Archive pour le Tag 'à quand'

Fraude au bac, à quand l’interdiction des soutien-gorge comme en Chine

Fraude au bac, à quand l’interdiction du soutien-gorge comme en Chine

 

Le gouvernement pourtant pas en panne de réformes scolaires n’a  pas pensé à interdire le soutien-gorge au bac comme en Chine. Mais que fait Peillon ? Que fait le parlement ? Il y a là matière à occuper nos assemblées pendant 6 mois ; Hollande, prudent comme d’habitude organisera au préalable une concertation avec les partenaires sociaux ; on pourra mettre en place une commison nationale ou encore demander un rapport circonstancié à un expert type Gallois car le soutien-gorge relève de la politique industrielle. A l’occasion on pourrait lancer un nouveau produit, un soutien-gorge spécial examen et proposer  à Montebourg de s’exhiber avec.  En effet plus de neuf millions de jeunes Chinois passaient vendredi l’examen redouté d’entrée à l’université, certaines candidates devant bûcher sans soutien-gorge, dont les armatures métalliques ont été bannies pour éviter toute triche. Pour prévenir l’utilisation d’ »outils de triche électroniques » lors du « gaokao », le baccalauréat chinois, les centres d’examen de la province du Jilin, dans le nord-est de la Chine, ont été munis de détecteurs de métaux. Les candidates ont donc été priées de se passer de soutien-gorge à baleine métallique, a rapporté le journal Global Times. Mercredi, le ministère de l’éducation avait promis de combattre la fraude, notamment grâce à la vidéo-surveillance installée dans les salles d’examen, a également indiqué le quotidien China Daily. Un diplôme universitaire est désormais considéré comme un outil indispensable à la réussite sociale et personnelle en Chine et l’entrée à l’université est donc devenue une étape cruciale. La concurrence est féroce, puisque environ un quart des étudiants n’aura pas accès aux bancs des facultés chinoises et que les places sont encore plus chères pour les établissements renommés du pays. Les candidats ne renoncent à aucun stratagème pour décrocher le précieux sésame. Les enjeux sont tels que la triche est répandue et que des réseaux organisés se sont mis sur pied. En 2012, le ministère de la Sécurité publique avait annoncé l’arrestation de 1.500 personnes et la saisie de 60.000 kits électroniques destinés à la fraude, en particulier des émetteurs et micro-écouteurs.

 

Après les « pigeons », les « moineaux » ; à quand le mouvement des « dindons » ?

Après les « pigeons », les « moineaux » ; à quand le mouvement  des « dindons » ?

D’après une information du « Point, » un mouvement des « moineaux » succède à celui des pigeons. Les Pigeons ont disparu du paysage. Après le léger recul du gouvernement sur la taxation des plus-values de cession d’entreprise, ils ont décidé de rentrer au nid, las de se battre contre les moulins à vent. Mais ils ont tout de même eu le temps de faire des petits : les Moineaux. Fondé mi-octobre par trois jeunes créateurs d’entreprise, le mouvement, qui revendique l’implication de 300 personnes, ambitionne de prendre le relais de la fronde entrepreneuriale. Ils listent leurs revendications dans un communiqué envoyé aux rédactions.  Non sans dresser, au passage, le droit d’inventaire de l’action menée par leurs aînés, réduits à un mouvement d’investisseurs, et non de véritables chefs d’entreprise. Ils regrettent notamment qu’ils aient focalisé le débat sur la seule fiscalité des plus-values de cession d’entreprise. Malgré la remise du rapport Gallois sur la compétitivité, ils entendent donc bien faire entendre leurs propositions pour développer les start-up et les PME. On peut se demander si ne naîtra pas bientôt le mouvement des « dindons » ; finalemenet celui de ceux nombreux qui vont être victimes de la politique approximative du gouvernement ; laquelle  qva se traduire par la récession, le chômage, la misère même  si évidemment  on ne peut nier les conséquences de la crise mondiale. Pour autant, ce gouvernement ne semble pas comprendre la nature de la crise et sa politique est plus qu’approximative, hésitante, contradictoire et contre productive. Un jour, il décide de ponctionner les entreprises (20 milliards d’impôts nouveaux dont 10 pour les entreprises, 10 pour les ménages dans le budget 2013), un autre jour, il décide d’alléger de 20 milliards les prélèvements sur ces mêmes entreprises à partir de 2014 (plan compétitivité). Au total ces allégements compétitivité compenseront à peine les augmentations de 2011 et 2012. Pour 2013, la croissance sera nulle, il faudra compter avec 400 à 500 000 chômeurs supplémentaires. Les comptes sociaux explosant, de nouveaux impôts seront décidés (la CSG par exemple ou la TVA). Les dindons seront la plupart des français. Ce gouvernement composé essentiellement de fonctionnaires et de politiciens professionnels manque de tout, de courage, de compétence et de cohérence. Exemple « faire payer les riches, » un beau slogan mais les riches ne paieront pas, comme d’habitude. Grâce à l’exil fiscal et/ou à l’armée de fiscalistes qui les entourent pour échapper à l’impôt  (les PTE et PME, elles, payent).  Exemple Total n’a payé aucun impôt sur les bénéfices en 2009 et 2010 ; poussé par e gouvernement il a quand même payé 300 millions en 2011 pour un bénéfice de 12 milliards. La méthode est bien connue, la surfacturation par des filiales étrangères afin d’externaliser les profits et d’internaliser (en France) les pertes). Les dindons ce sont aussi ceux à qui on a supprimé la défiscalisation des heures supplémentaires supplémentaire (4 millions concernés et pas vraiment des riches), entre 150 et 200 euros par mois. Les dindons sont ceux qui voient fiscalité locale exploser (en moyenne 1000 euros pour la taxe d’habitation et 1000 euros pour la taxe foncière).Dindons aussi les retraités, « avantagés » donc ponctionnés aussi alors que la moyenne des retraites set de l’ordre de 1200 euros (et que souvent les femmes de ces retraités ne touchent rien).  Les dindons ce sont enfin les victimes de la pauvreté, foule anonyme, silencieuse, désemparée, Une honte dans un pays comme le notre. Ce pays ne peut plus être dirigé par des fonctionnaires et des politiciens professionnels. Les dindons ce sont enfin ceux qui ont cru que le pacte budgétaire européen serait renégocie. Or il a été adopté ( en douce au parlement, surtout pas de referendum sur les enjeux stratégiques) en l’état avec juste un petit plan de croissance qui en fait était déjà prévu. Du grand guignol, de l’amateurisme et du reniement. On nous jugera  dans 5 ans, aux résultats !  Slogan de partisans. Dans 5 ans, on risque d’enregistre 2 millions de chômeurs en plus, avec une situation proche de la Grèce. Oui, les dindons auraient besoin de se réveiller et de faire entendre leurs voix , pour le redressement économique, social et même sociétal. On ne pourra attendre 5 ans.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol