Archive pour le Tag 'allergies'

De plus en plus d’allergies, pourquoi ?

De plus en plus d’allergies, pourquoi ?

 

Les facteurs explicatifs sont nombreux et parfois controversés. Toujours est-il que les allergies se multiplient notamment vis à vis des pollens. En cause d’abord, les conditions de vie qui ont beaucoup évolué en 50 ans, on vit dans des atmosphères de plus en plus confinées et ou de plus en plus polluées. En outre, le système immunitaire est affaibli du fait de l’absorbtion de quantités de produits chimiques y compris de médicaments ; Enfin i y a le bricolage transgénique ; Dans la flore les espèces étaient précédemment relativement fixées et le système immunitaire était capable de lutter contre les pollens en se construisant dès l’enfance. Depuis 50 ans, nombre d’espèce nouvelles et ou bricolées génétiquement ont été implantées et le corps n’est pas immunisé contre ces pollens. D’autres éléments sont aussi à prendre en compte. Reste que de personnes de 60 ans et  plus qui n’avaient jamais été atteintes  par des allergies le sont maintenant et qu’aucune génération n’est  l’abri. Selon la dernière carte de vigilance du Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) qui est valable jusqu’au vendredi 27 avril, la quasi-totalité du territoire est touchée par le risque d’allergie.  Ces derniers jours, les concentrations de pollens de bouleaux ont battu des records, essentiellement dans le nord de la France. L’Est est surtout touché par les pollens de frênes et de charmes. Le Sud est, lui, concerné par les pollens de platanes et de chênes. Quant à Paris, la concentration de pollens de bouleaux a déjà battu le record de 1993… alors que la saison n’est pas terminée.  Les pollens de graminées font également leurs premières apparitions en France, ce qui pourrait gêner les personnes allergiques. 

 

La pollution responsable des allergies

La pollution responsable des allergies

 

 

Le Pr Michel Aubier, chef du service de pneumologie de l’hôpital Bichat à Paris, publie L’homme malade de son environnement, aux éditions Plon. Un Français sur dix  a une allergie respiratoire, un enfant sur sept est asthmatique. « Le réchauffement de la planète a un impact sur les allergies respiratoires. Avec un climat plus chaud, le printemps, en général, est plus précoce, et l’été se termine plus tard. Par conséquent la floraison débute plus tôt, et la saison des pollens commence plus tôt » explique le Pr Michel Aubier. L’augmentation de la température rend les pollens plus agressifs. Les pollens sont modifiés par la température, mais surtout par la pollution concomitante à cette augmentation de chaleur. Les pollens se fixent notamment sur les particules de diesel et l’ozone rend les pollens beaucoup plus agressifs. L’air que nous respirons dans nos appartements ou nos bureaux peut faire le lit des allergies respiratoires. Les habitants des pays industrialisés passent presque 90% de leur vie dans des lieux fermés : maison, bureau, moyens de transport… Il y a énormément de polluants domestiques qui ont été identifiés, des substances présentes dans le bâtiment, les meubles, les peintures. Des allergènes que l’on trouve aussi dans les émanations des appareils de chauffage, de cuisson… Tout ceci participe à l’explosion d’allergies respiratoires. A l’extérieur il n’y a pas grand-chose à faire à part ne pas planter d’arbres très allergisants comme le bouleau ou le cyprès.  A l’intérieur, il faut aérer les locaux, ne pas trop les chauffer, veiller à ce qu’il n’y ait pas trop d’humidité. La désensibilisation est efficace lorsque l’on ne présente pas trop d’allergies. Le plus souvent cela se fait par des gouttes à avaler ou par des comprimés. Les piqûres sont de plus en plus rares.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol