Archive pour le Tag 'Ayrault ; JO à Paris ; 2024 ; du pain et des jeux !'

Ayrault : une candidature de Paris aux JO de 2024 ; pourquoi pas en 2080 ? On veut du pain et des jeux !

Ayrault : une candidature de Paris aux JO de 2024 ; pourquoi pas en 2080 ? On veut du pain et des jeux !

 

Ayrault vient d’annoncer son souhait de voir les JO à Paris en 2024. Bravo, à défaut de s’occuper du présent et du court et moyen  terme; des problèmes de la législature, on s’occupe au moins du rêve. Pourquoi 2024 ; pourquoi pas en 2080. ? Panem et circenses : du pain et des jeux (du cirque)  (Juvénal, Satires, X,81) ; Mots d’amer mépris adressé par Juvénal aux Romains incapables de s’intéresser à d’autres choses qu’aux distributions gratuites de blé et aux jeux du cirque. Rien n’a changé ; on pratique  toujours la distribution de blé (qu’on emprunte) et le cirque médiatique (le support a changé) ; une aubaine ces jeux. Pendant une quinzaine de jours, les JO à la Une de tous les médias ; on oublie tous les problèmes, la croissance qui s’écroule, le chômage, la dette, En fait les JO occupent  l’actualité pendant au moins un mois ; quel bonheur de n’avoir pas à afficher une politique qui en fait ne sait pas où elle va, sinon dans le mur. Alors pourquoi pas revenir aux fondamentaux, «  du pain et des jeux » ; c’est sans doute le moment de proposer la candidature de la France et de Paris alors qu’on est déjà surendetté (officiellement la dette publique représente 30 000 euros par français (beaucoup plus en réalité). En général, la facture à payer après les jeux est très lourde car on parvient rarement à rentabiliser l’opération. Peu importe, il faut du rêve, pourquoi pas des jeux dans chaque grande ville de France ? Un nouveau concept ! Des stades partout pour remplacer les usines qui ferment. Bien sûr les grincheux viendront objecter qu’il faudra payer. Réponse « la BCE ou la BDF fera tout pour cela » .Jean-Marc Ayrault  se trouvait à Londres, où il a visité le club France de l’édition 2012 des Jeux olympiques. Jean-Marc Ayrault, interrogé sur sa position sur une éventuelle candidature de Paris pour accueillir les Jeux olympiques de 2024, a répondu: « Je pense que ça serait une très belle ambition pour la France ». « Je sais que c’est beaucoup d’investissements (…) mais en même temps, ça permet de rénover la ville, de l’équiper, et puis si c’est bien fait il peut y avoir non seulement un retour sur investissement mais on peut garder aussi après des équipements ou des aménagements qui vont être utiles à la société », a-t-il déclaré sur BFM-TV.    Le premier ministre a également estimé qu’un « travail d’évaluation » serait nécessaire avant de prendre une décision sur une éventuelle candidature, afin de « comprendre » les raisons des deux échecs essuyés par la capitale française pour 2008 et 2012. « Si on prend la décision d’une candidature pour 2024, il faudra la faire d’abord en ayant une bonne connaissance du paysage après la décision pour les prochains jeux, et puis il faudra que ça soit quelque chose qui soit porté par l’ensemble du mouvement olympique et sportif lui-même », a-t-il ajouté.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol