Archive pour le Tag '98$)'

MANIFESTATIONS LOI DE SÉCURITÉ: 98 BLESSÉS PARMI LES FORCES DE L’ORDRE

 MANIFESTATIONS LOI DE SÉCURITÉ: 98 BLESSÉS PARMI LES FORCES DE L’ORDRE

Selon les chiffres définitifs établis par le ministère de l’Intérieur et publiés ce dimanche soir, 98 agents des forces de l’ordre ont été blessés samedi lors des manifestations contre l’article 24 de la loi sur la sécurité globale et en faveur des libertés publiques.

 

Par ailleurs, le parquet de Paris a chiffré à 29 le nombre de gardes à vue dans la capitale en marge de cette « marche des libertés ». 26 concernaient des majeurs et donc trois des mineurs. Trois d’entre elles ont été prolongées, tandis que 14 ont donné lieu à des déferrements dont trois comparutions immédiates. Deux ont occasionné un rappel à la loi, et dix d’entre elles ont été classées sans suite par la justice, faute de charges suffisantes.

Coronavirus : relative stabilité, 198 décès et 9.784 nouvelles contaminations en 24 heures

Coronavirus : relative stabilité, 198 décès et 9.784 nouvelles contaminations en 24 heures

 

198 morts à l’hôpital en 24 heures, contre 213 samedi, soit une tendance stable loin des pics récents.

Le nombre d’hospitalisations liées au Covid-19 est stable, avec 28.284 individus concernés (contre 28.139 samedi et 28.620 vendredi), après un pic de plus de 33.000 patients le 16 novembre. Les hôpitaux comptent désormais 3744 patients en réanimation (contre 3765 samedi et 3871 vendredi), avec 102 nouvelles admissions sur 24 heures (122 samedi).

Un peu moins de 10.000 (9784) nouveaux cas de contamination ont été enregistrés dans les dernières 24 heures, loin des pics à 60.000 cas de début novembre. Le taux de positivité (proportion du nombre de personnes positives par rapport au nombre total de personnes testées), recule encore un peu, à 11,1% (11,4% samedi, 11,7% vendredi, 12,2% jeudi et 13% mercredi).

E-commerce : 98% des vendeurs en fraude

  • E-commerce : 98% des vendeurs en fraude ! 

Selon une enquête des Echos publiée lundi matin, basée sur un rapport de l’Inspection générale des Finances, 98% des vendeurs, enregistrés sur les places de marché de sites comme Amazon ou Cdiscount, ne sont pas immatriculés à la TVA en France. Très précisément, sur 24.459 vendeurs contrôlés par Bercy et enregistrés sur ces sites marchands, seuls 538 étaient en règle. Beaucoup de ces vendeurs fraudeurs sont basés en Chine. Ils ne déclarent aucune TVA. Et les consommateurs y trouvent leur compte. Quand on achète un produit sur une place de marché en ligne, on se demande rarement qui est le vendeur, on fait confiance à l’intermédiaire, Amazon par exemple, pour être livré.

Le rapport de Bercy pointe bien le problème. Ces vendeurs qui fraudent la TVA « bénéficient d’un avantage prix de 20% par rapport aux sociétés qui remplissent leurs obligations fiscales, créant une distorsion de concurrence majeure ». Le rapport ajoute que « les montants en jeu sont considérables ». Combien ? Le fisc ne donne pas d’estimation. Mais quand on sait que le marché français de l’e-commerce frôle les 100 milliards d’euros, on imagine l’ampleur de la fraude…

Le pétrole en nette baisse (89,98$)

Le pétrole en nette baisse (89,98$)

Les  cours du pétrole ont terminé en forte baisse mercredi à New York, en raison d’une brutale remontée des craintes concernant la crise de la dette de la zone euro. Sur le Nymex, le contrat novembre sur le brut léger américain (WTI) a fini sur une perte de 1,39 dollar, soit 1,52%, à 89,98 dollars le baril. Dans le même temps, le Brent cédait 0,44%, soit 0,49 dollar, à 109,96 dollars.  Le recul de l’or noir a été aggravé par celui de l’euro, qui a touché un plus bas de deux semaines face au billet vert.  De violentes manifestations contre l’austérité en Espagne et une journée de grève nationale en Grèce ont été les facteurs du retour des craintes d’une aggravation de la crise de la dette en Europe. Le président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, a lui-même pris le risque d’envoyer un signal négatif aux marchés en déclarant au Wall Street Journal qu’il ne se résoudrait à demander un plan de sauvetage que si les coûts d’emprunt de Madrid devaient rester durablement élevés.  L’Espagne, dont le produit intérieur brut a poursuivi sa forte contraction au troisième trimestre ( ), pourrait au final ne pas avoir le choix. D’autant que trois pays – Allemagne, Pays-Bas et Finlande – ont publié un communiqué commun qui semble remettre en question le principe convenu au sommet européen de Bruxelles d’une recapitalisation directe des banques en difficulté, donc le plan d’aide de 100 milliards d’euros accordé aux banques espagnoles. Confronté à une grève générale ce mercredi, le gouvernement grec a de son côté finalisé ses dernières mesures d’austérité qui doivent lui permettre d’économiser près de 12 milliards d’euros et satisfaire ainsi ses créanciers internationaux.  Tous ces éléments ont relégué au second plan l’annonce de l’Agence américaine d’information sur l’énergie, qui a fait état d’une baisse inattendue des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine dernière.

 

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol