Archive pour le Tag '63% des Français'

Sondage – pouvoir d’achat : baisse pour 63% des français, en cause les impôts

Sondage - pouvoir d’achat : baisse pour 63% des français, en cause les impôts

 

Selon le nouveau « Baromètre des projets » des Français Viavoice BPCE pour Les Echos et France Info, la tendance dans les ménages n’est pas à l’optimisme. Une large majorité (63 %) des personnes interrogées continuent à anticiper une baisse de leur pouvoir d’achat, dont un quart (23 %) une forte baisse. Au premier rang des  préoccupations, la hausse des impôts et notamment de la TVA , à 20% au 1er janvier. Ainsi, à la question « pour les trois prochains mois, quelles sont les dépenses qui vous préoccupent le plus pour votre pouvoir d’achat ? », 52% des sondés répondent « les impôts », loin devant « l’alimentation » (38%) et « l’électricité » (33%). Conséquence immédiate, les dépenses pour les fêtes de fin d’année seront globalement moins importantes que l’an dernier. Ainsi, 53 % des Français (+11 points en un an) se disent prêts à se serrer la ceinture. Dans le détail, les restrictions concernent d’abord les dépenses de vacances (58% des personnes interrogées). L’effort portera ensuite sur  les repas (51%). Le budget cadeaux reste en revanche relativement épargné, seuls 38 % des personnes interrogées envisagent de limiter leurs dépenses sur ce poste. « Signe de ces temps difficiles, enfin, la part des Français déclarant ne pas mettre d’argent de côté chaque mois progresse », révèle le sondage BPCE-Viavoice pour France Info et Les Echos publié ce jeudi.  Ainsi, en novembre, 31% des personnes interrogées déclarent ne pas mettre d’argent de côté, contre 26% en juin, quand 25% ont commencé à réduire leur épargne mensuelle. Un peu moins de 30 % (28%) des sondés disent qu’ils mettent autant de côté que les mois précédents. Ils sont seulement 12% à déclarer épargner d’avantage. « On a 40% des retraités, 40% des ouvriers qui déclarent ne pas mettre d’argent de côté. Dans le cadre de notre baromètre, c’est un record« , souligne François Miquet-Marty, directeur associé de Viavoice. Même si la période hivernale n’est pas la plus propice aux acquisitions immobilières, le placement dans la pierre n’est pas à l’ordre du jour non plus. A la question, « envisagez-vous d’acheter une maison ou un appartement au cours de trois prochains mois », la réponse est « Non » à 93%, contre 5% de « Oui » et 2% qui ne se prononcent pas.

L’Etat en « faillite financière » pour 63% des Français

L’Etat en « faillite financière » pour 63% des Français

 

 

Dans le débat quasi théologique sur la faillite ou pas de l’Etat, les français ont tranché ; 63% des français estiment en effet que l’Etat est bien en situation de faillite. Finalemenet une bonne évaluation de la situation même si juridiquement l’Etat n’est pas en cessation de paiement tant qu’il peu emprunter pour fiancer ses dépenses. Près de deux Français sur trois (63%) sont d’accord avec l’idée qu’ »en France, l’Etat est en faillite », selon un sondage de l’institut CSA pour BFMTV publié jeudi. Interrogés sur le fait de savoir s’il est « justifié de dire que l’Etat est en faillite », 45% des sondés ont estimé « plutôt justifiée » une telle affirmation, tandis que 17% l’ont jugée « tout à fait justifiée », soit un total de 63%.  A l’inverse, 33% des personnes interrogées se sont dites en désaccord avec cette idée. Pour 25%, elle n’est « pas vraiment justifiée », et elle ne l’est « pas du tout » pour 8%. 5% ne se sont pas prononcés.  Pour décrire, selon ses dires, la situation prévalant en 2007, et non la situation actuelle, le ministre du Travail Michel Sapin avait approuvé dimanche la formule de François Fillon utilisée cette année-là et parlant d’un Etat « en faillite ».

 

 

Nouveau :- site chansons-poèmes de  g.bessay:

 

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol