Archive pour le Tag '70 000'

Coronavirus Brésil :déjà plus de 70.000 morts

Coronavirus Brésil :déjà plus de  70.000 morts

70.000 morts du coronavirus après avoir enregistré vendredi 1.214 décès supplémentaires au cours des dernières 24 heures, a annoncé le ministère de la Santé du Brésil. Le plus grand pays d’Amérique latine déplore au total 70.398 morts du Covid-19 et plus d’1,8 million de cas confirmés de contamination avec 45.048 nouveaux cas en une journée, selon ces données qui sont considérées largement sous-estimées par la communauté scientifique.

Ces chiffres n’augurent pas d’une inflexion rapide de la courbe de la pandémie dans le pays de 212 millions d’habitants, qui enregistre le plus de cas de contaminations et de décès au monde derrière les États-Unis. L’État de Sao Paulo (sud-est) est de loin le plus touché avec 17.442 décès (pour près de 360.000 cas confirmés), devant celui de Rio de Janeiro (sud-est également), qui déplore 11.280 décès pour près de 130.000 contaminations. Ceci n’a pas empêché ces deux États de mettre en œuvre récemment un retour progressif à la normale, avec la réouverture des cafés, bars, restaurants et magasins.

Le président Jair Bolsonaro, 65 ans, a lui-même a été rattrapé par le coronavirus qu’il a souvent qualifié de «petite grippe».. Le président brésilien a depuis le début minimisé la crise qui ébranle son pays et s’est montré farouchement hostile au confinement, au nom de la sauvegarde de la première économie d’Amérique latine. La population de son côté est lasse d’un confinement qui, sans avoir été assorti de mesures coercitives, a duré plus de trois mois, et la distanciation physique s’est nettement relâchée. Aucune politique nationale n’a été mise en œuvre au Brésil contre la pandémie. Les gouverneurs des différents États ont agi en ordre dispersé, tout en étant la cible de la vindicte de Jair Bolsonaro.

Un patron baisse son salaire pour que chaque salarié touche 70 000 euros par an

Un patron baisse son salaire pour que chaque salarié touche 70 000 euros par an

 

Un patron américain a décidé de baisser son salaire pour que chacun de ses salariés gagne 70 000 dollars par an. . Le sien  passera d’1 million de dollars à 70.000 dollars par an. Il va également piocher dans les bénéfices de sa société. Il va prendre 75 à 80% des 2,2 millions d’euros engrangés. Dan Price explique la difficulté de l’exercice, car il ne voulait pas que ses clients en pâtissent. L’augmentation salariale se fera progressivement, au cours des trois prochaines années. Le salaire moyen dans cette entreprise est de 48.000 dollars. Ce sont 70 employés qui vont voir leur salaire revalorisé, et pour 30 d’entre eux, il va même doubler. En revanche, pour 50 d’entre eux, leur rémunération risque de stagner pendant un petit moment. Les Etats-Unis est l’un des pays où l’écart de rémunération est le plus important. Les patrons peuvent gagner jusqu’à 300 fois ce que le salarié moyen obtient.  Et cela n’a rien d’anodin que cette histoire se déroule à Seattle. En effet, cette ville a été l’une des plus virulentes sur la bataille du salaire minimum. Au cours des prochaines années, le salaire minimum devrait atteindre 15 dollars de l’heure. Il y a quelques semaines, il est déjà passé à 11 dollars de l’heure. Le salaire minimum fédéral est de 7,25 dollars de l’heure.  A titre de comparaison, un salaire de 70.000 dollars par an, sur une semaine de 40 heures, équivaut à 33,65 dollars de l’heure 

Manif pour tous : 70 000 ou 500 000 ?

Manif pour tous : 70 000 ou 500  000 ?  

.

C’est traditionnel, il y a toujours un écart entre le nombre de manifestants décomptés par la police et celui affiché par les organisateurs de défilés. Mai cette fois cela touche au ridicule : 500 000 pour les organisateurs et 70 000 selon la police à Paris.  A bordeaux l’écart varie de 7500 à 30 000.  La preuve sans doute de la dégradation de l’apprentissage du calcul à l’école ! La Manif pour tous avait cette fois-ci en ligne de mire l’accès des couples homosexuels à la procréation médicalement assistée (PMA) et à la gestation pour autrui (GPA). Les manifestants dénoncent aussi le coup de rabot annoncé sur les allocations familiales et l’enseignement à l’école d’une théorie du genre niant, selon le collectif, les différences entre les sexes, un enseignement dont le gouvernement a toujours démenti l’existence. Sous un ciel plombé et dans la fraîcheur, nombre de manifestants tout juste descendus des cars qui ont afflué dans l’ouest parisien, ont battu le pavé. Parmi eux, des adultes et des enfants, des jeunes ou retraités brandissaient des drapeaux français ou les étendards bleu, blanc ou rose de la Manif pour tous (MPT). « La déconstruction en cours de la politique familiale est désastreuse, cette déconstruction s’accélère », a lancé Ludovine de la Rochère, présidente du collectif.

 

Emplois : 70 000 environ détruits en 2012

Emplois : 70 000 environ  détruits en 2012

En l’absence de croissance, la situation de l’emploi du chômage ne pouvait améliorer (il faudrait pour cela au moins 1.5% de croissance du PIB)°. On a donc détruite) des emplois.  L’emploi salarié dans les secteurs marchands non agricoles a diminué de 0,2% en France au quatrième trimestre, avec 28.100 postes détruits, selon l’estimation « flash » publiée jeudi par l’Insee. Cela porte à 66.800 le total des destructions d’emplois au cours de l’année dernière.  Au troisième trimestre, ces secteurs avaient déjà détruit 41.700 emplois, un chiffre confirmé par rapport à la précédente estimation publiée en décembre.   Le recul du quatrième trimestre vient une nouvelle fois en partie de la baisse de 2,7% de l’emploi intérimaire (13.800 postes en moins), la baisse ralentissant cependant nettement par rapport au troisième trimestre (-5,7%).  Hors intérim, le solde du quatrième trimestre aurait été négatif de 0,1%, avec 14.300 emplois détruits.  L’industrie a reculé de 0,4%, la construction de 0,3% et le tertiaire de 0,1%.  Par ailleurs, la Dares annonce que l’indice du salaire mensuel de base a progressé de 0,2% au quatrième trimestre, ce qui porte sa hausse sur 2012 à 2,0%, un chiffre à comparer au taux d’inflation de 1,3% enregistré sur l’année.  L’indice du salaire horaire de base des ouvriers et des employés a augmenté pareillement de 0,2%, sa progression sur un an étant de 2,1%.

 

Nouveau :- site chansons-poèmes de  g.bessay:

 

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol