Archive pour le Tag 'Allianz'

OPA sur Euler Hermes par Allianz

OPA sur Euler Hermes par Allianz

 

L’assureur allemand qui détient 63% dans l’assureur-crédit français a annoncé lundi un projet d‘offre sur le leader français de l‘assurance-crédit Euler Hermes. Le géant allemand de l‘assurance prévoit de lancer une offre simplifiée sur 24,20% du capital d‘Euler Hermes au prix de 122 euros par action, ce qui représente une prime de près de 21% sur le cours de clôture du 24 novembre. Allianz a déjà conclu le rachat de 11,34% du capital auprès de certains actionnaires. Le conseil de surveillance, qui s’est réuni hier dimanche 26 novembre, a accueilli favorablement le principe d’une telle offre, selon le communiqué d’Euler Hermes dont 35,5% du capital est dans le public et 1,50% autodétenu par le groupe. Le conseil d’Euler Hermes annonce qu’il s’exprimera à nouveau fin décembre pour émettre un avis motivé sur le projet d’offre. « Augmenter la participation dans Euler Hermes est une étape logique d’Allianz dans sa volonté d’affecter des capitaux dans des activités stratégiques dégageant de solides performances opérationnelles et dans sa volonté de renforcer ses positions dans des marchés domestiques clef et, en particulier, dans l’assurance dommages », souligne le groupe allemand dans un communiqué. La transaction aura un effet relutif d’un point de pourcentage sur le bénéfice par action d’Allianz dès qu’elle sera finalisée, poursuit l’assureur, notant qu’elle n’aurait aucune incidence sur son programme de rachat d’actions de 2 milliards d’euros.

 

Allianz : 50 millions d’euros d’amende

Allianz : 50 millions d’euros d’amende

 

Finalemene une petite amende; Tout bénéfice pour les compagnies d’assurances, on encaisse les cotisations mais on oublie de rechercher  les bénéficiaires de l’assurance vie. Un encours de l’ordre de 4 milliards estimés par la cour des comptes (assurances et comptes non réclamés). Le groupe Allianz a écopé d’une amende de 50 millions d’euros pour ne pas avoir produit assez d’efforts pour retrouver les ayants droit de contrats d’assurance-vie non réclamés, selon un avis mis en ligne lundi sur son site. C’est la sanction la plus lourde jamais infligée par le régulateur des assurances. Allianz Vie, filiale française de l’assureur allemand, se voit aussi infliger un blâme, selon le texte de la décision de la Commission des sanctions de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) de la Banque de France. « Cette décision ne reflète pas l’engagement fort d’Allianz depuis la loi de décembre 2007 en termes de moyens financiers et humains dédiés à l’identification des décès et à la recherche des bénéficiaires, ni les résultats significatifs obtenus », a réagi Allianz dans un communiqué. L’assureur confirme qu’il « continuera à s’investir avec détermination dans la recherche des bénéficiaires de contrats non réclamés » et souligne que « le montant de 50 millions d’euros décidé par l’ACPR n’aura aucun impact pour ses clients et ses partenaires ». L’ACPR reproche à Allianz Vie de ne pas avoir réglé suffisamment rapidement certains capitaux dus dans le cas de décès antérieurs à 2007. Dans une affaire analogue, le régulateur a prononcé le 3 novembre une sanction pécuniaire de 40 millions d’euros assortie d’un blâme à l’encontre de l’assureur français CNP Assurances. Il s’agissait jusque-là de la sanction la plus lourde jamais infligée par l’ACPR.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol