Archive pour le Tag ':'

Primaire droite 2017 : encore un candidat en plus avec Henri Guaino

Primaire droite 2017 :  encore un candidat en plus avec Henri Guaino

 

Officiellement c’est le 12e candidat à la primaire de la droite mais il y en aura sans doute davantage encore en particulier avec Sarkozy. Henri Guaino se lance donc dans la bataille d’une primaire dont il a en outre  condamné le principe. Par ailleurs s’il ne parvient pas à obtenir les parrainages nécessaires pour cette primaire Henri Guéno n’hésitera pas à se présenter directement aux élections présidentielles de 2017. Un candidat qui se réclame du gaullisme orthodoxe et qui considère que les autres revendications à cette philosophie ne sont que des ersatz du gaullisme. Henri Guaino se réclame clairement du souverainisme et certaines de ses idées sont nettement marquées à droite au point que le Front National n’hésite pas à le considérer comme un proche. Une candidature en tout cas qui pourrait nuire à Sarkozy qui récemment appris aussi un virage identitaire et souverainiste. À la question de savoir quel candidat aurait son soutien, il a répondu: «moi-même». «J’ai beaucoup réfléchi, j’ai pris mon temps. J’ai pesé le pour et le contre», a-t-il dit. Expliquant ensuite qu’il «manque sur l’échiquier politique cette famille qui s’appelle le gaullisme». Et ce malgré la candidature de son ami le député Jacques Myard. Celui-ci confirme d’ailleurs au Scan qu’il se maintient en lice: «Le vent souverainiste souffle plus fort à deux», assure le parlementaire. Henri Guaino est déterminé, malgré la difficulté qu’il aura à obtenir les vingt parrainages de parlementaires qu’il faut présenter à la Haute autorité de la primaire avant le 9 septembre. «J’étais très opposé aux primaires, c’est une très mauvaise idée et chaque jour prouve que c’est une mauvais idée. (Mais) c’est un fait, elle est là, je vais respecter la règle et je vais y prendre part», a noté celui qui était opposé à ce système de désignation. S’il échoue à obtenir les parrainages dans sa famille politique, il se présentera toutefois à l’élection présidentielle en tentant d’obtenir les 500 signatures de maires. «Il faut plus de conditions pour être candidat à la primaire qu’à l’élection présidentielle», a-t-il observé. Pour l’heure, il explique être candidat «parce (qu’il a) quelque chose à dire». «J’en ai assez de cette politique qui ne sait plus dire non», assure-t-il. Ajoutant, à destination du Front national, que «le vide laissé par le gaullisme se comble par les extrêmes, par une parodie du gaullisme.» Henri Guaino est le douzième candidat déclaré à la primaire, treizième si on compte Nicolas Sarkozy qui ne cache plus ses intentions mais qui n’est pas encore officiellement déclaré.

(Avec le Figaro)




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol