Archive pour le Tag 'barbarie'

Page 2 sur 2

Irak : retour de la barbarie et de l’ignorance avec une nouvelle décapitation

Irak : retour de la barbarie et de l’ignorance avec une nouvelle décapitation

 

La nouvelle décapitation filmée en vidéo en Irak témoigne  de du retour d’une barbarie inqualifiable. Si certains djihadistes sont cultivés (quelques leaders), la plupart sont  des primaires assoiffés de sang et de vengeance. C’est la philosophie de la violence qui contredit tous les principes de la civilisation. Vouloir imposer une Etat islamique mondiale par la force est une ineptie sans nom qui prouve par ailleurs le niveau culturel des nouveaux barbares. La plupart ne connaissent d’ailleurs pas grand chose du Coran en particulier les néo djihadistes venus des pays développés (dont environ 1000 français). Lesquels souvent ont été convertis en prison par des imams ignorants.   L’Etat islamique vient donc de diffuser  les images de la décapitation du journaliste américain Steven Sotloff, deux semaines après celle de son confrère James Foley, rapporte le centre américain SITE de veille des sites islamistes. Sur la vidéo, un homme cagoulé menace également d’exécuter un otage britannique, qu’il nomme David Haines, et met en garde les Etats contre tout soutien à « l’alliance diabolique de l’Amérique contre l’Etat islamique ».  Les djihadistes justifient l’exécution de leurs otages comme une mesure de représailles aux frappes aériennes menées depuis la mi-août par les Etats-Unis contre les combattants djihadistes sunnites dans le nord de l’Irak.  Le bourreau de l’exécution semble être le même que celui qui était apparu dans une vidéo le 19 août, celle de la décapitation de James Foley. Il a le même accent britannique, le décor désertique est également similaire et les captifs portent à nouveau des combinaisons orange.  « Je suis de retour, Obama, et je suis de retour en raison de ta politique étrangère arrogante envers l’Etat islamique, en raison de ton entêtement à poursuivre tes bombardements (…) sur le barrage de Mossoul, en dépit de nos sérieuses mises en garde », dit l’homme.  « Tout comme tes missiles continueront à frapper notre peuple, notre couteau continuera à frapper les nuques de ton peuple », ajoute-t-il.  Dans la vidéo, Steven Sotloff dit lui-même « payer (de sa vie) le prix » de l’intervention américaine en Irak.

 

Emeutes à Sarcelles : le retour de la barbarie

Emeutes à Sarcelles : le retour de la barbarie

C’est à juste titre que le ministre de l’intérieur a condamné avec fermeté les violences à Sarcelles après une manifestation pour Gaza. Pour autant ces déclarations montrent leurs limites et on attend des mesures beaucoup plus concrètes pour éradiquer une violence qui n’a pas sa place en France. Ces débordements sont heureusement le fait d’une minorité qui revendique son radicalisme islamique  et qui tente d’importer en France des tensions étrangères au pays. Derrière c’est une remise en cause des valeurs républicaines ; une situation qui ne peut être tolérée et qui doit appeler rapidement des mesures très fermes vis-à-vis de ces casseurs manipulés par des extrémistes et certaines organisations irresponsables. C’est connu nombre de banlieues sont des poudrières qui attendent n’importe quelle événement pour s’enflammer. Le chômage y est pour beaucoup, le manque de culture et d’éducation mais auusi la propagation de thèse religieuse radicales et violentes (témoin le nombre de volontaires pour le Djihad). Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, s’est rendu tôt ce lundi matin, à Sarcelles (Val-d’Oise), au lendemain des violentes émeutes qui ont secoué la ville en marge d’une manifestation contre l’intervention israélienne à Gaza. Sur place, le ministre a dénoncé des «événements graves» et «intolérables». «On peut dans la République exprimer de son indignation. On peut dire son souhait de voir la paix l’emporter face à la guerre» et que «les enfants de Gaza» soient «protégés face à la mort», a-t-il rappelé. «Mais il est intolérable qu’on s’en prenne à des synagogues où à des commerces parce qu’ils sont tenus par des juifs», a poursuivi Bernard Cazeneuve, pointant des actes «antisémites».  Les violences ont éclaté dimanche après que les manifestants se sont séparés dans le calme. Des cocktails Molotov et des fumigènes ont été lancés en direction de la synagogue de l’avenue Paul-Valery, protégée par les policiers. Une pharmacie et une épicerie casher (déjà visée en 2012) ont brûlé, des véhicules ont été incendiés. Dix-neuf personnes ont été interpellées, selon le préfet du Val-d’Oise, qui affirmait dimanche qu’il n’y avait eu aucun affrontement intercommunautaire. Sarcelles est surnommée «la petite Jérusalem», car elle compte une importante communauté juive sépharade. «Rien ne peut justifier ces formes de violence», a martelé Bernard Cazeneuve. Ces actes «seront combattus et punis», a prévenu le ministre, «venu dire aux forces de police (s)es remerciements pour leur travail». Il a également rencontré des membres de la communauté de Sarcelles à la synagogue ainsi que le grand rabbin de France, Haïm Korsia.

 

12



L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol