Archive pour le Tag '(Ant Group)'

Le parti communiste chinois met encore au pas Ant Group

Le parti communiste chinois met encore au pas Ant Group

 

La pression continue sur Ant Group qui est maintenant accusé de situation monopolistique. La banque centrale chinoise exige que la société revienne à son activité d’origine, c’est-à-dire la fourniture de services de paiement et elle doit présenter un plan de mise en conformité adossé à un calendrier aussi vite que possible, a prévenu le régulateur chinois dans un communiqué publié ce dimanche, après avoir convoqué la société la veille.

 

Le parti communiste chinois avait déjà interdit au groupe qui détient Alibaba la plus grande tentative d’introduction en bourse.(35 milliards de dollars).

En quelques années, la firme derrière le succès Alipay est en effet passée du statut de simple fintech de paiement au service de la « market place » Alibaba à celui de géant des services financiers proposant des crédits, des solutions d’investissement ou encore des contrats d’assurances. Cette expansion a finalement attiré l’attention des autorités chinoises.

Xi Jinping a bloqué la mise en bourse d’ Alibaba (Ant Group)

Xi Jinping a bloqué la mise en bourse d’ Alibaba (Ant Group)

 

C’est le président chinois Xi Jinping qui a pris lui-même la décision de bloquer les normes opérations de mise en bourse de la société du milliardaire chinois Ma patron d’Ali Baba (Ant Group). Une opération estimée à 37 milliards de dollars (31,35 milliards d’euros) qui devait être la plus importante IPO jamais réalisée au monde, rapporte jeudi le Wall Street Journal, citant des responsables chinois informés du dossier.

En fait le milliardaire chinois pourrait bien être victime d’un règlement de compte d’une part parce que son poids économique comment s’inquiéter les instances communistes et le chef de l’État chinois,  d’autre part parce que l’intéressé s’est livré à quelques critiques sur le système monétaire et quelques autres aspects de la politique économique chinoise. Xi Jinping a alors ordonné aux autorités réglementaires chinoises d’enquêter sur Ant et a de fait interrompu l’introduction en Bourse, écrit le Wall Street Journal.

Ant Group n’a pas répondu dans l’immédiat aux demandes de commentaires de Reuters. Il n’a pas été possible de joindre le service de presse du gouvernement chinois.

A l’occasion d’un congrès à Shanghaï le 24 octobre, Jack Ma a déclaré que le système réglementaire chinois bridait l’innovation et devait être réformé pour soutenir la croissance.

Reuters a rapporté ce mois-ci que ce discours avait déclenché un enchaînement de réactions ayant torpillé l’IPO d’Ant.

Peu après les propos cinglants de Jack Ma, les autorités chinoises ont commencé à rassembler des rapports, dont l’un portait sur la manière dont Ant a utilisé des produits financiers numériques comme Huabei, un service de carte de crédit virtuelle, pour inciter les jeunes et les pauvres à s’endetter.

Le cabinet général du Conseil d’Etat, le gouvernement chinois, a établi un rapport sur la réception du discours de Jack Ma par le grand public et l’a soumis aux dirigeants du pays, dont Xi Jinping, a rapporté Reuters.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol