Archive pour le Tag 'Al-Qaïda'

Attentat Côte d’Ivoire : un échec d’Al Qaïda

Attentat Côte d’Ivoire : un échec d’Al Qaïda

L’attentat perpétré à Grand Bassam en Côte d’Ivoire est forcément dramatique mais politiquement c’est un échec pour Al Qaïda. Certes ce sont sans doute des représentants français qui étaient visés mais précisément les terroristes  se sont trompés d’objectifs. Contrairement à ce qu’a raconté la grande presse Grand Bassam n’est pas la station balnéaire des Français d’Abidjan encore moins  une station de luxe mais un lieu de repos pour les couches moyennes et même populaires de la capitale ivoirienne. Chaque semaine ce sont des centaines de jeunes ivoiriens qui s’entassent dans des cars  pour passer la journée au bord de la mer. On trouve bien sûr quelques hôtels mais qui ne sont pas réellement d’un grand luxe surtout fréquenté par la bourgeoisie ivoirienne et seulement quelques Français (parfois quelques personnalités ; du coup ; les terroristes en fait ont surtout frappé des Africains. Les terroristes auraient pu faire des centaines et des centaines de victimes mais il s’était visiblement mal préparés et sans doute ignorant du contexte local. Cette opération ressemble davantage à une intervention de terroristes étrangers qu’à une opération menée par des ivoiriens radicalisés. D’ailleurs l’islam radicalisé n’existe pratiquement pas en Côte d’Ivoire et les religions qui se pratiquent de manière très apaisée.  Des soldats ivoiriens ont été déployés lundi pour patrouiller le long des plages désertées par les touristes au lendemain d’un attentat lors duquel des combattants d’Al Qaïda au Maghreb islamique ont tué 18 personnes. Al Qaïda a sans doute voulu montrer qu’elle capable d’intervenir dans tous les pays y compris dans ceux dans lesquels elle n’a pratiquement aucune implantation. Il faut quand même déplorer 18 victimes dont quatre Français mais le carnage aurait pu être beaucoup plus considérable. La conséquence de cet acte se traduira par un renforcement et une coordination contre le terrorisme ce qui n’était sans doute pas l’objectif d’Al Qaïda.

Al-Qaïda : menaces de représailles « dans le monde entier »

Al-Qaïda : menaces de  représailles « dans le monde entier »

 

Le risque de représailles pourrait monter dans les pays occidentaux avec cet appel d’Al-Qaïda. Un peu en perte vitesse par rapport à l’Etat Islamique, ce mouvement pourrait se lancer dans une compétition dans la barbarie afin de redorer son blason auprès des groupes qui de p lus en plus font allégeance aux tarés sanguinaires de l’Etat islamiques. Le Front Al-Nosra, branche syrienne d’Al-Qaïda, a annoncé des représailles « dans le monde entier » contre les pays de la coalition anti-jihadistes menée par Washington, qui multiplie les frappes en Irak et en Syrie. Les derniers raids aériens, effectués samedi par les Etats-Unis, la Jordanie, l’Arabie saoudite et les Emirats arabes unis, ont visé sept cibles en Syrie et trois en Irak, selon le commandement américain chargé du Moyen-Orient et de l’Asie centrale (Centcom).  Dans une vidéo diffusée sur Internet, le Front Al-Nosra a qualifié les opérations de la coalition de « guerre contre l’islam » et a fustigé un « axe du mal » dirigé par « le pays des cow-boys ». « Ces Etats ont commis un acte horrible qui va les mettre sur la liste des cibles des forces jihadistes dans le monde entier », affirme dans la vidéo le porte-parole d’Al-Nosra, Abou Firas al-Souri. « Nous sommes engagés dans une longue guerre » qui « pourra durer des décennies », déclare-t-il.

 

Al-Qaïda : menaces sur les TGV ?

Al-Qaïda : menaces sur les TGV ?

Le conflit égyptien risque de s’internationaliser, car aucune des deux parties n’est satisfaite des prises de positions internationales considérées comme trop dures vis-à-vis du pouvoir militaire ou au contraire trop laxiste vis-à-vis des répressions. En déplacement dans le Pas-de-Calais, Manuel Valls a réagi aux révélations du quotidien allemand Bild lundi, selon lequel Al-Qaïda préparerait des attentats contre des trains en Europe. »Aucun élément provenant de nos services ne permet d’accréditer [ces] informations », a assuré le ministre de l’Intérieur. « Ce qui ne veut pas dire que notre vigilance n’est pas totale. »Et le locataire de la place Beauvau de rappeler que le plan Vigipirate est toujours au niveau rouge, le troisième échelon sur quatre. « Tout est mis en œuvre pour prévenir le risque terroriste sur l’ensemble de notre territoire », a martelé Manuel Valls. »Les trains et les gares, c’est vrai pour les aéroports aussi, notamment en cette période de retour de vacances, font donc l’objet de mesures de surveillance et d’opérations de sécurisation régulières », a-t-il affirmé. Pour Manuel Valls, « la menace terroriste est présente » : « Nous ne la minimisons pas. » « Et cela d’autant plus qu’elle est aujourd’hui diffuse », a-t-il précisé. « Elle vient non seulement de l’extérieur avec des groupes organisés comme Al-Qaïda, mais aussi (…) de l’intérieur en raison de la radicalisation d’un certain nombre d’individus ou de groupes qui peuvent passer à l’acte. »

 

Al-Qaïda : alerte mondiale au terrorisme

Al-Qaïda : alerte mondiale au terrorisme

 

Craintes contre les intérêts occidentaux dans nombre de pays musulmans mais aussi ailleurs. Une alerte mondiale a été lancée et beaucoup d’ambassades fermées.  Alerte d’Interpol, fermeture des ambassades américaines dans les pays musulmans, Paris, Berlin et Londres qui en font de même au Yémen: les pays occidentaux redoutent des attentats d’Al-Qaïda, redoublant de prudence au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Le Canada a décidé de son côté de fermer préventivement dimanche sa représentation diplomatique à Dacca, au Bangladesh.  A la veille de la fermeture temporaire des ambassades américaines dans le monde arabe, en Israël ainsi qu’en Afghanistan et au Bangladesh, une réunion au sommet consacrée aux menaces terroristes d’Al-Qaïda s’est tenue samedi à la Maison Blanche.  Présidée par la conseillère pour la Sécurité nationale Susan Rice, cette réunion s’est déroulée en présence du secrétaire d’Etat John Kerry, du secrétaire à la Défense Chuck Hagel et de la secrétaire à la Sécurité intérieure Janet Napolitano. Y assistaient également les chefs de la CIA, du FBI et de l’Agence de sécurité nationale (NSA), ainsi que l’ambassadrice des Etats-Unis aux Nations unies.  Le président Barack Obama a ordonné dès vendredi soir de prendre « toutes les mesures nécessaires pour protéger les Américains ».  Le département d’Etat a annoncé la fermeture dimanche, jour ouvré dans la plupart des pays musulmans, de ses ambassades dans 22 pays, en réaction aux menaces d’attentats.  Ces représentations diplomatiques sont situées en Israël, dans le monde arabe, ainsi qu’en Afghanistan et au Bangladesh.  Le département d’Etat avait diffusé plus tôt un avis de prudence à l’attention de tous ses ressortissants dans le monde: des attentats sont possibles « particulièrement au Moyen-Orient et en Afrique du Nord », et Washington a insisté également sur « la péninsule Arabique ».  Peu après les Etats-Unis, Interpol a lancé samedi une alerte globale de sécurité invitant à la plus grande vigilance tous les pays membres de l’organisation de coopération policière face à la menace d’Al-Qaïda.  Interpol a décidé de lancer son alerte « après une série d’évasions de prison dans neuf pays membres, parmi lesquels l’Irak, la Libye et le Pakistan », a annoncé dans un communiqué l’organisation internationale basée à Lyon (centre-est de la France).  Interpol rappelle que le mois d’août est une date anniversaire liée à plusieurs « violentes attaques terroristes » en Inde, Russie et Indonésie.   »Cette semaine marque aussi le 15e anniversaire des attentats contre l’ambassade des Etats-Unis à Naïrobi au Kenya et Dar es Salam en Tanzanie lors desquels 200 personnes, majoritairement africaines, avaient été tuées, et 4.000 blessées », a notamment souligné Interpol.  Le 7 août 1998, à Nairobi et à Dar es Salam, deux attentats à 10 minutes d?intervalle avaient frappé les intérêts américains.  Une menace est au moins concrète: dans un enregistrement audio posté sur des forums jihadistes, le chef d’Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri, accuse les Etats-Unis d’avoir « comploté » avec l’armée égyptienne et la minorité chrétienne copte pour faire destituer le président islamiste égyptien Mohamed Morsi il y a un mois.  Les menaces d’attentats d’Al-Qaïda visent l’ensemble des intérêts occidentaux, a prévenu un haut responsable américain. Elles sont « plus spécifiques » que ce qu’il avait pu y avoir jusqu’à présent, a déclaré à la chaîne de télévision ABC le chef d’état-major américain, le général Martin Dempsey.  La cible exacte n’est pas connue, mais « l’intention est claire. L’idée est d’attaquer les intérêts occidentaux, pas seulement américains », a-t-il déclaré dans cette interview à l’émission « This Week ».  Trois des principaux pays de l’Union européenne, la Grande-Bretagne, l’Allemagne et la France, ont annoncé à quelques heures d’intervalle la fermeture dimanche et lundi de leur ambassade à Sanaa au Yémen, pays considéré comme l’un des bastions d’Al-Qaïda.  Ottawa a estimé de son côté que le risque le plus élevé concernait sa représentation diplomatique à Dacca, sans donner d’autres détails.  La fermeture de l’ambassade de France pourrait durer « plusieurs jours », a précisé le président français François Hollande: « Nous sommes informés directement et indirectement de menaces qui concerneraient nos implantations à l’étranger voire nos ressortissants, menaces venant d’Al-Qaïda ».  M. Hollande a appelé les quelque 600 ressortissants français au Yémen « de prendre les plus grandes précautions dans leurs déplacements sur le territoire ».  Samedi, un attentat suicide à la voiture piégée visant un consulat indien dans l’est de l’Afghanistan, près de la frontière pakistanaise, a fait au moins neuf morts et une vingtaine de blessés.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol