Archive pour le Tag 'alerte'

Covid- France : nouvelle alerte avec près de 67 000 contaminés

Covid- France : nouvelle alerte avec près de 67 000 contaminés

 

Dimanche soir, Santé Publique France avait annoncé 66 794 cas supplémentaires.

Face à l’épidémie de Covid-19, la pression hospitalière reste forte, lundi 5 avril. Au total, 29 907 malades sont hospitalisés (contre 29 356 la veille, et 28 322 lundi dernier). Sur les sept derniers jours, 12 878 nouvelles admissions ont été enregistrées, rapporte Santé Publique France. Les services de réanimation, qui prennent en charge les formes les plus graves de la maladie, accueillaient lundi soir 5 433 patients (contre 5 341 la veille, et 4 974 lundi dernier). Au cours des dernières 24 heures, 197 nouveaux décès ont été enregistrés (185 la veille).

COVID-19: alerte maximale en réanimation

COVID-19: alerte maximale en réanimation

Le nombre de patients atteints du Covid-19 en réanimation a continué de progresser jeudi, dépassant les 4700 personnes et se rapprochant davantage du record de la deuxième vague à l’automne, selon Santé publique France.

 

Le chiffre en réanimation est en hausse régulière depuis le plus bas enregistré le 7 janvier (2573 patients). Il a atteint jeudi 4709 contre 4651 la veille, et progresse vers le record de la deuxième vague qui était de 4903 le 16 novembre.

Avant l’épidémie, 5 000 à 5 100 lits étaient ouverts en France, avec des taux d’occupation moyens oscillant entre 85 et 90 %. Au 19 mars, la Direction générale de la santé (DGS) en recensait 7503, dont 6 456 occupés (86 %), par des patients atteints par le Covid ou non. « Le nombre de lits est adapté en permanence pour non seulement prendre en charge l’afflux de patients Covid, mais aussi préserver des lits de réanimation pour les patients non-Covid, et conserver des lits disponibles en cas d’urgence en maintenant un taux d’occupation autour de 85 % », développe la DGS, sans préciser les capacités maximales envisageables.

Difficile d’évaluer au jour le jour le nombre précis de malades du coronavirus en réanimation, dont la définition peut varier selon les sources. Au 22 mars, Santé publique France (SPF) dénombrait 4 548 patients atteints du Covid en « soins critiques », une dénomination qui mêle à la réanimation les soins intensifs et continus. Dans son dernier point épidémiologique, établi sur les données du 16 mars, SPF précisait que 76,43 % des malades du Sras-CoV-2 en « soins critiques » étaient effectivement en « réanimation », soit 3 256 personnes.

 

Covid-19 : nouvelle alerte en réanimation

Covid-19 : nouvelle alerte en réanimation

La pression augmente encore sur les services de réanimation avec plus de 4.400 malades de Covid-19, soit le chiffre le plus élevé depuis fin novembre, selon les chiffres de Santé Publique France publiés dimanche.
Les patients actuellement en réanimation sont au nombre de 4.406. Il faut remonter au 23 novembre pour retrouver un chiffre aussi élevé (4.438). Quant aux nouvelles admissions dans ces services, elles sont de 196.

 

Au total, les hôpitaux français comptaient dimanche 25.926 malades du Covid-19, dont 926 arrivés sur les dernières 24 heures. Il y a une semaine exactement, les hôpitaux avaient entre leurs murs 26.343 malades du Covid-19, dont 4.127 en réanimation. La maladie a emporté 138 personnes à l’hôpital en 24 heures (contre 185 samedi), portant le nombre total de décès à plus de 92.000 depuis le début de l’épidémie il y a plus d’un an. Un tiers des Français (16 départements, dont toute l’Ile-de-France) sont soumis depuis samedi à de nouvelles restrictions, mais il reste à voir si ces mesures suffiront à freiner la progression du virus.

Covid France : toujours haut niveau et alerte dans les hôpitaux

Covid France : toujours haut niveau et alerte dans les hôpitaux

 

3.932.862 cas confirmés soit +23.302 en 24h.

. D’après le dernier bilan de Santé Public France, la France fait état de +368 morts supplémentaires au total. On recense ce mardi 9 mars 2021, +298 morts en hôpital et +70 en Ehpad et EMS et +23.302 nouveaux cas confirmés en 24h.

En France, le dernier bilan fourni par les autorités sanitaires concernant la pandémie de Covid-19, fait état d’au moins 3.932.862 cas confirmés soit +23.302 en 24h.

On recense ce mardi 9 mars 2021 89.301 morts au total,+368 morts supplémentaires. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 25.244 (+70) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 64.057 (+298 en 24h).

Le taux de reproductivité R est de 1,07 le taux d’incidence à 219,16 et la tension hospitalière à 77,5 %. Le taux de positivité est à 7,2 %.

 

COVID France : alerte EN RÉANIMATION

COVID France : alerte EN RÉANIMATION

 

Au total, 25.195 patients étaient hospitalisés ce lundi dans toute la France, dont 1584 arrivés en 24 heures. Dimanche, ils étaient 24.818 à l’hôpital.

360 personnes sont mortes du Covid-19 sur les dernières 24 heures, ce qui porte le nombre total de décès à près de 89.000 depuis le début de l’épidémie.

Lundi,  3849 malades, dont 381 arrivés lors des dernières 24 heures, selon les données hospitalières publiées par les autorités sanitaires. Ce qui représente une augmentation de 106 lits occupés en plus par rapport à la veille.

C’est une nette hausse pour les services de soins critiques, qui accueillent les cas les plus graves et qui comptaient 3743 patients dimanche. Il y a une semaine, lundi 1er mars, ils étaient 3544.

Descendu sous la barre des 2600 début janvier, cet indicateur n’a cessé de monter depuis et se situe désormais au niveau de fin novembre. Il reste toutefois encore loin du pic de la deuxième vague de l’automne (4900 mi-novembre) et surtout de la première vague au printemps (7000 début avril).

La situation est particulièrement tendue en Île-de-France ce qui a poussé l’Agence régionale de santé à donner « l’ordre ferme » aux hôpitaux et cliniques de la région de déprogrammer 40% de leurs activités médicales et chirurgicales les moins urgentes pour augmenter les capacités

Covid France : alerte en réanimation

Covid France : alerte en réanimation

21.825 nouvelles contaminations  dimanche mais surtout alerte dans les services de réanimation. Le nombre de malades du Covid-19 en réanimation a nettement augmenté dimanche 7 mars, à 3743 patients contre 3689 la veille, soit le plus haut niveau depuis fin novembre, selon les données de Santé publique France.

Descendu sous la barre des 2600 début janvier, cet indicateur, qui concerne les cas les plus graves, n’a cessé de monter depuis. Il reste encore loin du pic de la deuxième vague de l’automne (4900 mi-novembre) et surtout de la première vague au printemps (7000 début avril).

Sur les dernières 24 heures, 187 patients ont été admis dans ces services de réanimation, un chiffre plutôt faible, mais qui l’est traditionnellement le week-end.

Le nombre total de patients hospitalisés a plutôt tendance à baisser, au contraire, depuis début février. Il était dimanche de 24.818, soit 53 personnes de plus que la veille.

Santé publique France a fait état de 21.825 nouvelles contaminations, portant le total à 3.904 millions de cas depuis le début de l’épidémie. Le taux de positivité des tests est de 7,3%, stable à ce niveau depuis une semaine.

Le nombre de décès dû au Covid-19 a grimpé à 88.600, dont 130 sur les dernières 24 heures. Santé publique France dénombre 3.772.579 personnes ayant reçu au moins une dose à la date de samedi.

Coronavirus France : alerte sur les hospitalisations

Coronavirus France : alerte sur les hospitalisations

1529 patients ont été admis à l’hôpital entre dimanche et lundi, dont 274 en service de réanimation. Au total, 25.831 patients avec un diagnostic de Covid-19 sont hospitalisés, soit 367 de plus que la veille, avec 1529 nouvelles hospitalisations en 24 heures. 3407 malades du Covid-19 sont actuellement en réanimation, et ces services qui prennent en charge les formes les plus graves ont enregistré 274 nouvelles admissions en 24 heures.

Il faut remonter au 3 décembre pour retrouver un nombre équivalent de patients dans ces services. La France était alors en phase descendante de la deuxième vague de l’épidémie, qui avait connu un pic à 4.903 malades en réanimation le 16 novembre. Ce nombre était retombé à 2.573 le 7 janvier et remonte régulièrement depuis.

334 malades du Covid-19 sont décédés à l’hôpital. 84.639 morts sont à déplorer depuis janvier 2020. Par ailleurs le rythme des vaccinations est toujours aussi insignifiant  1.161.983 personnes sont désormais vaccinées contre le Covid-19 (après deux injections), selon des chiffres arrêtés samedi, et 2.564.530 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin. À comparer par exemple 15 millions de vaccinés au Royaume-Uni, pays à la population comparable.

Les hôpitaux français en « alerte variants »

Les hôpitaux français en « alerte variants »

Le ministère de la santé a décidé de mettre les hôpitaux français en alerte variants, c’est-à-dire en capacité de faire face à une éventuelle hausse importante de la pandémie du fait des variants. Pour l’instant, les chiffres pour la France sont plutôt rassurants puisque les statistiques montrent un plateau descendant autour de 20 000 contaminations par jour. Mais la France et la plupart des autres pays craignent  que les variants deviennent majoritaires d’ici le début mars. Un scénario qui accélérerait considérablement la vitesse de contamination car les variants se transmettent de matière excessivement rapide.

La décision du ministère de la santé consiste à augmenter le nombre de lits d’hôpitaux disponibles, à retarder les chirurgies non urgentes et à mobiliser l’ensemble des ressources du personnel médical.

« Cette organisation de crise doit être mise en place dans chaque région, quel que soit le niveau de stress hospitalier et doit être opérationnelle à partir du jeudi 18 février », a indiqué la DGS dans une note citée par le journal dimanche.

Le DGS a déclaré dans une réponse par courrier électronique à Reuters que la note reflétait une «approche anticipative» au vu de la pression continue de la pandémie de COVID-19.

«Son objectif est de mobiliser tous les acteurs de la santé dans le pays au cas où il y aurait une flambée de l’épidémie, qui pourrait survenir à mesure que les variantes du virus circuleraient», a-t-il déclaré.

La France a signalé 21.231 nouveaux cas confirmés de coronavirus samedi, légèrement en hausse par rapport à 20.701 vendredi, portant le nombre total cumulé en France à 3448617, le sixième plus élevé au monde.

Contrairement à certains de ses voisins qui peinent à contrôler des variantes plus contagieuses, la France a résisté à un nouveau verrouillage, espérant qu’un couvre-feu national en place depuis le 15 décembre permettra de contenir la pandémie.

Certains scientifiques pensent cependant que le président Emmanuel Macron a pris un pari en se prononçant contre un nouveau verrouillage.

Dans le même temps, la France traîne derrière plusieurs autres pays européens, comme la Grande-Bretagne, dans le déploiement des vaccinations.

Le ministre de la Santé Olivier Veran, qui a noté que la variante détectée pour la première fois en Grande-Bretagne représentait 25% des nouvelles infections confirmées en France, a déclaré jeudi que le gouvernement déciderait dans les semaines à venir si des restrictions nationales plus strictes étaient nécessaires.

Arnaud Fontanet, membre du conseil scientifique qui conseille le gouvernement sur la politique du COVID-19, a déclaré samedi à la radio Europe 1 qu’il craignait que cette variante ne représente la majorité des cas en mars.

Coronavirus: alerte pour la Haute autorité de santé

Coronavirus: alerte pour la Haute autorité de santé

les scientifiques de la Haute autorité de santé alertent les pouvoirs publics sur la gravité de la situation. Il y a bien sûr le nombre de contaminés, le nombre d’hospitalisés mais surtout le nombre de patients en réanimation, qui est l’un des principaux paramètres observés par les pouvoirs publics et qui  est passé lundi au-dessus de 3.000. C’est ce paramètre qui risque de provoquer un nouveau débordement dans les hôpitaux publics et qui témoigne que les mesures en cours sont insuffisantes par rapport aux enjeux notamment de la pénétration accélérée des variants. Les pouvoirs publics ont décidé pour l’instant de se taire et d’attendre une évaluation du couvre-feu. Mais les données sur ce point ne prouvent pas grand chose sinon qu’au mieux elles ont légèrement ralenti dans certains départements la progression du virus, au pire qu’elles n’ont rien changé. La question n’est d’ailleurs pas tellement sanitaire pour le gouvernement mais politique. Comment en effet annoncer des mesures de recours confinement sans prononcer le mot ?

“C’est un moment inquiétant. Nous sommes tous inquiets puisque nous savons que ce variant anglais va arriver et plus il arrivera sur une situation épidémique déjà élevée, une circulation du virus élevée, pires seront les conséquences”, a poursuivi la présidente de la HAS.

“Une exponentielle, une fois qu’elle est lancée, on ne peut plus l’arrêter. Aujourd’hui, grâce aux modélisations des épidémiologistes, on sait prévoir dès le début de la courbe. Donc il faut à la fois prendre des mesures assez tôt pour éviter d’être en plein dedans et limiter la hauteur du pic, et pas trop tôt non plus car un confinement vous voyez bien à quel point c’est terrible pour tout le monde.”

“On va le savoir très vite (si on est au début de la courbe exponentielle). C’est grâce à cette montée en quinze jours qu’on va pouvoir prévoir le reste”, a déclaré Dominique Le Guludec.

Coronavirus : alerte confirmée pour le troisième jour avec 26.784 nouveaux cas en 24 heures

  • Coronavirus : alerte confirmée pour le troisième jour avec 26.784 nouveaux cas en 24 heures

L’alerte se confirme avec depuis plusieurs jours un nombre de contaminés supérieurs à 25 000 entre parenthèses on est loin de l’objectif de 5000). Pire , on craint désormais une accélération supplémentaire des contaminations qui pourraient aboutir après de 60 000 personnes concernées par jour d’ici début février. Des chiffres qui condamneraient à un reconfinement quasi total.

 

26.784 nouvelles contaminations ont été détectées en France en 24 heures, selon les chiffres publiés ce mercredi, contre 23.608 la veille. Il s’agit du bilan quotidien le plus élevé depuis le 18 novembre qui avait enregistré 28.383 contaminations. Au total, 2.965.117 cas de Covid-19 ont été recensés en France depuis le début de la pandémie en France. 316 personnes sont mortes depuis la veille à l’hôpital, portant le total à 71.652 morts du coronavirus.

  • La tendance à la hausse des hospitalisations de malades du Covid-19 s’est poursuivie mercredi. Les hôpitaux ont accueilli 1907 nouveaux patients atteints du Covid-19, soit 81 de moins que la veille. Au total, 25.650 personnes sont hospitalisées, chiffre le plus élevé depuis le 8 décembre. 292 patients ont été accueillis dans les services de réanimation en 24 heures (-21). Le nombre de personnes admises en réanimation est toutefois en augmentation, de 2839 la veille à 2852 ce mercredi, un nombre jamais atteint depuis le 15 décembre. Le taux de positivité reste stable à 6,7% comme mardi, en augmentation par rapport à lundi (6,6%).

Coronavirus : nouvelle alerte avec notamment 23.608 nouveaux cas en 24 heures

Coronavirus : nouvelle alerte avec notamment 23.608 nouveaux cas en 24 heures

23.608 nouvelles contaminations ont été détectées en France en 24 heures, selon les chiffres publiés ce mardi . Au total, 2.938.333 cas de Covid-19 ont été recensés en France depuis le début de la pandémie en France. 373 personnes sont mortes depuis la veille à l’hôpital, portant le total à 71.342 morts du coronavirus.

Les hôpitaux ont accueilli 1988 nouveaux patients atteints du Covid-19, soit 329 en plus que la veille. 313 patients ont été accueillis dans les services de réanimation en 24 heures (+ 59). Cette barre des 300 admissions quotidiennes n’avait pas été dépassée depuis mi-novembre. Le taux de positivité continue d’augmenter à 6,7% ce mardi contre 6,6% la veille et 6,5 la semaine dernière.

105.791 personnes ont reçu la première dose de vaccin ce mardi. Désormais 585.664 Français ont été vaccinés (comprenant les personnes ayant reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19), selon le site VaccinTracker. 35.5% des doses réceptionnées (1.651.000) ont été utilisées.

L’épidémie de Covid-19 a réduit de plusieurs mois l’espérance de vie en France, a également indiqué mardi l’Insee dans son bilan démographique 2020. L’espérance de vie à la naissance atteint 85,2 ans pour les femmes (en baisse de quasiment cinq mois) et 79,2 ans pour les hommes (en baisse de six mois), soit un recul bien plus net que celui observé en 2015, année marquée par une forte grippe hivernale.

Coronavirus France : nouvelle alerte

Coronavirus France : nouvelle alerte

 

Progression de la circulation du SARS-CoV-2 à un niveau élevé en France, suite aux rassemblements festifs de fin d’année.

Le nombre de cas confirmés a augmenté dans l’ensemble des classes d’âge, et de façon plus marquée chez les 0-19 ans (+46%). Le taux de positivité (6,5%) a continué à augmenter par rapport à celui de la semaine précédente (+1,1 point). L’augmentation plus importante du nombre de cas par rapport à celle du nombre de personnes testées est en faveur d’une réelle augmentation de la circulation du virus entre les semaines 53 et 01. Plusieurs indicateurs du contact-tracing sont en augmentation, reflétant l’impact des fêtes de fin d’année, ce qui pourrait conduire à une augmentation du nombre de cas dans les prochains jours.

Plusieurs cas d’infection au variant émergent du SARS-CoV-2 ont été rapportés en France. Des actions sont menées actuellement pour mieux évaluer et suivre la diffusion sur le territoire national de ces variants émergents. Les résultats préliminaires de l’enquête Flash Variant menée les 7 et 8 janvier 2021 sur les tests RT-PCR positifs au SARS-CoV-2 montraient que les cas de COVID-19 liés au variant VOC 202012/01 pourraient représenter 1 à 2 % des cas actuellement recensés en France. À ce jour, il n’y a pas d’élément en faveur d’une plus grande sévérité des cas induits par ce variant. Cependant, il se distingue des virus circulants par une capacité de diffusion plus importante. Le renforcement de la surveillance génomique du SARS-CoV-2, qui associe Santé publique France, le CNR et plusieurs laboratoires fédérés au sein de l’ANRS Maladies Infectieuses Émergentes, associé aux travaux de modélisation, permettront de guider les décisions concernant la nécessité d’un renforcement des mesures de contrôle de l’épidémie.

 

Industrie française : alerte de François Bayrou

Industrie française : alerte de François Bayrou

François Bayrou nouveau commissaire au plan lance un cri d’alerte à propos de la situation industrielle de la France. Il  constate notamment que l’industrie française était incapable de fournir les produits de base pour  lutter contre la crise sanitaire. Des produits en plus pas toujours très élaborés.

Il considère que la situation de l’industrie est dramatique mais qu’il est encore temps d’en relancer la conquête notamment dans les domaines stratégiques pour la vie du pays à savoir par exemple «les médicaments», des «composants électroniques, des intrants pour l’agriculture, les matières premières concernant le nucléaire ou le secteur de la fibre optique, les hormones dans le domaine pharmaceutique». De même, le haut-commissaire suggère d’identifier et de sécuriser les «filières clés», comme celles touchant «à l’eau, à la cybersécurité des entreprises, à l’énergie, aux télécommunications, à l’agroalimentaire, aux produits pharmaceutiques».

Pour donner des marges de manœuvre financière François Bayrou propose d’isoler la dette sanitaire et de l’amortir sur une période de 30 à 50 ans.

Coronavirus Angleterre : alerte extrême

Coronavirus Angleterre : alerte extrême

La crise sanitaire prend une ampleur particulièrement dangereuse en Angleterre où le plus haut niveau d’alerte a été décrété. “Au cours de la semaine écoulée, nous avons observé une hausse très élevée, exponentielle, du virus à Londres, dans le Kent, dans certaines parties de l’Essex et du Hertfordshire”, a expliqué Matt Hancock devant le Chambre des communes.

“Nous avons donc décidé de faire passer le grand Londres, le sud et l’ouest de l’Essex (…), le sud du Hertfordshire (…) en niveau 3, qui est le niveau d’alerte très élevé.”

“Ces restrictions entreront en vigueur mercredi matin 00h00”, a-t-il dit.

Le niveau d’alerte “très élevé” implique notamment la fermeture des pubs et des bars et interdit les déplacements hors de la zone ciblée.

Alerte -Grippe aviaire: après la Corse, les Yvelines

Alerte -Grippe aviaire: après la Corse, les Yvelines

 

Un deuxième cas de grippe aviaire a été détecté en France, dans une animalerie située dans les Yvelines, trois jours après l’annonce d’un premier foyer en Haute-Corse, a indiqué ce jeudi le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

 «Un nouveau foyer vient d’être confirmé par l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) dans une animalerie des Yvelines», indique le ministère dans un communiqué. Des analyses ont révélé «la présence du virus H5N8, identique à celui détecté en Haute-Corse, non transmissible à l’Homme» et «l’enquête épidémiologique se poursuit afin d’identifier les liens entre ces deux foyers et l’origine de la contamination». Tous les oiseaux de l’animalerie des Yvelines ont été euthanasiés et des zones de protection et de surveillance ont été mises en place autour du foyer, comme en Corse, selon le texte.

Après l’apparition de foyers en Russie et au Kazakhstan cet été, l’épizootie, qui n’est pas dangereuse pour l’homme, a progressé récemment vers l’Europe de l’Ouest, où les niveaux d’alerte ont été relevés. Les Pays-Bas, l’Irlande, le Royaume-Uni, le Danemark et la Belgique sont notamment touchés. Ce virus se propage par le truchement des oiseaux migrateurs. La maladie n’est pas considérée comme dangereuse pour l’homme et la consommation de volailles et d’oeufs n’est pas déconseillée.

 

Alerte : Attentat à l’arme blanche dans l’ouest de l’Allemagne

Alerte : Attentat à l’arme blanche dans l’ouest de l’Allemagne

Plusieurs personnes ont été blessées jeudi soir à l’arme blanche à Oberhausen, dans l’ouest de l’Allemagne, rapporte Focus Online, ajoutant qu’un suspect a été arrêté.

Coronavirus Espagne : alerte, 20.000 nouveaux cas

Coronavirus Espagne : alerte, 20.000 nouveaux cas

 

L’Espagne est devenue mercredi le premier pays d’Europe occidentale à dépasser le million d’infections au COVID-19, un chiffre qui a doublé en six semaines seulement, malgré l’introduction de mesures de plus en plus strictes afin de contrôler la deuxième vague de l’épidémie.

 

Le nombre de cas confirmés de coronavirus en Espagne s’élève vendredi à 1.046.132, soit 19.851 nouvelles infections par rapport à jeudi, selon les dernières données officielles du ministère de la Santé.

 

Le nombre de décès incombant au virus dans le pays au cours des sept derniers jours s’élève à 655, contre 570 jeudi, pour un total de 34.752 depuis l’apparition du virus.

Covid-19: de nouveaux départements en alerte maximale

Covid-19: de nouveaux départements en alerte maximale

D’après le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, le Premier ministre devrait annoncer jeudi l’état d’urgence maximale dans plusieurs nouveaux départements. Par ailleurs,  l’état d’urgence qui est en vigueur jusqu’au 16 novembre devrait être prolongé jusqu’au 16 février après débat au Parlement. Jusqu’au 1er avril le gouvernement pourra toujours  prendre des mesures restrictives relatives à la circulation, au rassemblement et à l’ouverture des établissements.

Le texte habilite aussi le gouvernement à prendre un certain nombre d’ordonnances jusqu’au 1er avril 2021, essentiellement en matière d’emploi et du Code du travail. Il ouvre notamment la possibilité à l’exécutif de prolonger le dispositif d’activité partielle au-delà du 31 décembre 2020, avec une indemnisation totale pour les secteurs les plus touchés par la crise.

Des adaptations législatives sont enfin prévues avec le déploiement des tests rapides antigéniques, qui permettent d’obtenir des résultats en 15-20 minutes.

 

Coronavirus : Lyon et Lille aussi en alerte maximale

Coronavirus : Lyon et Lille aussi en alerte maximale

 

Le taux d’incidence dépassant les 250 % 1000 habitants, Lyon Lille rejoigne Paris et Marseille dans la catégorie de l’alerte maximale. Le détail des mesures restrictives seraarrêté par les préfets mais des établissements recevant du public seront fermés en particulier les bars.

 

Inversement on a enregistré des améliorations de la situation dans les villes de Marseille Rennes Bordeaux et Nice. Pour l’instant,  le ministre toujours aussi hésitant ne veut pas prendre des mesures restrictives concernant la mobilité et promet que les familles pourront passer un Noël de manière traditionnelle.

Coronavirus Europe: alerte de l’OMS

Coronavirus Europe: alerte de l’OMS

 

 

 

Le directeur régional Europe de l’OMS (ce qui représente 53 pays) Hans Kluge a déclaré que « les chiffres de septembre devraient tous nous alarmer ». Il a souligné que le nombre de cas recensés chaque semaine excède désormais les chiffres hebdomadaires de mars, lorsque l’épidémie a touché de plein fouet le continent pour la première fois. « La semaine dernière, le décompte hebdomadaire dépassait 300 000 patients », a-t-il indiqué.

La moitié des pays européens ont noté une augmentation de plus de 10% des cas durant les deux dernières semaines, selon Hans Kluge, et parmi ceux-ci, sept pays ont vu le nombre de nouveaux cas recensés augmenter de plus du double durant la même période.

Le directeur régional Europe de l’OMS (ce qui représente 53 pays) Hans Kluge a déclaré que « les chiffres de septembre devraient tous nous alarmer ». Il a souligné que le nombre de cas recensés chaque semaine excède désormais les chiffres hebdomadaires de mars, lorsque l’épidémie a touché de plein fouet le continent pour la première fois. « La semaine dernière, le décompte hebdomadaire dépassait 300 000 patients », a-t-il indiqué.

La moitié des pays européens ont noté une augmentation de plus de 10% des cas durant les deux dernières semaines, selon Hans Kluge, et parmi ceux-ci, sept pays ont vu le nombre de nouveaux cas recensés augmenter de plus du double durant la même période.

1234



L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol