qui ne sert à rien (Brigitte Bardot)

C’est en substance le jugement sans nuance de Bardot sur Hulot. Une appréciation qui n’est pas dénouée de fondement car effectivement si Hulot sert d’alibi a Hulot, pourl’ environnement son action est anecdotique. Macron a besoin de Hulot jusqu’ à la décision des PPE (programmation nucléaire) qui va entériner la prolongation des réacteurs, inversement Hulot a besoin de Macron pour se protégér des affaires, les affaires financières qui lui on permit d’amasser uen fortune au nom de l’écologie et les affaires personnelles. Hulot a bien compris qu’il était davantage a l’abri au sein du gouvernemenet qu’en dehors. Mais Hulot a clairement mis la pédale douce sur ses intentions écologiques.

Nicolas Hulot « agit comme s’il n’avait aucun pouvoir », avait affirmé « BB » samedi au quotidien Var-Matin. L’ex-actrice critiquait la concertation publique lancée par Hulot « concernant plusieurs arrêtés liés aux quotas de chasse traditionnelle », qui n’a, selon elle, pas lieu d’être. Selon BB, le ministre n’est qu’ »un trouillard de première classe. Un indécis. Un type qui ne sert à rien ». Après avoir été reçue par Emmanuel Macron en juillet, elle a même suggéré un nom pour le remplacer, celui de Yannick Jadot, député écologiste européen. D’après son tweet, BB affirme que Nicolas Hulot lui aurait dit qu’il était impuissant car ses dossiers étaient « bloqués par l’Elysée ». L’ancienne star a également affirmé que le ministre lui avait « proposé de prouver (son) courage en venant avec lui réintroduire des ours dans les Pyrénées ». « Je lui ai rétorqué que j’étais contre la réintroduction d’ours qui allaient se faire flinguer! et j’ai raccroché », a-t-elle assuré.

 

« Marine Le Pen, la jeanne d’Arc » du 21 ème siècle « (Brigitte Bardot )

« Marine Le Pen,  la jeanne d’Arc »  du 21 ème siècle «  (Brigitte Bardot )

 

 

B.B ne ses jamais signalé par sa culture et sa nuance mais cette fois elle fait fort avec cette déclaration. BB avait déjà affirmé ses amitiés avec l’extrême droite mais là elle a dû fumer le tapis. La vieillesse  est vraiment parfois un naufrage ; dommage pour cet actrice qui a marqué le cinéma français et qui défend souvent justement la cause animale. La sénilité n’a pas épargné l’ancienne vedette des écrans qui sait cumuler le ridicule, l’outrance et la sottise.  L’ancienne actrice vient en effet une nouvelle fois de déclarer sa flamme à la présidente du Front national dans une interview accordée à « Paris Match ».  À l’occasion d’une interview accordée à l’hebdomadaire « Paris Match » en kiosques depuis jeudi, l’ancienne actrice Brigitte Bardot, qui soufflera ses 80 bougies au mois de septembre, s’est encore une fois tristement illustrée avec ses propos dithyrambiques sur la présidente du Front national, Marine Le Pen. Et cette fois-ci, ils dépassent allègrement les limites du ridicule. Ils sont réellement consternants…  Elle lui (re)déclare sa flamme en la comparant à la « Pucelle d’Orléans »,1922 : « Marine sait ce qu’elle doit faire et n’a pas besoin de mes conseils. Je souhaite qu’elle sauve la France, elle est la Jeanne d’Arc du XXIe siècle ! ».

 

 

Pour Cohn-Bendit : Bardot et Depardieu « crétins finis » ? Pas tout à fait finis !

Pour Cohn-Bendit :  Bardot et Depardieu « crétins finis » ? Pas tout à fait finis !

« S’ils ont envie de dormir tous avec Poutine, qu’ils se mettent dans son lit et puis l’affaire est réglée », a lancé l’eurodéputé à propos de Gérard Depardieu et Brigitte Bardot.   Interrogé sur BFMTV à propos de la menace d’exil russe de Brigitte Bardot et de l’obtention d’un passeport pour Gérard Depardieu, le député européen EELV, Daniel Cohn-Bendit, s’est emporté.  Il dit-il tout haut ce que beaucoup pensent tout bas L’eurodéputé écologiste Daniel Cohn-Bendit a traité ce vendredi Gérard Depardieu et Brigitte Bardot de « crétins finis », après que le premier a obtenu la nationalité russe et que la seconde a menacé de s’exiler en Russie.  « S’ils ont envie de dormir tous avec Poutine, qu’ils se mettent dans son lit et puis l’affaire est réglée », a déclaré le coprésident du groupe Verts au Parlement européen, interrogé par BFMTV.  « L’autre fou qui déclare la Russie comme une grande démocratie, vraiment, il faut être complètement malade et complètement plein d’alcool ou de stéroïdes (…) pour dire des bêtises pareilles », s’est-il emporté à propos de Gérard Depardieu.  A propos de Brigitte Bardot, « si elle veut quitter la France, qu’elle aille en Russie, (…) en Sibérie, ça doit être formidable pour elle. Qu’elle passe tous ses hivers en Sibérie, dans les camps de concentration par exemple, ou les prisons… Vraiment, c’est d’une bêtise incroyable toute cette histoire », a ajouté Daniel Cohn-Bendit.  Brigitte Bardot a menacé vendredi de demander la nationalité russe si les autorités françaises décidaient d’euthanasier deux éléphantes malades à Lyon. De son côté, Gérard Depardieu a obtenu la citoyenneté russe par décret du président Vladimir Poutine

Prochain mariage de Bardot et Depardieu en Russie ?

Prochain mariage de Bardot et Depardieu en Russie ?

Brigitte Bardot russe ? La menace évoquée par « BB » si les 2 éléphantes d’un zoo lyonnais atteintes de turbercolose et menacées d’euthanasie ne sont pas sauvées fait évidemment déjà réagir. On parle dun éventuel mariage avec Depardieu; pour l’avenir de la race humaine, il faut espérer qu’il ne feront pas d’enfant  !  réctions auusi du gournemenet; Interrogés dans la cour de Matignon, deux membres du gouvernement ont répondu . « Elle pourrait demander Gérard Depardieu en mariage, ce serait formidable », a ironisé le ministre de l’Economie sociale et solidaire, Benoît Hamon.  Sa collègue déléguée aux Personnes âgées, a déclaré dans un sourire avoir « une longue liste de personnes que je voudrais voir en Russie, mais je ne la confierai que par l’intermédiaire d’un avocat ». « Je ne la connais pas personnellement et je l’avais pas mise en haut de la liste », a-t-elle ajouté à propos de Brigitte Bardot.  L’ex-ministre UMP Nora Berra se dit quant à elle dans un communiqué à la fois « heureuse » du combat menée par l’ancienne actrice pour défendre les éléphantes et « consternée » par « cette menace un peu ridicule et indigne qui foule au pied le grand honneur d’être français et fait de notre nationalité un objet de marchandage ou de menace ».

 

Bardot : non à la chasse au Depardieu !

Bardot : non à la chasse au Depardieu !

 

Bardot défend les animaux y compris Depardieu, l’animal sauvage qui veut quitter sa cage France pour la Belgique ou même la Russie. En cause, le » ronron fiscal », pas à son gout. Bardot le défend « Je soutiens Gérard Depardieu, victime d’un acharnement extrêmement injuste.». Bardot demande l’arrêt de la chasse au Depardieu, une chasse qui pourrait conduire à l’extinction de comédiens aussi talentueux que vulgaires et veules. Qui veut la peau de Depardieu ?  Une honte quand des peaux synthétiques peuvent facilement remplacer le pelage fatigué de l’acteur. Le clivage sur cette question de la chasse au  Depardieu dépasse la gauche et la droite ;  Lucchini par exemple défend Depardieu au nom de la filmographie comme si cette filmographie pouvait donner une réponse à une problématique fiscale. Le vrai clivage entre les pros et anti chasse, c’est le fric .  Ceux qui trustent les cachets à 1 Million (et davantage) par film sont contre la chasse, d’autres moins chanceux (surtout moins rémunérés) sont pour. Ce n’est plus la chasse mais la guerre comme vient de le déclarer Parisot la porte parole du CAC 40 ; une guerre civile a-t-elle ajouté, comme en 1789 a surenchéri Afflelou qui devrait bien de changer de lunettes pour poux voir les réalités sociales et sociétales. A force d’être médiatisé, les comédiens (et autres représentants du showbiz)  finissent pas se prendre pour des intellos et parlent de tout et surtout de rien, de la fiscalité par exemple ou  d’autres problèmes de société. Ils ont le droit bien sûr mais la pertinence de leur propos ne repose que sur l’audimat de leur prestation de saltimbanque. Quel est la légitimité de Bardot hormis la beauté passée d’un magnifique séant, On raisonne en fait avec ce qui a fait sa célébrité.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol