Archive pour le Tag '(Ayrault) ; alors'

Lait: « s’il faut des mesures transitoires, on les prendra », (Ayrault) ; alors on attend quoi ?

Lait: « s’il faut des mesures transitoires, on les prendra », (Ayrault) ; alors on attend quoi ?

Les coûts des matières premières  augmentent ,c’est évident ;  en cause, notamment le coût des aliments ; du fait du climat l’été passé  mais surtout de la spéculation sur les céréales. Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a assuré que s’il fallait « prendre des mesures transitoires » pour aider les producteurs de lait, le gouvernement « les prendra », en réponse à la mobilisation vendredi des éleveurs qui réclament des mesures d’urgence.  Alors que les producteurs de lait peinent à faire face à la hausse de leurs charges, le chef du gouvernement a affirmé sur RTL: « S’il faut prendre des mesures transitoires, on les prendra, mais ce qui est important, c’est les réformes structurelles pour que ça ne se reproduise pas à chaque hausse de coût des matières premières ».  Des manifestations sont prévues vendredi dans plus de 70 départements, devant préfectures, sous-préfectures ou grandes surfaces, à l’appel du premier syndicat agricole français, la FNSEA, et des Jeunes Agriculteurs.  Pour M. Ayrault, interpellé à l’antenne par un producteur de lait, « la question, c’est +est-ce que c’est la grande distribution qui fait la loi ou est-ce qu’il y a un équilibre économique entre les coûts de la production, les prix à la distribution, les marges arrières?+ ».   »Il faut arrêter de prendre les producteurs pour des vaches à lait », a-t-il lâché.  Reconnaissant que les producteurs « sont aujourd’hui dans une position de faiblesse dans les négociations face à la grande distribution », le Premier ministre a estimé qu’il fallait « partir des coûts réels de production et non pas de l’offre que fait la grande distribution ». « Parce que lorsque les prix des matières premières, des coûts de base, augmentent, le producteur, c’est lui le dindon de la farce », a-t-il ajouté.  Il a rappelé que la négociation avec la grande distribution « n’a pas abouti » mais « nous souhaitons qu’elle reprenne ». « Il y aura des dispositions législatives, le 24 avril, le ministre Benoît Hamon présente son projet de loi sur la consommation » au Conseil des ministres, a-t-il rappelé.

 

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol