Archive pour le Tag 'à Macron'

« Gilets jaunes » : Priscillia Ludosky à Macron : le compte n’y est pas

« Gilets jaunes » : Priscillia Ludosky à Macron : le compte n’y est pas  

Emmanuel Macron avait adressé le 20décembre un message écrit Priscillia Ludosky, linitiatrice de la pétition sur le carburant. « Chère Madame, chers tous, vous avez subi de plein fouet la hausse des prix du carburant, et avez décidé de réagir en signant cette pétition. Votre message, je l’ai entendu. Je vous réponds directement : vous avez raison », assurait-il. « Monsieur Le Président, sept mois après avoir lancé cette pétition, je reçois votre réponse et il est bien dommage qu’après tant de temps, elle soit si peu constructive », déclare  Priscillia Ludosky, qui reproche au chef de l’Etat de « ne pas répondre à l’ensemble des questions que pose » sa pétition.

La trentenaire énumère ensuite les « points restés sans réponse », parmi lesquels la taxation du « kérosène utilisé dans l’aérien » ou du « fioul maritime », ou encore les « justificatifs de dépenses des taxes perçues jusqu’à aujourd’hui sur le carburant » que François de Rugy « avait assuré que nous allions recevoir ».

Priscillia Ludosky liste ensuite des propositions élaborées par des « gilets jaunes » sur le pouvoir d’achat. A commencer par la « baisse sérieuse de toutes les taxes et impôts sur les produits de première nécessité », la  »baisse significative de toutes les rentes, salaires, privilèges et retraites courantes et futures des élus et hauts fonctionnaires », et aussi, la mise en place d’un référendum d’initiative citoyenne, le RIC.

 

 

Législatives: le centriste Folliot rallié à Macron, sanctionné par les Républicains

Législatives: le centriste Folliot rallié à Macron, sanctionné par les Républicains

 

Une sanction qui apparaîtra sans doute dérisoire celle du retrait de l’investiture des Républicains à un centriste rallié à Macron. Un retrait d’investiture qui constitue d’ailleurs sans doute davantage une récompense qu’une punition car le député du Tarn aurait eu peu de chances d’être élu avec la casquette des Républicains. Le parti Les Républicains a en effet annoncé qu’il retirait son investiture aux élections législatives à Philippe Folliot, qui a rallié Emmanuel Macron. Le député du Tarn est à la tête de l’Alliance centriste, une composante de l’UDI, qui a passé un accord avec LR aux prochaines législatives. Cette Alliance centriste a annoncé samedi qu’elle soutenait Macron à la présidentielle au vu de « la désastreuse situation politique du moment, plus particulièrement liée aux affaires qui touchent François Fillon ». « Prenant acte de cette décision, les Républicains retirent l’investiture accordée au président de l’Alliance centriste et procéderont, en lien étroit avec l’UDI, dans les meilleurs délais à une nouvelle investiture dans la 1ère circonscription du Tarn », a réagi dans un communiqué Bernard Accoyer, secrétaire général de LR.   »Face au bilan catastrophique de la gauche et à la crise que traverse notre pays, Les Républicains et l’UDI sont pleinement engagés pour redresser la situation de la France avec François Fillon », explique-t-il, jugeant cet « engagement totalement incompatible avec un soutien à Emmanuel Macron dont le projet s’inscrirait dans la continuité du quinquennat de François Hollande ».

 

 

La présidentielle




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol