Archive pour le Tag 'adultes'

Hypertension: 30 % des adultes

Hypertension:30 % des adultes

En France, près d’un adulte sur trois souffre d’hypertension artérielle et la moitié d’entre eux l’ignore, a souligné mardi 16 mai Santé publique France, déplorant l’absence de progrès récents face à cette maladie.

Près de 30% des adultes sont hypertendus, soit 17 millions de personnes, indique l’agence sanitaire qui se base sur deux enquêtes en population générale et une enquête auprès d’un panel de médecins généralistes et le Système national des données de santé.

L’hypertension artérielle est la maladie chronique la plus fréquente en France et un facteur de risque important de maladies cardiovasculaire, rappelle Santé publique France dans un rapport mardi.

Seul un hypertendu sur deux a connaissance de sa maladie. Un chiffre qui reste, selon l’agence de santé, très en dessous du niveau de connaissance atteint dans les autres pays européens ou nord-américains.

Parmi les malades, seul un sur quatre a une pression artérielle contrôlée, poursuit-elle. Et si plus d’1,6 million d’adultes commencent chaque année un traitement antihypertenseur, «la crise de la Covid-19 a eu un impact significatif avec une baisse de 11% de ces initiations en lien avec une diminution du recours aux soins».

Coronavirus : forte hausse chez les jeunes adultes

Coronavirus : forte hausse chez les jeunes adultes

Le nombre de nouveaux cas confirmés continue d’augmenter progressivement, comme c’est le cas depuis la mi-juin, mais de manière encore plus marquée depuis mi-juillet : 7.565 cas ont ainsi été enregistrés pendant la semaine étudiée, du 27 juillet au 2 août. Soit une augmentation de 33 % par rapport à la semaine précédente, qui ne peut pas s’expliquer uniquement par la hausse du nombre de patients testés (+14 %).

Le taux d’incidence, c’est-à-dire le nombre de nouveaux cas rapportés à la population, monte ainsi à 12 cas pour 100.000 habitants dans l’ensemble du pays, contre 9,7 la semaine précédente. La hausse est nettement plus marquée chez les 15-44 ans (et surtout les 20-29 ans) que dans les autres classes d’âge, note l’organisme.

Interdire la trottinette aux adultes (Michel Onfray, pape du déclinisme)

Interdire la trottinette aux adultes (Michel Onfray)

Le prophète du déclinisme dénonce cette fois le caractère infantile de ces adultes qui se déplacent en trottinette. Le prophète n’a sans doute pas totalement tort  même si le propos paraît largement exagéré car la trottinette n’a pas encore remplacé l’automobile, le train ou l’avion. Pas facile en effet de se déplacer par exemple de Paris à Marseille ou de Paris à New York en trottinette. Certes on trouvera bien prochainement un illuminé qui proposera de traverser l’Atlantique sur une trottinette combinée à une planche à voile mais l’exploit (surtout médiatique) ne fera pas pour autant office de système de déplacement de masse. Évidemment Michel Onfray s’intéresse  davantage aux modes de vie qu’à la politique des transports. Le philosophe serait cependant bien inspiré de s’initier lui aussi à la trottinette pour maigrir un peu car l’enflure de sa bedaine (et de son discours) progresse en même temps que son omniprésence médiatique. Le nouveau Diogène a du mal à nous convaincre de sa pratique ascétique.  Invité  sur Europe 1 par Anne Roumanoff pour évoquer l’actualité dans Ca pique, mais c’est bon, le philosophe Michel Onfray s’est emporté sur l’infantilisation de la société, symbolisée selon lui par les adultes en trottinette. « Tout est fait pour que l’on ne soit pas adulte. Quand je vois ces grands adultes sur des trottinettes en train d’écouter des trucs avec des écouteurs et avec des tatouages partout, cela me déplaît, » a-t-il déploré. « Plus personne n’est adulte aujourd’hui, » a-t-il regretté. Ces propos n’ont pas manqué de faire réagir les internautes qui lui reprochent, pour la plupart, un manque de légèreté, mais surtout une position hautaine. Il y a également ceux qui n’aiment pas que l’on s’en prenne aux trottinettes. A la veille de la rentrée scolaire, Michel Onfray a poursuivi sa charge en critiquant l’éducation donnée aux enfants par leurs parents: « Quand on a des enfants aujourd’hui, on ne cherche plus à les cultiver, mais à les amuser. » Se cultiver, pour quitter le monde de l’enfance bien entendu: « les enfants sont faits pour devenir des adultes et les adultes ne sont pas faits pour rester des enfants. » N’ayant pas eu d’enfants lui-même, ses conseils ne manquent pas de susciter le souvenir du philosophe Jean-Jacques Rousseau, auteur d’un traité sur l’éducation après avoir abandonné les siens.

(Avec Europe 1 et agences)




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol