Archive pour le Tag 'barbarie'

Oradour, « le devoir de conscience » contre la « barbarie »

Oradour, « le devoir de conscience » contre la « barbarie »

 

Le village martyr d’Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne),  où 642 personnes, hommes, femmes et enfants, ont été assassinés par une unité de la division SS Das Reich, le 10 juin 1944. « Oradour n’est pas seulement un drame de la guerre, une épouvantable tragédie, Oradour est un scandale, un scandale absolu », a déclaré Emmanuel Macron dans un discours. »Ici, notre conscience se fortifie parce qu’ici elle voit, elle sait, elle touche ce contre quoi elle se dresse », a poursuivi le président. « Ici, nous faisons provision d’indignation. » Le chef de l’Etat a mis en garde contre la « barbarie qui toujours couve » à travers le monde, rappelant que « le Rwanda ou la Yougoslavie hier, la Syrie aujourd’hui ne sont qu’à quelques heures d’avion. » « Nous savons que tout recommence et que tout peut recommencer et ce sera votre responsabilité à vous, jeunes gens, de toujours y veiller parce que jamais vous n’oublierez », a-t-il dit. « Le monde éprouve notre conscience, elle est notre seul recours ». « En oubliant, en décidant de ne plus nous souvenir ou de ne plus nous battre, nous prendrions ce risque immensément coupable de répéter l’Histoire », a conclu le président, au pouvoir depuis un mois. « Je n’ai pour ma part qu’une seule tâche, une seule mission : de toutes mes forces, vous aider à y parvenir, vous en rendre capable ».

120 morts à Bagdad : le retour de la plus totale barbarie

120 morts à Bagdad : le retour de la plus totale barbarie

 

L’humanité est sans doute en train de sécréter une nouvelle espèce humaine très proche de l’animal « homo barbarus». L’homo sapiens avait triomphé de l’homme de Neandertal en particulier grâce à son intelligence, la nouvelle espèce elle pourrait triompher grâce à son immonde et cruelle bêtise. Une espèce maintenant répandue dans tout les pays du monde ou presque et qui entend soumettre toutes les populations à ses règles religieuses et sociétales. Le moyen utilisé n’est évidemment pas la démocratie mais la tuerie systématique, bête et aveugle. Dernier exemple en date, près de 120 personnes ont été tuées et quelque 200 autres blessées dans deux attentats qui ont visé des quartiers populaires de Bagdad dans la nuit de samedi à dimanche, alors que les habitants étaient rassemblés pour célébrer le ramadan, selon un bilan fourni par la police et les services médicaux. L’attentat le plus meurtrier, revendiqué par le groupe extrémiste sunnite Etat islamique dans un communiqué diffusé par ses partisans sur les réseaux sociaux, a eu lieu vers minuit dans le secteur commerçant de Karrada. Un camion réfrigéré chargé d’explosifs a été actionné, faisant 115 morts et 200 blessés. L’EI a dit qu’il s’agissait d’un attentat suicide. Karrada est un quartier à majorité chiite où vit également une petite communauté chrétienne et qui abrite aussi plusieurs mosquées sunnites. Il est de plus en plus clair que l’État islamique qui accumule les défaites militaires sur le terrain à décidé de faire du terrorisme au plan mondial sa principale stratégie. Les activistes « cherchent à effacer leur humiliante défaite de Falloudja », a déclaré Djassim al Bahadli, ancien officier de l’armée reconverti en expert des questions de sécurité à Bagdad. « C’était une erreur pour le gouvernement de penser que la source des attentats était confinée à une seule région », a-t-il ajouté. « Il y a des cellules dormantes qui opèrent indépendamment les unes des autres. » Malheureusement le monde compte suffisamment d’abrutis, de sectaires, de ratés pour alimenter cette stratégie de terreur qui donne une légitimité religieuse à la violence d’êtres barbares.

Tuerie Orlando : sectarisme +haine = barbarie

Tuerie Orlando : sectarisme +haine = barbarie

 

La même logique qu’ailleurs : le sectarisme plus la haine qui ne peut générer que la barbarie. Un abruti fanatisé et mal dans sa peau a frappé et a tué 50 personnes tandis que 53 autres ont été blessés dans   Une discothèque gay d’Orlando en Floride. La même logique donc pour ce taré (en plus bipolaire d’après son ex épouse) qui sans doute pour venger les lourdes pertes subies par l’État islamique s’est rendu responsable de la plus grande tuerie de ce type. L’assaillant identifié comme étant Omar S. Mateen, habitant de l’Etat de Floride. Juste avant son geste a fait allégeance à l’État islamique comme pour donner une légitimité idéologique à son geste de fou. La preuve encore que le sectarisme borné et le rejet des autres ne peut déboucher que sur la barbarie la plus ignoble. Encore une fois les très nets reculs enregistrés par l’État islamique en grande partie maintenant encerclée par les forces qui le combattent pourraient susciter de nombreuses vocations chez des déséquilibrés fanatiques. D’une certaine manière un état d’urgence mondiale devrait être décrété pour faire face aux réactions terroristes qui veulent venger la probable défaite de l’État islamique Le maire d’Orlando Buddy Dyer a annoncé que 50 personnes avaient été tuées et 53 autres blessés. « Nous sommes confrontés aujourd’hui à quelque chose qui n’avait jamais été vue et qui est inimaginable », a déclaré Dyer. Il s’agit de la fusillade la plus meurtrière de l’histoire des Etats-Unis devant l’attaque de l’université de Virginia Tech qui avait fait 32 morts en 2007 et le massacre dans une école élémentaire de Newtown (Connecticut) qui avait coûté la vie à 26 personnes dont 20 enfants en 2012. Un officier de police, qui travaillait comme agent de sécurité dans la discothèque « Pulse », a d’abord échangé des coups de feu avec l’assaillant vers 02h00 (06h00 GMT). La situation s’est ensuite transformée en une prise d’otages avant qu’une unité d’intervention de la police (SWAT) pénètre dans l’établissement et abatte l’agresseur. Il n’a pas été établi à quel moment ce dernier avait tiré sur les victimes. Un fusil d’assaut et une arme de poing ont été retrouvés sur l’assaillant, a-t-il ajouté. Selon le chef de la police d’Orlando, John Mina, il aurait également été porteur d’un « engin » dont la nature n’a pas été précisée.

 

Barbarie Etat Islamique : appel des musulmans de France

Barbarie Etat Islamique : appel des musulmans de France  

Un appel des musulmans de France pour protester contre les tueries de l’Etat islamique, appel très judicieux car inévitablement, les musulmans risquent d’être   victime de l’amalgame entre Islam et barbarie.  Les musulmans de France sont donc  invités à un rassemblement vendredi devant la Mosquée de Paris, par le président du Conseil français du culte musulman, Dalil Boubakeur.  En hommage à l’otage assassiné Hervé Gourdel, assassiné en Algérie mercredi, le président du Conseil français du culte musulman (CFCM) a invité ce jeudi « tous les musulmans et leurs amis » à se rassembler vendredi à 14h45, devant la Mosquée de Paris. Dalil Boubakeur, président du CFCM souhaite un rassemblement digne et silencieux. « Nous voulons un recueillement, digne, toutes convictions réunies, pour exprimer d’une même force, la fraternité, l’unité et en même temps la détermination à refuser l’horreur indicible et la barbarie. »   Pour sa part, en Seine-Saint-Denis, l’imam de Drancy, Hassen Chalghoumi, a approuvé le rassemblement et lancé un même appel, pour dimanche à 15h, place de la République, à Paris. Cet appel suit la manifestation de solidarité qui s’est manifestée mercredi, aussitôt confirmé l’assassinat de l’otage français. Les mots « horreur« , « lâcheté » ont appuyé la condamnation d’ « un crime barbare ». Dans un communiqué signé de son président, Dalil Boubakeur, le Conseil français du culte musulman (CFCM) s’est dit « horrifié »  et demande « un châtiment exemplaire« . « Le CFCM appelle de tous ses vœux pour que soit mis fin à ces actes barbares par une solidarité entre toutes les nations. » Abdallah Zekri, membre exécutif du Conseil français du culte musulman, a dénoncé jeudi l’assassinat par « des terroristes qu’il faut éradiquer« .  »C’est une révolte que j’ai en moi, une colère, un dégoût« . « C’est une révolte que j’ai en moi, une colère, un dégoût » (Abdallah Zekri)  De son côté, l’Union des mosquées de France (UMF) a dénoncé « la lâcheté du groupe terroriste« . 

 

Etat islamique : appel à la barbarie contre la France

Etat islamique  : appel à la barbarie contre la France  

 

C’est un véritable appel à la barbarie lacée contre la France lancé par l’Etat islamique. L’Etat islamique a appelé lundi ses partisans à riposter aux attaques aériennes lancées par la France et les Etats-Unis dans le nord de l’Irak en s’en prenant à leurs ressortissants. « La meilleure chose que vous puissiez faire est de vous efforcer de tuer tout infidèle, qu’il soit Français, Américain ou d’un de leurs pays alliés », déclare le porte-parole du groupe, Abou Mohamed al Adnani, dans un message audio diffusé lundi et repéré par le groupe de surveillance SITE.   »Si vous ne pouvez pas trouver d’engin explosif ou de munition, alors isolez l’Américain infidèle, le Français infidèle, ou n’importe lequel de ses alliés. Ecrasez-lui la tête à coup de pierre, tuez-le avec un couteau, renversez-le avec votre voiture, jetez-le dans le vide, étouffez-le ou empoisonnez-le », poursuit-il. La France a mené vendredi ses premières frappes contre des cibles de l’Etat islamique dans le nord de l’Irak. L’aviation américaine est entrée en action contre les djihadistes au début du mois d’août.

 

Irak : retour de la barbarie et de l’ignorance avec une nouvelle décapitation

Irak : retour de la barbarie et de l’ignorance avec une nouvelle décapitation

 

La nouvelle décapitation filmée en vidéo en Irak témoigne  de du retour d’une barbarie inqualifiable. Si certains djihadistes sont cultivés (quelques leaders), la plupart sont  des primaires assoiffés de sang et de vengeance. C’est la philosophie de la violence qui contredit tous les principes de la civilisation. Vouloir imposer une Etat islamique mondiale par la force est une ineptie sans nom qui prouve par ailleurs le niveau culturel des nouveaux barbares. La plupart ne connaissent d’ailleurs pas grand chose du Coran en particulier les néo djihadistes venus des pays développés (dont environ 1000 français). Lesquels souvent ont été convertis en prison par des imams ignorants.   L’Etat islamique vient donc de diffuser  les images de la décapitation du journaliste américain Steven Sotloff, deux semaines après celle de son confrère James Foley, rapporte le centre américain SITE de veille des sites islamistes. Sur la vidéo, un homme cagoulé menace également d’exécuter un otage britannique, qu’il nomme David Haines, et met en garde les Etats contre tout soutien à « l’alliance diabolique de l’Amérique contre l’Etat islamique ».  Les djihadistes justifient l’exécution de leurs otages comme une mesure de représailles aux frappes aériennes menées depuis la mi-août par les Etats-Unis contre les combattants djihadistes sunnites dans le nord de l’Irak.  Le bourreau de l’exécution semble être le même que celui qui était apparu dans une vidéo le 19 août, celle de la décapitation de James Foley. Il a le même accent britannique, le décor désertique est également similaire et les captifs portent à nouveau des combinaisons orange.  « Je suis de retour, Obama, et je suis de retour en raison de ta politique étrangère arrogante envers l’Etat islamique, en raison de ton entêtement à poursuivre tes bombardements (…) sur le barrage de Mossoul, en dépit de nos sérieuses mises en garde », dit l’homme.  « Tout comme tes missiles continueront à frapper notre peuple, notre couteau continuera à frapper les nuques de ton peuple », ajoute-t-il.  Dans la vidéo, Steven Sotloff dit lui-même « payer (de sa vie) le prix » de l’intervention américaine en Irak.

 

Emeutes à Sarcelles : le retour de la barbarie

Emeutes à Sarcelles : le retour de la barbarie

C’est à juste titre que le ministre de l’intérieur a condamné avec fermeté les violences à Sarcelles après une manifestation pour Gaza. Pour autant ces déclarations montrent leurs limites et on attend des mesures beaucoup plus concrètes pour éradiquer une violence qui n’a pas sa place en France. Ces débordements sont heureusement le fait d’une minorité qui revendique son radicalisme islamique  et qui tente d’importer en France des tensions étrangères au pays. Derrière c’est une remise en cause des valeurs républicaines ; une situation qui ne peut être tolérée et qui doit appeler rapidement des mesures très fermes vis-à-vis de ces casseurs manipulés par des extrémistes et certaines organisations irresponsables. C’est connu nombre de banlieues sont des poudrières qui attendent n’importe quelle événement pour s’enflammer. Le chômage y est pour beaucoup, le manque de culture et d’éducation mais auusi la propagation de thèse religieuse radicales et violentes (témoin le nombre de volontaires pour le Djihad). Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, s’est rendu tôt ce lundi matin, à Sarcelles (Val-d’Oise), au lendemain des violentes émeutes qui ont secoué la ville en marge d’une manifestation contre l’intervention israélienne à Gaza. Sur place, le ministre a dénoncé des «événements graves» et «intolérables». «On peut dans la République exprimer de son indignation. On peut dire son souhait de voir la paix l’emporter face à la guerre» et que «les enfants de Gaza» soient «protégés face à la mort», a-t-il rappelé. «Mais il est intolérable qu’on s’en prenne à des synagogues où à des commerces parce qu’ils sont tenus par des juifs», a poursuivi Bernard Cazeneuve, pointant des actes «antisémites».  Les violences ont éclaté dimanche après que les manifestants se sont séparés dans le calme. Des cocktails Molotov et des fumigènes ont été lancés en direction de la synagogue de l’avenue Paul-Valery, protégée par les policiers. Une pharmacie et une épicerie casher (déjà visée en 2012) ont brûlé, des véhicules ont été incendiés. Dix-neuf personnes ont été interpellées, selon le préfet du Val-d’Oise, qui affirmait dimanche qu’il n’y avait eu aucun affrontement intercommunautaire. Sarcelles est surnommée «la petite Jérusalem», car elle compte une importante communauté juive sépharade. «Rien ne peut justifier ces formes de violence», a martelé Bernard Cazeneuve. Ces actes «seront combattus et punis», a prévenu le ministre, «venu dire aux forces de police (s)es remerciements pour leur travail». Il a également rencontré des membres de la communauté de Sarcelles à la synagogue ainsi que le grand rabbin de France, Haïm Korsia.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol