Archive pour le Tag '«'

Emmanuel Macron « en marche » : vers où ?

Emmanuel Macron « en marche » : vers où ?

 

Les grands médias n’apportent pas beaucoup d’éclairage sur le sens politique à donner au premier meeting tenu par Emmanuel Macron. On se contente en général de décrire l’ambiance, la mise en scène, la participation et la volonté de refondation de l’intéressé. Pour tout dire les grands médias, les experts et le personnel politique sont  dans l’expectative quant à l’objet même de la démarche d’Emmanuel Macron. Certains attendaient qu’il annonce son départ du gouvernement en raison des critiques récurrentes non seulement vis-à-vis de Valls mais aussi vis-à-vis de Hollande. Mais la posture de Macron n’a pas changé il reste avec un pied dedans, un pied dehors. D’autres imaginaient que Emmanuel Macron annoncerait sa candidature pour les élections présidentielles de 2017, ils sont restés sur leur faim, Emmanuel Macron indiquant seulement il était difficile de prévoir ce que sera le pays dans trois mois dans six mois dans un an. L’hypothèse la plus vraisemblable c’est que Macron se prépare pour le cas où François Hollande renoncerait à se représenter. En effet Emmanuel Macron ne semble pas décidé à participer à une primaire contre Hollande, primaire que par ailleurs il n’apprécie guère. Dès lors  la stratégie d’Emmanuel Macron vise à se présenter comme un recours si Hollande renonce. Pour cela,  il doit discréditer politiquement Valls. Un Valls qui a compris le sens de la démarche allant jusqu’à considérer que le cirque de Macron devait s’arrêter. Autant dire que le Premier ministre est clairement demandeur du départ de Macron du gouvernement. La posture de Macron n’est guère du goût par ailleurs des caciques du parti socialiste. Ils lui reprochent  notamment de vouloir dépasser les clivages gauche droite et surtout sans doute de ne pas faire parti de l’oligarchie officielle du parti socialiste. Certains observateurs estiment que la démarche d’Emmanuel macro agace l’Élysée. Pas si sûr dans la mesure où Hollande pense que Macron ne ce présentera pas contre lui et qu’au contraire il pourra récupérer le soutien populaire dont bénéficie le jeune ministre de l’économie. D’une certaine façon Emmanuel Macon joue plusieurs cartes en même temps. Si Hollande renonce, il se positionne en recours. Si Hollande se maintient et l’emporte en 2017, Macron est à peu près assuré de devenir Premier ministre. Enfin Macron se prépare aussi pour 2022. Le véritable adversaire pour Macron c’est  Valls et réciproquement. Du coup ces  considérations éclairent  un peu mieux les propos jugés ambigus de Macron  « Rien ne nous arrêtera », a-t-il déclaré, devant une salle comble, où avaient pris place quelques élus, comme le député Richard Ferrand et le maire de Lyon Gérard Collomb, ainsi que l’écrivain Alexandre Jardin, lequel a également pris la parole. « Ce mouvement, parce que c’est le mouvement de l’espoir et que notre pays en a besoin, nous le porterons ensemble jusqu’en 2017 et jusqu’à la victoire », a également lancé Emmanuel Macron, sans plus de précisions sur l’identité du vainqueur auquel il songe. Lors de son discours, long d’1h20, il a en outre dénoncé les rigidités du « système » politique, d’après lui sources de « frustrations », et s’est déclaré prêt à « prendre des risques » personnels. « Imaginez ou nous serons dans trois mois, dans six mois, dans un an », a encore dit l’actuel ministre de l’Economie, provoquant alors les applaudissements de la foule aux cris de « Macron président ». Le week-end dernier, il a par expliqué à demi-mot qu’il convoitait les premières places. « Je ne concours pas pour le maillot à pois ou le maillot blanc, ni pour le maillot vert. Quand on fait du vélo, c’est le maillot jaune », a-t-il déclaré au Journal du Dimanche en marge d’une étape du Tour de France. Un maillot jaune pour le tour de France de 2022, c’est sûr et peut être même en 2017.

(Avec Reuters)

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol