Archive pour le Tag '900'

Trump veut bloquer le plan de 900 milliards

Trump veut bloquer le plan de 900 milliards

 

Alors que les parlementaires démocrates et républicains se sont mis d’accord enfin sur un plan de 900 milliards destinés au soutien économique,  Trump il dénonce la loi qu’il a pourtant laissée à son secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, le soin de négocier avec les leaders du Congrès. Un secrétaire au Trésor qui a approuvé le plan.

 

Trump, lui, qualifie ce texte de «honte», truffé «de gaspillages et d’éléments superflus». Et demande qu’il soit amendé pour augmenter de 600 à 2.000 dollars le montant des chèques, qui sont censés être envoyés dès la semaine prochaine à des millions d’Américains.

 

Le projet comprend d’une part l’enveloppe de 900 milliards jugée indispensable pour aider les entreprises et ménages à surmonter la crise. Et il est par ailleurs incorporé à une loi de finance massive de 1.400 milliards de dollars, visant à financer le fonctionnement des agences fédérales jusqu’en septembre prochain.

 

 

Une garantie mensuelle de ressources de 900 euros aux précaires

Une garantie mensuelle de ressources de 900 euros aux précaires

Une aide mensuelle de 900 € a été décidée pour les précaires et les jeunes. Cette garantie, qui sera versée par Pôle emploi tous les deux mois, devrait ainsi bénéficier à quelque 400. 000 travailleurs précaires, dont 70. 000 jeunes. À savoir, « les saisonniers, dont la saison a été raccourcie voire annulée » ou « certains Français qui, avant la crise, travaillaient beaucoup en enchaînant les contrats courts et les périodes de chômage », a détaillé la ministre du Travail.

 

L’exécutif a également souhaité intensifier son soutien aux jeunes qui entrent sur le marché du travail. Dans le cadre de son plan « 1 jeune, 1 solution », une nouvelle aide va être déployée pour les jeunes diplômés qui ont des difficultés à trouver leur premier emploi. Elle se traduira par un « dispositif spécifique » avec, à la fois, un accompagnement personnalisé par Pôle emploi ou l’Association pour l’emploi des cadres (Apec) et une allocation financière qui s’élèvera jusqu’à 500 euros par mois. Tout jeune dans cette situation pourra se tourner vers les deux organismes en charge de l’emploi pour en bénéficier.

Vallourec : suppression de 900 emplois en France

Vallourec : suppression de 900 emplois en France

 

Suppression de 2000 emplois dont 900 en France. Le producteur de tubes sans soudure en acier avait déjà indiqué en février que son plan d’économies entraînerait 1.400 suppressions de postes en 2015. Il a fait savoir mercredi qu’il souhaitait réduire d’un tiers la capacité de ses tuberies européennes d’ici 2017 (par rapport à 2014), qu’il recherchait un partenaire majoritaire pour son aciérie française de Saint-Saulve (Nord) et qu’il réduirait ses coûts fixes partout dans le monde.. Le groupe français a fait état mardi d’une perte nette de 76 millions d’euros au premier trimestre, pour un chiffre d’affaires en recul de 17,2% à 1,05 milliard d’euros. Continuant de subir la dégradation des marchés pétroliers, il a par ailleurs dévoilé des mesures de réduction de coûts qui devraient le conduire à supprimer 2.000 postes supplémentaires d’ici à 2017.  Le président du directoire, Philippe Crouzet, a indiqué lors d’une conférence téléphonique que Vallourec prévoyait de réduire ses effectifs de 900 postes environ en France et que le groupe souhaitait « minimiser les départs contraints ». Vallourec a en outre indiqué que, malgré une génération de trésorerie disponible probablement négative au premier semestre, il continuait de viser un cash-flow disponible positif sur l’ensemble de 2015.  Interrogé sur les rumeurs de rachat de Vallourec ou de rapprochement avec son partenaire japonais Nippon Steel & Sumitomo Metal Corporation (NSSMC) qui ont circulé le mois dernier, Philippe Crouzet a répondu: « Pas des négociations. Des rumeurs certes mais pas de négociations (…) D’autres peuvent avoir des idées, mais en tout cas ce n’est pas sur ma table de travail. »

Hard discount : Dia vend ses 900 magasins en France

Hard discount : Dia vend ses 900 magasins en France

 

Conséquence de la crise et de la réduction du budget alimentation, la crise s’installe dans la grande distribution. Dans les grandes surfaces classiques c’est déjà la guerre sur les prix pour maintenir les parts de marchés ; le hard discount, lui, est de plus en plus concurrencé par les marques distributeurs (prix moins chers) de ces grandes enseignes. Du coup le groupe de grande distribution Dia a annoncé ce jeudi 8 mai « avoir entamé les actions opportunes pour vendre la totalité de ses activités en France », où la société espagnole emploie environ 7.500 personnes dans quelque 900 magasins. Le groupe fait cette courte annonce dans un communiqué présentant ses résultats du premier trimestre, avec un bénéfice net en hausse de 9,7%, à 40 millions d’euros. Mardi, des sources syndicales avaient déjà annoncé que le groupe envisageait de céder partiellement ou totalement ses activités en France. Lors d’un comité central d’entreprise extraordinaire à Créteil, mardi, les syndicats ont été informés des projets de l’entreprise, qui restent « très vagues » à ce stade, selon les explications des représentants des syndicats CGT et FO. Thierry Coquin, délégué syndical central CGT, l’un des trois syndicats représentatifs du groupe, a précisé qu’un conseil d’administration devait se tenir ce jeudi en Espagne « pour décider si oui ou non, Dia sera en discontinuing activity, c’est-à-dire que les comptes de Dia France n’apparaîtront plus sur les comptes de Dia international ». À la fin décembre 2013, Dia, sorti du giron de Carrefour en 2011, comptait 7.328 magasins dans 6 pays (Espagne, Portugal, Argentine, Brésil, Chine et France).

Danone : 900 suppression d’ emplois

Danone :  900 suppression d’ emplois

- Danone a publié mardi des résultats 2012 marqués par de bonnes performances dans les pays émergents mais par un environnement de consommation très dégradé en Europe, où le groupe compte supprimer 900 postes sur deux ans. En 2012, Danone a enregistré un résultat opérationnel courant de 2.958 millions d’euros. Le consensus ThomsonReuters était de 2.920 millions. Le bénéfice net courant s’est chiffré à 2.958 millions(consensus 1.811 millions), faisant ressortir un bénéfice par action de 3,01 euros (+4,1%). Le chiffre d’affaires a progressé de 5,4% en données comparables à 20.869 millions d’euros (consensus 20.746 millions). Sa marge opérationnelle courante a baissé de 50 points de base à 14,18%. Au titre de 2012, le groupe propose de verser un dividende de 1,45 euro par action, contre 1,39 euro un an plus tôt. Les analystes attendaient 1,46 euro. Pour 2013, Danone vise une croissance de son chiffre d’affaire d’au moins 5% en données comparables, une baisse de sa marge opérationnelle courante de 50 points de bases à 30 points de base en données comparables, un free cash flow autour de 2 milliards d’euros hors éléments exceptionnels. Danone, qui veut réaliser 200 millions d’euros d’économies en Europe en 2013 et 2014, envisage de supprimer sur cette période environ 900 postes (direction et administration) répartis dans 26 pays européens.

 

Nouveau :- site chansons-poèmes de  g.bessay:

http://chansontroisiemeage.unblog.fr/




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol